Vous êtes sur la page 1sur 33

Retraite de la DLS

Etude sur l’Index de Stigmatisation


et la Discrimination des Personnes
vivant avec le VIH aux Comores

22/04/2019
Maloudja, le 24 août 2018
1
Plan

0 Contexte de l’étude
1 Méthodologie utilisée
2 Résultats de l’étude

22/04/2019 2
0- Contexte de l’étude

3
Contexte de l’étude (1)
 Les PVVIH sont souvent confrontées à la stigmatisation et à la
discrimination de la part du public, des prestataires de services, dans
le lieu de travail et même au sein de la famille.

 Ils sont nombreux à ne pas connaitre leurs droits et se retrouvent


souvent dans une impasse ignorant qu’ils peuvent contribuer eux
même à améliorer leur sort et leur quotidien.

 La stigmatisation et la discrimination liées au VIH sont largement


responsables des difficultés qu’éprouvent les PVVIH dans leur vie
quotidienne. 4
Contexte de l’étude (2)
 Elles sont perçues comme des obstacles à leur plein épanouissement et
à jouir pleinement de leur vie familiale, sociale et professionnelle.

 Elles sont aussi des barrières à l'accès aux services de prévention, de


traitement et de prise en charge liés au VIH et autres maladies.

 Dans cette perspective, l’objectif visant l’Accès Universel pour les PVVIH
restera irréalisable.

 L’élimination de la stigmatisation et de la discrimination est ancrée dans


la législation nationale sur le VIH; Le Décret No.14-080/PR portant la
promulgation de la loi No.14-011/AU du 21 avril 2014 5
Contexte de l’étude (3)
 Elle constitue un élément clé du Plan Stratégique National de Lutte
Contre Le VIH/Sida 2015-2019, et s’inscrit dans la logique et le
respect des droits humains, de l’équité et du genre en matière d’accès
aux services pour les PVVIH afin qu’elles peuvent pleinement vivre
leurs vie.

 L’Union des Comores compte mettre en place une stratégie sur les
droits humains et le VIH/Sida visant à disposer d’un cadre de
programmation cohérent pour mettre en œuvre une riposte efficace
au VIH/sida en atténuant la stigmatisation et la discrimination et en
favorisant la promotion et la protection des droits humains des
PVVIH.
6
Contexte de l’étude (4)
 L’élimination de la stigmatisation et de la discrimination est ancrée dans la
législation nationale sur le VIH; Le Décret No.14-080/PR portant la
promulgation de la loi No.14-011/AU du 21 avril 2014

 Elle constitue un élément clé du Plan Stratégique National de Lutte Contre


Le VIH/Sida 2015-2019, et s’inscrit dans la logique et le respect des droits
humains, de l’équité et du genre en matière d’accès aux services pour les
PVVIH afin qu’elles peuvent pleinement vivre leurs vie.

 L’Union des Comores compte mettre en place une stratégie sur les droits
humains et le VIH/Sida visant à disposer d’un cadre de programmation
cohérent pour mettre en œuvre une riposte efficace au VIH/sida en
atténuant la stigmatisation et la discrimination et en favorisant la
promotion et la protection des droits humains des PVVIH. 7
Contexte de l’étude (5)
• Pour lutter efficacement contre les problèmes de stigmatisation et de
discrimination, disposer d’informations factuelles sont essentielles
afin de mieux planifier les politiques et les actions à mener.

• C’est dans cette perspective que cette étude nationale sur le ‘stigma-
index’ basée sur un protocole validé au niveau international et
recommandé par l’ONUSIDA, a été effectuée

8
1- Méthodologie utilisée

9
1.1- But de l'enquête Index-Stigma.

L’Index de Stigmatisation basé sur une recherche rigoureuse à la fois


quantitative et qualitative, permet de mesurer le statut/l’évolution des
stigmatisation et discriminations auxquelles les PVVIH font face. Il
permet de mieux informer les décideurs d’orienter les stratégies, et
d’améliorer les programmes offerts aux PVVIH et leur qualité de vie au
quotidien

10
1.2- Objectif Général

Recueillir des informations sur la stigmatisation et la


discrimination à l’égard des personnes vivant avec le VIH en
Union des Comores afin d’établir l’Index Stigma et favoriser
l'Accès Universel à la prévention, au traitement, aux soins et
soutien et améliorer la qualité de leurs vies.

11
1.3- Objectifs spécifiques
 L’Index de Stigmatisation a pour objectifs spécifiques :
 Disposer de données concrètes basées sur la réalité des expériences
et le vécu des PVVIH en Union des Comores;
 Colleter des informations sur les acteurs clés qui sont en mesure
d’influencer la qualité de vie de PVVIH ;
 Encourager le principe de la participation effective et accrue des
PVVIH à mieux faire respecter leurs droits et améliorer leurs qualités
de vie au quotidien ;
 Argumenter et renforcer le plaidoyer afin d’atténuer la
discrimination et en favorisant la promotion et la protection des
droits de l’homme des personnes vivant avec le VIH (PVVIH).
 Améliorer des programmes et des services afin de mieux servir les
personnes vivant avec le VIH.
12
1.4- Méthode et technique de l’échantillonnage
Travaillant à partir de chiffres réels provenant de la DLS, et en
formulant l’hypothèse que 50% des PVVIH ont subi une forme de
stigmatisation ou/et de discrimination à leurs égards, les chiffres
suivants ont été retenus.

