Vous êtes sur la page 1sur 47

TXL 6014

TOXICOLOGIE DE L’ENVIRONNEMENT

Faculté des études supérieures


Département de sciences biologiques
Automne 2005
Professeur-Collaborateurs

 B. Pinel-Alloul, Sci. Biol, Univ. Montréal


 R. Van Coillie, expert écotoxicologie, Risque
environmental
 Y. Couillard, Évaluateur sénior, Env. Can.
 C. Blaise, Chercheur sénior, Centre Saint-Laurent, Env.
Can.
 M. Amyot, Sci. Biol., Univ. Montréal
 M. Fournier, INRS-Armand Frappier, Univ. Québec
Syllabus général

Écotoxicologie: Notions de base en toxicologie


de l’environnement, historique de l’écotoxicologie,
mécanismes de dispersion, de circulation et de
transfert des polluants.

Effets des polluants sur les individus et


populations: Démarche écotoxicologique,
estimation des effets toxicologiques à différents
niveaux (génotoxicité, cytotoxicité, effets
physiologiques, démoécologiques).
Syllabus général
Effets des polluants sur les écosystèmes:
Effets sur la structure des communautés, sur la
biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes.

Perturbations globales actuelles: Perturbation


des cycles biogéochimiques, changements
climatiques, déplétion de la couche d’ozone,
dépôts acides, pollution radioactive, modification
des habitats et de la biodiversité.
Syllabus général

Surveillance écotoxicologique et
prévision des risques toxicologiques:
Bioindicateurs et biomarqueurs de qualité
environnementale, prévision des effets et
des risques toxicologiques, santé
environnementale.
Calendrier

Date Contenu Professeur


15 sept. 2005 Historique de l’écotoxicologie B. Pinel-Alloul
22 sept. 2005 Démarche d’évaluation du risque R. Van Coillie
écotoxicologique
29 sept. 2005 Perturbations globales des cycles B. Pinel-Alloul
biogéochimiques I: Les dépôts acides
6 oct. 2005 Perturbations globales des cycles B. Pinel-Alloul
biogéochimiques II: Réchauffement climatique,
les CFC et l’appauvrissement de la couche
d’ozone
13 oct. 2005 Cas types d’évaluation du risque R. Van Coillie
écotoxicologique
20 oct. 2005 Programmes gouvernementaux de surveillance R. Van Coillie
écotoxicologique
Calendrier
Date Contenu Professeur
27 oct. 2005 Pollution par les métaux traces Y. Couillard

3 nov. 2005 Cycle global du mercure M. Amyot


10 nov. 2005 Pollution par les contaminants organiques Y. Couillard
17 nov. 2005 Radiocontamination Y. Couillard

24 nov. 2005 Notions de bioindicateurs et biomarqueurs B. Pinel-Alloul

1 déc. 2005 Biomarqueurs immunologiques M. Fournier

8 déc. 2005 Évaluation de la toxicité d’un polluant á différents C. Blaise


niveaux: micro-tests
15 déc. 2005 Écotoxicologie des lieux d’enfouissement R. Van Coillie
sanitaire – Visite des bioessais chez Paprican
Barème d’évaluation

Examen intra: fin octobre 2005 40%


3 questions à développement court
1-3 pages par question (documentation disponible)
Q1: B. Pinel-Alloul : 15 points
Q2 et Q3: R. Van Coillie : 15 et 10 points

Examen final: fin décembre 2005 60%


5 questions à développement court
1-3 pages par question (documentation disponible)
Q4: Y. Couillard; Q5: B. Pinel-Alloul: 15 points chaque
Q6: M. Amyot; Q7: M. Fournier; Q8: C. Blaise: 10 points chaque
Toxicologie de l’environnement
TXL 6014
Historique de l’écotoxicologie

Bernadette Pinel-Alloul
15 septembre 2005
Plan du cours
 Définitions
écotoxicologie vs toxicologie environnementale
 Historique de la pollution
Relations entre l’homme et son environnement
Notions sur le développement durable
 Les principales sources de pollution
La production d’énergie
L’industrie chimique
L’agriculture
L’urbanisation
 Mécanismes de dispersion et de transfert des polluants
1. Définitions: Écotoxicologie

 Premières définitions basées sur la toxicologie médicale

 Terme inventé par Truhaut (1969) qui définit cette


science comme étant le prolongement de la toxicologie
orienté vers l’étude des effets écologiques et des risques
associés à la présence dans l’environnement de
contaminants susceptibles d’avoir un effet néfaste sur la
santé humaine.

 Approche réductioniste visant à évaluer les effets des


contaminants sur les populations humaines: tests en
laboratoire á des concentrations iréalistes
1. Définitions: Écotoxicologie
 Définitions basées sur l’écologie, la science des
interactions entre les êtres vivants et les écosystèmes

 Selon Ramade (1979), “science dont l’objet est l’étude


des modalités de contamination de l’environnement par
les agents polluants naturels ou artificiels produits par
l’activité humaine ainsi que de leurs mécanismes
d’action et de leurs effets sur l’ensemble des êtres
vivants qui peuplent la biosphère”

 Approche holistique visant à évaluer le cheminement
des contaminants dans les écosystèmes et leurs effets
sur l’ensemble des êtres vivants incluant l’homme
1. Définitions: Écotoxicologie
 Démarche récente (depuis 1990) intégrant les aspects
écologiques et écotoxicologiques, ainsi que l’évaluation du
risque toxicologique

 Selon Chapman (2002), “science devant faire l’intégration


de la toxicologie et de l’écologie, dont les objectifs sont de
comprendre et prédire les effets des contaminants sur les
communautés naturelles, pour des régimes d’exposition
réalistes d’un point de vue environnemental”

 Approches en laboratoire avec de forts niveau de


contamination souvent irréalistes versus évaluation sur le
terrain en milieu contaminé à des niveaux ambients en
utilisant des bioindicateurs et des biomarqueurs
Sources: Chapman, 1995; Baird et
ÉCOLOGIE: al., 1996
Interactions
entre organismes,
Fonctionnement Simples Observations
Manipulations
des populations, observations planifiées sur
expérimentales
Processus sur le terrain le terrain
influençant ces
paramètres

ÉCOTOXICOLOGIE:
Évolution dans le temps Écologie en présence de
polluants toxiques

TOXICOLOGIE Expositions
Recherches
Expériences
ENVIRONNEMENTALE: en conditions
simples en complexes in
Effets des polluants toxiques quasi-
laboratoire
naturelles
situ
sur les organismes individuels
1. Définitions: Toxicologie environnementale
 écotoxicologie Source: Chapman, 2002

Toxicologie environnementale Écotoxicologie


Problématiques « de laboratoire » Problématiques liées à l’écologie
principalement (ex : récolte, culture, (ex : facteurs structurant les
maintien des organismes, tests) communautés)
Tests menés sur des organismes Tests menés sur plusieurs espèces à
individuels (1 espèce souvent) la fois
Le coût des tests est une des principales Le coût d’une décision
préoccupations environnementale incorrecte est le
souci majeur
Tests simples Tests complexes

Les composés chimiques sont la Les composés chimiques sont l’une


principale préoccupation des préoccupations, pas forcément
la plus importante
Toxicologues seulement Toxicologues, écologistes et autres
1. Définitions: Caractéristiques propres à
l’écotoxicologie
 Discipline jeune:
 Nombreuses controverses
 Valeurs des bioindicateurs et des biomarqueurs
 Certitudes empiriques et théoriques rares

 Discipline complexe:
 Étude des sources, de la dispersion, de l’accumulation et des effets des
polluants toxiques sur les populations, les communautés, les écosystèmes et
la biosphère
 Évaluation des effets à tous les niveaux depuis la cellule jusqu’aux individus,
populations et communautés

 Pluridisciplinaire:
 chimie, physique, mathématiques, biologie, écologie, etc...

 Discipline sujette à des forces et des impératifs sociaux


 Émergence d’enjeux environnementaux prioritaires
2. Historique de la pollution:
Relations entre l’homme et son environnement

Dans “essai sur le principe de population”, Malthus


montre que la population humaine croît de façon
géométrique alors que les ressources disponibles
croissent de façon arithmétique:
Émet l’hypothèse que la population va dépasser la
capacité de support du milieu

Dégradation des terres par déforestation et


désertification, famines, maladies et guerres

Réponse pessimiste par rapport à la perspective


optimiste selon laquelle l’habilité de l’homme lui
Thomas Malthus (1766-1834) permettrait de maîtriser son environnement sans
économiste anglais aucune limite, perception valable grâce aux progrés
de l’agriculture et de l’industrialisation au 19ième
siècle, mais fortement remise en doute actuellement
suite aux changements globaux du climat et de
l’atmosphére.
2. Historique de la pollution:
Relations entre l’homme et son environnement
 La croissance et la distribution de la population jouent un rôle significatif
dans la durabilité des ressources mondiales.
 2 millards en 1930, 6 en 1999 et 12-15 milliards prévus en 2050

 Relation entre la croissance de la population et la dégradation de l’état


général de l’environnement.
 Production primaire avant l’industrialisation environ à 150 milliards de tonnes de
ressources en matière organique
 40% utilisé par la population humaine actuelle, 60% restant pour supporter
plantes et animaux
 12% détruit par la déforestation et 27% utilisé directement pour les ressources
énergétiques
 100% permettrait de supporter une population de 15 milliards mais sans
préserver les habitats naturels et la biodiversité

 Situation compliquée par une grande disparité entre les continents et les
pays dans les réglementations gouvernementales, l’avancement des
technologies, les niveaux d’industrialisation et les patrons de
consommation existant à travers le monde.
Population humaine
Taille Utilisation des ressources

Entreprises humaines
Agriculture Industrie Loisirs Commerce international

Transformation Pertes et ajouts


de la terre d’espèces
Feux de forêt Cycles Espèces invasives
Défrichage biogéochimiques Chasse
Sylviculture Carbone, azote, Pêches
Pâturages eau
Produits xénobiotiques
Perte de la
Changements diversité biologique
climatiques Extinction
Effet de serre d ’espèces et de
Aérosols populations
Source: Vitousek et al., Perte d ’écosystèmes
1997
2. Historique de la pollution:
Exemples d’impacts majeurs sur l’environnement liés aux
activités anthropiques

Source: Vitousek et al., Science 44, 1997, 7-15


Effets des populations humaines

 Dégradation de 39-50% de la surface des continents (déforestation,


agriculture, urbanisation
 Utilisation de 8% de la production primaire des océans
 Accroissement des concentrations de CO2 dans l’atmosphère de
30%
 50% de l’azote fixé dans les terres est due à l’activité humaine
(fertilisation, cultures, utilisation des combustibles fossiles)
 20% des plantes ont été introduites par l’homme
 20% des espèces d’oiseaux sont disparues ou en voie de disparition
depuis 2 siècles.
 22% des ressources marines sont décimées ou surexploitées et
44% sont à leur limite d’exploitation
2. Historique de la pollution: Distribution des
sources de CO2 par les combustibles fossiles

Combustibles fossiles
Ajout annuel
5.5 t de CO2

Émissions globales
12.2 g.m2.an de CO2

Maximum 450
Europe de l’est
USA

Differences entre
les pays, continents
et hémisphères

Source: Vitousek et al., Science 44, 1997, 7-15


2. Historique de la pollution:
Stade agro-pastoral: 10.000 à 1000 ans B.P.

Source: Tanton, 1995

 Population: 8 à 300 millions, taux de croissance 0,1% par


an. Faible longévité. Forte mortalité.
 Développement de l’agriculture entraîne la déforestation et
l’irrigation.
 Augmentation de la capacité de support du milieu pour
l’homme.
 Lien écologique entre l’homme et son environnement
2. Historique de la pollution: Un des premiers
exemples d’impact environnemental à l’échelle du globe…

 La pollution de l’environnement causée


par l’homme préhistorique débute avec
l’utilisation des métaux et la domestication du
feu.

 Durant l’empire romain:


-Pb: 80.000 à 100.000 tonnes métriques/an
-Cu: 15.000 tonnes/an
-Zn: 10.000 tonnes/an
-Hg: >2 tonnes/an (Nriagu, 1996)

 Les teneurs en Pb retrouvées dans les


dépôts glaciaires du Groënland entre 500
avant JC et 300 après JC:
4 x supérieures aux concentrations
Photographie: Alinari/Art
naturelles (Hong et al., 1994).
Resource, NY
2. Historique de la pollution:
Flux atmosphériques de plomb

Plomb dans l’essence

Époque romaine

1ière et 2ième déglaciations

Source: Shotyk et al., Science 281:


1635-1639 (1998)
2. Historique de la pollution:
Stade pré-industriel: 1000 à 100 ans B.P.

 Population: 300 à 1000 millions, taux de croissance 0,3 à 0,5% par an.
 Transformation massive des forêts en champs et pâturages.
 Début de l’utilisation du charbon.
 Début de l’ïndustrialisation et l’urbanisation massive
2. Historique de la pollution:
Stade industriel ( 100 ans B.P.-présent)

 Population: 1000 à 5500 millions, taux de croissance 0,8-1,9% /an.


 Utilisation de l’énergie fossile non-renouvelable.
 Prévision de 8 milliards pour 2020
 L’homme devient une “force géophysiologique” (Vladimir Vernasky)
capable de façonner la surface du globe et d’influer sur les
mécanismes régulateurs de la biosphère.
 Entre 1850 et 1990: la consommation globale d’énergie augmente
de 13 fois.
2. Historique de la pollution:
Stade post-industriel

 Trois scénarios de fertilité


 Dédoublement à tous les 51 ans
 D’ici 10 ans, un milliard de plus
 10 milliards en 2100 2150
 2 fois plus en 100 ans 10 billions
2050
8.9 billions

2025
7.8 billions

Scénario: 2.1 enfants

Source: U.N., World Population Prospects, The 1998 Revision


2. Historique de la pollution:
Population et disponibilité des ressources renouvelables
1990 2010 Changement Changement
(%) per capita (%)
Population 5290 7030 33
(million)
Pêches (million 85 102 20 –10
de tonnes)
Terres irriguées 237 277 17 –12
(million d’ha)
Terres agricoles 1444 1516 5 –21
(million d’ha)
Pâturages et 3402 3540 4 –22
terres d’élevage
(million d’ha)
Forêts 3413 3165 –7 –30
(million d’ha)
Source: Postel, S. “carrying capacity: Earth’s bottom line”. Sate of the World, 1994
2. Historique de la pollution: Distribution de la
population mondiale par région, 1800-2050

Plus forts taux de croissance

Source: U.N., World


Population Prospects, The
1998 Revision
2. Historique de la pollution:
Répartition de la population mondiale et de l’énergie produite
et consommée, 1995

Amérique du nord
Europe de l’ouest

Russie
Afrique, Asie, Océanie Europe centrale
Moyen-Orient
Amérique latine

Source: Haub, C. et D. Cornelius, “2000 World Population Data


Sheet”, PRB
2. Historique de la pollution:
Développement durable

“Le développement qui répond aux besoins du


présent sans compromettre la capacité des
générations futures de répondre aux leurs”
(commission Brundtland, 1987).

“Améliorer les conditions d’existence des


communautés, tout en restant dans les limites de
la capacité de support des écosystèmes”
(programme des Nations Unies pour
l’environnement).
2. Historique de la pollution:
Mise en place du développement durable

 Principe de précaution (principe 15 du sommet de Rio,


1992)
nouvelle appréhension du progrès technique: toute nouvelle
technologie n’est pas forcément associée au bienfait social
 Ouverture au débat public
existence de “conférences de consensus”
 Écologie industrielle
volonté systématique de produire moins de déchets
mise en place d’une “économie de fonctionnalité”: découpler les
flux financiers des flux de matière et d’énergie (pose un autre
rapport aux produits, celui de l’usage et non de la possession)
écosystèmes industriels: associations complémentaires
d’industries dans lesquelles les flux de matière et d’énergie
circuleraient dans des cycles bouclés, recyclage des matiéraux
2. Historique de la pollution:
Tendance globale de l’utilisation d’énergie, par sources

