Vous êtes sur la page 1sur 45

ROYAUME DU MAROC

Ministère de l’Intérieur
Province de Tiznit

MONOGRAPHIE DE LA
PROVINCE DE TIZNIT

Province de Tiznit, terre riche aux multiples facettes


Siège de la province de Tiznit

2
TABLE DES MATIERES

Présentation de la province
Introduction……………............................................................................ 6
I. Situation géographique...................................................................... 6
II. Cadre naturel……………................................................................... 7
1) Relief….…………................................................................. 7
2) Climat….……………............................................................... 7
3) Ressources en eau……......................................................... 7
III. Découpage administratif et communal.............................................. 8
1) Découpage administratif............................................................ 8
2) Découpage communal............................................................... 8
IV. Aspect démographique..................................................................... 8
V. Patrimoine culturel…………………......……………………………... 10
1) Patrimoine archéologique............................................................ 10
2) Monuments religieux......................................................... 11
3) Médina de Tiznit…....................................................................... 12
4) Arts populaires………................................................................. 14
5) Cérémonies traditionnelles.................................................... 15

Secteurs économiques
I. Agriculture……………….................................................................. 17
1) Céréaliculture...…………....................................................... 17
2) Arboriculture.…………................................................................. 17
3) Elevage……………..…............................................................ 18
4) Production laitière…................................................................ 18
5) Aviculture…...…..................................................................... 18
6) Apiculture….………..…........................................................ 18
3
7) Grandes orientations de développement agricole....................... 19

II. Forêts………………………............................................................ 21
III. Pêche maritime…………….................................................................. 22
IV. Energie et mines….………………................................................ 24
1) Energie………………............................................................. 24
2) Mines……………………..................................................... 24

V. Industrie………………..................................................................... 25
VI. Artisanat………………....................................................................... 26

VII. Tourisme…………….......................................................................... 28
VIII. Transport……………............................................................. 31
IX. Habitat…………….…........................................................... 32

Infrastructures de base
I. Electricité............................................................................................. 35
II. Eau potable…………................................................................... 37
III. Réseau routier………................................................................. 37

Secteurs sociaux

I. Dynamique sociale.….................................................................... 39
1) Coopératives..…………........................................................ 39
2) Associations.…………............................................................. 39
II. Enseignement………………...................................................... 40

4
III. Formation professionnelle............................................................ 40
IV. Santé………….…………………….................................................. 41
V. Jeunesse et Sport………..……………….......................................... 43
1) Maisons de jeunes……............................................................ 43

1) Centres féminins……….......................................................... 43
VI. Entraide Nationale…..…………………...................................... 44

VII . Initiative Nationale pour le développement Humain (INDH)……. 45

5
PRESENTATION DE LA PROVINCE

Introduction:
Il est difficile de déterminer d’une façon précise le moment
où a débuté la sédentarisation des tribus avoisinant es à la ville de
Tiznit et ce à cause du manque de références historiques.
En 1882, et sur l’initiative du Sultan Alaouite Hassan Ier,
quatre grands douars ont été assemblés pour constituer la médina
de Tiznit. Celle-ci a été entourée d’une muraille d’une longueur de
7,5 Km et d’une hauteur atteignant 8 m.
La province de Tiznit a été créée en 1975 et rattachée à la
région de Souss Massa Draa. Sa superficie actuelle est de l’ordre de
5062 Km2 avec une population qui se chiffre , selon le dernier
recensement (RGPH 2004), à 217050 habitants. Elle renferme
d’énormes potentialités économiques et culturelles en plus de sa
situation géographique stratégique; ce qui lui permettra de devenir
un pôle économique important.

I. Situation géographique :
La province de Tiznit est située à l’Ouest de la Région Souss
Massa Drâa, elle est limitée au Nord par les provinces de Chtouka Ait
Baha et Taroudant, à l’Est par la province de Tata, au Sud par la province
de Sidi Ifni et à l’Ouest par l’océan Atlantique.

Elle se trouve sur l’axe routier liant le Nord du Royaume aux


provinces sahariennes Marocaines . De même, elle est à moins d’une
heure, par véhicule, de l’aéroport International Al Massira d’Agadir.

6
II. Cadre Naturel :

1) Relief :
La province est caractérisée par une diversité dans la morphologie du
terrain, elle est située en grande partie sur la chaine montagneuse de
l’Anti-Atlas occidental au niveau des cercles d’Anezi et de Tafraout, elle
comporte aussi la plaine de Tiznit, communément appelée Azaghar, qui se
situe entre les Oueds Massa au Nord et Adoudou au Sud

2) Climat :

Le climat de la province est de type aride semi-continental à


l’intérieur et littoral sur une bande côtière d’une vingtaine de Kilomètres.
En partie, les températures sont modérées grâce à la proximité de l’océan.
La pluviométrie annuelle moyenne est de 250 à 300 mm sur l’Anti Atlas et
de 150 à 200 mm sur la plaine de Tiznit. La moyenne annuelle des
températures est de 25°C avec un maximum de 33°C au mois d’août et un
minimum de 18°C au mois de janvier.

3) Ressources en eau :

La géomorphologie locale influe beaucoup la géologie et de là, la


disponibilité et l’usage des ressources en eau. C’est ainsi qu’en montagne
on retrouve la boutonnière de Kerdous qui ne retient pas d’eau souterraine
et qui s’ajoute à la brièveté des crues déjà violentes par l’effet de la forte
intensité des pluies. Ceci fait qu’il n’y a pas de nappes généralisées en
montagne. On retrouve en plaine des petites nappes généralisées à faible
productivité à cause de la faiblesse des précipitations et un réseau de
sources karstiques à débit relativement important pour cette région aride.

La province dispose
d’un barrage (barrage
Youssef Ben Tachfine) qui a
une capacité de 302 millions
m3 et de deux barrages
collinaires d’une capacité
totale de 35.000 m3 et de 12
barrages de dérivation des
eaux de crues.
Barrage Youssef Ben Tachfine

7
Les principaux cours d’eau sont : Oued Adoudou, et Oued Massa.
Ce dernier est régularisé par le barrage Youssef Ben Tachfine. La province
renferme également quelques résurgences (271 sources) dans la plaine de
Tiznit et en zone de montagne.

