Vous êtes sur la page 1sur 17

Licence professionnelle en procédés et analyses physico-chimiques

Thème :

Ethanol de synthèse

Encadré par:
Elaboré par:
Prof.J.Toyir
Khalissa Lamssiah

Chaimae Karkouz
L’hydratation de l’éthylène est mise en œuvre industriellement, pour obtenir
l’alcool éthylique par addition d’eau sur la double liaison de l’éthylène. Il a été
préparé synthétiquement en 1828 grâce à l’effort de Michael Faraday.
L’éthanol peut être formé aussi depuis un procédé par fermentation.
Hydratation
Procédé de Purification
l’éthylène
Capacité de production (t/a) 200 000 40 000
Pureté de l’éthanol (% pds) 96 99,9
Consommations par tonne de produit :
Matières premiers : 0,6 _
Ethylène (t) _ 1 ,06 Tableau 1: Production d’éthanol.
Ethanol à 95 % (t) 5,4 1,3 Données économiques (conditions Europe
Utilités : 100 15 de l’Ouest 1982).
Vapeur (t) 2,8 _
Eau de refroidissement (m^3)
Eau de procédé (m^ 3) 3 _
Produit chimique et catalyseurs (FF) 25 2
I. Présentation du produit.
II. Domaine d’utilisation.
III. Propriétés physiques et chimiques.
IV. Différents types de procédé.
Procédé de fermentation.
Procédé de l’hydratation indirecte.
Procédé de l’hydratation directe.
V. Description de procédé directe.
 Schéma par blocs.
 Schéma par blocs détaillé.
VI. Flow-sheet.
VII. Distillation azéotropique
VIII.Conclusion.
 L’éthanol, l’alcool ou encore l’alcool éthylique sont
toutes es trois des appellations qui désignent la même
molécule qui est composée de deux atomes de carbone(C),
six atomes d’hydrogène (H) et d’un atome d’oxygène(O)

 Les formules brutes et semi-développées de la molécule


d’éthanol sont respectivement le C2H6O, le C2H5OH et le
CH3-CH2-OH.

 L’éthanol est un liquide mobile, incolore, volatil, d’odeur


plutôt agréable .
-un solvant organique (plus important solvant
après l’eau).

-matière première pour la fabrication de


divers composés

- carburant

-le domaine de cosmétiques et des parfums.

- les boissons alcoolisées et dans les produits


désinfectants.
•Propriétés physique : •Propriétés chimiques :

L’état physique Liquide


 Il peut réagir vivement avec les
Masse molaire 46.07
oxydants puissants.
Point de fusion -114°c
miscible à la plupart des solvants
Point d’ébullition 78 à 78,5°c usuels.
Densité 0,789 Dissout de nombreuses matières
Pression de vapeur 5,9kpa à 20°c
plastiques.
Un bon solvant.
10kpa à 30 °c

Limites d’explosivité ou Limite inférieure:3,3%


d’inflammabilité Limite supérieure:19%
Procédé par fermentation:
Enzymes
(1) - Saccharose : C12H22O11+H2O 2 C6H12O6

Enzymes
(2) - Glucose : C6H12O6 2CH3CH2OH+2CO2

Inconvénient:

- Ce procédé nécessite d’investissements très lourds


Hydratation indirecte de l’éthylène
•CH2=CH2 + H2SO4 ---- CH3-CH2-O-SO3H ∆ H°= -60 KJ/mol
•CH3-CH2-O-SO3H + H2O --- CH3-CH2OH + H2SO4

Inconvénients :

- Ce procédé consomme une grande quantité de l’acide sulfurique.


- Nécessite un mélange gazeux d’entrée de bonne qualité.
- La corrosion de l’appareillage provoqué par H2SO4.
Hydratation directe de l’éthylène.

