Vous êtes sur la page 1sur 22

COSENTINO Samuel

DOMENGE David
LE MOULAGE

Moulage en
moule non
permanent

Moulage en
moule
permanent
LE MOULAGE
en moule non permanent

 Généralités

 La structure d'un moule non permanent est


principalement réalisée avec des matériaux
de moulage, composée d'une ou de
plusieurs parties et offrant après
assemblage une empreinte.
LE MOULAGE
en moule non permanent

 Généralités

 Cette empreinte prend compte :

• du système d'attaque
• du système d'alimentation
• du retrait à l'état solide.
LE MOULAGE
en moule non permanent

 Généralités

 Les matériaux de moulage doivent :

• se mettre en oeuvre facilement, réaliser et conserver les formes de la


pièce à obtenir

• résister à l'action mécanique et thermique de l'alliage coulé, et


permettre le remplissage

• ne pas gêner le retrait de l'alliage à l'état solide

• se désagréger après solidification de la pièce

• permettre le recyclage des éléments non détruits


LE MOULAGE
en moule non permanent

 le moule
Il existe 3 types de moules :

1. Le moule déformable (sable à vert)


2. Le moule rigide (sable aggloméré)
3. Le moule en sable sans liant (sable siliceux)
LE MOULAGE
en moule non permanent

 le noyau
C’est une structure permettant d'obtenir des formes
intérieures et extérieures de la pièce brute.

1. Propriétés
2. Conditions d'emploi
3. Les boîtes à noyaux
LE MOULAGE
en moule non permanent

1. Les étapes

Moulage

Démoulage

Remmoulage

Coulée
LE MOULAGE
en moule non permanent

 Les sables silico-argileux

Propriétés

 Plasticité
 Cohésion
 Perméabilité
 Réfractarité
LE MOULAGE
en moule non permanent

 Les sables agglomérés

 Principe
 Procédés de durcissement
LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage en coquille par gravité

 Moulage en coquille sous pression

 Moulage par centrifugation

 Moulage en coulée continue


LE MOULAGE
en moule permanent

 Principe
Procédés du Type de Série minimun
moulage moule
 Moule métallique en deux parties
En coquille Métallique, 2 000 pièces
(coquilles) pouvant être utilisé par gravité noyaux en
pour plusieurs pièces sable
En coquille Entièrement 20 000 pièces
sous préssion métallique
 Rentable au bout d'une série
Par Métallique (ou 1 pièce
minimum
centrifugation graphite) possible
En coulée Metallique (ou 1 000
continue graphite)
LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage en coquille par gravité

 Utilise la pesanteur

 Coquilleuse automatique utilisable


LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage en coquille par gravité

 Avantages :
Surface et géométrie bonnes

 Inconvénients :
Coût de l'outillage élevé
Masse et dimension de la pièce limités
LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage en coquille sous pression

Chambres chaudes :

 Système d'injection en permanence immergé dans l'alliage en


fusion.
LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage en coquille sous pression

Chambres froides :

 Système d'injection séparé. Alliage déversé avant chaque


injection
LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage en coquille sous pression

 Avantages :
Bonnes tolérances
Surface et géométrie excellente
Cadences élevées

 Inconvénients :
Coût de l'outillage élevé
LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage par centrifugation

 Utilise la force centrifuge

 Permet d'obtenir des cylindre dont l'épaisseur dépend de la


quantité de métal versé
LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage en coquille sous pression

 Avantages :
Impuretés expulsées
Epaisseur contrôlée
Surgace et géométrie bonnes

 Inconvénients :
Variété des pièces (cylindres uniquement)
LE MOULAGE
en moule permanent

 Moulage en coulée continue

 Permet l'obtention de profilés (creux ou pleins) de forme variée

 Avantages :
Produit homogènes et dense
Rendement de productivité élevé

 Inconvénients :
Possibilité de défauts de surface