III. Découpage administratif et communal :

1) Découpage administratif :
Sur le plan administratif la province de Tiznit est composée de :
- 2 pachaliks :Tiznit (4 Annexes Administratives) et Tafraout.
- 3 cercles : Tiznit (3 Caïdats), Tafrout (3 Caïdats) et Anezi (4
Caïdats)
2) Découpage communal :
Sur le registre du découpage communal, la province est constituée
de 25 communes, dont 02 Municipalités (M. Tiznit et M.Tafraout)
et 23 Communes rurales.

IV. Aspect démographique :


La population de la province est issue d’une rencontre entre trois
vagues migratoires, qui a abouti à une « mosaïque ethnique » :

-Les Amazighs (ou Chleuh, berbérophones de parler Tachelhit);


- Les Arabes;
- Les Africains descendant des esclaves ramenés du sud du fleuve
Sénégal.

Aujourd’hui les
nomades des provinces
sahariennes transhument
dans la province de
Tiznit et s’y installent
pour des durées plus ou
moins longues.

8
En se référant au recensement général de la population et de
l’habitat (RGPH) de 2004, la population de la province de Tiznit était de
l’ordre de 217.050 habitants, dont presque 3/4 réside au milieu rural
notamment au cercle de Tiznit (plus du tiers de la population globale).

Au niveau global, la part des femmes dépasse celle des


hommes : près de 56% sont du sexe féminin. Cependant au milieu
urbain, il y a presque autant de femmes que d’hommes.

La
prédominance des
femmes au milieu
rural peut être
expliquée par l’exode
des hommes vers
d’autres régions du
royaume ou vers
l’étranger

Selon la
répartition de la
population par âge, les
jeunes de moins de 15
ans représentent près de
29%; la proportion de la
population en âge
d’activité dépasse 58%
alors que près de 13%
des habitants ont un âge
supérieur ou égal à 60
ans.

9
I- Patrimoine culturel
1) Patrimoine archéologique
- La Kasbah d’Ouijjane :
Le monument correspond à une haute muraille de forme
rectangulaire qui abrite à l’heure actuelle des établissements scolaires. Cette
bâtisse, qui se trouve dans la commune rurale d’Ouijjane, est attribuée à
l’époque de Moulay Ismail, la Kasbah est relativement bien conservée mais
les soubassements connaissent des dégradations liées à l’irrigation des
champs situées autour du monument.
- Gravures rupestres :
Les sites de gravures rupestres de la
province de Tiznit se trouvent
principalement dans les régions d’Irigh n
Tahala, de Tafraout, d’Anezi, d’Ammelen
et d’Afella Ighir. Tous ces sites remontent
à la période préhistorique et représentent
des figures animales et des formes
géométriques. Un autre groupe de
gravures rupestres d’un style différent et
qui est postérieur au précédent se trouve
dans la région de Reggada , et dans la
région de Lgaada (commune rurale
d’Aglou). Les gravures rupestres d’OUKASSE
CR Affella Ighir
- Greniers collectifs (Igudar) :

Presque toutes les tribus des zones montagnardes de la province de


Tiznit disposaient de greniers collectifs; ces dernières servaient à
emmagasiner les réserves et à abriter les habitants en cas de danger. Plus de
40 monuments de ce genre ont été inventoriés; mais ces Igudar (terme utilisé
localement pour désigner un habitat fortifié) sont tous en ruine depuis
plusieurs décennies.
Parmi les greniers les plus célèbres au niveau de la région on peut
citer:
- L’agadir de Tagenza à la commune rurale Ait Wafqa
- L’Agadir Warzmim à la commune rurale Arbâa Rasmouka.

10
2) Monuments religieux
Les monuments religieux de la
province de Tiznit comportent les
mosquées, les medersas, les coupoles et les
zawiyas, Cependant, cet important
héritage a subit une certaine déformation
puisque plusieurs monuments
traditionnels ont été détruits puis
reconstruits en béton. Mousolée de Sidi
Ahmed Oumoussa

Dans la région d’Iligh, on trouve


deux ensembles de monuments ; le
premier, et qui est également le plus ancien,
correspond aux ruines du centre de
Tazroualt. Le deuxième ensemble est plus
récent et mieux conservé, il comprend des
fortifications, et différents monuments dont
un mellah destiné à la communauté juive.
Un bâtiment de ce deuxième ensemble a été
transformé en petit musée ethnographique
privé.

Kasbah d’Illigh

La délégation provinciale de la culture a inventorié plus de 60


medersa et zawiyas dont peu ont gardé l’aspect architectural local.

11
3) Médina de Tiznit
Sur l’initiative du Sultan Moulay
Hassan 1er en 1982, quatre grands
douars ont été réunis pour former la
médina de Tiznit. Celle-ci est entourés
d’une muraille d’une longueur de 7,5 Km
et une hauteur qui atteint 8m. L’accès à la
Medina se fait à travers 8 portes dont
cinq historiques : Bab Targua, Bab Aglou,
Bab Lakhmis, Bab Elmaader et Bab
Ouled Jerrar.
L’enceinte de la médina de Tiznit
est classée monument historique depuis Bab Laouina
1932.
De nombreux efforts ont été déployés par différents départements pour
l’entretien de ce monument historique. Les travaux de réhabilitations sont en cours.
Les principaux monuments de la médina de Tiznit sont : :

- Ain Zerka : (source bleu)


c’est un site naturel autour
duquel se sont installés les
habitants de Tiznit.

Source bleu

- Le Kasbah d’Aghnnaj : c’est un monument militaire construit par le Caïd


Aghnnaj à l’époque du Sultan Alaouite Moulay Slimane. C’est une très
haute muraille de forme rectangulaire. Actuellement le kasbat est inclus
dans un plan de la réaménagement urbain afin de créer un espace culturel.
La restauration de ce lieu historique comprend la construction d’un musée,
un jardin, un théâtre en plein aire et des ateliers pour les artisans et
coopératives. Le musée sera considéré comme un milieu de mémoire et
d’histoire pour les arts et la culture amazigh. Le coût ses aménagements
s’élève à plus de 15.000.000,00 dhs

12
Des initiatives ont été prises pour réaliser des
aménagements de réhabilitation de ce palais; des études sont en
cours notamment les études techniques, topographiques et
architecturales et ce dans le cadre d’un partenariat entre la
municipalité de Tiznit et le Ministère de la Culture et par le
soutien du Ministère de l’Intérieur (la Direction des Collectivités
Locales)

- Le Kasbah du protectorat
français
Elle a été construite en 1924 pour abriter le
service des affaires indigènes du protectorat français,
son architecture s’inspire du patrimoine local.

