Vous êtes sur la page 1sur 41

MEMOIRE DE FIN D’ETUDES

Analyse
financière et
statistique
Cas pratique (NAFTAL cheraga)
INTRODUCTION
Dans le cadre de notre stage de fin d’étude on
a eu pour mission de faire une analyse
financière des bilans de NAFTAL
Ainsi que la mission d’une analyse statistique
des ventes de ces produits
A cette occasion on s’est penche sur quelques
problématique de l’entreprise
INTRODUCTION
L’objectif de cette soutenance est:
De faire une bref présentation de l’entreprise
NAFTAL
De faire un point sur l’analyse financière et son
importance dans la gestion de l’entreprise
De voire ce que donne l’application de l’analyse
financière sur les bilans de NAFTAL
De faire une présentation rapide de l’analyse de
données , et du même coup l’analyse en
composante principale
De parler des résultats de l’ACP appliquée aux
quantités de ventes de NAFTAL
Et pour finir faire le bilan de la mission.
sommaire
I – Présentation de NAFTAL


II- L’analyse financière


III- L’analyse statistique
I – Présentation de NAFTAL

Entrée  en  activité  le  1er  janvier  1982, elle  est 


chargée  du raffinage et de la distribution des
produits pétroliers.
NAFTAL est désormais  chargée uniquement de  la 
commercialisation  et  de  la  distribution  des 
*produits  pétroliers et dérivés.
En  1998, elle  change  de  statut  et  devient 
Société  par  actions  filiale à 100% de
SONATRACH.
NAFTAL a  pour  mission  principale, la distribution
et la commercialisation des produits pétroliers sur
le marché national.

I – Présentation de
NAFTAL
Elle intervient dans les domaines :
de l’enfûtage des GPL
de la formulation de bitumes
de  la  distribution,  stockage  et 
commercialisation  des  carburants, GPL,
lubrifiants, bitumes, pneumatiques,
GPL/carburant, produits spéciaux.
du transport des produits pétroliers.
II- L’analyse financière
Définition
Ensemble de concepts, de méthodes et
d’instruments qui permettent de traiter les
informations comptables et d’autres
informations de gestion en vue de formuler
une appréciation relative à la situation
financière d’une entreprise ou d’une
organisation, aux risques qui affectent cette
entité, au niveau et à la qualité de ses
performances. 

FONDS DE ROULEMENT
§ Le fonds de roulement net (FRN) représente le
surplus de capitaux longs qui après avoir
financé les immobilisations participe au
financement du cycle d’exploitation

§ FR = Capitaux permanents __
immobilisations nettes

BESOIN EN FONDS DE
ROULEMENT
§ C’est le besoin de financement induit par le
cycle d’exploitation de l’entreprise
§ BFR = ACTIF CIRCULANT (Stocks + créances
clients)
 moins DETTES à COURT TERME
TRESORERIE
La trésorerie désigne les liquidités de
l’entreprise ou les financements courants
dont elle bénéficie (Découvert notamment)

FRN – BFR = T

CAS pratique:
FR net:

années 2005 2006 2007 2008

FR NET 12 039 12 247 100 , 8 17 786 880 , 1 14 295 777 , 0


973 , 36

Le fo n d s d e ro u le m e n t e st p o sitif su r le s q u a tre
années
BFR :
années 2005 2006 2007 2008

BFR -13934662 , 55 -15476249 , 8 -17091680 , 6 -36041401 ,6


BFR:
elle dispose d’un fonds de roulement positif
et un besoin en fonds de roulement négatif.
Donc c’est une situation particulièrement
favorable à NAFTAL
TRESORERIE:
Années 2005 2006 2007 2008

