Vous êtes sur la page 1sur 131

INCendies – INC 2

CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

1
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

FEUX D’ESPACES CLOS


ET TECHNIQUES
D’EXTINCTION

VERSION 1.0 – 03/2001 S


2
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

SOMMAIRE
• AVERTISSEMENT

• RAPPELS THEORIQUES SUR LES L.D.V.

• LES FEUX D’ESPACES CLOS

• PHENOMENES PARTICULIERS

• METHODES D’ATTAQUES

3
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

AVERTISSEMENT

• Les sapeurs-pompiers utilisent de


nouveaux outils, modernes et adaptés à
leurs missions;
• Ainsi les incendies ne représentent en
moyenne que 37% des interventions,
l’apparition de L.D.V à permis la mise en
place de nouvelles techniques
d’extinctions,
• Étudions ces nouvelles techniques. 4
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

PETIT RAPPEL SUR LES L.D.V

5
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

LES DIFFERENTS TYPES DE


LANCE
EN SERVICE
DANS LE DEPARTEMENT

6
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

L.D.V AUTOMATIQUES
DE TYPE MACH3
7
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

L.D.V DE TYPE QUADRAFOG


8
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

L.D.V. DE TYPE PROTEK

9
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Le principe du jet des L.D.V

JET DIFFUSE D’ATTAQUE


10
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

JET DIFFUSE DE PROTECTION


11
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Les avantages des L.D.V


• Débits ajustables.
• Portée des jets relativement constante
(pour les lances automatiques).
• Diffusé protecteur avec un minimum
d’eau et de pression.
• Amortissement des coups de bélier.
• Sécurité du porte-lance accrue
• Rapidité d’extinction
12
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

LES FEUX D’ESPACES CLOS

CARACTERISTIQUES

ET PHENOMENES PARTICULIERS

13
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• L’évolution des matériaux de


construction et des mobiliers
d’habitation , a facilité le
développement d’incendie mettant
à jour de nouveaux phénomènes
qui sont à prendre en compte par
les équipes de secours.
14
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Mais d’abord quels sont ces nouveaux


matériaux ?
• Les bandes de laine de verre dont certaines ont une
induction de goudron.
• Leur épaisseur peut atteindre 25 cm suivant les
régions.
• Les feuilles de PVC armé pour l’étanchéité placées
sous les tuiles.
• Les double vitrages (meilleure résistance à la
chaleur).
• Les plaques de plâtre ou les briques type cellulaires
• Les menuiseries P.V.C, etc. ........
15
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Les matériaux d’isolation


modifient énormément le
déroulement d’un incendie.

• Pourquoi ?

16
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

« Et bien tout
simplement par ce
qu’ils gardent la
chaleur à l’intérieur
du bâtiment. »
17
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• L’addition de tous ces


éléments modifie le
développement d’un feu et
oblige les sapeurs pompiers
à adapter les méthodes
d’intervention.
18
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Tout d’abord voyons


quelques rappels sur le
développement d’un
feu et ses diverses
formes
19
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Quels sont les


produits générés
par la combustion ?
20
S
Oxydes INCendies – INC
d’Azote 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS Vapeur d’eau
DE L’HERAULT
Monoxyde de carbone
Fumée Dioxyde de carbone
Particules de carbone
GAZ CHLORIDRIQUE
Acide cyanhydrique

FLAMMES
O2 O2
•Vapeurs inflammables

Chaleur COMBUSTIBLE
Chaleur21
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Estimation des volumes de Fumées produits par la combustion

MATERIAUX (10kg) M3 de FUMEE


PAPIER 10 000
POLYURETHANE 22 000
POLYETHYLENE 22 000
CAOUTCHOUC 25 000
ESSENCE 25 000
GASOIL 25 000
22
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

TABLEAU DES GAZ PRODUITS


EN FONCTION DES MATERIAUX IMPLIQUES DANS LA COMBUSTION

MATERIAUX CO2 CO HCN HCL NOx

POLYETHYLENE X X
PVC X X X
POLYURETHANE X X X X
BOIS X X
PAPIER X X
HYDROCARBURES X X
CAOUTCHOUC X X
23
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