- Les monuments de Oulad Jerrar

Situé à 15 km au sud de la ville de Tiznit, le complexe de


Reggada bâti au début du 20è siècle par le Caïd Ayad Jirari, est
composé d’un bassin et d’un édifice comparable à celui de la menara
de Marrakech. Il se caractérise aussi par ses canaux d’irrigation
traditionnelle.

4) Arts populaires (Ahwach)

Les arts populaires sont constitués de trois genres principaux :

- Ajemak : Une danse masculine répandue au Nord-Est de Tiznit. Les


troupes les plus connues sont celles de Ait Hmad et Irsmouken.

- Aheyad : Une danse masculine répandue dans les villages du littoral. Les
troupes les plus connues sont la troupe de Bounâamane et la troupe de Sahel.

- Isemgane : C’est la danse des gens de couleur généralement sombre. Elle


se distingue par son caractère spirituel. Il existe plusieurs troupes d’Ismgane dont
principalement: Taalainte, Illigh, et Aday.

En plus de ces trois genres principaux, il existe d’autres types moins


répandus comme Ahwach Addal de Tafraout et Ahwagh Imejad.

14
5) Cérémonies traditionnelles

- Le spectacle des Imâachar :


La ville de Tiznit est l’une des rares villes marocaines qui ont
préservé le spectacle des Imâachar ; il s’agit d’une forme traditionnelle du
théâtre. Ce spectacle était pratiqué par les jeunes des différents quartiers de
la médina.

- Idernan :
C’est une cérémonie que célèbrent toutes les tribus de la région
montagneuse. Elle dure plusieurs semaines durant lesquelles les habitants
échangent les repas.

- Les moussems :
Plus de 40 moussems à caractère religieux ou socio-
économiques s’organisent au niveau de la province de Tiznit. Les plus
célèbres sont : Sidi Ahmed Ou Moussa (CR Sidi Ahmed Oumoussa),
Dougadir (CR Ait Wafqa), Tagadirt (CR Rasmouka), Sidi Waggag (CR
Tnine Aglou), Sidi Bousadakat (CR Arbaa Sahel), Lalla Tiâaza
Tassemlalt (CR Tizoughrane), Ahmed Elhiba (CR Idagougmar),
Tamgdicht (CR Afella Ighir), Lalla Mamas Ouali (CR Tassrirt), Sidi
Abdeljabbar (CR Ammeln), Sidi Abderrahman et Cheikh Malaynin
(CU Tiznit).

- Les festivals :
La province de Tiznit connaît l’organisation de plusieurs activités
culturelles dont principalement:
- Le prix de Lhaj Belaid (ville de Tiznit) qui est attribué chaque
année à un artiste.
- Le festival d’Imâachar (ville de Tiznit), c’est un événement qui est
organisé à l’occasion de la fête de Aachoura, et qui s’articule autour d’une
forme locale du théâtre traditionnel et rituel.
- Le festival Tifaouine dans la région d’Ammelen.
- Le festival de la plage d’Aglou.
- Le festival des amandiers de Tafraout.

15
Secteurs
économiques

16
I- Agriculture :
Elle constitue l’activité principale de la population active; mais c’est
principalement une agriculture de subsistance, très peu irriguée, surtout Bour
tributaire de la quantité et de la régularité des pluies.
On pratique surtout la céréaliculture en Bour. L’agriculture irriguée est
cantonnée en fond des vallées et autour des points d’eau. On note la culture de
l’amandier en haute montagne et du palmier dattier à un étage plus inférieur
dans les oasis.
La province de Tiznit, précisément la plaine des Ouled Jerrar, est renommée
comme lieu de production d’une menthe de très bonne qualité reconnue au
niveau national voire international.

La superficie agricole se répartie comme suit:

Superficie Agricole Utile (SAU)


Parcours
Forêts Total
Bour Faid Irriguée incultes

90.721 25.700 5.014 Ha 151.710 267.440 540.440


Ha Ha Ha Ha Ha

1) Céréaliculture
La céréaliculture occupe 90% des terres
cultivées dont principalement la culture de
l’orge: en moyenne 62.000 ha de la superficie
agricole utile (SAU) lui est réservée
annuellement contre 9.200 ha pour les autres
céréales (blé tendre, blé dur et mais).
Les rendements oscillent d’une année à
l’autre en fonction des conditions climatiques et
sont sujets au mode de faire valoir caractérisé par
un niveau de mécanisation très bas.
2) Arboriculture

Le cactus occupe une superficie d’environ 11.000 ha, concentré


principalement au niveau de la commune Arbaa Sahel pour une superficie de
2.000 ha. Le rendement moyen du cactus est de 12T/ha.

17
L’arganier répandu sur toute la
province s’étend sur une superficie de
133.726 ha.

L’olivier et le palmier occupent


respectivement 2470 ha et 1570 ha avec des
productions respectives de 1.163 et 726
tonnes par an.

3) Elevage

L’élevage est l’activité principale des populations notamment dans les


localités où les terres arables font défaut ou en cas d’insuffisance de l’eau.
L’effectif du cheptel est tributaire des conditions climatiques.

Nombre de têtes
Espèce (Moyenne des cinq dernières
années)
Bovins 12.500
Ovins 75.000
Caprins 40.000
Camelin 25
Equidés 9000
4) Production laitière

La Province dispose de trois centres de collecte du lait qui


s’approvisionnent auprès de cinq coopératives laitières. La production
annuelle est estimée à près de 2700 Tonnes.

5) Aviculture
Plus de 300 unités d’élevage opèrent au niveau de cette province
assurant l’approvisionnement de la population locale en poulet de chaire.
La production moyenne annuelle est évaluée à 9000 T de viandes blanches
et 7.200.000 oeufs
6) Apiculture
La province de Tiznit compte environ 4582 ruches avec une
production qui atteint 14 Tonnes du miel par an.

