Vous êtes sur la page 1sur 11

La notion du champ

lexical
La notion du réseau
lexical
On appelle champ lexical l'ensemble
des mots qui, dans un texte, se
rapportent à une même réalité ou à
une même idée. Ces mots ont pour
point commun d'être synonymes,
d'appartenir à la même famille, au
même domaine ou encore de
renvoyer à la même notion. Le
champ lexical renseigne sur le thème
du texte.
Exemple:
Voici des mots appartenant au champ
lexical du travail
- des synonymes : labeur, ouvrage.
- des mots de la même famille :
travailler, travailleur.
- des mots de même domaine :
cartable, manuels scolaires, bureau.
- des mots signifiant la même notion :
devoirs, exercices, leçons.
L'étude des champs lexicaux révèle
les thèmes d'un texte. Il existe des
champs lexicaux que l'on trouve de
façon très fréquente dans les textes
et qu'il est donc intéressant de
chercher systématiquement à
repérer, en tenant compte des
différents modes de classement. Ce
sont, par exemple :
Le champ lexical de l'abstrait (le vocabulaire de la
pensée) et du concret (le vocabulaire du monde
matériel)
Le champ lexical de Le champ lexical de
l'affectivité et des l'appréciation positive ou
sentiments négative
Tous les champs lexicaux Le champ lexical des cinq
opposés : sens:
• l'action et l'immobilité • la vue
• la vie et la mort • l'ouïe
• le toucher
• le silence et le bruit
• l'odorat
• la lumière et l'obscurité
• le goût
La notion de réseau
lexical
Le réseau lexical regroupe
l'ensemble des mots qui désignent
des idées ou des réalités qui
renvoient à un même thème (= le
champ lexical) plus tous les mots qui
à cause du contexte et de certains
aspects de leur signification (du fait
des connotations) évoquent aussi ce
thème.
Réseau lexical de la mort :
noir quitter
Champ lexical:
de la mort :
décès, enterrement,
tombeau, linceul, bière,
cercueil

pleurs ifs douleurs


Applications
Les quatre séries suivantes évoquent chacune
un thème, lequel ? Elles comportent chacune
un intrus, trouvez-le.
a) Puits, crevasse, plonger, gouffre, descendre,
caverne, abîme, chute, dévaler.
b) vague, bateau, poisson, voile, ville, détroit,
quille, port.
c) Printemps, nid, nourriture, naissance,
aube, début, berceau, commencement.
d) Compact, foule, dense, successif, serré,
nombreux, multitude, entasser.
Le dormeur du val
C'est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.
Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.
Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.
Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.
Arthur RIMBAUD. Poésies, 1870