Vous êtes sur la page 1sur 45

Traitement du Signal

Hugues BENOIT-CATTIN

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 1


Plan
•1. Les transformées du Traitement du Signal : Fourier,
Laplace, Z (1h),TD
•2. La chaîne de traitement numérique : échantillonnage,
quantification, restitution (2h), TP
•3. Introduction aux signaux aléatoires (4h), TD
•4. Filtrage numérique (5h),TD,TP
•5. Filtrage adaptatif (2h), TP
•6. Architecture des DSP (2h), TP
•7. Traitement de la parole et du son (8h), TD TP

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 2


1. Les transformées du TS
•Transformée de Fourier
–Définition
–Échantillonnage et périodisation
–Signaux de durée limitée et signaux périodiques
–Signaux échantillonnés de durée limitée
–Signaux discrets
•Transformée de Laplace
–Définition
–Relation avec la transformée de Fourier
•Transformée en Z
–Définition
–Relation avec la transformée de Fourier
–Relation avec la transformée de Laplace

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 3


1.1 Transformée de Fourier (1811)

•Définition +∞

X( f ) =
−∞
∫ x(t ) exp( − j 2π f t )dt , t ∈ R, f ∈ R

+∞

x (t ) = ∫ X ( f ) exp( j 2π f t )df
−∞
, t ∈ R, f ∈ R

•Quelques propriétés
–Linéarité
–X(f) ➫ module |X(f)|, phase Arg[X(f)]
–x(t) réel ⇔ Re[X(f)] paire, Im[X(f)] impaire, module pair, phase impaire
–x(t) réel pair ⇔ X(f) réel pair
–x(t) réel impair ⇔ X(f) imaginaire impair
–x(t)*y(t) ⇔ X(f).Y(f) et x(t).y(t) ⇔ X(f)*Y(f)

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 4


•Quelques relations
–x(t)*δ (t-t0)= x(t-t0) ⇔ X(f) exp(-2jπ f t0)

–x(t) exp(2 j π t f0) ⇔ X(f-f0)


–x*(t) ⇔ X*(-f)
–x(at) ⇔ |a|-1 X(f/a)
–dnx(t)/dtn ⇔ (2 j π f )n X(f)

•Signaux importants
–δ (t) ⇔ 1
–1(t) ⇔ ½ δ (f) + 1/(2 j π f )
–cos(2π f0t) ⇔ [δ (f-f0) +δ (f+f0)]/2 et sin(2π f0t) ⇔ [δ (f-f0)
-δ (f+f0)]/2j

–Σ δ (t+nT) ⇔ Fe Σ δ (f+kFe) avec Fe=1/T


–Rect(t) ⇔ 2a.Sinc(π fa)
Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 5
λ λ ο ν ν α γ ε ε τ π ρ ι ο δ ι σ α τ ι ο ν

•Échantillonnage idéal...
+∞ +∞
xe (t ) = x (t ) δT (t ) = x (t ) ∑ δ (t − kT ) = ∑ x[ kT ]δ (t − kT )
k =−∞ k =−∞

•...Transformée de Fourier...
1 1 +∞ k
X e ( f ) = X ( f ) *δ1 ( f ) = ∑ X ( f − )
T T
T k =−∞ T
➫ ... périodisation en fréquence.

Échantillonnage temporel <=> périodisation en fréquence


Échantillonnage en fréquence <=> périodisation temporelle

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 6


ε δ υ ρ ε φ ι ν ι ε ε τ σ ι γ ν α υ ξ π ρ ι ο

Transformée de X(f)
x(t)
Fourier

0 T t f

Transformée Echantillonnage
inverse de X e (f) en fréquence
x T (t)
Fourier

0 T 2T 0 1 2 f
T T

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 7


 χ η α ν τ ι λ λ ο ν ν  σ δ ε δ υ ρ  ε φ ι ν ι
N −1
xe (t ) = ∑ x[ k ] δ (t − kT )
0
Transformée de X(f)
x e (t)
Fourier

0 NT t 0 1 f
T
Périodisation
Transformée Echantillonnage
de Fourier X e (f) en fréquence
x Te (t)

0 NT 2NT 0 1 1 f
NT T

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 8


ε δ ε Φο υ ρ ι ε ρ δ ε σ σ ι γ ν α υ ξ δ ι σ
•Signal discret x[k]
•Transformée de Fourier discrète, périodique
+∞
X( f ) = ∑ x[ k ]exp( −2 jπ f k )
k =−∞
Fréquence définie sur la période principale de 0 à 1 ou de -½ à ½