RAPPEL
Les principaux
Modes de
Propagation
Des feux?
24
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Rayonnement
25
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

•Conduction

•Document IFSTA 26
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

C
O
N
V
E
C
•Document
T
IFSTA IO
N
27
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Le feu, origine
et
développement
28
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Les premières minutes


• Une source de chaleur X émet des
rayonnements.
• L ’élément combustible placé à proximité est
amené à distiller des gaz de combustion.
• La température d ’auto-inflammation est
atteinte.
• L’incendie se développe
29
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

•C ’est
l ’inflammation

30
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Suivons le développement du feu !

Document
IFSTA

31
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Dans un second temps


• Le feu commence à prendre de l’ampleur.
• Le rayonnement calorifique est de plus en plus
important.
• Les matériaux dans la pièce commencent à
distiller des vapeurs inflammables.
• La température au niveau des parties hautes
augmente.

32
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

•C ’est
le développement

33
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Accumulation et stratification des fumées

Document IFSTA

Les matériaux commencent leur distillation


34
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

L ’évolution du feu
• A partir de cet instant T, le feu peu prendre
différentes orientations.
• Soit à l’arrivée des secours, le feu brûle à
l ’air libre et suit un développement normal.
• Soit il parait être en phase d ’auto-extinction.

35
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

C’est au cours de la reconnaissance


que le chef d’agrès
devra être en mesure d’identifier
l’évolution du feu

36
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

COMMENT ?
• « Lecture » précise du feu
• Recherche des signes extérieurs
caractéristiques.

37
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Fumée
• Flammes
• Chaleur
Sont les premiers signes à repérer
38
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Et ne pas oublier !

•Fenêtre
•Son
39
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Vous avez repéré


les premiers signes :
Précisons les à travers
un premier cas
40
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Fumée s ’échappant par le bas des portes.


• Fumée s ’échappant par les interstices.
• Couleur de la fumée (jaunâtre, rougeâtre).
• Flammes non visibles.
• Chaleur perceptible de l ’extérieur.
• Fenêtres brûlantes et présentant des traces
noirâtres.
• Sons assourdis.
41
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Vous avez identifié


certains de ces
signes?
42
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

OUI ?

43
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Alors…
VOUS RISQUEZ
LE BACKDRAFT
44
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Comment se
développe le
BACKDRAFT ?
45
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Document IFSTA

Départ de feu traditionnel avec


distillation des matériaux présents
46
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

PUIS…..

à cause de l’isolation du volume

47
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Le feu s’étouffe de lui


même par manque d’O2

DANGER DANGER
DANGER

48
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Document
IFSTA

49
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

BINGO !

50
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Bruit sourd

Fumée

51
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Vous devez alors


adopter
une attitude défensive
52
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Qu’est ce que
l ’attitude défensive
face au risque de
Backdraft ?
53
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

LA SECURITE DU PERSONNEL

• SA POSITION

• SON EQUIPEMENT

• SES ACTIONS
54
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Attitude défensive
• Ne pas pénétrer dans le local.
• Ne pas ventiler par le bas.
• Informer le commandement.
• Créer des exutoires en partie haute.
• Contrôler l’abaissement de la température et
l’évacuation des fumées avant toute
pénétration dans le local.
….PUIS….
55
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Vous devez alors retarder la


survenue du BACK-DRAFT
• Simplement en abaissant la température
au niveau du local.
• Par quel moyen ?

la projection d’eau.
56
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

La projection de l’eau à
l’intérieur du local.
Comment ?
En respectant un ordre chronologique.
• Le porte-lance ouvre dans un premier temps
sa lance en diffusé de protection.
• Cette action va commencer à faire chuter la
température, tout en assurant la sécurité du
binôme d’attaque.
57
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Dans un deuxième temps, projections de


brèves giclées en diffusé d’attaque vers le
plafond
• Attention de ne pas briser de vitres avant
que le porte-lance ait déjà procédé
à un bref refroidissement.
• sinon, cette action aura pour effet de créer
le BACK-DRAFT.
58
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Deuxième CAS
Lors de la reconnaissance,
vous identifiez les signes suivants :

59
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Foyer localisé produisant des flammes bien


jaunes.
• Couches de fumée en partie haute se
densifiant rapidement.
• Chaleur importante provenant de la partie
haute du volume.
• Ouvertures du local favorisant l ’apport
d ’oxygène.

