Vous êtes sur la page 1sur 28

Thème:

Thème:
Diagnostic Financier De L’entreprise SOPRIAM
Diagnostic Financier De L’entreprise SOPRIAM

Soutenance de stage

Préparé par:Fadel Iddine Achraf

Encadré par: Abou Eljaoued Kamal


Introduction:

 Le secteur automobile est considéré comme l’un des


secteurs moteurs de l’industrie nationale, représentant
ainsi un tissu industriel de plus de 152 entreprises
réparties sur trois principales régions du territoire :
Tanger (43%), Casablanca (39%) et Kenitra (7%).
Problématique

La rentabilité de SOPRIAM est-il suffisante pour


assurer son auto-financement?
Plan
1) Description des taches 2) Réponse a la
effectuées durant le problématique:
stage:

• Gestion de • Diagnostic financier


trésorerie (étude de la
rentabilité): Cas de la
société SOPRIAM
Description des tâches
effectuées:

GESTION DE TRÉSORERIE
Trésorerie en dirhams

Établissement des plans de trésorerie mensuels


• Révéler les manques ou les excédents de trésoreries.
• Présenter l’état actuel de la trésorerie.

Le rapprochement bancaire
• Une comparaison entre la comptabilité de la banque et la
comptabilité de l’entreprise
• Se fait par l’intermédiaire d’une petite appareil qui connecte
l’entreprise avec les tiers.

Placement des excédents


• Placer l’excèdent tirer de la différence des encaissements et des
décaissements.
• Négocier un taux de rendement supérieur au taux de d’emprunt.
Trésorerie en devises

• L’entreprise SOPRIAM
importe de la matière première
depuis la France ce qui fait il
y’a un risque de change.

Le risque • Le trésorier doit choisir les


bons moyens de couverture du

de change
risque pour éviter les pertes
d’argent.
• Il doit suivre les actualités
économiques et
sociopolitiques pour prévoir
les fluctuations des cours et
mettre en place les solutions
possibles.
Diagnostic financier a court terme

Présentation du concept:

Les principaux objectifs du diagnostic financier sont de mesurer la rentabilité


économique de l'entreprise et la rentabilité financière des capitaux investis,
d'apprécier les équilibres de la structure financière, de constater son évolution et
de formuler un diagnostic.
Les étapes

Pour Établir Un Diagnostic financier ef ficient, on doit


suiv re les ét a pes suiva nt es:

1) Évaluer la rentabilité économique par le biais des soldes


intermédiaires de gestion (ESG).
2) Calculer la rentabilité économique par les ratios de la
batterie pyramidale de du Pont de Nemours.
3) Compléter la rentabilité économique par les marges et les
seuils.
4) Mesurer l’effet du levier d’exploitation
La rentabilité économique

.
1. Soldes intermédiaires de gestion

 Les soldes intermédiaires de gestion, donne une contribution très


utile à la connaissance économique de la rentabilité de l'entreprise
et constitue un facteur essentiel du diagnostic de l'entreprise.

 Dans le tableau des soldes de gestion détaillant huit variables


économiques caractéristiques, quatre décrivant l'activité et quatre
les résultats, plus une neuvième, constatant la capacité
d'autofinancement de la firme.
Variables décrivant l’activité économique:

• La Marge commerciale:
Elle correspond a la différence entre le prix d’achat et
le prix de vente des biens ou services.
- Marge commerciale = Produits - charges
= 538 607 184,465
• Production de l’exercice:
La production de l'exercice est essentiellement
composée de la production vendue.
- Production de l’exercice = 2 644 462 450,82
• La valeur ajoutée:
- Mesure la richesse crée par l’entreprise.
V.A = marge commerciale+production-consommation
= 3 298 786 219,75
• Excédent brut d’exploitation:
. Il constitue l'estimation comptable de l'excédent de trésorerie
d'exploitation : il ne fait intervenir que des charges et des produits
décaissés.
EBE = V.A+Subvention d’exploitation-impôt et taxes-charges du
personnel
= 3 205 118 053,85
Variables décrivant le résultat:

• Résultat avant charges financières:


