Vous êtes sur la page 1sur 18

LA RÉVOLTE DES PERSONNAGES

GWLADYS CONSTANT

EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE
PISTES ET INSTRUMENTS

FORMATEUR: DR BARGACH
CRMEF, TANGER

Plaisir de lire 2018


Compétence terminale

Lire, analyser, expliquer et produire un texte


littéraire faisant partie d’une œuvre intégrale en
vue d’une transposition didactique
Livrables

 Document de référence cernant les contenus des


différentes œuvres programmées.
 Banque d’activités novatrices liées à l’œuvre
ciblée et questionnant La réception et la
production de l’oral et de l’écrit;
 Guide des approches et démarches d’approches
d’une œuvre intégrale usuelles et applicables au
collège;
Gwladys Constant: repères biographiques

 Date et lieu de naissance: 1980, France (Loiret)


 Etudes: philosophie
 Diplômes: Maîtrise de philosophie+Agrégation en
lettres
 Statut social: professeur de français
 Œuvres (11au total): échantillons
 Passionnément, à ma folie (2017)
 L’Etendard collégien (2015)
 Les Tribulations d’un stylo plume (2015)
Résumé

 Il est question d’un conte de tonalité comique co-construit


à la fois par l’auteur et les personnages qui l’animent. En
fait, ces deniers ont leur mot à dire, formulent à tour de
rôles des doléances, manifestent des exigences auxquelles
se plie l’auteur. Le château, Jean, Jacques le meunier, la
chaumière, entre autres, tous s’imposent et obtiennent gain
de cause. Or, la princesse Emeraude semble insatiable,
anticonformiste rejetant la dictature du paraitre dans ce
récit moderne de bout en bout.
Thèmes prédominants et textes
déclencheurs

 Le patrimoine architectural (Château, p. 78)


 Le mariage précoce (p.13)

 La beauté/la bonté, (p.31)

 La solidarité (p.24)

 L’être et le paraitre (p.32)

 L’amour (p.54)
Un néo-conte: vers une co-agir narratif
Une écrivaine qui ose!

 Conte co-construit progressivement par l’auteur-narrateur et


les personnages.
 Mouvement de type ternaire: construction-déconstruction-
reconstruction.
 Personnages contribuant à l’écriture négocié du conte.
 Abolition des stéréotypes du conte classique: « Mort pour
les vieux bûcherons, fin des contes remise en question…)
 Une intertextualité externe omniprésente au service du ce
projet de réajustement: Cendrillon, Hansel et Cretel,
Blanche neige…
Registre comique: ingrédients
 Auteur/narrateur déstabilisé par les revendications
des personnages: « Vous m’avez chamboulé par vos
récriminations »
 Personnification: château doté de langage, animé
d’une vie.
 Plainte de la princesse: « Je vais me geler les pieds
sur la pierre, », p.11.
 Référence à Cendrillon et parallèle inattendu: à
minuit, perte de vêtements de luxe/ moment pour
manger selon Jacques « Il est minuit et je n’ai encore
rien mangé »(p.36)
 Bal et détails surprenants: robe/toilettes; « Pause »…
Activités et modalités de mise en œuvre
Entrée d’ordre para-textuel

De la dénotation à la connotation
 Page de garde
 Message scripto-iconique

1. Titre: « La révolte des personnages: existence d’un rapport de


force dominant/dominé?
2. Dessin: caricature, regard orienté vers la même direction et
expression du mécontentement
3. Code chromatique: couleurs gaies et froides (mélange)
4. Alice = édition/Primo = collection
Activités et modalités de mise en œuvre
Entrée d’ordre para-textuel (suite)

De la dénotation à la connotation
 Quatrième de couverture
 Reprise du titre
 « Résumé » du conte
 International Standard Book Number (ISBN): identifier
chaque édition de chaque livre
 Dessin: personnage à la posture imposante
 Indication du prix
Activités et modalités de mise en œuvre
Entrée d’ordre para-textuel (suite)
De la dénotation à la connotation
 Intérieur
 Biographie de l’auteur
 Reprise des données de la page de garde
 Année de publication: 2013
 Typographie: caractères lisibles assez grands= public
enfant, de niveau linguistique modeste (A2/B1)?
 Recours aux illustrations: images-ancrage et non pas
relais
Activités et modalités de mise en œuvre
Les 5 codes de Roland Barthes

 Code des actions narratives: lire le conte comme une


histoire, une succession d’actions:
1. Coup d’envoi donné à l’acte d’écriture
2. Interruption occasionnée par Château et feed back du
narrateur (réajustement), p.7.
3. Intervention de la princesse et feed back du narrateur
(réajustement), p.9.
4. Objection de Jean, le berger et feed back du narrateur
(réajustement)
5. Idem pour Jacques, le meunier, la Chaumière, la vieille…
Activités et modalités de mise en œuvre
Les 5 codes de Roland Barthes
 Code proprement sémantique: qui rassemble des signifiés
caractériels, psychologiques, atmosphériels (c’est le monde
des connotations)

 Majuscules des mots « Chaumière; Château .. »= statut de


personnages
 Mort des vieux Bucherons= dépassement du conte classique
 Allusion aux toilettes, au manger= simplicité, manifestation de la
nature profonde
 Evocation de la presse people= non reconnaissance de la
dictature du paraitre.
 (…)
Activités et modalités de mise en œuvre
Les 5 codes de Roland Barthes

 Codes culturels: le savoir général d’une époque sur


lequel repose le discours; savoir esthétique,
psychologique, sociologique, médical…
 Christian Dior: univers de mode, parfum et accessoires, Paris, la
caste nobiliaire…
 Châteaux de la Loire; Versailles, Chambord: patrimoine
architectural…
 William, Abert de Monaco, la princesse Stéphanie: régimes
politiques, monarchies…
Activités et modalités de mise en œuvre
Les 5 codes de Roland Barthes

 Code herméneutique: mise en place d’une énigme


et la découverte de la vérité posée par cette
énigme
 Projet d’écriture d’un compte et revendications des
personnages
 Soumission du narrateur et récriture progressive et modernisée
du conte
Activités et modalités de mise en œuvre
Les 5 codes de Roland Barthes

 Code symbolique: logique d’intemporalité, de


substitution et de réversibilité
 Le coffre
 Le cœur
 L’eau
 La nuit
Activités et modalités de mise en pratique
Une œuvre-prétexte pour un oral normé/
conversationnel

 Jeux de rôles: mariage précoce


Situation-problème: père analphabète/fille mineure (imposition du mariage et
tentative de persuasion)
 Micro-débat: Thème de l’amour
Axes/questions à (se)poser: « L’amour rime -t-il avec toujours? L’amour
inconditionnel (sans intérêt) aucun existe-il?
 Conversation: point de vue personnel non argumenté
Sujets « qu’est-ce que la beauté? », « Quel le profil idéal d’une personne belle? »
« La beauté est dans le regard et non dans la chose regardée » André Gide
 Empathie: du paraitre à l’être
 Consigne: vous êtes une star. Vous décrivez vos manques, difficultés, votre manque
de liberté (persécution des journalistes, caméras…)
 Micro-trottoir sur la phrase-leitmotiv et narration de l’expérience: « Les
apparences sont trompeuses! »
Activités et modalités de mise en œuvre

 Choix de passages: critères (côté enseignants)


 Accessibilité: niveaux lexical, morphosyntaxique,
référentiel
 Représentativité par rapport à l’ensemble de
l’œuvre
 Adéquation avec les centres d’intérêt des
apprenants
 Choix d’un passage et argumentation (côté
apprenants