•Fréquence d’échantillonnage réelle Fe=1/Te


+∞
X( f ) = ∑ x[ kT ]exp( − j 2π f k T )
k =−∞
e e

Fréquence définie de 0 à Fe ou de -Fe/2 à Fe/2


•Mêmes propriétés que la transformée de Fourier des signaux
continus
Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 9
1.2 Transformée de Laplace (1820)
Introduite pour palier aux limitations de la transformée de Fourier

•Définition
+∞

X( f ) = ∫ x(t ) exp( − j 2π f t ) exp( −rt )dt


−∞

en posant : s = r + j.2π . f = r + j.w


+∞

X ( s) = ∫ x(t ) exp( − s t )dt


−∞
, t ∈ R, s ∈C

+∞
x(t ) = ∫ X (s) exp( st )ds
−∞
, t ∈ R, s ∈ C

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 10


σ δ ι φ φ ρ ε ν τ ι ε λ σ ε τ Λα π λ α χ ε

Pour les systèmes continus linéaires invariant de réponse impulsionnelle h(t)

dy (t ) d N y (t ) dy (t ) d M y (t )
q 0 y (t ) + q1 + .... + q N N
= p 0 u (t ) + p1 + ... + p M Causal : N ≥ Μ
dt dt dt dt M
P (λ )
y= ⋅u
Q (λ ) zéros

•Fonction de transfert M

P(s)
∏ (s − z
j =1
j )
H ( s ) = TL(h(t )) avec H ( s) = =K⋅ N
Q( s)
∏ (s − p )
i =1
i

pôles

Système stable ⇔ ||h(t)||1< ∞ ⇔ Re(pi) < 0

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 11


ν σ ε ν τ ρ ε Λα π λ α χ ε ε τ Φο υ ρ ι ε ρ

s = r + jw = r + j.2πf

πfon retombe sur Fourier H(s)=H(f)


•Pour s imaginaire pur, s = jw = j.2et

•H(f) = H(s) évaluée sur l'axe imaginaire du plan de Laplace


•Exemple : h(t)=exp(-at) 1(t)
s=j ω
1
H ( s) = ρ
s+a
ϕ
un pôle en s=-a
-a
v le vecteur du plan complexe reliant les point s et -a
1
H ( jω ) = exp( − jϕ ),
v = s + a = ρ . exp( jϕ ) ρ
1
H ( jω ) = et Arg ( H ( jω )) = −ϕ
ρ
Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 12
1.3 Transformée en Z
•Définition
+∞
X ( z) = ∑ x [ n ] z −n
z = r e j 2πf
n = −∞

Somme de série... donc problèmes de convergence !

•Quelques propriétés
–Linéarité

–Décalage temporel x: [ n − i ]
T .Z .
→ z −i X ( z )
←
x1[ n] * x2 [ n] ←
T .Z .
–Convolution : → X 1 ( z ) X 2 ( z )
–Multiplication par série
z
a x[ n] ←
exponentielle : T .Z .
n
→ X ( )
a

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 13


µ ε σ δ ι φ φ ρ ε ν τ ι ε λ σ ε τ Τ Ζ

y (n) + a1 y (n − 1) + ... + a P y (n − M ) = b0 x(n) + b1 x(n − 1) + ... + bQ x(n − N )

Y ( z ) + a1Y ( z ) z −1 + ... + a P Y ( z ) z − M = b0 X ( z ) + b1 X ( z ) z −1 + ... + bQ X ( z ) z − N

Causal : N ≥ Μ

•Fonction de transfert N

Y ( z ) b0 + b1 z + ... + bQ z
−1 −N ∏ (z − z
j =1
j )
H ( z) = = −1 −M
=K
X ( z ) 1 + a1 z + ... + a P z M

∏ (z − p )
i =1
i

H(z)=TZ(h(t))
Système stable ⇔ |pi|< 1

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 14


ο ν σ ε ν τ ρ ε Τ Ζ ε τ Φο υ ρ ι ε ρ
z = exp(j2pf) → on restreint z au cercle unité

+∞
X ( z)
z =1
= ∑ x[ k ]exp( − j 2π f k ) = X ( f )
k =−∞

f=1/4 Im(z)

f croissante
On retrouve la transformée de f=1/2 f=0
Fourier discrète du signal x[k],
et sa périodicité Re(z)
-1 1
f=1

