Vous êtes sur la page 1sur 32

31- Titre

Partie I : Propagation guidée

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


32- Plan

Plan du cours

 Partie I : Propagation guidée


Domaine des lignes de transmission
équations des télégraphistes
régime en régime sinusoïdal
ligne fermée sur une charge
utilisation de l’abaque de Smith
paramètres S
systèmes d’adaptation
régime impulsionnel

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


33- Généralités

I. LIGNES DE TRANSMISSION (Généralités)

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


34- Propag

I.1. Phénomène de propagation


I.1.a. La ligne bifilaire et l’expérience de Hertz
Lorsque L >> l, les lois classiques de l’électricité ne s’appliquent plus.
Ce phénomène a été mis en évidence par Hertz ligne bifilaire.

Ligne ouverte

100 MHz

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


35- Quasi-stationnaire

I.1. Phénomène de propagation


I.1.b. Courants stationnaires ou propagés
x
M

symétrie

M’
Système symétrique : courants à la même distance égaux et opposés
si L << l, courants constants quel que soit x (à to donné) stationnaire (vitesse )
si L >> l, variations de courant suivant x propagation

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


36- Quasi-stationnaire

I.2. Équation des télégraphistes


I.2.a. Courants quasi-stationnaire
dx

Si on décompose une ligne de grande longueur en segments de longueur dx (telle que


dx<< l), on peut alors considérer des courants quasi-stationnaires.

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


37- Kirchhoff

I.2. Équation des télégraphistes


I.2.b. Théorie de Kirchhoff

Ldx Rdx
Schéma équivalent Cdx
d’un tronçon de ligne Gdx

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


38- Kirchhoff exemple

I.2. Équation des télégraphistes


Quelques exemples

Petits calculs :

Calculez la longueur d’onde


pour le courant à 50Hz, puis
pour les fréquences vocales
Ldx Rdx entre 300Hz et 4kHz.
Cdx Enfin calculez la longueur
Gdx
d’onde pour une fréquence
GSM à 900MHz.

Prise en compte d’un modèle à constantes localisées dépend de la


longueur de la ligne voulue et de la fréquence de l’application

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


39- Paramètres primaires

I.2. Équation des télégraphistes


I.2.c. Paramètres primaires d’une ligne

i(x) i(x+dx)
Ldx Rdx
v(x) Cdx v(x+dx)
Gdx

Pertes dans les conducteurs Pertes dans les diélectriques


L : inductance linéique H/m G : conductance linéique -1/m
R : résistance linéique /m C : capacité linéique F/m

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


40- Notation

I.2. Équation des télégraphistes


Conventions de notations

Émetteur ligne de transmission Récepteur


x
y=l-x

grandeurs physiques instantanées : v(x,t), i(x,t), z(x,t)


v(y,t), i(y,t), z(y,t)

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


41- Notation

I.2. Équation des télégraphistes


Calcul sur une ligne entière

Quand on crée une différence de potentiel à l’entrée d’une


ligne (branchement d’une source), on peut alors calculer
les courants et tensions induits sur chaque tronçon
élémentaire pour en déduire la propagation du signal.

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


42- tension

I.2. Équation des télégraphistes


I.2.d Equations variationnelles (tension)
i(x) i(x+dx)
Ldx Rdx
v(x) Cdx v(x+dx)
Gdx

i
v(x)  Ldx  Rdx  i(x)  v(x  dx)
t Chute de tension sur dx
or
v v i
v(x  dx)  v(x)  dx   R  i(x)  L 
x x t

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


43- courant

I.2. Équation des télégraphistes


Equations variationnelles (courant)
i(x) i(x+dx)
Ldx Rdx
v(x) v(x+dx)
Gdx Cdx

v
i(x)  Cdx  Gdx  v(x)  i(x  dx)
t Chute de courant sur dx

i i v
or i(x  dx)  i(x)  dx   G  v( x)  C 
x x t

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


44- Télégraphistes

I.2. Équation des télégraphistes


Equations des télégraphistes
i v v i
  G  v( x)  C    R  i(x)  L 
x t x t

 v
2
 v 2
v
 LC  RC LG   RG  v  0
x 2
t 2
t
 i2
 i 2
i
 LC  RC LG   RG  i  0
x 2
t 2
t

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


45- solutions

I.3. Solutions de l’équation


I.3.a. Solutions pour une ligne sans pertes

Ldx Rdx
Cdx
Gdx

Ligne sans pertes : pas de résistance ni de conductance

2v 2v
 LC 0
Nouvelles équations : x 2
t 2

2i 2i
 LC 0
x 2
t 2

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


46- i+ i-

I.3. Solutions de l’équation


2v 2v On pose u 
1
 LC  0 (dimension d ’une vitesse)
x 2
t 2 LC
2i 2i
 LC  0 Solutions particulières : f(t-x/u) et g(t+x/u)
x 2
t 2

Le courant peut donc être vu comme la superposition d ’un


de deux courants i+ et i-

i+ se propage dans le sens des x positifs avec la vitesse de


1
phase u  courant incident
LC

i- se propage dans le sens des x négatifs avec la vitesse de


1
phase u  courant réfléchi
LC

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


47- solution

I.3. Solutions de l’équation


 
v 1 i 1  df dg 
      On intègre par rapport à t
t C  x C .u  d (t  x ) d (t  x ) 
 u u 
1  x x
v  f (t  )  g (t  )   ( x) Fonction arbitraire de x
C .u  u u
v i  ( x)  0
Or  L  Cela donne alors
x t L x x
d’où v   f (t  )  g (t  )
C u u
Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes
48- Impédance caract