18
7) Grandes orientations de développement agricole

La province de Tiznit compte parmi les régions les plus touchées par
la rareté des ressources en eau ce qui affecte durablement le secteur agricole.
Dans ce sens, les interventions sont orientées pour une meilleur exploitation et
valorisation des potentialités dont dispose la province toute en s’inscrivant
dans le cadre du plan Maroc vert notamment :
-Le développement des filières de la production végétale
-Le développement des filières de la production animale
-Le programme transversal :
* L’aménagement hydro-agricole et foncier
* Le développement des viandes rouges sur parcours
* La promotion de la femme rurale
* L’initiative nationale pour le développement humain :
Proposition, étude et suivi des projets de développement pour la lutte contre
la pauvreté (AGR,…).

Parmi les principaux projets de développement agricole et/ou


rural on cite particulièrement :

- Projet de Mise en Valeur en Bour de Reggada (Projet achevé)


- Nombre d’agriculteurs bénéficiaires : 542
- Coût du projet : 28.637.000,00 DH.
- Projet de Réhabilitation de la Vallée Aït Mansour (Projet achevé)
- Nombre de bénéficiaires : 1.500.
- Coût du projet : 5.390.000,00 DH
- Projet de Réhabilitation de l’Amandier de Tafraout (Projet achevé).
- Coût du projet : 2.455.000,00 DH
- Projet de Mise en Valeur en Bour de Sidi Ahmed Ou Moussa (Projet achevé)
- Nombre d’agriculteurs : 482
- Coût du projet : 18.105.560,00 DH
- Projet de Petite et Moyenne Hydraulique de Tiznit (Coopération Maroco –
Belge) (Projet achevé)
- Nombre de bénéficiaires : 2.150.
- Coût des opérations de la 1ère Phase : 25.440.000,00 DH
Dont 15.300.000,00 DH comme contribution belge.
- Coût des opérations de la 2ème Phase : 14.386.120,00 DH
Dont 9.816.120 DH comme contribution belge

19
- Programme de plantation d’un million de plants de caroubier sur
cinq ans (Projet en cours de réalisation)
-La superficie totale : 7.500 ha.
-Le financement du projet est assuré par les différents partenaires
dont la contribution est comme suit :
* Les Eaux et Forêts : 150.000 plants de caroubier/an ;
* Les pépinières de caroubier crées dans le cadre du projet : 50.000
plants de caroubier/an ;
* Les agriculteurs : Préparation des trous, plantation, entretien des
plants ;
* La DPA de Tiznit : Fonctionnement, frais de transport, l’irrigation.
- Projet de Remembrement d’Iligh (Projet en cours de réalisation)
- Superficie du projet : 4.500 ha
- Nombre de bénéficiaires : 578
- Coût du projet : 4.273.000,00 DH
- Projet de développement agricole intègre de Ouijjane (Projet en
cours de réalisation)
- Nombre d’agriculteurs : 839
Coût du projet : Le projet est financé par l’Etat Marocain et l’Etat Belge.
* La contribution marocaine : 10.673.000 DH et la contribution
belge : 1.274.141 Euro.
* Le coût total est de 24.688.550 DH.

20
II- Forêts:
Les principaux
peuplements ligneux existant dans
la Province occupent une
superficie estimée à 136031 ha,
répartis par espèces comme suit :
Arganier 13376 Ha, Chêne vert 160
Ha et Euphorbes 2145 Ha.

La situation juridique du domaine forestier s’établit comme


suit :
Superficie Totale Forestière 136031 Ha
Superficie immatriculée 27753 Ha
Superficie homologuée 61918 Ha
Superficie en phase 69505 Ha
d’homolgation
Superficie délimitée 2463 Ha
définitivement
Superficie délimitée 1294,88 Ha
provisoirement
Reste à délimiter 850 Ha

Les caractéristiques naturelles du milieu ont contribué à une diversité


faunistique de grande importance : la gazelle cuvier, le mouflon à manchette et
divers gibiers à plumes et à poils.
Quant à la faune aquatique, la retenue du barrage Youssef Ben Tachfine
abrite diverses espèces dont le black-bass, la carpe chinoise et le barbeau entre
autres.
Sur le plan économique, la forêt constitue une source de revenu pour les
populations rurales en fournissant outre le bois de feu, l’huile d’argan et les unités
fourragères.

21
III- Pêche maritime
Les côtes de cette province recèlent d’importantes ressources
halieutiques notamment des espèces nobles à forte valeur marchande. La
pêche se pratique au niveau des points de débarquement aménagé PDA
(Sidi Boulfdail et Aglou) et d’autres sites non aménagés notamment
Grizime .
Le PDA de Sid Boulafdail: Construit sur une superficie de 2000 m²
, il compte 40 magasins, un bâtiment administratif, une halle de vente de
poisson, un atelier mécanique, des magasins pour vente matériel , des blocs
sanitaires, une salle de prière et cales de halage. Ce projet est financé par un
prêt de la banque mondiale. Son coût s’élève à près de 13 millions de
dirhams
Le PDA d’Aglou: Construit sur une superficie de 8448 m² dont une
surface de 4414 m² réservée au stationnement des barques , il compte une
halle au poisson avec chambre froide , 40 magasins pour pêcheurs, 40 box
carburant, une antenne médicale, 3 bureaux administratifs , un bureau pour
la coopérative, une salle polyvalente , un local pour dépôt et distribution du
carburant, un magasin de vente du matériel, un atelier mécanique, blocs
sanitaires, salle de prière, un magasin de dépôt, un local pour déchets, un
local de gardien et un marché de vente en détail. Ce projet inauguré en 2009
par sa Majesté le Roi Mohamed VI que Dieu l’assiste, est financé par le Fond
Hassan II. Le coût de sa réalisation s’élève à 12.500.000 dirhams.
Le Projet du PDA de
Grizime dont l’étude est réalisée par le
Ministre des Pêches maritimes est en cours
de réalisation. Son coût est estimé à près
de 10.000.000 de dirhams. Les
composantes de ce projet sont ; une halle
au poisson, 25 magasins pour pêcheurs,
bureau administratif, un bureau pour
coopérative, une salle polyvalente, locale
pour dépôt de carburant, atelier
mécanique, un local de gardien et un bloc
sanitaire.

La flotte de pêche artisanale opérant au niveau de ces sites se compose


de 89 unités (50 barques à Sidi Boulfdail,, 25 barques à Aglou et 14 canots à
Grizime).
Le nombre de marins actifs au niveau de ces points de débarquement
sont de l’ordre de 235 (132 à Sidi Boulfdail , 75 à Aglou et 28 à Grizime).

