Vous êtes sur la page 1sur 34

LICENCE FONDAMENTALE

FILIÈRE : ÉCONOMIE ET GESTION


OPTION : GESTION
MATIÈRE : MÉTHODOLOGIE

Réalisé par :
ETTAIR Bouchra Encadrée par :
EL ALAMI Hajar Mme Alaoui Lalla Latifa
ELALAOUI Hind
EL KHARSSANI Ikram
EL MAZIANE Youness
EL MOKHI Mohammed
ELAMRANI Monssif

L’UNION AFRICAINE
EL OUARDI Marouane
HILALI MRABTI Imad
Introduction
Plan:
A Histoire de l’UA

B Objectifs et
principes

Les relations
C internationales

D Les limites

Le retour du
E MAROC
A-Histoire de l’UA
Par : ETTAIR Bouchra
L’historique

1963 1984 2002 2011 2017


L’adhésion de 21 pays

La sortie du Maroc
La fondation La creation Nouveau arrivant Le retour du Maroc
de l'UA en 1984

La création de
L’OUA a été fondée Protester contre Le Soudan du Sud
l’UA
à Addis-Abeba, l'admission de la est devenu le 54e É
(53 membres)
Éthiopie RASD tat membre
B-Objectifs et principe
PAR :ELALAOUI Hind / EL ALAMI ECH-CHANTOUFI Hajar
Les Objectifs
L’article 3 de l’Acte constitutif est consacré aux objectifs de l’Union :

 . Encourager la coopération internationale en


 . Réaliser plus de solidarité entre les pays prenant en compte les dispositions de la
africains. Charte des Nations unies considérée comme
le texte fondateur qui encadre toutes les
organisations internationales et régionales.
 . Défendre la souveraineté, l’intégrité territorial
e et l’indépendance des Etats membres.  Renforcer la paix, la sécurité et la stabilité
dans le continent.

 Accélérer le processus d’intégration dans le co  Renforcer les institutions démocratiques et la


ntinent aux plans politique, économique et cult participation des populations dans la
urel. gouvernance de leurs pays.

 Accélérer le processus d’intégration dans le  Préparer les conditions favorables pour que le
continent aux plans politique, économique et continent joue un rôle important dans
culturel. l’économie mondiale et dans les négociations
internationales.
A tout cela s’ajoutent trois objectifs qui figurent dans le protocole d’amen
dement de l’Acte constitutif de l’Union africaine :

- Faire participer la femme dans la - Renforcer la position de l’Union


prise de décision, notamment dans les lors des négociations
domaines politiques, économiques, internationales.
sociaux et culturels.

-Concevoir et renforcer des politiques - convier les Africains résidant à


communes dans les domaines du l’étranger à participer d’une manière
commerce effective dans la construction de cette
union.
Les 16 Principes
1. Egalité souveraine et interdépendance de tous les Etats membres de l’Union
2. Respect des frontières existant au moment de l’accession à l’indépendance
3. Participation des peuples africains aux activités de l’Union
4. Mise en place d’une politique de défense commune pour le continent africain
5. Règlement pacifique des conflits entre les Etats membres de l’Union par les moyens appropriés qui
peuvent être décidés par la Conférence de l’Union ;
6. Interdiction de recourir ou de menacer de recourir à l’usage de la force entre les Etats membres de l
’Union ;
7. Non-ingérence d’un Etat membre dans les affaires intérieures d’un autre Etat membre ;
8. Le droit de l’Union d’intervenir dans un Etat membre sur décision de la Conférence, dans certaines
circonstances graves, à savoir : les crimes de guerre, le génocide et les crimes contre l’humanité;
9. Co-existence pacifique entre les Etats membres de l’Union et leur droit de vivre dans la paix et
la sécurité
10. Droit des Etats membres de solliciter l’intervention de l’Union pour restaurer la paix et la
sécurité
11. Promotion de l’autodépendance collective, dans le cadre de l’Union;
12. Promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes ;
13. Respect des principes démocratiques, des droits de l’homme, de l’état de droit et de la bonne
gouvernance;
14. Promotion de la justice sociale pour assurer le développement économique équilibré;
15. Respect du caractère sacro -saint de la vie humaine et
condamnation et rejet de l’impunité, des assassinats
politiques, des actes de terrorisme et des activités subversives;

16. Condamnation et rejet des changements anticonstitutionnels de gouvernement.


C- Les relations
internationales
PAR : EL OUARDI Marouane / HILALI MRABTI Imad
La relation entre UA et UE
❖ renforçant la coopération ❖ Investissement dans le ca
économique pital humain

❖ en promouvant la
coexistence des deux
continents.
Les relations avec la Chine
Sur le plan économique
Les relations avec la Chine
Sur le plan politique et stratégique

l’Afrique représente un maillon d’une « offensive de charme » plus large de la Chine


dans le monde, dictée par la realpolitik d’un pays qui aspire à retrouver sa puissance
perdue.

sa stratégie est de se garantir un


environnement propice à la
réalisation de ses objectifs
Importations de la Chine
en provenance d'Afrique
C- Les limites de l’UA
PAR : ELAMRANI Monssif
Absence de volonté politique des Etats membres

L'Union africaine semble être victime de ses problématiques interne


surtout au niveau diplomatique, car il n'offre pas la base pour la
solidarité africaine. Au contraire, elle constitue le symbole d’un
continent incapable de gérer ses crises
politiques économiques et sociales
L’UA et les conflits
Facteurs politiques :
01 La proximité des provinces en rébellion aux frontières du pays renforce la probabilité d’une alliance entre
les mouvements rebelles et les pays avoisinants cela construit un climat perturbé entre plusieurs pays
membres

Facteurs locaux :
En effet la persistance des guerres civiles et le terrorisme, des conflits ethniques, ainsi que le morcellement
02 politique qui est accompagné par des Élections injustes donnent Une instabilité au niveau de la prise des
décisions pour plusieurs pays membres, ce résultat tout à fait contradictoire avec les ambitions
d'intégration africain

Facteurs économiques :
03 Notamment au niveau de ressources naturelles ou les présences importantes de ressources matérielles dans
une région augmente la probabilité des conflits du fait de l’absence de redistribution des revenus tirés de
leur exploitation
Le problème du Commerce intra-africain
Malgré une progression appréciable, les échanges entre pays africains demeurent à un
niveau relativement modeste, Le déficit d'infrastructures, les barrières non-tarifaires et le
manque de financement du commerce extérieur sont les principaux obstacles au renforce
ment des échanges intra-africains, selon une récente note de l'agence de notation
Moody's

« L'UA ne sera jamais forte si les Etats membres continuent à être faibles »
D- Le retour du MAROC
à l’UA
PAR : EL KHARSSANI Ikram
Le souverain chérifien Mohammed
VI prononçant son émouvant
discours, le 31 janvier 2017,
lors du 28e sommet de l’Union
africaine, à Addis-Abeba.
Des étudiants originaires d'Afrique subsaharienne résident au Maroc
La carte des membres de l’Union Africaine
Conclusion
Merci pour votre attention

Vous aimerez peut-être aussi