Vous êtes sur la page 1sur 33

Présenter par :

KAZIANE Soukayna
BOUARFA Imane
BELBSIR Layla
EL MANNANI Oussama
MORTAJI Mohamed
Introduction
transport aérien
Contrat de transport aérien
Les conventions de transport aérien
Responsabilités du transporteur
Fret aérien
Les stratégies de développement aérien au Maroc
Conclusion
Le transport est un élément stratégique qui met en
valeur la compétitivité du vendeur. Les entreprises
exportatrices choisissent leur mode de transport en
fonction du coût, du délai et de la sécurité. D'autres
critères tels que la nature du produit, la qualité et le
pays de l'acheteur détermineront le choix du mode de
transport principal.
Transport aérien
Le transport aérien désigne l'activité de transport effectué
par la voie des airs (avion, hélicoptère). La majorité des avions de
ligne sont équipés pour le transport des passagers et disposent
d'une soute pour les bagages et le fret.

Le transport aérien est observé, contrôlé par des


organisations comme l'Organisation de l'aviation civile
internationale (O.A.C.I.)
Le transport aérien est caractérisé :

 La rapidité avec laquelle le transport peut être effectué permet de répondre


rapidement à des demandes urgentes et de réduire les stocks.

 Le niveau de sécurité obtenu est également un avantage commercial important,


tant en ce qui concerne la réduction du nombre de litiges.

 La régularité permet de planifier les flux d’approvisionnement.

 La fiabilité rend ce mode de transport très performant.


* Avantages : * Inconvénients :
 Rapidité et adaptation :
Pour les produits périssables, animaux...  Prix élevé

 Sécurité pour la marchandise  Interdit à certains produits


dangereux

 Régularité et fiabilité du transport


 Consommation de kérosène :
ressource non renouvelable
 Un mode de transport très sûr
LE CONTRAT DE TRANSPORT
aérien
Le contrat de transport aérien de marchandises est matérialisé
sous la forme d’une LTA (Lettre de Transport Aérien)

La LTA est presque systématiquement régie par la convention


de Varsovie.

La lettre de Transport aérien constitue à la fois :


* Une preuve du contrat de transport
* Une preuve de prise en charge des marchandises par le
transporteur
* Un moyen d’ajustement des prix
 Le rôle:

Le rôle du contrat de transport est de déterminer précisément


avant le début effectif des prestations les conditions auxquelles
seront soumis d'une part l'usager et d'autre part le transporteur
pendant la période de validité du contrat de transport.

 La validité:

La validité d'un contrat de transport varie entre 1 jour et 1 an.


En aucun cas un contrat de transport ne peut être valide plus d'une
année à partir de la date de départ prévue dans le contrat (et non pas
de la date d'émission du contrat).
Les obligations des parties :
Les obligations des parties sont les suivantes :

Obligations du chargeur Obligations du transporteur

– Prévoir un emballage adapté. – Charger la marchandise.

– Marquage des colis. – Acheminer la marchandise à


destination, en bon
– Mettre la marchandise à disposition du état, dans les délais contractuels
transporteur au lieu et à la date prévue.
– Décharger la marchandise.
– Émettre la LTA
– Avis d’arrivée au destinataire ou à
– Prévoir le dédouanement des l’intermédiaire
marchandises et satisfaire aux Indiqué sur la LTA.
opérations de contrôle du commerce
extérieur et des changes.
Les autres documents

 De nombreux autres documents font également partie du dossier


de transport aérien :

 La facture commerciale

 La liste de colisage si l’envoi comprend plusieurs colis

 Déclaration d’expédition

 certificat d’origine
* La lettre de
transport aérien
* Certificat
d’origine
* La liste de colisage si
l’envoi
comprend plusieurs colis
Les conventions de transport aérien
1) la convention de Varsovie (1929):

 - Convention de droit privé, texte de base


 - Règle les rapports juridiques des transporteurs et des usagers de leurs lignes
 - Définit, en autre, le document utilisé (LTA) et la responsabilité du transporteur

2) La Convention de Montréal (1999):

 Convention pour l’unification de certaines règles relatives au transport aérien


international a été mise en place dans le but de la remplacer

3) La convention de Chicago (1944) :

 - Convention qui organise le développement de l’aviation civile internationale


Responsabilités du transporteur
Le transporteur est responsable :
 La convention de Varsovie présume la responsabilité du transporteur aérien en
cas d’avaries ou de pertes. Cette responsabilité s’étend depuis la prise en charge
de la marchandise matérialisée par la signature de la LTA, jusqu’à la remise au
destinataire.