22
La construction des points de débarquement aménagés (PDA)
s’inscrivent dans le cadre de l’aménagement du littoral, de la mise à niveau et
de la modernisation de l’activité de pêche artisanale selon les normes de
sécurité et de salubrité requises. Aussi, ces PDA permettront la création d’un
pôle de développement socio-économique notamment par la création de
postes d’emploi stables, la valorisation des captures et l’intégration de la pêche
artisanale au circuit formel.

23
IV- Energie et mines

1) Energie

Le secteur de l’énergie au niveau de cette province est composé


d’un centre emplisseur de gaz (d’une capacité total de 446 m3), de 19
stations de service , de 9 dépôts de gaz et de 28 machines à vapeur

2) Mines

Les ressources minières sont constituées d’or, du cuivre, du talc,


d’oligiste, du feldspath, du muscovite et de titane.
Deux sociétés exercent dans ce domaine au niveau de cette province;
il s’agit de la société Akka Gold Mining (AGM) qui exploite la mine d’Or
d’Iourirne à la C.R Afella Ighir et la société Ouisselsat Mine exerçant au
niveau de la mine de Talc d’Ait Ahmed.
La production moyenne annuelle au niveau de ces deux chantiers se
présente comme suit:

exploitant Chantier Substance Production

OR 275,028 Kg
Akka Gold Iourirne (CR
Mining (AGM) Afella Ighir)
Cuivre 6462,14 T

Ouisselsat-Mines Ait Ahmed (CR Talc 103 T 84


Arbaa Ait
Ahmed)

24
V- Industrie

Le tissu industriel de la province de Tiznit demeure encore jeune sinon


embryonnaire. Il est surtout composé de petites unités partagées entre les unités
de travaux de bois, les ateliers de rénovation des moteurs, les briqueteries et
transformations de matériaux de construction, les boulangeries et pâtisseries
modernes, les unités d’impression et d’éditions.
Les principales unités industrielles opérant au niveau de cette province
sont:

Enterprise Secteur d’activité


Les Grands Moulins de Tiznit (Ville de Tiznit) Production de farine et semoules

La Minoterie KARAMA (Ville de Tiznit) Moulin d’orges, sons


La Compagnie Soussia de Nutrition Animale
Production d’aliments de bétail
(COSONA) (Ville de Tiznit)
Tiznit Plastic (Ville de Tiznit) Production d’articles en plastique

IGADOR (Ville de Tiznit) Fabrication de meubles


Production de moules et articles à
ROUTOMOULAGE DU SUD (Ville de Tiznit)
base de matières plastiques
Centre Emplisseur GAZAFRIC (Ville de Tiznit) Emplissage du Gaz Butane

La réalisation d’une zone industrielle à la ville de Tiznit, qui est


en cours d’aménagement par la société Al Omrane, sera la locomotive
qui stimulera un développement économique sûr et partant la création
de nouveaux emplois. Les données y afférentes sont:

Superficie Brute de la 38 Ha 86 Ar 91 Ca
zone :
Superficie cessible: 21 Ha 37 Ar 80 Ca

Nombre de lots prévus: 459 lots

Investissement : 114 Millions de Dh


L’état d’avancement des travaux d’aménagement de cette zone
est actuellement 95% , toutes les infrastructures de cette zone sont
réalisées notamment les routes, eau potable et assainissement,
l’électricité, les travaux hors site sont en cours de réalisation:

25
VI- Artisanat

La province de Tiznit, riche en patrimoine culturel et artistique,


est célèbre par son artisanat qui est appelé à jouer un rôle fondamental
dans le développement touristique de la région. L’orfèvrerie et plus
particulièrement l’argenterie, constitue la fierté des artisans connus pour
leur habileté et leur créativité.

Le secteur de l'artisanat compte


plus de 1500 artisans exerçant différents
métiers tels que la bijouterie, la poterie, la
cordonnerie, la tannerie et tapisserie,
dont le produit est particulièrement prisé
à l’échelon national voire international.
Les artisans sont organisés en 08
coopératives et 17 associations
professionnelles, comptant
respectivement 187 et 400 adhérents.

La province dispose d’un centre de formation professionnelle dans la


branche de bijouterie qui permet aux apprentis d’avoir une qualification
favorisant leur insertion dans la vie active. Les artisans locaux contribuent
activement à cet effort de formation par l’encadrement et ce dans le cadre de
la formation par apprentissage. Cette formation professionnelle constitue un
canal de préservation et de promotion des valeurs artistiques locales et un
cadre d’innovation et d’adaptation de la production aux orientations de la
demande.

26
Par ailleurs, le complexe artisanal connaît actuellement des
travaux d’aménagements qui consiste à la transformation de rez de
chaussée existant en 8 boutiques et la construction du 1er étage
(Administration).
Ce projet, dont le coût est estimé à 1.794.000,00 dhs, sera réalisé
dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Artisanat, le Conseil
Provincial et le Conseil Municipal de Tiznit .
La réalisation du complexe artisanale et du musée de la bijouterie
permettront certainement la relance du secteur de l’artisanat au niveau
de cette province.

27
I- Tourisme
La province dispose de potentialités touristiques
indéniables consistant en une diversité de paysages
naturels, résultant de la coexistence de la montagne, de la
plaine, de la mer, d’oasis et de vallées.

Rôches

Plage d’Aglou Vallée d’Ammeln

A cette diversité s’ajoutent les sites de valeur


historique importante, témoignant des civilisations
qui se sont succédées au fil du temps et le rôle joué
par différentes localités depuis des temps
immémoriaux jusqu’à nos jours.
Grande Mosquée
Cette variété de potentialités touristiques permet à la province d’offrir des
produits diversifiés correspondant à la tendance actuelle des attentes des
touristes (tourisme écologique, balnéaire, culturel, rural…etc.).