= EBE- autres charges d’exploitation+ autres produits
d’exploitation
= 3 244 322 677,10
• Résultat courant avant impôt:
On y ajoute tous les éléments financiers( charges et produits
financiers)
RCAI= RACF- charges financières+produits financiers
= 3 276 417 678,47
• Résultat non-courant:
Il donne une indication du poids relatif des éléments exceptionnels dans le
résultat final.
RNC= RCAI- les éléments exceptionnels
=
• Résultat net:
C'est un simple surplus qui cumule tous les défauts des autres soldes qui
ne peut pas vraiment être un solde significatif pour l'analyse de la
gestion car il est fortement biaisé par des considérations fiscales.
RN= RCAI+RNC-IS=Déficit de l’exercice antérieure
= 3 251 521 128,60
Capacité d’autofinancement:

La capacité d’autofinancement désigne l’ensemble


des ressources internes générées par l’entreprise
dans le cadre de son activité qui permettent
d’assurer son financement.
Il existe deux méthodes pour calculer cet
indicateur:

 A partir du résultat net A partir de EBE


Calcul de la CAF:

Capacité d'autofinancement (CAF) = RN+charges


calculées-produits calculés+VNC-produits de cession
des actifs
CAF = 152 000
Capacité d’autofinancement (CAF) = EBE=produits
encaissables (hors EBE)-charges décaissables (hors
EBE)
CAF = 152 000
La batterie pyramidale de du pont de Nemours:
La marge
d’exploitation
la marge d'exploitation
permet d'évaluer la
pérennité d'une
entreprise en mesurant
sa capacité à générer
des profits à partir de
son activité, sans tenir
compte du résultat
financier et du résultat
exceptionnel. Plus ce
taux est élevé, plus
l'entreprise est rentable.
La rotation
des actifs
L'actif économique
d'une entreprise
correspond à la
somme des actifs
immobilisés à
laquelle on
additionne le besoin
en fonds de
roulement.
Rentabilité
des actifs
Le taux de rentabilité
économique
résultat/actif mesure la
capacité de l'entreprise
à dégager un résultat en
utilisant l'ensemble de
ses moyens de
production.
Une société peut
améliorer cette
rentabilité économique
en cherchant à
augmenter ses
recettes et à diminuer
ses charges.
Calcul de la rentabilité économique:
Rentabilité économique et marge
bénéficiaire:

L A R E N TA B I L I T É C O M M E R C I A L E D E L’ E N T R E P R I S E P E U T
Ê T R E M E S U R É E PA R L A M A R G E B É N É F I C I A I R E , AVA N T
O U A P R È S I M P Ô T, C ' E S T- À - D I R E P O U R L E S E N T R E P R I S E S
C O M M E R C I A L E S PA R L E R AT I O :

Résultat net d'exploitation/


Chiffre d'affaires hors
taxe
Le seuil de rentabilité:

Il permet de déterminer le montant du chiffre d’affaires à réaliser au cours d’une


période pour atteindre l’équilibre (ou le point mort), c’est-à-dire avoir un
résultat à zéro (total des charges = total des produits). Ainsi, le chef
d’entreprise dispose d’un objectif à atteindre sur cette période et a
normalement conscience qu’il commencera à générer des profits qu’à partir du
montant où il a réalisé le chiffre d’affaires déterminé dans le calcul du seuil de
rentabilité.

SR = CF/MSCV
Calcul:

 Le seuil de rentabilité est de :


SR= 126 621 802,14/209 027 126,67
= 0,605*2 644 462 450,82
= 1 599 899 782,74
 Interprétation :
Alors a partir de ce chiffre d’affaires, l’entreprise
commence a dégagé un surplus d’exploitation. C’est
le montant du chiffre d’affaires qui couvre le total
des charges d’exploitation.
Le levier d’exploitation:

 A partir de cette relation on peut étudier les


effets d'une variation du chiffre d'affaires sur
le niveau du résultat d'exploitation.

ε = MSCV/RE
Calcul:

 Calcul :
Le levier d’exploitation est de :
L.E= 209 027 126,67/82 405 324,53
= 2,53
 Interprétation :
Si le chiffre d’affaire baisse de 2,5%, le résultat
baissera également de 2,5%.
Conclusion: