Vous êtes sur la page 1sur 24

2

Les facteurs de différenciation


des sols
PEDOGENESE
Interaction des facteurs pédogénétiques

VEGETATION,
FAUNE
CLIMAT
(pluie, vent, température, …)
HOMME SOL

Temps RELIEF EAU


MATERIAU
parental

Le sol, résulte de la transformation du matériau originel sous l’action du climat,


des organismes vivants (faune, racines des plantes, …)
et de l’Homme.
Le climat
Altération (renouvellement des solutions)

Précipitations Transferts (appauvrissement / enrichissement)

Activité biologique

Altération : vitesse de réaction


Températures
Activité biologique

Type d’altération
Climats désertiques
Climats froids
Climats tempérés

Climats chauds

Distribution schématique des principaux modes d’altération à la surface du globe (Pédro, 1984)
Podzosols
Brunisols
Luvisols
Fersialsols

Ferrallitisols

Carte mondiale des sols (AFES, 1978)


Altération des constituants minéraux

Minéraux Primaires Minéraux de


(minéraux du matériau Transformation
originel)
Transformation

SiO44-
Altération Al3+, Fe2+ Néoformation
Na+, K+, (précipitation)

Ca2+, Mg2+
H2 O Dissolution
Hydrolyse

Minéraux résistants :
Eaux Nouveaux
Minéraux hérités
minéraux

ELIMINATION en solution
(lixiviation)
Altération en climat tempéré
Pluviosité moyenne,
températures moyennes
Minéral SILICATE
(ex: mica)
Hydrolyse ménagée ou partielle

ARGILES HERITEES : illites, chlorites

Substitution ,ouverture

ARGILES TRANSFORMEES : vermiculites,


montmorillonites
Altération en climat tropical
Forte humidité,
températures élevées

Minéral SILICATE
(ex: mica)
Hydrolyse totale

SILICE ALUMINE Ca++, Mg++, etc…Fe3+

Recristallisation
= néoformation
Entraînement des
éléments solubles
ARGILES NEOFORMEES
montmorillonite, kaolinite
Altération des matières organiques
EVOLUTION GENERALE DES SUBSTANCES
Organismes vivants ORGANIQUES DANS LE SOL
mort
Substances organiques
mortes d’origine végétale
animale, microbienne humification
Substances
humiques

substances organiques
intermédiaires minéralisation
minéralisation

réorganisation Molécules et ions minéraux


de petites dimensions
Utilisation des éléments
CO2, H2O, NH4+, PO4H--, SO4--, K+,…
minéraux par les
microorganismes
Le matériau

Porosité Calcaire lithographique / Calcaire gélifracté / Craie

Altérabilité Composition
Calcaire / Granite / Grès siliceux
minéralogique

Abondance Calcaire pur / Calcaire marneux


Résidus
Texture
d’altération
Calcaire pur / Granite / Schiste

pH Sable siliceux / Granite / Basalte


Le matériau
Exemple
Les roches calcaires : influence de la dureté (Gobat et al., 2003)
Les déterminants : le matériau Parental
Calcaire dur

 Sol peu épais et


acides
Calcaire tendre

 Sol plus épais et


calcaire
Différenciation des sols dans le paysage (différenciation latérale) :
BRUNISOL désaturé
Moyennement épais
Non calcaire
RENDOSOL caillouteux
Très mince
Caillouteux

Marne
Appauvri CALCOSOL épais

Très épais
Calcaire
BRUNISOL acide

pH très acide
Enrichi
En fonction :
-des matériaux BRUNISOL calcique

- du relief Granite
pH neutre
- des écoulements d’eau (d’après LM BRESSON, 1997)
Le relief
Exemple : Toposéquence en Champagne crayeuse
RENDOSOL sur
RENDOSOL
craie à poches de
sur craie
cryoturbation

RENDOSOL
sur
graveluches
Exemple :
Dissymétrie des versants Coupe schématique dans le
Pays de Caux (LM BRESSON)

Formations superficielles
Sols de ….

Formation géologique (s.strict) Climat tempéré :


rôle important des
glaciations (érosion,
remaniement, dépôts, )
Le relief
Limons (éoliens) des plateaux
- formations superficielles
- dissymétrie des versants
Dépôt sous le vent
Héritage périglaciaire :

S-O N-E

Coulées de solifluxion

Dégel / Permafrost
Géomorphologie Exemple :
Coupe schématique en Picardie

S N
Grand versant à Vallon sec Petit
Plateau Bordure
pente modérée versant à
de plateau
pente forte

Sols limoneux
très profond de
Sols
Limons des plateaux
argileux
d’argile
Sols limoneux à silex
plus ou moins
Sols limoneux
tronqués
profonds à très Sols peu
moyennement
profonds de profonds à
profonds sur Sols limoneux
limons de superficiels
Limons argile profonds de
pentes sur craie
d’altération colluvions de
Argile à silex fonds de
vallons secs
Craie

D’après la Carte Départementale des Terres Agricoles de St-Just-En-Chaussée (60) BDPA 1985
La végétation, Effet de la végétation
la faune

C/N bas (10) C/N élevé (30)


Cires et tanins

Toutain, 1981
La durée
Zones soumises aux glaciations du Quaternaire

Evolution des sols depuis la fin de la dernière phase glaciaire (environ 10 000 ans)

Epaisseur
maximale
des sols
LUVISOL de l’ordre
du mètre

MATERIAU D’ORIGINE
Loess (dépôt éolien de limon carbonaté)

(Fosse de Folleville – AgroParisTech Grignon)


La durée
Zones non soumises aux glaciations du Quaternaire

Evolution des sols depuis plusieurs dizaines de milliers (millions) d’années

Epaisseur
des sols de
plusieurs
mètres

2m

Brésil : Sol ferrallitique sur grés


Sol moyennement différencié (A/Sk/C/R), avec un horizon Sk très épais
(d’après Ruellan et Dosso, 1993)
La durée Développement du sol au cours du quaternaire
(Terrasses de la vallée du Rhône)
1,5 millions d’années
0,8 millions d’années
FORMATION
LENTE

Villafranchien (III / IV)


Güntz
Mindel
Wurm Riss

Terrasses de fin de glaciation (Bornand, 1978)


Vallée du Rhône
PALEOSOL ?

Pédogénèse
récente/actuelle :
Sol
conditions récent
récentes et
actuelles
(climat tempéré)

Pédogénèse
ancienne :
conditions
anciennes Sol
ancien
(climat chaud
(paléosol)
à saison sèche:
formation d’oxydes
de fer de couleur
rouge)
Conclusion de la partie
Les facteurs de différenciation des sols
à l’échelle d’un bassin versant en Picardie Climat

Activité humaine Morphologie


plateau
vallon
Hydrologie
bord de
plateau
craie

Sol lessivé
LUVISOL
Géologie colluvions

Sol lessivé
LUVISOL
tronqué
(érodé)

Rendzine
Variabilité
RENDOSOL verticale
Pédogenèse Sol colluvial
Sol brun calcaire
CALCOSOL
COLLUVIOSOL
(d’après Begon & Jamagne, 1994)
Erosion > altération

Pas de sol

Erosion < Altération

PEDOGENESE
Erosion
Processus qui peut Processus lents
! être très rapide

Rupture de l’équilibre

Sol évolué
Homme!!
Equilibre sol/végétation/climat
Sol évolué (développé)