Vous êtes sur la page 1sur 21

Rectorat de Bordeaux 2000

DATES D ’EPUISEMENT DES


RÉSERVES DES ÉNERGIES NON
RENOUVELABLES
(par rapport à l’évolution actuelle de la consommation)

CHARBON +2200
2085
GAZ NATUREL
2075
URANIUM
2045
PETROLE

2000 2050 2100 2150 2200 2250

Rectorat de Bordeaux 2000


Où en sommes-nous aujourd’hui ?
AUTRES
ENERGIES
RENOUVELABLES
HYDRAULIQUE 1%
18%

NUCLEAIRE
20% THERMIQUE
61%

Répartition de la production mondiale d ’électricité

Rectorat de Bordeaux 2000


AVANTAGES et INCONVENIENTS de ces
NOUVELLES ÉNERGIES

 énergies indépendantes des ressources fossiles


 pas de rejet de substances polluantes
 possibilité d’avoir de l’électricité en site isolé
 production d’électricité pour matériel embarqué

 coût du kW.h encore trop élevé, rendement faible


 habitude des sources d ’énergies traditionnelles

Rectorat de Bordeaux 2000


Energie solaire Energie éolienne

géothermie biomasse
Introduction
Rectorat de Bordeaux 2000
LA GEOTHERMIE

BUT: Exploiter des gisements d ’eau chaude du


sous sol pour chauffer des logements ou pour
produire de l ’électricité.
APPLICATIONS
Dans le monde le potentiel installé est de 16GW.
En France le potentiel installé est de 0.35GW.
La seule centrale électrique française se situe
en Guadeloupe (4.8MW).
Rectorat de Bordeaux 2000
LA BIOMASSE
A partir de la biomasse, c ’est à dire des
végétaux, on peut obtenir de l’énergie sous
différentes formes :
Electricité ou chauffage par combustion
directe.
Biogaz obtenu par fermentation.
Alcool ou biocarburant ( à partir de canne
à sucre, céréales, betteraves etc.).

Rectorat de Bordeaux 2000


Rectorat de Bordeaux 2000
LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

LE SOLAIRE THERMIQUE

Rectorat de Bordeaux 2000


Transformation du rayonnement solaire en électricité
grâce à la cellule photovoltaïque.

Régulateur
Energie Onduleur
solaire

Panneau solaire
photovoltaïque
Électro
ménager
Batterie
Rectorat de Bordeaux 2000
ZONES ACTUELLES D ’UTILISATION :

SATELLITES ET STATIONS SPATIALES

Satellite d ’observation
de la terre : SPOT

Rectorat de Bordeaux 2000


LES RÉGIONS ENSOLEILLÉES et non
raccordées au réseau (pays en voie de développement,
Dom-Tom) et des habitations isolées.

Site isolé en AFRIQUE


Rectorat de Bordeaux 2000
Dans l ’archipel des Glénan, un système
hybride est installé utilisant trois sources
différentes :
THERMIQUE AU FIOUL (32 kW)
SOLAIRE (9 kW)
ÉOLIEN (10 kW)

Iles des GLENAN

Rectorat de Bordeaux 2000


L’énergie solaire est récupérée pour fournir
de la chaleur pour la production d’eau chaude,
ou la climatisation.

Exemples actuels d’utilisations en FRANCE :

Chauffe-eau pour les campings ou


d’appoint pour les maisons individuelles.
Chauffage par planchers chauffants
solaires.
Rectorat de Bordeaux 2000
PRINCIPE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE
EAU CHAUDE

BALLON DE
STOCKAGE

CAPTEURS SOLAIRES

EAU FROIDE

Rectorat de Bordeaux 2000


Rectorat de Bordeaux 2000
PRINCIPE: La rotation des pales (ÉNERGIE
MÉCANIQUE) fait tourner une génératrice qui
produit de l ’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE.

groupe diesel batterie d'accumulateurs


de secours

tableau électrique
continu

~ =

= ~ alternatif
commutateur redresseur onduleur
Rectorat de Bordeaux 2000
Exemples d ’applications :

 PRODUCTION DÉCENTRALISÉE :
sites isolés non raccordés au réseau (petite
puissance)
sur l ’île de la Désirade, en
Guadeloupe, une centrale de 12 petits
aérogénérateurs de 25 kW couvre plus de
la totalité des besoins électriques de l ’île.

Rectorat de Bordeaux 2000


PRODUCTION RACCORDÉE AU RÉSEAU
l ’énergie est renvoyée sur
le réseau de distribution
les éoliennes de
Sallèles-Limousis (Aude)
développent 7,5 MW.
A Dunkerque 9 éoliennes
de 67 m fournissent 2,7 MW.
Au Danemark les
éoliennes assurent 8% de la
production d ’électricité.
Rectorat de Bordeaux 2000
LA CHASSE AU GASPILLAGE

Quelle est l’énergie la plus renouvelable,


la moins chère et la moins polluante ?

L’énergie qu’on ne
consomme pas !!!
Rectorat de Bordeaux 2000
LA CHASSE AU GASPILLAGE

Utilisation de lampes basse consommation à la


d ’économie (600kWh)
maison =
370F/an
Veilles de : TV + décodeur (canal+) + magnétoscope
+ démodulateur satellite =
(440kWh)
270F/an
Rectorat de Bordeaux 2000