Vous êtes sur la page 1sur 7

Audit comptable et financier

Pr. Abdelmoumen Berjaoui


Professeur Habilité
Rappel sur les états de rapprochement
• Toute « entreprise X » dispose d’au moins un compte bancaire. Ce compte est représenté
comptablement par le compte 5141 Banque et représenté dans la comptabilité de la
banque par le compte « Client entreprise X » . Il s’agit donc du même compte mais géré
dans deux lieu différents. ils doivent donc traduire dans une date donnée les même
soldes puisqu' ils traduisent les mêmes opérations. Dans la réalité, il n’en est pas ainsi,
ces soldes sont toujours différents.

Un compte bancaire

Gérer dans
Gérer dans la banque
l’entreprise

2
• Les sources des différences de solde :
 les erreurs et ommissions dans les comptes de l’entreprise ou de la banque,
 les opérations imputées dans l’une des comptabilités, mais pas dans l’autre, fautes de pièces :
chèque émis et comptabilisé par l’entreprise mais non encaissé par les tiers, virements effectués
par des tiers à l’ordre de l’entreprise enregistré par la banque mais l’entreprise n’est pas encore
avisé par un avis de crédit,
 des frais bancaires, des frais de tenus de compte et des intérêts divers, qui ne seront connus par
l ’entreprise qu’ à la réception de RB ou les avis de débits ou crédits,
• L’établissement de l’état de rapprochement permet de contrôler et régulariser les
opérations de trésorerie. Son établissement consiste à :
 comparaison du solde du RB et celui du compte 5141 Banque,
 pointage des opérations qui figurent dans le RB et le compte 5141 Banque,
 inscrire dans chacun des deux comptes, les opérations qui le concernent, mais qui n’ y figure pas
alors qu’ils sont déjà inscrites dans l’autre compte : seules les opérations non pointées figurent sur
l’état de rapprochement,
 calculer les soldes après rapprochement des deux comptes. Ces soldes doivent être égaux mais
opposés ( si l’un est créditeur l’autre est débiteur),
 enregistrer dans la comptabilité de l’entreprise les écritures correspondant aux inscriptions
nouvelles du comptes Banque.
• Exemple 1 : soit le RB de la société Marsol au 31/12/2004 et le compte 5141 à la même
période :

3
BMCI agence florence Rabat le 31/12/04 5141 BMCI
Relevé de compte n° 12215675522
Société Marsol

Débit Crédit

Dates Opérations Débit Crédit Dates Libellés Sommes Dates Libellés Sommes

30/11/04 Ancien solde 13 405 30/11/04 Solde à nov. 13 405 04/12/04 Chq. n° 287 7 350
01/12/04 Vers. Esp 21 000 01/12/04 Vers. Esp 21 000 15/12/04 Chq. n° 288 5 460
04/12/04 Chq. n° 287 7 350 06/12/04 Enc. effet 35 12 880 20/12/04 Chq. n° 289 11 200
06/12/04 Enc. effet 35 12 880 20/12/04 Vers. Esp 10 500 21/12/04 ONPT 3 395
15/12/04 Chq. n° 288 5 460 TOTAL MOUV 44 380 24/12/04 Chq. n° 290 3 500
18/12/04 Fac. ONPT 3 395 TOTAL Débit 57 785 31/12/04 TOTAL MOUV 30 905
20/12/04 Vers. Esp 10 500 Solde débiteur 26 880
25/12/04 Redal 2 097.20 TOTAL Crédit 57 785
29/12/04 F. T . Compte 187.25
30/12/04 Int. Crédit. 219.45
31/12/04 Nou. solde 39 515

4
Etat de rapprochement au 31/12/04

Compte BMCI chez Marsol Compte Marsol chez BMCI

Libellés Débit Crédit Libellés Débit Crédit

Solde débiteur au 31/12/04 26 880 Solde créditeur au 31/12/04 39 515


Redal 2 097.20 Chèque n° 289 11 200
Frais de tenus de compte 187.25 Chèque n° 290 3 500
Intérêts créditeurs 219.45
Solde après rapprochement 24 815 Solde après rapprochement 24 815

TOTAUX 27 099.45 27 099. 45 TOTAUX 39 515 39 515

5
• Exemple 2. Le comptable d’une entreprise vous communique les renseignements suivants
concernant le compte Banque BP.
- Solde au 31/12/2008 du compte BP (débiteur) dans l’entreprise : 23 432, 50 DH,
- Solde au 31/12/2008 du compte de l’entreprise tenu par la BP (créditeur) : 17 225,04 DH,
- Le chèque n° 53427 à l’ordre du fournisseur Falih n’a pas encore été encaissé. Montant : 4 932,28
DH,
- Le règlement d’effet à payer domicilié à notre banque apparait sur le relevé montant 8 428,34 DH.
- Virement du client Mahfoud : 2 080 DH,
- Notre remise d’espèces de 4 770 DH du 31/12/2008 n’apparait pas dans le relevé.
- Les commissions bancaires s’élèvent à 21,40 DH TTC.
Exemple 3. vous constatez que le solde du compte 5141 banques ne correspond pas au solde du
relevé bancaire à la date du 31/12/2008 :
- Compte 5141 : solde débiteur 36 365 DH,
- RB solde créditeur 43 000 DH,
La différences provient :
- d’un chèque n° 784662 de 1 035 DH non encore présenté par le fournisseur Chami,
- d’intérêts en notre faveur 420 DH,
- d’un virement du client Dani en notre faveur 1400 DH,
- d’un encaissement d’effets pour un montant net de 3 780 DH frais 6,50 DH + TVA 7%.

6
• Exemple 4. L’entreprise Chami, titulaire d’un compte auprès du Crédit agricole, vous fournit les
renseignement suivants au 30 novembre N :
- Solde du compte 5141 Crédit agricole tenus par l ’entreprise : débiteur de 52 148,00 DH;
- Solde du compte Chami tiré du RB envoyé par le Crédit agricole : créditeur de 63 419,00 DH.
La différence entre ces deux solde peut s’expliquer par les constatations suivantes:
- Le chèque MC 123789, tiré à l’ordre du fournisseur Mehdi, a donné lieu à une imputation de
4 637,00 DH dans les comptes de l’entreprise alors qu’il figure sur le relevé de banque pour
6 437,00 DH. Après vérifications , il s’avère que ce dernier montant est exacte;
- Le virement du client Jérôme, figurant sur le RB à la date de 29 novembre n’a pas été enregistré
dans les comptes de l’entreprise , montant: 5 239,00 DH;
- Le chèque LP 65458, tiré le 27 novembre à l’ordre du fournisseur Chamsi, n’as pas encore été
présenté à l’encaissement : 8 082,00 DH,
- Les frais de tenue de compte figurant sur l’extrait de compte s ’élèvent à 250,00 DH.

Travail à faire
Présenter les états de rapprochements.