Les causes d’exonération:

 – s’il prouve qu’il a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter le dommage,
ou qu’il lui était

 impossible de prendre ces mesures (cas de force majeure) ;

 – s’il prouve la faute de la partie lésée, et sa relation directe avec le dommage.


Fret aérien
La présentation de la tarification
1) Le tarif fret comprend le transport de la base du transporteur sur l’aéroport de
départ à la base du transport à l’aéroport de destination

2) Le tarif tient compte de la livraison effectuée, de la nature de la marchandise, de


son poids et de son volume

3) Les tarifs internationaux ne sont pas libres. Ils sont définis :


a. Soit par zone géographique lors des conférences tarifaires de l’ATAF, puis
présentés aux gouvernements respectifs en vue d’homologation et de publication.
b. Soit par décision unilatérale d’un gouvernement
c. Le tarif fret comprend le transport de base du transporteur sur l’aéroport de
départ à la base du transporteur à l’aéroport de destination.
Les principaux tarifs

1) Les tarifs généraux : publiés par l’IATA et l’ATAF

2) Les tarifs spéciaux : tarifs class rates pour des m/ses spécifiques, périssables,
matières dangereuses, journaux, revues

3) Les tarifs contrats : destinés à certains types de transport généralement


volumineux et à fort tonnage

4) Les tarifs des intermédiaires : que vont prendre les intermédiaires lorsqu’ils
seront présent. Prestation de service. Entre chargeur et transporteur.
Exemple : la tarification
A- le tarif générale :

Le poids taxable sera déterminé en fonction du rapport


poids-volume de la marchandise qui ne doit pas excéder
1 t = 6 m 3 . La dégressivité du tarif amène à faire
jouer « la règle du payant-pour », qui consiste à payer
pour la tranche de poids supérieur afin de bénéficier
d’un coût de transport moindre.
Expédition 1 Expédition 2

Tarif général :
– moins de 45 kg 4 € le kg ;
– 45 à 100 kg 3,5 € le kg Poids brut : 280 kg
Poids brut : 220 kg
– 100 à 300 kg 3 € le kg ; Volume : 1,4 m3
Volume : 2 m3
– 300 à 500 kg 2,7 € le kg Rapport poids/volume :
Rapport poids/volume :
1.4m3/6 = 233 kg
2 m3 /6 = 333 kg

Poids taxable 333 kg 233kg

Application de la règle du payant-pour 300×2,7 € = 810 € (au lieu


de 280 × 3 = 840 €)

Montant du fret 333 × 2,7 € = 899,1 € 810 €


B- les tarifes ULD:

ULD Paris/San Francisco


-Forfait pour toute marchandise :4 490 €
-Poids pivot : 2 100 kg
-Taxation au-dessus du poids pivot : 1,86 € le kg
-Poids brut de la marchandise : 2,8 t
Montant du fret : 4 490 € + (1,86 x 700) = 5792€
Les stratégies de développement
aérien au Maroc
Pole de développement de transport
aérienne
 Positionnement de Casablanca / Mohamed 5 comme l’Aeroport HUB de
référence de l’Afrique

 Consolidation des dessertes ariennes des marches européennes afin


d’assurer les objectifs de la vision 2020

 Promotion de la transport aérienne domestique

 Développements des fret aériennes au Maroc

 Mise en œuvres des disposition des contrats programme entre l’Etat et


Royal Aire marocaine
Pôle institutionnelle

 Adaptation du projet de loi ( 40-13) portant code de


l’aviation civil et élaboration du texte d’application

 Renforcement de la réglementation économique de


transport aérienne

 Mise en place de l’observatoire de transport aérienne


(OTA)
Pole sécurité , sureté de l’aviation civile

 Renforcement de la réglementation national en matière de


sécurité aérienne conformément au standard internationaux

 Supervision de la sécurité aérienne et suivi de l’industrie


aéronautique

 Rehausser le niveau de la sureté de l’aviation civil au Maroc

 améliorer la qualité des prestation du transport aérienne


pole de formation

 Elle est qualifiante puisqu’elle permet la préparation aux


agréments IATA/FIATA (Introductory course et
Dangerous goods).
 L’agrément IATA est reconnu et exigé par la profession
car l’étudiant devra disposer d’une qualification solide en
matière de fret aérien à savoir :
 La maîtrise de la réglementation
 Les techniques de paiements
 Taxation des marchandises et des matières dangereuses.
Pole capacité aéroportuaire et de
l’espace aérienne
 Développement des plates formes aéroportuaires

 Réorganisation de l’espace aérienne marocaine