Vous êtes sur la page 1sur 4

Fiche de synthèse : Métrologie

B. Anselmetti

Tolérance : valeur donnée par le dessin de définition pour limiter les écarts admissibles sur les
pièces réelles
Contrôle : conformité des surfaces réelles aux tolérances d'une spécification (OK ou KO)
Métrologie : le PV de mesure doit identifier les caractéristiques de chaque surface pour
permettre les réglages et l'analyse des défauts.
Ecart : grandeur mesurée sur la surface d'une pièce réelle.
Marge : plus petite distance entre une surface réelle et les limites de la zone de tolérance
Identification d'une cote (distances entre deux points face à face)
Donner l'intervalle : valeur mini mesurée, valeur maxi mesurée
Conseil : les cotes peuvent facilement être mesurées avec des micromètres 2 touches
Cote entre deux plans parallèles
Erreur à éviter ! Acceptable
Attention à la distance Point caractéristique du Ensemble des distances
point/point : les points Pi et plan des moindre carrés à un plan
Qi ne sont pas face à face
DR1 ⊥ PL1 P4
Pi P2 P3
P1
P'i
! Projections de Pi d
et Qi sur DR1 di
Q'i
Qi Plan minimax => [di mini , di maxi]
Plan
PL1 = Plan di = P'iQ'i
moindres carrés
minimax

Diamètre d'un cylindre


Erreur à éviter ! Trop pessimiste
Prendre 2 points Pi et Qi le plus
face à face possible + un 3eme Diamètre du cylindre des A éviter
point Ri dans la section moindres carrés
Cylindre circonscrit
PL1 ⊥ CYL1
Pi
P'i
dmini

dmaxi
Projections de
! R'i 3 points d'un
d

Ri
Q'i tronçon sur PL1
Qi référence
CYL 1 = cylindre di = Diamètre du cercle Cylindre inscrit
des moindres projeté (associé par Donne uniquement un
carrés moindres carrés) diamètre moyen

Identification des éléments associés ou construits


Le PV de mesure doit donner les coordonnés du point et l'orientation de la surface (composantes
cx,cy,cz) dans un repère mesure (le plus souvent défini sur le système de références).
Point Plan Cylindre Cercle
n (cx, cy, cz) n (cx, cy, cz)
n (cx, cy, cz)
P (x,y,z) rayon
Juin 2016

rayon
G (x,y,z)

P (x,y,z) C (x,y,z)
Identification des défauts de forme d'une surface
Le PV doit contenir la cartographie des écarts, par rapport à la surface associée par minimax
Ecart d'un point Mi (xi, yi,zi) à une surface
ni surface réelle ei = 0 : le point est sur la surface théorique
ei > 0 : le point est du côté extérieur matière
ei Mi
ei < 0 : le point est du côté intérieur matière
Ni
ei = NiMi. ni surface théorique
associée (à rechercher)
Identification de l'axe d'une surface de révolution réelle Appelé par abus de langage
"axe réel" de la surface
L'axe est le lieu des centres des tronçons 1 : axe approché du cylindre
2 : centres des axes des tronçons
Cylindre Cône 2 Tubulure 1
2 1 2
1

L'axe approché est associé à l'ensemble des points de la surface par les moindres carrés.
L'axe de chaque tronçon est associé par les moindres carrés en décalant la surface associée
uniquement dans le plan perpendiculaire à l'axe approché.

Pour la localisation d'un cylindre court, il peut être x Projection des points les
suffisant d'associer le cylindre par les moindres plus éloignés ou points
carrés et d'identifier l'axe par les deux points aux d'intersection de l'axe
extrémités du cylindre réel. x avec les faces voisines.

Identification d'une surface médiane


Bon résultat, même si
La surface médiane est le lieu x x x les points ne sont pas
des milieux des bipoints face à face.

