Vous êtes sur la page 1sur 23

Cours de Mécanique des fluides

Equations de
conservation

Olivier LOUISNARD
Plan des cours 3 et 4
• Equations de conservation d’une grandeur G extensive
forme générale

• Flux convectif :
G est transporté par un écoulement

• Conservation de la masse, quantité de mouvement et énergie

• Une force supplémentaire : les frottements visqueux

• Equations locales

• Modèles : fluide incompressible, fluide parfait

• Fluide parfait incompressible : la formule de Bernoulli


Principes de conservation
La nature conserve plusieurs grandeurs :

• la masse

• la quantité de mouvement
(= principe fondamental de la dynamique)

• l’énergie
(= premier principe de la thermo)

• (la charge)

« Rien ne se perd, rien ne se crée »


Principe de conservation

Bilan d’une grandeur G dans un volume V


Flux entrant
Flux sortant
de G
de G
Habitants d’un pays V
Animaux sur un territoire
De l’argent
G = Masse Destruction
Production de G
Quantité de mouvement
de G
Energie
Charge électrique

dG
= entrant
Flux Flux
- sortant + Production - Destruction
dt
Deux sortes de flux

Flux = mouvement d’une grandeur à travers une surface


• convectif = transporté par le fluide (à cause de v)
• diffusif = causé par un gradient

Exemple « quotidien » pour un flux d’énergie :

Diffusif Convectif
(du chaud vers le froid) (forcé par le mouvement du fluide)
Flux diffusif
Flux convectif
Système = Volume de fluide V FIXE
• limité par S
• contenant une certaine quantité G
(G = masse, énergie, ...)
Rappel : G( t ) = òòò g dV
V
• traversé par du fluide transportant G
S = Se + Ss

Ss
Se section d’entrée Ss section de sortie
Se V

Comment G(t) varie ?


quantité de G quantité de G
On veut calculer : transportée par le fluide transportée par le fluide
qui entre dans V - qui sort de V
par sa frontière Se par sa frontière Ss

fe - fs
Démarche

Flux convectif Flux convectif


Production Destruction Flux diffusifs
entrant sortant
dG
= fe - fs + R+ - R- + fd
dt
• On cherche le flux convectif fe - fs (= transporté par le fluide)
pour n’importe quelle grandeur G

• Puis on écrira les termes sources/puits R+ - R-


et flux diffusifs f d

pour G = masse, quantité de mouvement, énergie


Calcul du flux convectif

Quantité d2G passant par dS


pendant dt ? S = Se + Ss
dS v Ss
Se
n n
dS
q V n
vdt
v
d2V
Par Ss tout entier il sort donc pendant dt

òò
Pendant dt, le fluide passant par
dS balaye un petit volume d2V dGs = dt g v.n dS
Ss
d 2V = dS vdt cosq = v.n dS dt Par S tout entier il rentre donc pendant dt

òò
e
2
dGe = - dt g v.n dS
d G = quantité de G dans ce volume
2
= gd V = g v.n dS dt
Se
Calcul du flux convectif (suite)

Pendant dt, la variation de G dans V est donc :

dG = dGe - dGs = - dt
òò
g v.n dS - dt òò
Ss
g v.n dS
Se

Ce qui rentre fedt - Ce qui sort fsdt


A retenir
S = Se + Ss
v.n < 0 Le flux convectif de G
Se v Ss entrant - sortant
n v.n > 0 s’écrit donc
dS

òò
V n
fe - fs = - g v.n dS
v
S
Bilan pour un fluide

Le bilan final de G dans un volume V est donc:

dG d
=
dt dt
òòò g dV = - òò
S
g v.n dS + création - disparition
+ flux diffusifs
V
flux convectif

fe - fs + R+ - R- + fd
S
v
n
dS
V n

v
Bilans sur un tube de courant

Objectif : avoir des équations plus simples sans


òòòni Sòò
V
Le prix à payer : faire des hypothèses simplificatrices
v
Slat v
Tube de v V Ss
courant : n Se
v n
Slat v.n > 0
v.n < 0 v
n v.n = 0
v
S = Se + Ss + Slat

