Vous êtes sur la page 1sur 23

Les Sites Archéologiques en

Tunisie
• Grâce à son héritage phénicien, romain,
arabe, byzantin et européen, la Tunisie
regorge de sites archéologiques
exceptionnels. Alors pourquoi ne pas
allier soleil et farniente à découverte et
culture ? Envol pour un pays oriental qui
cache en ses terres les plus beaux
trésors antiques.
1 – Carthage : l’incontournable de
l’Unesco :
• Le site archéologique de Carthage est un
site dispersé dans la ville actuelle de
Carthage et classé au patrimoine mondial
de l’Unesco depuis 1979. Fondé au
IXème siècle avant J.C par les phéniciens,
on peut y admirer, entre autres, les
vestiges impressionnants des thermes
d’Antonin et ceux des deux ports
puniques. Un lieu incontournable pour
les amateurs d’Histoire.
2 – Bulla Regia : pour comprendre la
civilisation antique :
• Situé dans le Nord-Ouest de la Tunisie, le
site archéologique de Bulla Regia
constitue l’une des étapes principales du
tourisme culturel dans cette région. Les
vestiges, témoins de plus de 17 siècles
d’Histoire, s’y étendent ainsi sur plus de
60 hectares. A ne pas manquer sur place,
les demeures patriciennes ornées de
somptueux pavements de mosaïques.
Sans doute le meilleur exemple de
l’architecture domestique antique.
3 – Kerkouane : l’authenticité punique :
• Kerkouane est situé sur la côte orientale
de la péninsule du cap Bon, à six
kilomètres au Nord de Hammam Ghezèze.
Abritant une cité et une nécropole
inscrites sur la liste du patrimoine mondial
de l’Unesco, le site a pour particularité
d’être le seul exemple d’architecture
punique à n’avoir subi aucune
modification de la part de civilisations
postérieures. Une véritable mine
d’informations où le profane côtoie le
sacré.
4 – EL Jem : une cité chargée
d’histoire :
• Se trouvant à deux heures de Tunis, EL Jem est
une ancienne colonie romaine exploitée pour
sa production d’huile d’olive. De cet héritage,
cette petite ville est ainsi célèbre pour son site
archéologique où l’on peut admirer le Colisée
de Thysdrus, construit au IIIe siècle. Pouvant
contenir 35 000 spectateurs, il est l’un des plus
grands amphithéâtres du monde romain. En
effet, il s’élevait à 41 mètres de hauteur. C’est
donc sans effort que vous pourrez imaginer
spectateurs et gladiateurs venus saluer
l’empereur dans l’arène.
5 – Sbeïtla : des vestiges
impressionnants :
• Le site archéologique de Sbeïtla, vestige de
l’antique Sufetula, est situé au Centre-
Ouest de la Tunisie. Doté de vingt hectares
de superficie, Sbeïtla est renommée pour
ses trois temples consacrés aux divinités
de la triade capitoline : Junon, Minerve et
Jupiter. Par ailleurs, l’endroit compte un
théâtre, un complexe thermal, des églises,
un arc de triomphe ainsi que des fortins de
l’époque byzantine. Une véritable plongée
au cœur de l’antiquité.
6 – Dougga : la « petite ville romaine
la mieux conservée » :
• Dougga, également appelé Thugga, est un site
archéologique situé dans la délégation de
Téboursouk au Nord-Ouest de la Tunisie. Classé
sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco
en 1997, car considéré comme la « petite ville
romaine la mieux conservée de l’Afrique du
Nord », l’endroit est aussi bien remarquable par
sa taille, 70 hectares, que par la bonne
conservation de ses monuments. A noter que la
richesse historique de son passé punique,
romain et byzantin en fait incontestablement
l’un des plus beaux sites antiques du monde.
7 – Utique : première capitale
phénicienne de l’Afrique du Nord :
• Site archéologique localisé à l’emplacement
d’une ancienne cité portuaire fondée par les
Phéniciens dans l’Antiquité, Utique est situé
au Nord de l’actuelle Tunisie, dans le
gouvernorat de Bizerte. Les vestiges que l’on
y découvre datent principalement de
l’époque romaine : jardin à péristyle,
thermes, villas ornées de mosaïques,
temples, remparts et anciens tombeaux
encastrés dans des roches volcaniques. Le
site culturel par excellence.
8 – Gigthis : une étendue surprenante
aux confins du désert :
• Gigthis est un site antique situé dans le Sud de
la Tunisie, sur le territoire du gouvernorat de
Médenine en face de l’île de Djerba. Sur place,
c’est principalement le centre urbain de la ville
antique, c’est-à-dire son forum romain et ses
monuments, que vous découvrirez. Tout
autour, vous admirerez également des édifices
religieux et officiels dont le plus important est
le capitole. Ici, c’est la somptuosité de ses
nombreux vestiges tant sacrés que profanes
qui vous émerveillera.
9 – Tubernuc : un site hors des
sentiers battus :
• Site archéologique d’origine romaine situé
dans les environs du village d’Aïn Tébournouk,
Tubernuc a la particularité d’être encore très
préservé du tourisme de masse. Ici, les vestiges
remontent très probablement à l’époque
punique comme en témoigne la présence d’un
ex-voto, dédié à Saturne et Cælestis, retrouvé
dans un sanctuaire en plein air. A noter que les
fouilles ont permis de dégager des thermes
publics et un tissu urbain remontant au Ier
siècle. L’occasion de faire un bon dans l’Histoire
en toute quiétude.
10 – Chemtou : des vestiges s’étendant
sur une période de 1 500 ans :
• Le site antique de Chemtou, ou Chimtou, est
localisé au Nord-Ouest de la Tunisie où se
trouvent les ruines de Simitthu, cité rattachée à la
province d’Afrique proconsulaire à l’époque
romaine. Avec des vestiges s’étendant sur une
période de 1 500 ans, le lieu propose plus de 80
hectares de découvertes composées de temples,
de thermes, d’un aqueduc, d’un amphithéâtre
ainsi que de logements pour les ouvriers carriers
dont le nombre pouvait dépasser un millier.
Encore peu connu du grand public, ce site est en
passe de devenir l’une des étapes les plus
importantes du tourisme culturel dans cette
région.
Merci pour votre
attention