60
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

SIGNES COMPLEMENTAIRES
3 signes complémentaires peuvent permettre de
déceler un autre phénomène de l’incendie.

– Lorsque je lève le bras, la chaleur est elle très


importante ?
- Est ce que j’ai la possibilité de rester debout dans le
local ?
- Y-a-t’il présence de flammes dans la couche de
fumée en partie haute ?
61
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Si tel est le cas,


vous observez alors un Roll-Over.

• Qu’est ce que le Roll-Over ?

62
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• C ’est une inflammation partielle de


gaz imbrûlés et donc combustibles
qui se sont accumulés au niveau des
plafonds.
• Ces gaz sont poussés hors de la pièce
en feu par surpression et se dirigent
vers les pièces non atteintes pour se
mélanger à l ’oxygène.
63
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

SCHEMATISATION

Document IFSTA

Le pré-Roll-over 64
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

SCHEMATISATION

•Document IFSTA

Le Roll-Over S
65
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

ATTENTION,
Le risque de
FLASH-OVER
est possible

66
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Vous devez alors


adopter une attitude défensive

67
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Qu’est ce que
l ’attitude défensive
face aux risques de
Flash-over ?
68
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

•Mise en application du T.O.T.EM


Toucher.
Observer.
Tester.
Engagement Minimal.
69
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Action
immediate !
70
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Test du plafond :
deux possibilités
71
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

1 - Si présence de gouttes
Température classique
•Risque normal
•Traiter le foyer par attaque directe

72
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

ET
• Ventiler par création d ’exutoire en partie
haute.
• Si possible, mise en œuvre d ’une
ventilation forcée.
• Engagement d ’un minimum de binômes.
• Prévoir un itinéraire de secours et le
binôme de sécurité.
73
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

2 - si présence de Vapeur
Température très élevée

Risque maximum
•Refroidir l’atmosphère en partie haute
au moyen d’une LDV en diffusé d ’attaque
74
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Ventiler par création d ’exutoire en partie


haute.
• Si possible mise en œuvre d ’une
technique de ventilation forcée.
• Analyse de l’environnement avant de
décider une éventuelle progression.
• Test du plafond à intervalle régulier.
• Engagement d ’un minimum de binômes.
• Prévoir un itinéraire de secours et le
binôme de sécurité.
75
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Alors, est il judicieux de


vouloir pénétrer dans un
local quand
un FLASH-OVER est
possible ?
76
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

OUI,
Mais sous certaines conditions :

1. Porter une tenue adéquate

2. Disposer d’une LDV correctement alimentée

3. Agir avec des techniques appropriées

77
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL
LA TENUE DES
DESAPEURS-POMPIERS
PROTECTION DE L’HERAULT

CASQUE

ATTENTION
CAGOULE

ATTENTION ! !
VESTE DE
• La protectiondu
La protection duporte
binôme
lanced’attaque est
PROTECTION
est aujourd’hui
aujourd’hui
importante. importante.
• Casque
Casque F1,F1,veste
vested’intervention
d’intervention ouou veste
veste de
de cuir,
cuir, sur-pantalon.
sur-pantalon.
GANTS
• Au moment
momentde del’embrasement
l’embrasement généralisé
généralisé les
ENSEMBLE SPF1
les températures
températures
ou peuvent
peuvent
COMBINAISON atteindre
atteindre 1000°C, voir
1000°C, voir plus. SURPANTALON
plus.
BOTTES ou RANGERS
78
BLC 01/2000
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Pour le FLASH-OVER,
dans un premier temps il y aura le
flash, puis un prolongement de la
combustion avec de très hautes
températures.