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 15


ο ν σ ε ν τ ρ ε Λα π λ α χ ε ε τ Τ Ζ

Transformée de Laplace de x[kT], signal échantillonné :


+∞ +∞
X e ( s) = ∫ ∑ x[ kT ]δ (t − kT ) exp( − st )dt
−∞ k =−∞

=∑ ∫ x[ kT ]δ (t − kT ) exp( − st )dt
+∞
= ∑ x[ kT ]exp( − ksT )
k =−∞
= X(z) avec z=exp(sT)
En posant s = r + jw= r +j2pf
on obtient z =exp(rT)exp(j2pfT)
c.à.d une périodicite de 1/T dans le plan des Z

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 16


Im(z)
Im(s)
6π Fe
4π Fe f=0
2π Fe f=1
k
s = r + j 2π ( f + ) 0
-2π Fe
Re(s)
1 Re(z)
T
-4π Fe
k = −∞ ,...,0,..., +∞ , k entier
-6π Fe

Plan de Laplace Plan des Z

Im(z)
Im(s)=ω

2π Fe=2π /T
f=0
f=1

Re(s)=r
0 0 Re(z)
1

Plan de Laplace Plan des Z

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 17


ρ τ α τ ι ο ν γ ο µ τ ρ ι θ υ ε δ ε λ α Τ Ζ

1
X ( z) = |a|<1
z+a

f=0 1
ρ X( f ) =
ϕ
f=1 ρ
-a Re(z)
0 1 Arg ( X ( f )) = −ϕ

Périodicité de X(f)
Plan des Z

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 18


2. Chaîne de traitement numérique du signal
•Chaîne de traitement numérique

•Échantillonnage
–Échantillonnage idéal : Th. de Shannon
–Filtre anti-repliement
–Échantillonnage réel
•Quantification
–Pas, niveaux, erreur et bruit
–Quantification scalaire uniforme linéaire
–Quantification scalaire non uniforme, loi de compression
•Restitution
–Restitution idéale
–Restitution réelle

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 19


2.1 Chaîne de traitement numérique du signal
•Avantages des systèmes numériques
-Faibles tolérances des composants
-Sensibilité réduite, Précision contrôlée
-Reproductibilité, pas de réglage
-Souplesse, nombre d’opérations illimité
-Systèmes non réalisables en analogique
-
•Inconvénients
-Inconvénients des systèmes numériques
-Source d’énergie nécessaire
-Limitations en haute fréquence
-CAN/CNA
-Bande passante nécessaire importante

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 20


δ=18,
ae−
Filtre
Convertisseur
g(t),
bloqueur
Système
numérique
tnr(t),
pY
fs*T
g19,...
120,...
[]khxG
H
/zX ∑
()SyrTf
...6,
eh[n],H(z)
E
R
traitement
anti-repliement
...5,
Echantillonneur-
ect
T
ériodique
inc17,
R(f)
9,
G(f)
passe-bas
de
12,
11,
13,
14,
de
et16,
15,
17,
N/A A/N
restitution

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 21


•Filtre analogique anti-repliement
–Eliminer les hautes fréquences
•(Echantillonneur-bloqueur)
–Maintien du signal à l’entrée du convertisseur
•Convertisseur analogique numérique (CAN)
–Convertir en binaire l’amplitude des échantillons
•Système numérique de traitement
–Calcul sur la suite de valeurs binaires
•Convertisseur numérique analogique (CNA)
–Transformer une suite de valeurs binaires en un signal analogique
•(Filtre de restitution)
–Eliminer les fréquences indésirables à la sortie du CNA

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 22


2.2 Echantillonnage
•Problème Température
Jour
Orage
Nuit
Nuit

Temps

•Mesurer la température mais ... pour quelle application ?


•Bande passante limitée de la chaîne de mesure analogique.

•Combien de mesures par jour ? 1 ou ... 10100 (ou plus !)


