Vous êtes sur la page 1sur 29

Université de Ghardaïa

Prépare par:
BABAAMER DJLMAM Khadidja
SOLLAH Wissam

Année universitaire 2018/2019


Plan de travail
Introduction

Anatomie de la grande thyroïde

Les hormones thyroïdiennes

Biosynthèse

Régulation et contrôle

Mode d'action

Les rôles des hormones thyroïdiennes

Les maladies

Conclusion
Introduction

• La glande thyroïde ou thyroïde est une glande


endocrine régulant, chez les vertébrés, de
nombreux systèmes hormonaux par la sécrétion
de triiodothyronine (T3), de thyroxine (T4) et de
calcitonine. Dans l'espèce humaine, elle est
située à la face antérieure du cou,
superficiellement.
Anatomie de la thyroïde

• La thyroïde est située dans la région


cervicale médiane basse en forme de
papillon.
isthme
• Formée de deux lobes relié par l’isthme

• Pesant environ 15 – 20g .

• Richement vascularisée ( 100 ml/ min)

• Richement innervée ( système nerveux


autonome).

Lobe droit Lobe droit


Histologie

• Formée de vésicules
(ou follicules):
• Petit sacs ronds
• L’enveloppe est faite de
cellules thyroïdiennes:
– Thyréocytes (99.9%)
• T3 ; T4

– Cellule C (0.1%)
• calcitonine

• Contiennent de la
thyroglobuline ou colloïde :
• Substance visqueuse qui
stocke les hormones.
Les hormones thyroïdiennes

Définition

Des substances chimiques.

Produites par une glande endocrine.

Diffusées dans l’organisme via le système


sanguin et lymphatique.

Les hormones thyroïdiennes agissent sur


presque toutes les cellules de l'organisme.
structure :

• La glande thyroïde produit 2 hormones thyroïdiennes mono-amine :


- la T4 ou thyroxine ou tétraiodothyronine.
- la T3 ou triiodothyronine.
• Elles ont en commun une même structure organique la thyronine. Elles ne
différent que par leur nombre d'atomes d'iode.
• La thyronine dérive d'un acide aminé la tyrosine.
• La thyronine comprend 2 cycles phénols réunis par un pont éther.
Biosynthèse des hormones
Thyroïdiennes

désiodation
alimentation
IODE périphérique
cellule thyroïdienne

Thyroglobuline

MIT + DIT DIT + DIT

T3 T4

Mono Iodo Tyrosine


Di Iodo Tyrosine
Régulation et contrôle :

 L'hypothalamus sécrète la TRH


(thyroïd releasing hormone)

 La TRH stimule la sécrétion de la


TSH (thyroïd stimulating hormone) par
l'antéhypophyse.

 La TSH a un effet trophique sur la


thyroïde et stimule la synthèse de T3 et
T4 qui sont ensuite libérées dans le
sang.

 Les hormones thyroïdiennes vont


avoir un rétrocontrôle négatif sur la
sécrétion de TSH et de TRH.
MODE D’ACTION DES HORMONES THYROIDIENNES

• T3 est plus active que T4 ( la plus part des tissus possèdent des
enzymes pour la conversion T4 → T3 )
- Hormones liposolubles → diffuse dans les cellules cibles;
- Possèdent des récepteurs nucléaires.
• Les hormones thyroïdiennes agissent sur des récepteurs nucléaires
qui vont activer des gènes → libération des ARNm et synthèse de
protéines.
Le rôle des hormones
thyroïdiennes:
La thyroïde secrète des
hormones, indispensables à la
santé, qui interviennent à de
nombreux niveaux :

• Développement du système
nerveux.
• Stimulation de la
consommation d'oxygène des
tissus.
• Régulation thermique.
• Régulation partielle de la
fréquence cardiaque.
• Métabolisme des graisses,
sucre et de protéines.
Le rôle des hormones thyroïdiennes
dans la métabolisme :

 Métabolisme des glucides:


 par stimulation de la néoglucogenèse et de l’absorption intestinale de
glucose.
 Régulation de la vitesse de l'oxydation du glucose sa conversion en
chaleur et énergie chimique.
 Métabolisme des lipides:
 HT contrôlent le métabolisme du cholestérol par contrôle d’une enzyme
de sa synthèse. sa dégradation hépatique.
 HT activent la lipogenèse, l’oxydation des acides gras libres.
 Métabolisme des protides :
 à dose physiologique :les hormones thyroïdiennes sont anabolisante
(Pr de structure; Pr enzymatiques)
 à forte dose :elles deviennent par contre catabolisantes.
 Action sur la croissance et le développement:
 Une action sur la maturation et la différenciation osseuse.
Calcitonine:

Hormone (un peptide de 32 AA)


synthétisée par la thyroïde:
– Non régulé par la TSH mais par
la calcémie
– Augmente l’absorption du
calcium par l’os.
– Augmente l’élimination urinaire.
- Bloqué la mobilisation du
Ca++.
- Elle a donc une tendance
générale à diminuer le taux de
calcium dans le sang au profit
de l'os.
Les maladies :

PATHOLOGIE
FONCTIONNELLE

hyperthyroïdie hypothyroïdie

Désigne toute Désigne toute


maladie de la maladie de la
tyroïde au cours tyroïde au cours
e laquelle la e laquelle la
sécrétion des sécrétion des
hormones hormones
thyroïdiennes est thyroïdiennes est
augmentée. diminuée.
Hypothyroïdie
Les causes de l’hypothyroïdie :

1) Manque d'apport en iode.