79
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Même si les fibres des


vêtements de nouvelle
génération peuvent supporter
de très hautes températures,
il n’en demeure pas moins
que ces résistances sont
calculées pour de très courtes
durées (FLASH).
80
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Pour exemple, la norme Européenne EN 469


Relative à la veste de protection, donne les valeurs
suivantes :

Pour une exposition à une température de 1000° C.

Soit un flux radian de 40KW/m2,

il y aura apparition de brûlures au 2ème degré


au bout de 22 secondes d’exposition.

81
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

•Un flashover

82
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

SYNTHESE DES 2 PHENOMENES :

1. LE BACK-DRAFT

2. LE FLASH-OVER

83
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

•Température moyenne
des gaz chauds (°C)
•Plein
croissance développement
•1000°
•Flash-over
•déclin
•800° A cet instant le feu à
deux possibilité !
•500° •développement
•Roll-over
•Risque de back-draft

•Temps

84
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Dans le BACK-DRAFT,
le feu est monté en puissance, il est à la limite
du FLASH-OVER
mais il lui manque de l’O pour évoluer.
2

Il prend alors une phase descendante vers


l’auto-extinction, en gardant toutefois des
effets de distillation des matériaux.
85
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Pour le FLASH-OVER

• Comme pour le BACK-DRAFT les matériaux


combustibles et l’isolation sont responsables
des hautes températures.
• La seule différence entre ces deux types de
réaction, c’est que pour le Flash-over nous
avons une réaction en chaîne avec
transformation des gaz et des particules en
flammes visibles.
86
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

UTILISATION DE LA LDV

87
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Utiliser, un jet diffusé d’attaque qui


doit être dirigé vers le plafond le
plus loin possible.
• Le débit maximum doit être utilisé
durant un temps relativement court
( 5 à 10 secondes).

88
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

OBJECTIF :

Abaisser la Température
des gaz combustibles

Pour retarder
l’embrasement généralisé de la pièce

89
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

La diffusion d’eau permet


d’absorber de la chaleur,

En effet,
lors de la transformation d’eau en vapeur,
la combustion perd des calories.

90
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Comportement
du porte-lance
face au feu
91
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Les méthodes
d’attaques
du XXI ème siècle
92
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Les incendies évoluent.


vous devez vous adapter
et faire passer le message
à votre personnel

93
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• L’attaque de la base des


flammes est toujours valable,
mais seulement lorsque le feu
est à l’extérieur ou dans des
locaux naturellement
ventilés.
94
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

95
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Les dernières études


préconisent des
attaques :
indirectes et directes
96
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Quelle est la
différence entre
ces deux types
d’attaques ?
97
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

L’attaque
indirecte
98
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

1)-C’estune attaque qui devra toujours se


faire du haut vers le bas et seulement pour
les feux d’espaces clos

2)- Elle doit être conjuguée avec de gros


débits.

3)- Toutefois l ’application de cette eau doit


se faire durant un temps très court.
99
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Comment appliquer cette eau ?


• Jet diffusé, si possible d’attaque, pour avoir
de la portée et ne pas être obligé s’engager
profondément dans le local en feu.

• Couvrir un maximum de surface,


le porte -lance doit faire des mouvements en
forme de S, de Z ou de 8 du haut vers le bas.
100
S
INCendies – INC 2

1
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

101
S
INCendies – INC 2

2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

102
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

L’attaque
directe
103
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• L’attaque directe, c’est l’attaque


traditionnelle.
• Elle est utilisable lorsque le feu est en
extérieur.
• Cette attaque peut être utilisée à l’ intérieur
si les locaux sont très importants en volume
et les risques d’inflammation spontanée peu
probables.

104
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

105
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

La manœuvre type lors d'un feu


d'appartement
• Dans un premier temps :
-Établissement de la LDT.(pour le
public…)
• Dans un second temps :
-Établissement d'une P.L en appui (enfin
un débit correct…)
• Dans un troisième temps :
-Alimentation de l'engin. 106
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

En attendant le feu
progresse !

