Vous êtes sur la page 1sur 15

Projet: Quand les organisations de la société civile

deviennent actrices de la bonne gouvernance environnementale

Les forces et les faiblesses


de la gestion de la pollution industrielle
en Tunisie
selon le point de vue d’une ONG

Monem Kallel

Université de Sfax
Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax

12 Septembre 2014
Les zones industrielles
Pollution hydrique
 Rejet fortement acide de la SIAPE (5000 m3/j)

 Trop plein de la STEP (Eaux pluviales et margines)

 Rejet des unités de conditionnement des produits de la mer (~600 m3/j


évacuées vers la STEP: Salinité !!!!!)

 Margines évacuées dans le réseau d’assainissement


(~100 à 200 m3/j ~ pollution: de 300 à 500 000 équivalent ha)

 Rejet des unités industrielles non connectées au réseau public (~2 à 3000
m3/j)
 Evacuation d’eau usée domestiques dans la nappe phréatique (~ 25 000 m3/j )
Taux de branchement au réseau de l’ONAS Très faible/National.
Pollution par
les déchets solides
 Dépôt de phosphogypse
littoral Sud (60 m de haut)
 Bassins de stockage des margines (21ha)
 Décharge sauvage municipale (20 ha – 250 t/j)
décharge contrôlée El Gonna (6 centres de transfert)

Déchets de fientes de volailles (550 unités),


ferrailles, ateliers mécaniques,

Déchets de construction,déchets de plastiques


(1 seul centre de collecte), déchets hospitaliers, déchets industriels
dangereux..
Gestion de la pollution industrielle en Tunisie
•Collecte des informations
Les rejets liquide : Norme NT 106.02

Les déchets solides. Le Programme National de Gestion des Déchets


Solides (PRONAGDES) a constitué le cadre stratégique de la gestion des
déchets pour la période 1995-2006. Le nouveau cadre stratégique,
rebaptisé PROGIDD (Programme National de Gestion Intégrée et Durable
des Déchets), couvrira la période 2007-2016 (SWEEP-NET / AMRA
Consulting, 2010).

Les principaux objectifs sont:

l’amélioration de la protection de l’environnement

grâce

- la mise en œuvre d’une gestion intégrée et durable des déchets

- la promotion de la qualité de vie du citoyen.


• Pour atteindre ces objectifs,

la stratégie nationale s’appuiera sur deux principes de base :

la prévention, en réduisant la source et les atteintes


environnementales causées par les déchets,

l’approche participative, en impliquant les différents acteurs dans les


différentes étapes de la gestion des déchets, depuis la conception et
la planification jusqu’à la mise en œuvre.
•Problématique :

• manque de concertation et de communication entre les acteurs,


• manque de capitalisation des expériences (réussites/échecs),
• manque d'information,
• manque de capacité humaine du secteur public,
y compris les collectivités locales,
• dysfonctionnement institutionnel,
• manque de participation des ONG,
• manque de sensibilisation,
• cadre juridique lacunaire,
• manque de recherche, enseignement
et développement en matière de déchets
•Manifestation du problème :

-croissance de la quantité des déchets,


- manque d'approche préventive,
- manque de moyens matériels pour les collectivité
locales,
- manque de connaissance du coût de la gestion des
déchets,
- absence d'un système de suivi et d’évaluation,
- ressources financières communales insuffisantes,
- manque d'éducation environnementale,
- mise en place lente des filières,
- faible participation du secteur privé,
- faible recouvrement des coûts,
- problèmes d'écoulement des produits de recyclage des
déchets solides,
- manque de traitement des déchets
•Analyse causale :

Causes Immédiates
I.1.1. Augmentation du taux des déchets .
I.1.2. Durée de vie des décharges limitée.

Cause Sous-jacentes
I.1.1.Coût de gestion de plus en plus important.
I.1.1. Difficulté d’application de la réglementation.
I.1.1. Non respect de la réglementation.
I.1.2. Perturbation, désordre, dégradation de la qualité de vie.

Causes profondes :
I.1.1.Manque de conscience.
I.1.1. Notion participative absente.
Mise en place
d’un système de collecte
Impliquant le citoyen
dans la collecte des déchets
de la Médina de Sfax
Matrice des résultats
Impact : mode de gestion de déchet maitrisé, site plus propre, meilleures conditions de vie,

Effets : Produits : Activités Indicateurs : Risques et Cout de


opportunités l’activité
Les citoyens de Les citoyens sont Sensibilisation Quantité :
la Médina de sensibilisés pour Formation Qualité :
Sfax sont le tri sélectif Accompagne
intégrés dans le ment
processus de
gestion des
déchets
Les citoyens de Sensibilisation Quantité :
la Médina de des citoyens de Qualité :
Sfax sont l’impact sur
intégrés dans le l’environnement
processus de
gestion des
déchets
Mise en place
d’une déchetterie
Matrice des résultats
Impact : mode de gestion de déchet maitrisé, site plus propre, meilleures conditions de vie,

Effets : Produits : Activités Indicateurs : Risques et Cout de


opportunités l’activité
Les citoyens de Les citoyens sont Sensibilisation Quantité :
la zone SM sont sensibilisés pour Formation Qualité :
intégrés dans le le tri sélectif Accompagne
processus de ment
gestion des
déchets

Les citoyens de Sensibilisation Quantité :


la zone SM sont des citoyens de Qualité :
intégrés dans le l’impact sur
processus de l’environnement
gestion des
déchets
A bientôt …