2) Inflammation de la thyroïde.

3) Maladie auto-immune ex: Hashimoto


4) L'hormone T3 ne parvient pas à entrer dans
les cellules pour agir.
5) La transformation de l'hormone T4 en T3 ne
se fait pas bien.
Traitement:

 Le traitement consiste en une substitution quotidienne, par


voie orale, en hormones de la thyroïde afin de revenir à un
métabolisme normal. Le plus fréquemment, l’hormone
prescrite est la thyroxine (T4).

 Chez la majorité des patients, le traitement reste à vie.

 Pour les patients atteints de problèmes cardiaques, les doses


doivent être aménagées afin de ne pas trop agresser le corps.

 Les patients doivent aussi se faire doser régulièrement leur


TSH (prise de sang) afin de surveiller les taux et de vérifier
que la dose administrée est bien celle nécessaire.
Hyperthyroïdie:
Les causes de l’hyperthyroïdie :

Hypophysaire thyréotrope: Résistance aux hormones


Tumeur hypophysaire thyroïdiennes:
sécrétant de la TSH Maladie génétique autosomique
récessive liée à un
défaut de rétrocontrôle
des hormones thyroïdiennes
sur les sécrétions de TSH

Maladie de Basedow:
Hyperthyroïdie
liée à la présence d’auto-anticorps Adénome toxique:
dirigés contre le récepteur Tumeur thyroïdienne
de la TSH mais sécrétant
qui sont stimulants. des hormones thyroïdiennes
en l’absence de
stimulation par la TSH.

Goitre multinodulaire toxique:


Ensemble de plusieurs
adénomes toxiques
Les symptômes de une hyperthyroïdie :

Perte de poids par augmentation du catabolisme

Cheveux cassants

Yeux exorbités

Faiblesses musculaire

Peau chaude et moite

Bat rapidement

Troubles du sommeil
Traitement:

 Le médecin prescrit un médicament de la famille des


antithyroïdiens. Il bloque la synthèse des hormones
thyroïdiennes et aide à rétablir un taux normal d’hormones.
 Un autre traitement existe, il repose sur l’iode radioactif.
Ce dernier se bloque sur la glande thyroïdienne et diminue
sa production d’hormones(Ce traitement provoque une
hypothyroïdie). Ce traitement est déconseillé chez la
femme enceinte.
 Chez certains patients, une opération est envisagée. Elle
consiste à enlever une importante partie de la thyroïde.
Cette opération peut avoir pour conséquence l’apparition
d’une hypothyroïdie.
CONSEILS:

 Une bonne alimentation:


 Diminuez la consommation de sucre, d’aliments traités, artificiels.
 Augmentez votre consommation d’aliments naturellement riches en iode
et en omega-3.

 L’exercice:
 L’exercice physique est un excellent moyen de rééquilibrer votre
métabolisme en rééquilibrant la sécrétion d’hormones thyroïdiennes.

 Maîtriser le stress:
 il n’y a rien de pire que le stress ! Alors apprenez à le maîtriser : yoga,
méditation, respiration.
Conclusion

La thyroïde est le « chef » du métabolisme et joue un


rôle clé dans notre santé et notre bien-être. Elle fabrique,
stocke et libère les hormones thyroïdiennes dans le sang,
régulant ainsi le métabolisme. Ces hormones sont
essentielles au bon fonctionnement de tous les tissus et
organes de l’organisme. Elles permettent à notre
organisme d’utiliser ses réserves d’énergie de manière
efficace, en contrôlant ainsi la température et en
permettant à nos muscles de fonctionner correctement.
PATHOLOGIE
MORPHOLOGIQUE

LES GOITRES LES GOITRES


HOMOGENES LES NODULES NODULAIRES
Maladie de Basedow :
• maladie auto immune avec des anticorps qui se fixent sur les
récepteurs de la TSH au niveau thyroïdien.
• Ces anticorps vont avoir un effet de stimulation sur ces récepteurs =>
augmentation de la synthèse des hormones thyroïdiennes.
• Cette maladie donne souvent une exophtalmie car les anticorps se
fixent aussi sur les muscles orbitaires. C'est une pathologie assez
grave qui touche le plus souvent la femme jeune. Il est nécessaire de
mettre en place un traitement assez rapidement.