Identification de l'axe d'un filetage (élément tolérancé ou référence) Bague


L'axe du filetage est assimilé à filetée
l'axe d'un tampon fileté ou Tampon
d'une bague filetée serrés sur fileté
le filetage réel. Rondelle
concave
Identification d'un chanfrein ou d'un congé
La valeur locale ci du chanfrein est la valeur La valeur locale ri du congé est le rayon du
du chanfrein qui passe par le point Mi du cercle qui passe par le point Mi du congé et
chanfrein réel. qui est tangent aux deux droites.
ci Ex : Ch 20,2 à 45°
Ex : R 20,2
1,8ci2,2
1,8ri2,2
Mi
Droites tangentes Mi Droites tangentes
aux faces voisines aux faces voisines
Ecart d'une spécification
Ecart de forme Ecart de parallélisme Ecart de localisation
Surface réelle Surface nominale
Ecart
Surface réelle
Ecart
Ecart
Surface réelle Référence

Largeur de la plus petite zone de tolérance qui Distance du point de la surface le plus
contient la surface réelle : e=eimaxi- eimini éloigné à la surface nominale : e = max |ei|

Marge d'une spécification La marge = min (mi) doit être maximisée.


Zone de tolérance variable Limite Ⓜ
m2 m3
m1
m2
m3
m1 m4
Marge = min (mi)

Choix des points


Grand nombre de points mais compromis entre le nombre de points et le temps de mesure.
Hypothèse : l'écart par rapport à la surface associé est supposé constant au voisinage d'un point
mesuré.
.
Pour une référence secondaire ou tertiaire, il faut impérativement identifier
des points très près du contour extérieur de la face
Pour les moindres carrés, il faut une répartition uniforme des points

Plan ou surface
Sinon, il faut des moindres carrés
Partager la face en N facettes pondérés.
de même aire et identifier un S = S si.ei²
point par facette. si = aire de la facette autour du point Mi.

Cylindre court : pour le critère Eviter de prendre 4


minimax, palper au moins 8 points points par section
dans les sections extrêmes dans un alésage
Cylindre long : palper au moins 6 avec le critère inscrit
points dans N sections (N=3 mini) (instabilité)

Critères d'association recommandé

Moindres carrés S = S ei² minimale correct oui oui


Moindres carrés tangent (*) correct correct correct
Minimax : ei maxi - ei mini minimal (=Chebychev) oui plan
Rmini : cylindre circonscrit de rayon minimal arbre oui
Rmaxi : cylindre inscrit de rayon maximal alésage oui

(*) La surface est associée par les moindres carrés, puis translatée pour passer par le point
Construction d'un système de références
A DR1
A B C z Préparation Repère
y Palper A minimax, B minimax A,
PL PL PL z = normale à A
PT2 DR1 = A  B
x = direction DR1
B Palper C minimax DR1
C x origine en PT2
PT2 = DR1  C
A B z Palper A minimax, B circonscrit A z = normale à A
B A
PL CYL PT1 = A  B y = direction DR3
y Palper PT2 quelconque sur A
PT1 origine en PT1
DR3 DR3 = PT1 U PT2
x PT2
B Palper A minimax, z = normale à A
A B C z C A
Palper B circonscrit A y = direction DR3
PL CYL CYL y Palper C circonscrit A origine en PT1
PT1
PT1 = A  B PT2 = A  C
x PT2 DR3
DR3 = PT1 U PT2
2x
A B 0,05 A Palper A minimax,
A Palper B1 inscritA et B2 inscritA
z z = normale à A
PL 2 CYL B B1
y B2 PT1 = A  B1
DR3 PT2 = A  B2 y = direction DR3
DR3 = PT1 U PT2 origine en PT4
PT1 PT2
x PT4 PT4 = milieu PT1, PT2
C DR3 A
z Palper A circonscrit , B minimax
A B C y A, C minimax B y = axe de A
PT1 PT1 = A  B x = direction DR3
CYL PL PL DR3 = B  C origine en PT1
x B
A z DR1 Palper A minimax,
A B C B1 B1 minimaxA, B2 minimax A,
B2 y z = normale à A
B = plan bissecteur B1, B2
x = direction DR1
PL PL // PL x PT2 DR1 = A  B
B origine en PT2
Palper C minimaxDR1)
C PT2 = DR1  C

Référence sur une surface


Par défaut, le critère est minimax Le critère minimax ne convient que si les normales à la
surface peuvent toutes être placées dans un cône
30° d'angle faible (par exemple de 30°).
Dans le cas contraire, associer par les moindres carrés.

Surface nominale des


Surface nominale minimax
moindres carrés
extérieure matière

Référence sur un plan médian Erreur à éviter !


Le plan de référence est le plan Le critère inscrit (deux
bissecteur des plans minimax plans parallèles de
minimax distance mini) est très
instable suivant la
position des points