•Comment ne pas perdre ou déformer l’information «utile»

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 23


ν τ ι λ λ ο ν ν α γ ε ι δ α λ
+∞
xe (t ) = x (t ) δT (t ) = ∑ x[ kT ]δ (t − kT )
k =−∞
1 1 +∞ k
X e ( f ) = X ( f ) *δ1 ( f ) = ∑ X ( f − )
T T
T k =−∞ T
X(f)
x(t) Périodisation en fréquence

t -FMAX 0 FMAX f
Filtre de
xe(t) Xe(f) restitution

T=1/Fe t -1/T -FMAX 0 FMAX Fe=1/T 2/T f

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 24


λ λ ο ν ν α γ ε ι δ  α λ : Τ η ο ρ µ ε δ ε Σηα

•Si Fe > 2 Fmax alors les spectres périodisés ne se


recouvrent pas

Reconstitution du signal analogique de départ


théoriquement possible

• Si Fe < 2 Fmax il y a recouvrement de spectre



On ne peut pas reconstituer le signal analogique de
départ et l’information est déformée

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 25


ρ ε α ν τ ι −ρ ε π λ ι ε µ ε ν τ

•Pour éviter le repliement de spectre on élimine les


fréquences contenues dans le signal analogique
supérieures à Fe /2
•On utilise un filtre passe-bas analogique dit filtre anti-
repliement
•Le filtre anti-repliement définit Fmax !

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 26


τ ρ α τ ι ο ν : στ ρ ο µ β ο σχ ο π ε

TF 1
x (t ) = cos( 2πf 0t ) ←→ X ( f ) = [δ ( f − f 0 ) + δ ( f + f 0 )]
2

Fréquence d’échantillonnage Fe = f0+ε


1
Xe ( f ) =
2
[δ ( f − f 0 + ( f 0 + ε )) + δ ( f + f 0 − ( f 0 + ε )) +....]
1
[
X e ( f ) = δ ( f − ε ) + δ ( f + ε ) +.......
2
]
Xe(f)
Fréquence apparente ε
-f0
-Fe −ε ε f0 Fe
Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 27
α ν τ ι λ λ ο ν ν α γ ε ρ ε λ

•Fréquences résiduelles au delà de Fe / 2


–Filtre anti-repliement non idéal
–Filtre anti-repliement impossible (CCD)
–Bruit de la partie analogique de la chaîne d’acquisition
•Effet de l’échantillonneur-bloqueur
•Échantillonnage des signaux de fréquence proche de Fe/2

Fe > (2+k) Fmax

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 28


2.3 Quantification
Réduction d ’un espace de valeurs
Espace infini de valeurs → Espace fini de valeurs
→ niveaux de quantification
Écart entre 2 niveaux consécutifs
→ pas (plage) de quantification (∆ )

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 29


ο υ β ρ υ ι τ ) δ ε θ υ α ν τ ι φ ι χ α τ ι ο ν

ε (t ) = xe (t ) − xq (t )
xe(t) : signal échantillonné non quantifié
xq(t) : signal échantillonné quantifié

Le rapport signal sur bruit de quantification


PS
( RS / B ) q =
PB
PS : puissance du signal m(t)
PB : puissance du bruit de
quantification

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 30


σ δ ε θ υ α ν τ ι φ ι χ α τ ι ο ν

•Quantification scalaire = échantillon par échantillon


•Quantification vectorielle = groupe d ’échantillons (vecteur)

•Quantification uniforme = plage constante
•Quantification non uniforme
•Quantification optimale = Erreur minimale (plage+niveaux adaptés)

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 31


α τ ι ο ν σ χ α λ α ι ρ ε υ ν ι φ ο ρ µ ε λ ι ν 

•Plage de quantification ∆ = cte


•Niveau de quantification = milieu des plages
•Nombre de niveaux : Nnq = dyn/∆
•Erreur de quantification : - ∆ /2 ≤ ε (t) <+ ∆ /2

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 32


La puissance moyenne du bruit de quantification peut s’écrire :
∆/2
∆2
PB = ε (t ) = ∫ ε . f (ε ).dε = σ =
2 2 2
ε
−∆ / 2
12
1
où f() désigne la densité de probabilité de , supposée constante : f (ε ) = = Cte

La puissance moyenne du signal dépend de sa densité probabilité.


Si elle est de type gaussienne avec mmax =3

1 2
PS = σ = mmax =
2 ( 2mmax )
2

9 36

2
PS 4 mmax 1
( RS / B ) q = = = Nnq ⇔ ( RS / B ) dB = − 4.77 + 6 N
2

PB 3 ∆ 2
3
Nnq=2N

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 33


δ ε θ υ α ν τ ι φ ι χ α τ ι ο ν δ υ ΧΑΝ
•Plage d’entrée du CAN P
•Nombre de bits en sortie N
•Pas de quantification ∆ = P/2N

P
( RS / B ) dB = 6 N + 10.8 + 20 log10 ( )
σx

Pour P= 8 σ x (1 ech / 15000 > 4, σ x)


on a : ( RS / B ) dB = −7.27 + 6 N
Pour un RSB d’environ 90 dB (qualité audio)
il faut au moins N=16 bits.