Un autre voie de synthèse de l’éthanol est le procédé par hydratation


directe dans lequel l’éthylène réagit sur la vapeur d’eau en présence d’un
catalyseur solide
•Equation de la réaction:

C2H4 + H2O ⇔ CH3CH2OH ∆rH°= -45 KJ/Mol

•Catalyseur utilisée: H3PO4 sur un support de silice

• Mécanisme de la réaction en deux étapes l’intermédiaire réactionnelle


et un carbocation
H
Etape 1 : lente CH2 CH2 +H3O+ CH2 +CH
2

Etape 2 : Rapide CH2 +CH


2+ 2H2O CH3CH2OH + H3O+
•matière première :
•H2O
•C2H4
•H2
•Formation de l’éthylène :

Distillation
Pétrole brute NAPHTA Vapocraquage Ethylène
T de 60°c à100°c

•Formation de H2 : on peut obtenir l’hydrogène par le vaporeformage selon la


réaction suivante :

CH4+ 2H2O CO2 + 3H2 ∆rH°=165KJ/mol


T de 850 à 900°C
P de 1 ,5 à 3 MPa
Etude thermodynamique :

∆rG° en ∆rH° en

T&P (KJ/mol) (KJ/mol)

T=25°c -8 -47 C2H4 + H2O ⇔ CH3CH2OH


P=1atm

T=300°c 31 -45

P=70bar

- Réaction exothermique
- Réaction équilibrée
Le choix du réactif en excès :
Le réactif en excès et l’éthylène à deux raison
•Eviter l’oxydation d’éthanol
•H2O désactive le catalyseur par perte d’acide (réaction acido-basique)
•Rapport molaire 1 ,2<n(C2H4) /n(H2O) < 3
4-Schéma par bloque :

Ethylène
Réacteur( 1) Séparation (1) Séparation( 2)

Eau

Séparation( 5) Séparation(4) Séparation(3) Réacteur (2)

H3PO4
Réacteur (1) : CH2 CH2 +H2O C2H5OH
T=300°C
P=70 bar
Ni
Réacteur (2) : C2H4O + H2 C2H5OH

Séparation 1 : séparation gaz liquide


Séparation 2 : Colonne de stripage (colonne d’entrainement à la vapeur d’eau)
Séparation 3 : séparation gaz liquide
Séparation 4 : colonne de distillation
Séparation 5 : colonne de distillation
5-Schéma par bloque détaillé:

C2H4
CH4
Ethylène 300 70
Four Réacteur 1 Séparation 1
cata H3PO4
Eau
C2H5OH
H2O
Ethanol 95%
C2H5OC2H5 H2 C2H4O
C2H5OC2H5
10
Séparation 5 Réacteur 2 Separation2
Séparation 4 Séparation3
Cata Ni
C2H4O
C2H5OC2H5
C2H5OH
C2H5OC2H5
H2O
H2O H2O
H2O C2H5OC2H5 C2H5OH

H2
purge
Flow sheet:
eau
70 300
purge

vapeur

Eau hydrogène
résiduaire
légers Ethanol à
Éthylène 95%

Eau
Distillation azéotropique (Eau -Ethanol) :
L’éthanol anhydre est fabriqué par distillation azéotropique du binaire eau-éthanol au moyen
d’un entraîneur (appelé également "tiers - corps") :
Le benzène qui forme avec l’eau et l’éthanol un azéotrope ternaire à température de bulle
minimale. D’autre part, la présence de ce tiers corps doit conduire à avoir une zone de
démixtion qui permettra de franchir les frontières de distillation, qui ne peuvent être franchies
par une distillation classique.

•Alimentation du procédé :

Paramètres Valeur

Eau (%) 0,05

Ethanol (%) 0,95

Pression (atm) 1,05

Température (oC) 20
Schéma de distillation :

45

65
1 1
C01 D01
Ethanol
à 95%
C03
C02

Sortie Ethanol Sortie Eau


C1 a 99,9% C2

Benzène + azéotrope
Conclusion

 actuellement l’éthanolest surtout utilisé comme solvant


et un intermédiaire réactionnelle très important

 un accroissement important de sa consommation est lié


a
son usage comme carburant

 dans certains pays l’éthanol utilisé produire l’éthylène


Bibliographie :

• Chimie industrielle de la page 489-491_R .RERRIN et


J .P.SCHARFF
• Procédés de pétrochimie A.CHAUVEL -G.LEFEBVRE -
L.CASTEX
• https://www.techniques-ingenieur.fr/base-
documentaire/archives-th12/archives-operations-
unitaires-genie-de-la-reaction-chimique-tiajb/archive-
1/cyclohexane-j6265