I.3. Solutions de l’équation


On a bien alors

i = i+ + i- = f(t- x/u) + g(t+ x/u)

et v = v+ + v- = Zc( f(t- x/u) - g(t+ x/u) )


L
avec Zc 
v L C


i C
Zc est l ’impédance caractéristique de la ligne
v L

 Remarque : si on est dans le vide,
i C 1
u  c  3.108 m / s
LC
Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes
49- Rappels

I.4. Exemples de lignes réelles


Introduction
Rappels

Perméabilité et permittivité du vide


µ0= 4p10-7 H.m -1
e0= 1/(36p)10-9 F.m -1

Vitesse de la lumière dans le vide


1
c   3.108 m.s 1
e 0 0

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


50- Bifilaire

I.4. Exemples de lignes réelles


I.4.a. La ligne bifilaire
Caractéristiques

0,s d
e,tand
D

e  er  e0 er  2
0.5mm  d  2mm
D  3d / 2
s  5.65 107  1  m 1

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


51- Utilisation

I.4. Exemples de lignes réelles


Utilisation
- Liaisons interurbaines entre centraux téléphoniques
(signaux multiplexés => HF).
- Liaisons abonné-commutateur : signal vocal
- DSL (Digital Suscriber Line)

câbles de cuivre, diamètre d= 0,5 à 2mm


diélectrique (polyéthylène ou papier sec).

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


52- Paramètres

I.4. Exemples de lignes réelles


Paramètres primaires
 Diélectrique : Pertes actives dans le diélectrique négligeables
Paramètres primaires
 Conducteur :
100k

10k
L1w
/km
BF :R1>>L1w 1k
R1
100

10
HF :R1<<L1w f
1
1kHz 10kHz 100kHz 1MHz 10MHz

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


53- Paramètres HF

I.4. Exemples de lignes réelles


Paramètres primaires en HF

0 f
R1 
1
 / m  0  2D 
ps d
2 L1  ln   H / m 
d 1   p  d 
 D

pe

G1  C1w 2p  tan( d )  / m
2 1
 C1 
 2D 
F / m 
ln  
 d 

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


54- Paramètres BF

I.4. Exemples de lignes réelles


Paramètres primaires en BF
R1  R1 ( f MHz  0)  / m L1  LHF  Li H / m

0,1mH/km

pe
C1  F / m 

G1  C1w  tan d   / m
1
  2D 
ln  
 d 

R1  100  km1 L1  0.6mH / km


G1  0 1.km1 C1  0.051 µF / km

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


55- Coax

I.4. Exemples de lignes réelles


I.4.b. La ligne coaxiale
Caractéristiques
Conducteur intérieur
s1

d1 d2

Conducteur extérieur
s2 (tresse)
Isolant, er

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


56- Utilisation

I.4. Exemples de lignes réelles


Utilisation
Liaisons interurbaines entre centraux téléphoniques
(signaux multiplexés => HF).

câbles 2.6/9.5mm (diélectrique=air) :


fmin
Df=4MHz, 960 voies 160kHz
Df=12MHz, 2700 voies 1.2MHz
Df=60MHz, 10800 voies 16.8MHz

1 voie=4kHz

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


57- Paramètres

I.4. Exemples de lignes réelles


Paramètres primaires
 1  0  d 2 
R1 
0 f  
1   / m  L1  ln   H / m
p d s  2p  d1 
 1 1 d2 s 2 

e  f  tgd 2pe
G1  4p 2

 d2 
 1
/m  C1 
 d2 
F / m 
ln   ln  
 d1   d1 

En général : s1=s2. 0 f 1 1
R1      / m
sp  d1 d 2 

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


58- Réflexion

I.5. Réflexion, transmission


I.5.a. Ligne fermée sur une charge

Zr

Quand on cherche à transmettre un signal à une charge, la


tension créée par le générateur se propage le long de la ligne.
On calcule la propagation de proche en proche sur des tronçons
élémentaire jusqu’à atteindre la charge.
Là, les conditions imposées au courant et à la tension changent
(discontinuité), créant une tension et un courant réfléchis.

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


59- Réflexion

I.5. Réflexion, transmission


Calcul d’une ligne fermée sur Zr
i+

V
Zr

i-

On a vu que V = Zc( f(t- x/u) - g(t+ x/u) )



Quand on place une charge, on a alors Vr = Zr( i+ + i- )
soit V = Zr ( f(t- x/u) + g(t+ x/u) )

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


60- Réflexion

I.5. Réflexion, transmission


I.5.b. Coefficient de réflexion
D’où Zc( f(t- x/u) - g(t+ x/u) ) = Zr ( f(t- x/u) + g(t+ x/u) )

On a alors l
  g (t  ) 
v u Zr  Zc i

   
v l
f (t  ) Zr  Zc i
u
Zr  Zc
 R Coefficient de réflexion
Zr  Zc

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


61- Transmission

I.5. Réflexion, transmission


I.5.c. Coefficient de transmission

tension transmise à Zr
v v  v
T   
v v
tension incidente

T 1  R Coefficient de transmission

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes


62- Cas particulier

I.5. Réflexion, transmission


I.5.d. Cas particuliers
Zr = Zc Zr  Zc
R 0
Zr  Zc
Pas d’onde réfléchie, cas d’une onde progressive
Ligne adaptée, toute la puissance est transmise à la charge

Zr =  Zr  Zc
R 1
Zr  Zc
Toute la puissance est réfléchie

Ligne infiniment longue pas d’onde réfléchie, R=0

Guillaume VILLEMAUD - Cours de Propagation et Lignes