Source d'énergie Taux de croissance


annuel
Force éolienne 25,7 Sources non polluantes
Plus haut taux de croissance
Énergie solaire 16,8
Force géothermique 3,0
Gaz naturel 2,1
Énergie hydroélectrique 1,6
Pétrole 1,4 Source:
Worldwatch
Charbon 1,2
News Brief
Énergie nucléaire 0,6 (98-6)
(Données de 1990 à 1996)
3. Principales sources de pollution:
Les combustibles fossiles

Depuis 1950: x 4
Charbon : années 50-60
Pétrole: > 1970
Gaz naturel: > 1980

1950 1960 1970 1980 1990 2000


Figure 1. Utilisation mondiale des principales ressources
énergétiques (Brown et al., 1996 “Vital Signs 1996” ).
3. Principales sources de pollution:
Cas du charbon

 Le charbon relâche 29% plus de C/unité d’énergie


que le pétrole et 80% plus de C que le gaz naturel.
 Il compte pour 43% des émissions annuelles globales
de C, soit  2,7 milliards de tonnes.
 Le charbon est le combustible fossile le plus
abondant, avec des réserves estimées à 1000 ans
 Fumée de charbon: pollution particulaire, et SO2.
 En dépit de la baisse générale de l’utilisation des
combustibles fossiles à travers le monde, les É.U. et
le Danemark dépendent du charbon, respectivement
à 53 et 74%, pour leurs productions d’électricité,
comme c’est le cas des pays d’Europe de l’est.
3. Principales sources de pollution:
Consommation mondiale du charbon, entre 1950 et 1998
(million de tonnes)

Chine

É.U.

Inde
Reste du
monde
3. Principales sources de pollution:
Consommation mondiale du pétrole entre 1976 et 2001

Millions de barils/j

Asie, Pacifique 25%


Afrique M.Orient
Ex URSS
Europe 25%

Amérique du Nord 25%

Source: BP Amoco
Risque écotoxicologique
Prise en feu d’un puits de pétrole
Émissions énormes de C, S et poussières

Source: Photo satellite/ESA


3. Principales sources de pollution:
Cas de l’énergie nucléaire
3. Principales sources de pollution:
Consommation mondiale d’énergie nucléaire entre 1976 et
2001

Million de tonnes équiv. pétrole

Reste du monde Forte augmentation


depuis 1976
Asie-Pacifique
Ex URSS Distribution
dans 4 continents
Europe

Am. du Nord

Source: BP Amoco
3. Principales sources de pollution:
Pour ou contre le nucléaire: évolution de l’opinion publique
américaine

NON

OUI

d’après Laws, Aquatic


Pollution (2000)
3. Principales sources de pollution:
L’industrie chimique

 Composés organiques de synthèse: certains sont toxiques


pour l’humain et autres espèces animales à des
concentrations de l’ordre du ppb; de nombreux produits
chimiques sont persistants dans l’environnement pour des
décennies (ex: BPC); certains sont à la fois toxiques et
persistants.

 Chaque année l’industrie chimique produit plus de 100


millions de tonnes de composés organiques de synthèse,
représentant plus de 70000 produits différents dont 1000
composés nouveaux ajoutés (Postel, 1987).
3. Principales sources de pollution:
L’industrie chimique

Certains composés de synthèse


n’ont pas besoin d’être
toxiques pour poser des
problèmes environnementaux:
les CFCs
(chlorofluorocarbones)
persistants et volatiles, utilisés
comme propulseurs aérosols
provoquent le délabrement de
l’ozone (O3) stratosphérique.

Source: ESA
3. Principales sources de pollution:
L’agriculture

Récoltes mondiales de
grains, entre 1950-1996

Source: Brown et al., 1996


“Vital Signs 1996”
3. Principales sources de pollution:
Agglomérations les plus importantes en 1950, 2000, 2015

 En 2000, 47% de la
population mondiale
vit dans des centres
urbains;
 En 2030, 60% de la
pop. mondiale vivra
dans des villes.
 Les grands centres
urbains sont des
sources importantes
de polluants
Source: U.N., World
atmosphériques.
Urbanization Prospects,
The 1999 Revision
3. Principales sources de pollution:
Croissance des grands centres urbains entre 1950 et 2015

Source: U.N., World Urbanization Prospects, The 1999 Revision