13
1.4- Méthode et technique de l’échantillonnage
• L’échantillon concernant les personnes qui sont en contact direct ou indirect
avec les PVVIH a été construit en prenant en considération les éléments
suivants :
• Les prestataires de services de soins comme les médecins, infirmiers/
infirmières, préleveurs/préleveuses, sages-femmes et ONGs ;
• Les enseignants, religieux, gendarmes, policiers et juristes et les populations
clés.

Un questionnaire a été utilisé pour recueillir des informations auprès des


PVVIH.

Des focus group (FGD) et des entretiens clés (KII) ont été utilisés auprès des
personnes qui sont en contact direct et indirect avec les PVVIH et aussi avec les
populations clés.
14
1.5- Critères d’inclusion et d’exclusion

 Etre une personne âgée de 15 ans et plus ;

 Etre de nationalité comorienne ou étrangère, cette dernière ayant vécue


aux Comores pendant les 12 derniers mois ;

 Etre une personne vivant avec le VIH inscrite dans la file active (pour
l’administration du questionnaire).

Les PVVIH ayant moins de 15 ans, ou souffrant d’un désordre mental, et qui
étaient incapables de donner un consentement éclairé furent exclues de
l’enquête.
15
1.6- Recrutement des enquêteurs

4 enquêteurs recrutés pour Ngazidja et Ndzouani et 2 pour Mwali (10).

Ils étaient issus des PVVIH et aussi des personnes et des ONG travaillant auprès
de cette population et ayant en préférence une expérience de mener des
enquêtes auprès de la population-cible.

Ils furent formés par le consultant international et l’équipe de la DLS sur les
principes de l’enquête, l’éthique, le respect des droits humains, la
confidentialité et aussi sur l’administration d’un questionnaire élaboré par le
consultant international.
16
1.7- Outils de collecte de données

Trois outils de collecte des données utilisés:


- Un questionnaire structuré pour les données quantitatives et qualitatives,
suivant la bonne pratique internationale dans l’élaboration de tel
questionnaire et adapte au contexte comorien;

- Des discussions de groupe de foyer (Focus Group Discussion)

- Des Entretiens clés (Key Informant Interviews) pour les données


qualitatives.

17
1.8- Questionnaire

 Informations sociodémographiques de l’enquêté et son ménage,


 Stigmatisation et discrimination subis d’autres personnes,
 Accès au travail, aux services de santé et à l’éducation,
 Stigmatisation interne (auto-stigmatisation),
 Vos droits et la loi,
 Apporter un changement,
 Annonce (divulgation) des résultats et confidentialité,
 Traitement,
 Avoir des enfants,
 Problèmes et défis rencontrés.
18
1.9- Focus Group Discussion
Iles enquêtées Nombre de FGD et Composition de FGD et Entretiens clés
Entretiens clés
FGD : Prestataires de services de sante

2 FGD (1 gynécologue /obstétricien et 4 sage-femmes) ; ONG/Populations


clés (10)
Ngazidja
EC : 1médecin réfèrent, 1 spécialiste de médecine interne, 1 médecin
3 EC
chef aux urgences ; 2 chefs religieux (Mouftourat), 2 juristes et 2
enseignants.
FGD : Prestataires de services de sante
2 FGD
(1 médecin ARV, 1-2 infirmière, 1 sage-femme, 1 préleveur/se,
Ndzouani
pharmacien ; 1-2 ONG) (7-8) ; Populations clés ;
3 EC
EC : chefs religieux, des juristes et des enseignants.
FGD : Prestataires de services de sante
2 FGD
(1 médecin ARV, 2 infirmière, 1 sage-femme, 1 préleveur/se,
Mwali
pharmacien ; 1 ONG) (7-8) ; ONG/Populations clées ;
3 EC
EC : 2 chefs religieux, 2 juristes, 2 enseignants.
Total 6 FGD

9 EC 19
1.10- Présentation des résultats

Les résultats de l’enquête sont présentés comme suit :

1. Résultats qualitatifs :
L’analyse qualitative des informations recueillies par les Groupes de
Discussions de Foyer (Focus Group Discussions) et les Entretiens clés sont
présentés par ile.