trésorerie 2 5 9 7 4 6 3 5 ,7 3 2 7 7 2 3 3 5 0 ,5 3 4 8 7 8 5 6 0 ,7 5 5 0 3 3 7 1 7 8 ,2 5
TRESORERIE:
La trésorerie est excédentaire durant les
quatre année
ce qui signifie que la situation financière de
NAFTAL est solvable
l’excédent de trésorerie devrait être placé sur
le marché monétaire ou interbancaire pour
engendrer des produits financiers
METHODE DE RATIO:
Ratios de liquidité:
Liquidité générale : ce rapport permet de
vérifier
que les actifs à moins d’un an (trésorerie
incluse)
sont plus importants que les dettes à moins
d’un an
et permettent donc de les rembourser
 Valeurs circulante /Dettes à C.T
Liquidité réduite : on exclu les stocks en
raison de
leur caractère habituellement moins liquide et
METHODE DE RATIO:
 V.R + V.D / Dettes à
C.T
Généralement très faible, ce ratio de liquidité
immédiate connaît également des
fluctuations
dont l’interprétation est souvent incertaine
 V.D / Dettes à C.T

APPLICATION:
Annees 2005 2006 2007 2008

Liquidité
générale
1,26 1,26 1,32 1,18

Liquidité
réduite
1,02 1,02 1,07 1,01

Liquidité
immédiate
0,58 0,59 0,62 0,63
APPLICATION:
L’entreprise dispose d’une très bonne liquidité
générale est largement supérieure à 1 durant
toute la période sous notre étude
L’entreprise dispose d’une très bonne liquidité
notamment immédiate et ce, grâce à sa
trésorerie.

LE DEGRES DE
SOLVABILTE:
une entreprise est solvable lorsqu’elle peut
faire face à l’ensemble de ses engagements

 Total actifs / capitaux etrangers
APPLICATION:

Annees 2005 2006 2007 2008

Ratio de 2 , 27 2 , 28 1 , 93 1 , 66
solvabilité

Pour les tiers créanciers, il y a une bonne
sécurité générale
les avoirs de la NAFTAL sont en mesure de
rembourser toutes les dettes
RATIOS DE RENTABILITE:
Les ratios de rentabilité mesurent la
performance générale de l’entreprise et, par
conséquent, les résultats des différentes
décisions prises par les gestionnaires.
Rentabilite commercial= EBE / CA
Rentabilite financiere=resultat net/ c. propres
Rentabilite economique=taux de marge
nette/rotation des actifs
APPLICATION:
Annees 2005 2006 2007 2008

re n ta b ilité 0 ,0 8 3 0 ,0 5 8 0 ,0 7 3 0 ,0 9 4
é co n o m iq u e  

R e n ta b ilité 0 , 13 0 , 10 0 , 12 0 , 17
fin a n ciè re

Rentabilité 0 , 051 0 , 043 0 , 038 0 , 042


commerciale
APPLICATION:
pour chaque 100DA investi en actif, NAFTAL a
gagnait 8,3 DA en 2005 ; 6DA en 2006 ,
7,3DA en 2007et 9,4 DA en 2008
les capitaux propres investis à la NAFTAL ont
rapporté 13 DA pour chaque 100 DA investi
en 2005 ; 10 DA en 2006 , 12 DA en 2007 et
17 DA en 2008
nous constatons que NAFTAL est très rentable
en 2008 (5.1%) et en 2007 (4.3) mais en
2006 il y a eu une chute de cette rentabilité
(3.8%) suite à une augmentation
spectaculaire des charges de personnel.
III-L’NALYSE STATISTIQUE:
Introduction a l’ACP:
L’ACP est une technique qui est utile pour la
compression et la classification des donnees.
Le probleme consiste a reduire la
dimensionnalite d'un
ensemble des donnees (echantillon) en
trouvant un
nouvel ensemble de variables plus petit que
l'ensemble
original des variables, qui neanmoins contient
la
APPLICATION:
Moyenne et ecart-type:

ES . N 83 , 188 8 , 795

ES . SUP 51 , 271 9 , 535

ES . SSP 15 , 688 6 , 524

GAS - OIL 490 , 146 60 , 647

GPL 24 , 521 1 , 713

BITUME 39 , 625 14 , 057

C.M 28 , 563 3 , 867


APPLICATION ACP:
Les écarts-type sont assez fort pour les produit
gas-oil et a moindre mesure pour le produit
bitume.
les moyennes les plus basses sont celle des
produits LUB , CA et ES.SSP
la moyenne relativement haute du produit
BITUME est le fruit des ventes assez
importante realise par la NAFTAL au cours des
deux dernieres annees de notre etude .
Matrice de corrélation:
Variable ES.N ES.SUP ES.SSP GAS-OIL GLP BITUME C.M
s
ES.N 1