107
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Réfléchissez et
posez vous la
question suivante !
108
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Combien de fois avez-


vous vidé la tonne d'un
fourgon lors d’un feu
d'appartement ?
109
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Et si la température
extérieure était
simplement de -30° C,
l’alimentation de votre
engin ne vous causerait-
elle pas des problèmes ?
110
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Depuis l’apparition des LDV,


nous sommes en mesure de
faire des « attaques
massives »
Ou
« fulgurantes »
111
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Les nouvelles méthodes


d'attaque
• La relation diamètre du tuyau, pertes de
charge, ajutage et pression date de 1840.
• En l'an 2001, les règles sont complètement
différentes.
• 500 litres dans un tuyau de 45.
• 1000 litres dans un tuyau de 70.

112
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Hier, utiliser le débit d’une lance


de 65 x 18 dans un feu
d'appartement, c'était absurde.

• Aujourd'hui cela est devenu


un gage de sécurité et d’efficacité.
113
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Encore faut-il penser :


en temps et débit
et non plus
en petite et grosse lance
114
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Agir
brièvement
avec
Beaucoup d'eau S
115
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

EXEMPLES :
-1 giclée à un débit de 500l/mn pendant 6 secondes
= 50 litres

-1 giclée à un débit de 1200l/mn pendant 9 secondes


= 180 litres

-Extinction d’un feu à la LDT à 120l/mn durant 15 mn


= 1800 litres

116
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Dans les feux de classe B, un taux


d’application est conseillé afin de
procéder à l’extinction.
• Qu’est ce qu’un taux d’application ?
• Le taux d’application minimum.
• Le taux critique d’application.

117
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Aujourd’hui, il faut
apprendre à travailler
avec ce taux
d’application pour les
feux de classe A
118
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

La courbe des
taux
d’application
119
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

120
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

La nouvelle analyse des


risques par les différents
intervenants lors d’une
attaque
121
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Rôle du conducteur
et du chef d’agrès

122
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Le conducteur :
• Il doit savoir quel type de lance est établi
( P.O. de 6 ou 7 bar).
• Calcul rapide des pertes de charge.
Attention aux pièges. (pièces de jonction, les
débits, les longueurs supplémentaires).

123
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

PENSER TOUTEFOIS A :
• Maîtrise des débits en cas de
risque de manque d'eau.

• Régler toujours la pression pour


le débit maximum. Pourquoi?

124
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Le chef d'agrès :
• Juge si l'attaque traditionnelle est préférable à
une attaque massive.
( en fonction du volume et de l’accessibilité )

Il faut quand même se rappeler que les LDV


peuvent avoir des débits supérieurs aux G.L
traditionnelles.
• Quelle est la quantité d'eau disponible ?
125
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

• Dans combien de temps aurai-je les


renforts en eau ?
• l ’établissement à t-il été modifié ?
• Il doit toujours veiller à ce que le même
type de lance soit établie sur le même
établissement.

126
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Enfin ayez à l’esprit


L’attaque fulgurante n’est pas une solution miracle

•Elle est efficace


pour des feux de locaux d’une superficie de 100 m2

•Elle est inefficace


pour des superficies supérieures à 300m2,
•Elle est inefficace
avec des colonnes sèches
à cause de l’importance des pertes de charge.
127
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

BIBILOGRAPHIE
•Essentials of Fire Fighting,
International Fire Training Association

•Loïc DUFRESNE DE VIREL


in le SAPEUR-POMPIER ( juin 1998)

•Cdt Jean-François BECKER


in le SAPEUR-POMPIER ( septembre 2000)

•Lt-col SCHMAUCH
in le SAPEUR-POMPIER ( février et mars 2001)
128
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

129
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

Dans un 3ème temps


• Des flammes commencent à apparaître
dans les fumées et les gaz de distillations
accumulés dans les parties hautes du local.

• La température peut atteindre 1000°C.

130
S
INCendies – INC 2
CORPS DEPARTEMENTAL DES SAPEURS-POMPIERS DE L’HERAULT

ATTENTION
DANGER

131
S

Vous aimerez peut-être aussi