L’infrastructure touristique au niveau de la province de Tiznit se


présente comme suit:

Nombre Capacité
Désignation Catégorie
d’Unités Chambres Lits
4* 03 185 384
3* 02 48 82
Hôtels 2* 03 110 190
1* 03 70 122
Non classé 55 -- 1280
1ère 01 14 28
Auberges
2ème 01 08 18
Touristiques
Non Classée 04 47 97
Maisons 1ère 01 18 40
d’Hôtes Non classée 05 31 62
Campings 554
05 --
non classés emplacements
28
Le littoral de cette province présente d’énormes
potentialités d’investissement pour le secteur touristique. Il peut
être la locomotive pour la réalisation des grands projets
touristiques. Actuellement plusieurs projets (hôtels, résidence
touristiques, complexe touristique…) appartenant à des
marocains et à des étrangers sont en cours de réalisation.
Les projets touristiques réalisés ou encours de réalisation au niveau de cette
province sont comme suit :

Coût global Emploi


Commune Désignation du projet promoteur
En Dh créer
Extension de la Conseil 2 488 500,00 -
corniche d’Aglou Provincial

Construction d’un Ste Ceinter 150.000.000,0 150


complexe touristique Aglou 0
et résidentiel

Construction du Idou Lahiane 4.700.000,00- 10


complexe touristique
Idou Aglou

Construction d’un Amicale 3.000.000,00- 05


complexe d’estivage d’habitation
Afaq

Aménagement et Ste 8.000.000,00 05


CR. Tnine construction d’un Patrimoine de
Aglou village touristique Sud

Construction du Amicale 60.000.000,00 85


complexe touristique Omrane El -
Palmeraie d’Aglou Khair et Ste
Anti-
Atlantique

Complexe touristique Michel 8.000.000,00 30


patrimoine du sud soubade

Aglou Sylvaich Sylvain et 20.000.000,00 -


Aicha -
Aguezoum

29
Construction d’un Michelle 3.000.000 20
complexe Lacosse ,00-
hôtelier à
vocation sportive
Construction du Jean Claude 2.000.000 65
complexe Rolland ,00
touristique ile du
Sud
CR. Arbaa
Sahel
Construction du Jean Claude 200.000.0 100
Club Evasion Rolland 00,00-

Construction Sté 02 2.600.000 14


d’une ranche gazelles ,00

auberge Well Amina 2.900.000 20


center assounfou jadaoui ,00
CR
Rasmouka Gite alternatif éco Ahmed abou 4.230.000
touristique yidou ,00

Auberge chez Ste chez 5.600.000 -


amaliya amaliya ,00-

Construction d’un - - -
riad

Construction Cristophe 1.000.000


auberge tête de koeing ,00
CR Amelne lion

Gites d’étape Belkasem 700.000,0


salmi 0

Gites et camping Hassan 1.750.000


tourister abssous et ,00
jack oubri
VII- Transport

La Province de Tiznit se situe sur l’axe routière liant


entre le Nord et le Sud du Royaume.
Le transport public des voyageurs est assuré par 138
autocars (8 basés, 20 terminus et 100 transitant) et par 308 taxis
dont 127 de 2ème catégorie.
A signaler que la ville de Tiznit est reliée à l’Europe par
09 lignes autocars (05 départ et 04 transitant) , avec une
fréquence de 3 départs par semaine.
Par ailleurs, un projet de gare routière se réalise au
niveau de la ville de Tiznit. Celui-ci constituera certainement
une valeur économique ajoutée pour la commune urbaine de
Tiznit.
Les données afférentes à ce projet sont comme suit:

Surface du terrain 41221 m2


Surface de la gare routière 7802 m2

Surface de plancher de la gare routière 9095 m2

Surface de place des grands taxis 10598 m2


Surface de place publique 6994 m2
Surface de la zone d’aménagement future 6874 m2

Surface de la voie de 40 m d’emprise 8953 m2


Nombre de places de stationnement autocars 24
Nombre de places de stationnement grands taxis 128
Nombre de places de stationnement petits taxis 15
Nombre de places de stationnement véhicules 90
publics

31
VII- Habitat

Le secteur de l’Habitat et de la Promotion Immobilière est considéré


comme le moteur de l’économie locale grâce à ses effets sur de nombreuses
activités liées à ce secteur et qui font travailler une main d’œuvre importante.
Cette place distinguée occupée par le secteur de l’Habitat dans la
province est favorisée notamment par l’existence des promoteurs privés actifs,
de coopératives d’habitat dynamiques et par l’amour éprouvé par les citoyens
originaires de la province à leur « Bled » qui se concrétise souvent par des
investissements dans le domaine de l’Habitat

La ville de Tiznit Chef lieu de la Province, occupe à elle seule 80% de


l’activité du bâtiment. Ceci est encouragé par l’existence d’un patrimoine
foncier important, relevant du secteur privé, qui est destiné à l’Habitat ainsi
que l’existence des équipements d’infrastructure de base. L’activité de
construction se développe également dans la bande du littoral (Projets
touristiques) et dans certains centres tels que Tafraout , Bounâamane, et
Reggada.
Actuellement, et d’une façon générale, la Province ne connaît pas de crise en
logement.; en effet, l’offre est supérieure à la demande. Toutefois, l’offre du
produit ne signifie pas la possibilité de satisfaire la demande de toutes les couches
sociales car il est constaté que le produit existant dans le marché de l’immobilier
n’est pas à la portée des couches à revenu faible; c’est pour cela que l’Etat a
programmé la réalisation de nouveaux produits dans la province (logements à
faible V.I.T 140.000,00 dhs, logements sociaux, Villas économiques, Opérations
Z.A.P)
Dans ce cadre la société Al Omrane a reçu les autorisations nécessaires
pour la construction de 184 logement sociale à Tiznit et 116 à C.R Amelene. A
noter aussi qu’un projet de 96 logements et dans sa phase finale.

Une autre caractéristique importante qui fait distinguer la Province de


Tiznit est le taux faible d’habitat insalubre, et cela grâce aux efforts déployés
par les pouvoirs publics et les associations de la société civile dans le cadre de
la restructuration des quartiers non réglementaires et l’aménagement et la
réhabilitation des centres urbains et ruraux (Tiznit,Tafraout, Reggada,
Tizoughrane…).

Par ailleurs, il est à signaler que le mouvement associatif (Coopératives


et amicales d’habitat) a joué aussi un grand rôle dans le développement du
secteur de l’immobilier. Actuellement, il existe au niveau de la Province de
Tiznit 23 coopératives d’habitat qui groupent 1204 adhérents.

