Vous êtes sur la page 1sur 11

• 1-Presentation

• 2-Définition
• 3-Objectifs
a-objectifs du plan maroc vert
b-objectifs du pilier I et II
En avril 2008, le Gouvernement marocain a adopté la stratégie du
« Plan Maroc Vert » afin de relancer l’économie du secteur
agricole. Cette nouvelle politique a pour finalité la mise en valeur
de l’ensemble du potentiel agricole du territoire.
ce document est une présentation du Ministère de l’Agriculture
marocain qui expose principalement les enjeux et la vision
stratégique de cette politique agricole.
Définitions

Lancé en avril 2008 par Sa Majesté le roi Mohammed VI,


l'ambitieux Plan Maroc Vert (PMV) a pour objectif de faire du
secteur agricole un levier prioritaire du développement
socioéconomique au Maroc. Cette stratégie se place dans la
continuité de plusieurs chantiers majeurs sur le plan national
tels que la création d'emploi, la lutte contre la pauvreté ou la
protection de l'environnement.
Adoptant une approche globale, le PMV inclut l'ensemble des
acteurs du secteur agricole. Il s'appuie sur un renforcement des
investissements et une meilleure intégration des filières amont
et aval.
Les objectifs
L’agriculture marocaine doit par ailleurs faire face à des enjeux socio-
économiques importants:
Assurer la sécurité alimentaire et de développer la valeur
ajoutée, tout en limitant l'impact des changements climatiques et en
préservant les ressources naturelles.
Le PMV vise également à promouvoir les exportations des
produits agricoles et à valoriser les produits du terroir marocain.
Le PMV repose sur deux piliers :
le Pilier I, qui cible l'agriculture moderne et à forte valeur ajoutée,
et
le Pilier II, dédié aux agriculteurs en situation précaire.
Les objectifs du pilier

Pilier I: consolider et de développer une agriculture


performante, adaptée au marché, en favorisant les
investissements privés et les nouveaux modèles d'agrégation
équitables. Ce pilier concerne 700 à 900 projets et représente
110 à 150 milliards de dirhams d'investissement sur 10 ans.
Pilier II: vise à lutter contre la pauvreté en milieu rural en
augmentant significativement le revenu agricole dans les zones
les plus défavorisées.
550 projets solidaires seront réalisés dans le cadre du Pilier II,
pour un investissement de 15 à 20 milliards de dirhams sur 10
ans.
En trouve d’autres objectifs majeur:
renforcer la part de l’agriculture dans le PIB : atteindre 100
Milliards de dirhams, soit le double du PIB agricole actuel ;
promouvoir l’emploi en milieu rural.
créer 1,5 Millions d’emplois supplémentaires ; accroître la
valeur des exportations .
réaliser des entrées en devises équivalentes à 44 milliards
de dirhams ; contribuer à la lutte contre la pauvreté en le
milieu rural.
améliorer le revenu agricole de 2 à 3 fois en faveur de 4
millions de ruraux ;améliorer le niveau de sécurité alimentaire
à partir de la production nationale.

Ces secteurs jouent un rôle déterminant dans les équilibres


macro-économiques du pays, car ils supportent une charge
sociale très importante.