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 34


χ α τ ι ο ν σ χ α λ α ι ρ ε ν ο ν υ ν ι φ ο ρ µ

Quantification uniforme (RS/N )q est non constant (peut devenir très faible!)

 dépend de l’amplitude du signal


Erreur de quantification non constante

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 35


δ ε χ ο µ π ρ ε σ σ ι ο ν
Compression Quantification
(loi) uniforme

Pré-traitement des valeurs et conservation


d ’un quantificateur simple

Les faibles amplitudes sont « amplifiées »


ou « favorisées » par rapport aux fortes valeurs
Loi de compression logarithmique

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 36


ο µ π ρ ε σ σ ι ο ν λ ο γ α ρ ι τ η µ ι θ υ ε Α, µ
m( t ) mc(t )
Soit m(t) le signal à compresser et mc(t) le signal compressé : x = , y=
m max mcmax

Les valeurs de A = 87.6 et µ = 255 sont normalisées.


(RS/N )q est de l’ordre de 35 dB pour un niveau d’entrée maximal de 40 dB

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 37


σ ι ο ν λ ο γ α ρ ι τ η µ ι θ υ ε π α ρ σ ε γ µ ε ν τ

L’obtention de caractéristiques analogiques de compression et d’expansion


réciproques est impossible → Approximation par segments

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 38


ι ο ν δ ι µ π υ λ σ ι ο ν σ χ ο δ ε σ (Μ Ι Χ ,

CAN (q = 2n)

m(t) Echantillonnage Quantification Codage MIC


fréquence fe q niveaux n bits

A chaque valeur échantillonnée et quantifiée mot de n bits -code-

Remarque : le codage toujours de longueur fixe à la numérisation


Le codage de source est un traitement numérique, bien qu ’une loi
de compression ait pour conséquence de réduire la redondance !!

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 39


Exemple : La téléphonie

L’utilisation d’un MIC à


à compression par segments
non uniforme (loi A) permet
de coder les 256 niveaux de
quantification par :

n = log2 256 =8 bits

Fe=8 kHz
D = 8 *8=64 kbit/s

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 40


2.4 Restitution
ι ο ν ι δ α λ ε , ι ν τ ε ρ π ο λ α τ ε υ ρ ι δ α
Filtre de
x (t) X (f) restitution
e
e

t -1/T -F 0 F F =1/T 2/T f


T=1/F MAX MAX e
e

X(f)
x(t)

t -F 0 F f
MAX MAX

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 41


•Interprétation temporelle
1 k
xe ( t ) = ∑xe [ kT ]δ( t − kT )  Xe( f ) = ∑ X ( f − )
T T

• Filtrage passe-bas

1 f
T X e ( f )rect ( f T ) = X e ( f )rect ( ) = X ( f )
Fe Fe

= t =
x(t ) xe (t ) * Sinc( )
T
∑ xe [ kT δ] (t − kT ) * Sinc( T )
t

t − kT
x (t ) = ∑ xe [ kT ]Sinc ( )
T

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 42


•Interpolateur idéal de Shannon

t − kT
x (t ) = ∑ xe [ kT ]Sinc ( )
T

L’interpolateur de Shannon est irréalisable


car il correspond à un filtre non causal

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 43


ο ν ρ  ε λ λ ε (Χ Ν Α ), ι ν τ ε ρ π ο λ α τ ε υ ρ δ
x(t)

•Cas N=0
t − T2
x (t ) = xe (t ) * rect ( )
T

t
T
•Conséquences spectrale
T
X ( f ) = T X e ( f ) Sinc ( f T ) exp( − j 2π f )
2

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 44


•Conséquences spectrale, interpolateur ordre 0

Filtre de
xe(t) Xe(f) restitution

t -1/T -FMAX 0 FMAX Fe=1/T 2/T f


T=1/Fe

x(t) X(f)

t -FMAX 0 FMAX f

Filtre de restitution (analogique, passe-bas)

Dpt. Télécommunications, Services & Usages Traitement du Signal H. Benoit-Cattin 45