32
Les réalisations au niveau du secteur d’habitat sont comme
suit :
Nombre de
Promoteur Nombre de lots Coût en M Dh
logements
D.P.H 64 15,74 530
ERAC/Sud 2230 126,90 203
SNEC 175 14,01 -
AL OMRANE 280 50,62 150
96
195,25 (en cours appartements.
AL OMRANE 907
de réalisation) 118 villas en
cours
8522
Privé (83 - 21304
lotissements)

33
Infrastructures de Base

34
I. Electricité

La politique de la décentralisation adoptée par l’Office National de


l’Electricité a eu, incontestablement, des répercussions positives sur la Province
de Tiznit en matière énergétique. En, effet, l’action du centre régional de l’office,
crée depuis 1983, a été particulièrement axée sur l’extension, l’entretien et le
renforcement du réseau de distribution de l’énergie électrique dans le souci est
de répondre aux attentes exprimées par la population d’une part et aux
exigences dictées par le développement socio-économique que connaît la
Province d’autre part.
A partir de 1997, le programme national de l’électrification rurale
(PNER) a été remplacé par le programme d’électrification rurale globale (PERG)
et ce dans un cadre de partenariat entre l’O.N.E, les collectivités locales et les
habitants. L’exécution de ce programme a permis d’atteindre un taux de
couverture de 98,65 %.
Le tableau ci-dessous relate les actions de l’ONE au niveau de la
province de Tiznit :

Rayon d’action 125 Km


Nombre de points d’encaissement externes 07

Nombre de points de ventes de recharges 02


externes
Poste Source 225/60 KV 01
Poste Source 60/22 KV 03
Poste ONE distribution (22KV/380 ou 220 V) 945

Postes Clients 126


Réseau MT en KM 2054
Réseau de clients MT 105
Nombre de clients global BT 64128

35
Situation de l’Electrification rurale

Commune Nombre Nombre Nombre de Nombre de Nombre de Taux de


de de foyers douars foyers foyers couverture
villages (solaires) (réseau) (solaires)

AFELLA IGHIR 27 1481 0 1481 0 100,00

AIT WAFQUA 30 2066 1 2057 9 99,56

AMELENE 48 3456 1 3444 12 99,65

IRIGH 22 828 0 828 0 100,00


NTAHALA

TARSOUAT 36 1966 0 1966 0 100,00

TASSRIRT 24 1309 2 1291 18 98,62

TIZOUGHRANE 86 1980 0 1980 0 100,00

AIT ISSAFEN 74 1453 4 1410 43 97,04

ANEZI 88 2167 8 2063 104 95,20

AIT AHMED 153 2560 28 2353 207 91,91

IDA GOUGMAR 60 2377 1 2368 9 99,62

S.A.O. MOUSSA 11 1105 0 1105 0 100,00

TAFRAOUT EL 47 1430 0 1430 0 100,00


MOULOUD

TIGHMI 99 2695 2 2668 27 99,00

ADAY 52 1248 0 1248 0 100,00

RASMOUKA 66 1975 2 1921 54 97,27

SAHEL 113 4565 5 4533 32 99,30

BOUNAAMANE 78 3072 0 3072 0 100,00

EL MAADER 18 1701 0 1701 0 100,00

OUIJJANE 47 2191 0 2191 0 100,00

REGGADA 81 3298 0 3298 0 100,00

SIDI 90 1823 0 1823 0 100,00


BOUABDELLI

AGLOU 29 3240 0 3240 0 100,00

36
II. Eau potable

Les caractéristiques hydrogéologiques de la province et la faiblesse des


précipitations pluviométriques ont eu pour conséquence une nette faiblesse des
ressources en eau. Le barrage Youssef Ben Tachfine reste la principale source
d’alimentation en eau potable. Il alimente la ville de Tiznit, le centre d’Aglou et
près de 367douars.
L’ONEP assure au niveau de cette Province la gestion du service
d’assainissement dans les villes de Tiznit et de Tafraout. Le nombre d’abonnés
s’élève à 20380, quant à la longueur de réseau de distribution, celle-ci a atteint
190 Km.
Parallèlement à la mobilisation des eaux du barrage, les pouvoirs publics
ont déployé d'énormes efforts pour l’alimentation des populations rurales. Cette
stratégie a été renforcée par l'adoption de l'approche participative en établissant
des conventions de partenariat et de coopération avec des ONG locales et
internationales.
III. Réseau routier

La longueur du réseau routier au niveau de la province s’élève à 820 km


dont 81,14 % revêtus. Ce réseau a connu un développement remarquable,
particulièrement les routes provinciales, grâce aux efforts déployés aussi bien
par l’Etat que par les associations de développement locales, et ce pour la
desserte des zones enclavées.
Ci-dessous le tableau relatant l’état des routes au niveau provincial:

Catégorie Longueur en Km
de route
% revêtues
Total Revêtue Non Revêtues
s
Nationales 55,065 55,065 00 100 %

Régionale 215,8 194,6 21,2 91 %


s
Provincial 549,171 415,728 133,443 75 %
es
Total 820,036 665,393 154,643 81,14 %

37
Secteurs Sociaux

38
I- Dynamique sociale

L’esprit associatif fait partie des coutumes et traditions de la


population de la province de Tiznit. Ainsi, on trouve des formes
d’organisations, telles que la j’maa ou la twiza qui signifient littéralement
« assemblée » et « participation collective », au cours desquelles se
regroupent les habitants pour une réflexion, une concertation puis un
travail collectif.
1) Coopératives :
La province de Tiznit compte près de 60 coopératives agricoles,
dont 32 féminines, avec un effectif global d’adhérents qui s’élève à 1408.
Ces coopératives consistent à regrouper plusieurs coopératrices pour
acquérir et gérer un patrimoine productif que chacune d’elles ne pourrait
gérer seule. Les principales activités de ces coopératives sont la production
de l'huile d'Argane, le traitement des figues de Barbarie et l’extraction de
l’huile de cactus, le conditionnement du câprier, l’apiculture, l’élevage et
la production du lait.
Ces coopératives se sont constituées, sous l’impulsion des
associations, généralement appuyées par des ONG internationales ou des
services publics de l’Etat et avec le soutien de l’INDH.

2) Associations :
La province de Tiznit se caractérise par la participation active des
usagers de l'eau à la gestion des réseaux et aux efforts financiers destinés à
maintenir en bon état de fonctionnement les équipements d'irrigation. Le
nombre des associations d'utilisateurs des eaux agricoles s'élève à près de
40 associations.
De même la province compte plusieurs associations de
développement local ayant contribué fortement à la concrétisation de
nombreux projets de développement et d’infrastructures de base surtout
dans le domaine des routes, d’adduction en eau potable et d’électrification .