ES.SUP - 0 , 394 1

ES.SSP - 0 , 483 0 , 981 1

GAS-OIL - 0 , 461 0 , 949 0 , 950 1

GLP 0 , 384 0 , 351 0,279 0 , 299 1

BITUME - 0 , 402 0 , 955 0 , 957 0 , 929 0,275 1

C.M 0,232 0 , 486 0 , 433 0 , 406 0 , 337 0 , 485 1


Matrice de corrélation:
Forte corrélation positive entre (ES.SUP,
ES.SSP) ; (ES.SUP, GAS-OIL) ; (ES.SUP,
BITUME).
Forte corrélation positive entre (ES.SSP, GAS-
OIL) ; (ES.SSP, BITUME).
Forte corrélation positive entre (GAS-OIL,
BITUME).
le produit ES.N est négativement corrèle avec
ES.SUP , ES.SSP , GASOIL , BITUME
VALEURS PROPRES:


VALEURS PROPRES:
La première valeur propre représente prés de
62.879% de l’inertie totale
La deuxième valeur propres représente
23.075% de l’inertie totale
85.95% de l’information (de l’inertie) est
contenue dans les deux premiers axes
factoriels 
une représentation des variables et des
individus dans le premier plan factoriel suffit.
Corrélation entre variables
et facteurs:
Corrélation entre variables
et facteurs:
La variable C.A représente les mêmes
caractéristiques que GPL beaucoup plus que C.M
car la distance entre eux est minime.
 La variable PN est du même côté que ES.N mais
on ne peut pas dire qu’elle représente les
mêmes caractéristiques que l’ES.N (un produit à
éliminer sur le marché dans les années à venir)
car la distance entre eux est considerable.
La variable LUB est aussi du même côté que
ES.SUP, ES.SSP, GAS-OIL et BITUME mais on ne
peut pas dire qu’elle représente les mêmes
caractéristiques qu’eux vu la distance qui les
sépare
Contributions des
variables (%) :
  axe1 axe2
ES.N 4,096 43 , 950
ES.SUP 22 , 127 0,001
ES.SSP 22 , 011 0,574
GAS-OIL 21 , 237 0,437
GLP 2,789 34 , 318
BITUME 21 , 452 0,075
C.M 6,288 20 , 645
Contributions des
variables (%) :
Les variables qui contribuent le plus à la
construction du premier axe factoriel sont
ES.SUP, ES.SSP, GAS-OIL et BITUME.
Est celles qui contribuent le plus à la
construction du 2eme axe factoriel sont :
ES.N, GPL et C.M.

Etude du graphe ( des
individus et des
variables) :
Etude du graphe ( des
individus et des
variables) :
La grande majorité des individus se repartit
suivant l’allongement du deuxième axe
cette répartition et celle des variables ( le
cercle des corrélations) permet de trouver l’
interpretation des résultats précédents
CONCLUSION GENERALE:
Tous ces éléments nous ont permis de
confirmer notre première hypothèse selon
laquelle la structure financière de la NAFTAL
est saine et lui permet d'atteindre son
équilibre financier.
Nous avons constaté que cette entreprise
présente des bonnes rentabilités
économiques financières et commerciales..
Les ratios de rotation de capitaux ont
témoigné que les activités de la NAFTAL sont
en pleine croissance. Les chiffres d'affaires
ont été à mesure de couvrir les capitaux
CONCLUSION GENERALE:
Ainsi en realisant notre analyse en
composante principale nous avons aussi pu
constate que:
les ventes de chaque prooduitde la NAFTAL
ont change en fonction des periodes d’etudes
la baisse ou la hausse des ventes d’un produit
pouvait etre du a la baisse ou la hausse des
ventes d’un autre produit , ce qui confirme la
relation entre les differents produit de la
naftal .
Ce qui confirme du meme coup nos hypotheses


MERCI