2. Les résultats quantitatifs (application du questionnaire).

20
2- Résultats quantitatifs de l’enquête

21
2.1- Données sociodémographiques

35
n=46
31
Sex Ratio M/F=0,8
30

25 n=46
M=20
20
F=26
15
11
10

5 4

0
Mwali Ndzouani Ngazidja

Répartition des PVVIH enquêtés selon le sexe en Union


Répartition des PVVIH enquêtés selon l’ile en Union des
des Comores
Comores
22
2.2- Stigmatisation et discrimination d’autrui (1)
50

Nombre de fois Effectif % 45 43

40
2-3 fois 1 2,2 35

30

jamais 44 95,7 25

20

souvent 1 2,2 15

10

5
Total 46 100,0 2 1
0
Parce que vous êtes Ne sait pas Pour d’autres raisons
séropositif

Effectif des PVVIH ayant été empêché à participer à un


Répartition des PVVIH selon la raison de l’empêchement à un
évènement comme un mariage, un enterrement, une évènement comme un mariage, un enterrement, une fête ou
fête ou activité sociale activité sociale
23
2.2- Stigmatisation et discrimination d’autrui (2)
2%
4,5%
4,5%

n=45 n=44

non jamais
oui souvent
une fois
90%

98%

Effectif des PVVIH ayant été empêché à participer à des Répartition des PVVIH selon le nombre de fois que les gens les
activités familiales comme faire cuire et partager un insultent, harcèlent ou menacent verbalement, aux Comores,
repas, ou dormir dans la même chambre ou faire la 2018 24
lessive ensemble
2.2- Stigmatisation et discrimination d’autrui (3)

n=44

40
une fois 1

souvent 2

jamais 40

2-3 fois 1

4
1
0 10 20 30 40 50 2 - 3 FOIS JA M A IS UN E FOIS

Répartition des PVVIH selon le nombre de fois que les Répartition des PVVIH selon le nombre de fois que les gens les
gens les harcèlent ou menacent d’agression physique insultent, harcèlent ou menacent d’agression physique
25
2.2- Stigmatisation et discrimination d’autrui (4)
3.5
3
3
2.5
8
2
1.5
1 1 1 1 1
1
0.5
autres raisons
travailleur étranger 0
contrat lieu de on peut Parce que je question de séropositif
suspendu travail avoir des suis membre jalousie
divergences de
au niveau de l'association
l'association des
92 personnes
affectées et
infectées

Distribution de l’échantillon ayant été victime d’une Distribution de l’échantillon ayant évoqué d’autres raisons
stigma et discrimination pour d’autres raisons que le (quelle est la raison)
VIH 26
2.2- Stigmatisation et discrimination d’autrui (5)

2% 2% 2%
n=46 n=46
9%

2-3 fois 2-3 fois


jamais jamais
une fois une fois
89% 96%

Répartition des PVVIH selon le nombre de fois que Répartition des PVVIH selon le nombre de fois qu’ils ont été
mari/femme/partenaire s’est servi du VIH pour faire repoussés sexuellement à cause du HIV, Union des Comores
subir une pression psychologique ou une manipulation 27
2.2- Stigmatisation et discrimination d’autrui (6)
45 42 2%2%
40
n=43
35

30

25
2-3 fois
20
jamais
15 une fois
10

5 2 96%
1
0
2-3 fois jamais une fois

Distribution de l’échantillon ayant subi une Répartition des PVVIH selon le nombre de fois que leurs
discrimination d’autres PVVIH partenaires ont subi une discrimination à cause de séropositivité
28
2.3- Accès aux services de base (travail, santé,
2.30% éducation) 0.00%

97.70%
100.00%

N’avaient jamais perdu l’emploi ou le revenu A eu un refus d’accès à un service de santé


A perdu l'emploi ou le revenu N'a pas eu de refus d’accès à un service de santé

Répartition de l’échantillon ayant perdu l’emploi ou le Répartition des PVVIH ayant eu un refus d’accès à un service de
revenu santé
29
2.4- Auto-stigmatisation (1)

Sentiments Effectifs Non à tous 16

Vous isoler de votre famille et… 2


Eu honte 21 Ne pas participer à un… 5

Suis senti coupable 9 Isoler de votre famille 1

Eviter une consultation médicale…


Me suis blamé 11 2

Décider de ne pas vous marier 5

Blamer les autres 11 Décider de ne pas avoir des… 1

Décider de ne pas avoir des enfants 5


Perdu estime de soi 11 Décider d'arrêter à travailler,… 1

Envi de se suicider 5 Arrêter une formation ou ignorer… 1

0 5 10 15 20
Total 68*
Répartition des PVVIH ayant eu les sentiments cités Répartition des PVVIH ayant eu les réactions citées dans le
dans le tableau tableau
30
2.4- Auto-stigmatisation (2)

30.40%

45.50%
Non Non
Oui Oui
54.50%

69.60%

Proportion de PVVIH ayant entendu parler de Répartition des PVVIH ayant eu les réactions citées dans le
déclaration d'engagement tableau
31
2.4- Auto-stigmatisation (3)

Vous refuser une assurance 8.90%


maladie ou une assurance 1
vie 20.00%

Vous forcer à faire un test


médical y compris le test vih
2 Ne sait pas
Non
Oui

Aucune 43

71.10%
0 10 20 30 40 50

Répartition des PVVIH ayant eu à faire un test à cause Répartition des PVVIH ayant les droits lésés
de la séropositivité
32
Merci !

33