39
II- Enseignement
La situation générale de l'enseignement a connu une amélioration notable,
essentiellement sur le plan de la couverture du système scolaire. Ainsi, des
efforts ont été déployés par l'Etat pour renforcer les établissements scolaires
d'une part, et d'autre part pour rehausser le niveau de scolarisation des enfants,
particulièrement la fille en milieu rural.

Type d’enseignement Nbre Nbre de salles Nbre


d'établissements d’élèves

Enseignement préscolaire 48 101 848

Enseignement primaire 377 1299 23738

Enseignement collégial 19 Collèges et


273 8809
08 annexes
Enseignement lycees 12 Lycées 204 6325

Enseignement privé 09 85 2850

Centre de formation
01 04 108
instituteurs

III- Formation
professionnelle
Le nombre des établissements de la formation professionnelle s’élève à
14 établissements dont 09 dans le secteur privé disposant d’une capacité
d’accueil de 1421 places pédagogiques (950 dans le secteur public et 471 dans
le secteur privé).
Département Nombre Capacité
d’établissements d’accueil

Institut Spécialisé en Technologie 01 610


Appliquée

Centre de Qualification Agricole 01 70

Foyer Féminin 02 240

Centre de Formation Bijouterie 01 30

Secteur Privé 09 471

Total 14 1421

40
IV- Santé

Les efforts déployés dans le domaine de la santé se sont traduits


par la mise en place d’infrastructures visant l’amélioration de la
couverture sanitaire. Ainsi, la Province de Tiznit dispose de deux
hôpitaux d’une capacité totale de 302 lits et d’un réseau des soins de
santé coiffé par le service d’infrastructure et d’action ambulatoire
provincial « SIAAP ».
L’infrastructure ambulatoire comprend :
- Un service de la chefferie de SIAAP.
-Un centre de diagnostic de la tuberculose et des malades
respiratoires.
- Un centre de référence de planification familiale.
- Un laboratoire d’épidémiologie et d’hygiène du milieu.
- 52 formations sanitaires répartis comme suit :

Catégorie Nombre
Centre de santé avec unité
01
d’accouchement
Centres de santé urbains 02
Centres de santé communaux avec unité
12
d’accouchement
Centre de santé communaux 11
Dispensaires ruraux 26
Total 52

Quant à la répartition du personnel médical par catégorie, celle-ci se


présente comme suit:

41
Répartition du personnel médical par
catégorie
Catégorie Nombre

Médecins Généralistes 41

Médecins Spécialistes 23

Chirurgiens Dentistes 03

Infirmiers/Techniciens 258

Assistants Médicaux 02

Pharmaciens 01

Sages Femmes Accoucheuses 31

Personnel administratif et de service 75

Total 434

La province de Tiznit dispose également d'un centre


d’hémodialyse réalisé en partenariat avec une association d’aide aux
établissements de la santé "Association BANI" avec une capacité
litière de 24 lits (40 patients/semaine), implanté au sein de l’hôpital
Hassan Ier à la ville de Tiznit.

42
V- Jeunesse et Sport

Nourris par la volonté de répondre aux


attentes de la jeunesse, les efforts du Ministère
de la Jeunesse et du Sport sont orientés vers la
mise en place des structures nécessaires tout en
les dotant des moyens tant humains que
matériels. Les préoccupations des services
compétents sont aussi diverses qu’elles
s’étendent sur plusieurs domaines aussi bien
éducatifs, sportifs qu’associatifs.

1) Maisons de jeunes
Centres d’animation
Les maisons de jeunes comptent culturelle
Etablissemen Localisation Capacité
plus de 2000 adhérents. Les associations
t d’accueil
culturelles jouent un rôle important
dans l’encadrement des actions à
Ville Tiznit 400
vocation éducative et culturelle qui se Maisons de
déroulent au niveau de ces jeunes Ville Tafraout 150
établissements.
Salle de Ville Tiznit 550
2) Centres féminins conférence

La province compte 07
centres féminins (03 urbains et 04
ruraux) dont la mission est de
promouvoir la situation de la Centres féminins
femme et renforcer ses Capacité
compétences aussi bien Localisation
d’accueil
économiques que sociales. Ville Tiznit ( Centre Lalla
150
Hassna)
Ville Tiznit (Centre Ain
250
Zerka)
Ville Tafraout 150

Douar Ait Daoud (CR 200

Chef lieu CR Irigh N’Tahala 200


Chef lieu CR arbaa Sahel 50
Chef lieu CR Ammelen 100

43
V- Entraide Nationale

Les établissements relevant de la compétence de l’Entraide


Nationale au niveau de la province de Tiznit peuvent être répartis
comme suit:

Etablissement Nombre Bénéficiaires


Maison Etudiant (Dar Taleb) 20 2100

Maison Etudiante (Dar Taleba) 16 706

Centre d’Education et de 21 1137


Formation
Garderie d’Enfants 06 132

Maison du Citoyen 01 92

Centre de Formation par 01 99


Apprentissage

Ecoles Coraniques 40 1764


(Subventionnées par l’Entraide
Nationale)
Centre d’Analphabétisme 17 597

L’existence de ces établissements contribue certainement à la


scolarisation des enfants notamment en milieu rural.

44
VII- Initiative Nationale pour le développement Humain
(INDH)
Dés le lancement par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI
que Dieu le Glorifié de l’initiative nationale de développement humain
(INDH), cette province a bénéficié de multiples programmes qui visent
à réduire les disparités sociales en matière de développement humain,
renforcer l’infrastructure de base et lutter contre la pauvreté.
Les données relatives à ces programmes depuis son lancement
en 2005 jusqu’à juillet 2011 sont comme suit :

Type de Nombre Montant Part de l’INDH Part des


Programme de Global Partenaires
projets

Transversal 144 44.020.041,39 25.744.690,86 18.275.350,53

Lutte contre la 93 21.279.903,65 17.972.057,09 3.307.846.56


pauvreté

Précarité 19 22.191.590,26 9.973.544,32 12.218.045,94

Total 256 87.491.535,30 53.690.292,27 33.801.243,03

45