òò g v.n dS = òò
Se
g v.n dS + òò g v.n dS + òò g v.n dS Hypothèses
supplémentaires ?
S Ss Slat
Bilan sur un tube de courant
On prend des moyennes sur Se et Ss (justifié pour des écoulements en conduite)
On définit les vitesses moyennes > 0 ve et vs en entrée et en sortie :

veSe = - òòS
v.n dS vsSs = òò
Ss
v.n dS
e
On définit les moyennes ge et gs :

òò
Se
g v.n dS = ge òò
Se
v.n dS = - geveSe òò
Ss
g v.n dS = gs òò
Ss
v.n dS = + gsvsSs
Slat v
v
v V [gvS] = [G]L-3 LT-1 L2
n Se Ss
v n
v.n < 0 Slat v
v v.n > 0
dG
Le bilan sur la grandeur g devient : = geveSe - gsvsSs + R+ - R- + fd
dt
Profils de vitesses
Influe sur le calcul de la vitesse moyenne <v> sur une section :

òò
<v> S = v.n dS
S
Ecoulement laminaire Ecoulement turbulent

<v> = vmax/2 Tuyau cylindrique : <v>  vmax


Influe aussi sur le calcul de <g> si g dépend de la vitesse
(par exemple la QDM ou l’énergie cinétique)
Récapitulatif : bilan de G

Dans un volume V : S
v
dG
=
d
dt dt
òòò g dV = - òò
S
g v.n dS + R+ - R- + fd n
V
dS
n
V v

Sur un tube de courant : v


v
dG Se Ss
= geveSe - gsvsSs + R+ - R- + fd n
v V
dt v n
Remarque importante : si v.n = 0 sur S, on a un système fermé. v
v
dG + -
et dans ce cas = R - R + fd
dt
Pour trouver les termes de production/destruction, il suffit de considérer
les lois physiques donnant les variations de G dans un système fermé !
Les trois bilans
G( t ) = òòò g dV
V
On va appliquer les résultats précédents à :

• G = la masse g=r
• G = la quantité de mouvement g = rv
• G = l’énergie interne + cinétique g = ru + 12 rv 2
On se raccroche aux lois que vous connaissez en considérant
d’abord un système fermé dans les trois cas :

==> détermination de R+ - R- + fd
puis on rajoutera le flux convectif
(qu’on sait maintenant écrire)
Bilan de masse

•G=M masse
•g=r masse volumique
• R+ - R- = 0 ni production, ni destruction (sauf si mélange)
• fd = 0 pas de flux diffusif (sauf si mélange)

Globale :
dM d
=
dt dt
òòò r dV = - òò
S
r v.n dS
V

dM = reveSe - rsvsSs
Tube de courant :
M = rvS
dt débit massique
Me Ms
(noté aussi q)
Quantité de mouvement

Terme R+ - R- =?
P’1=m1v’1

P1=m1v1 P1+ P2 = P’1+ P’2

Choc Variation de QDM de 2 :


P2=m2v2 P’2 -P2 = -(P’1- P1) = F 1/2 Dt
Echange de QDM <=> force :
DP2 = F 1/2 Dt
P’2=m2v’2 DP = -F Dt
1 1/2
Une force exercée sur un corps lui
dP « communique » de la quantité de mouvement.
= SFext
dt R+ - R- + fd = SFext
Bilan de quantité de mouvement

•G=P quantité de mouvement


• g = rv densité de quantité de mouvement
• R+ - R- + fd = S Fext loi de la dynamique

Globale :
dP d
=
dt dt
òòò rv dV = - òò
S
rv (v.n) dS + åFext

dP
åF
ATTENTION !
Tube de courant : = reve(veSe) - rsvs (vsSs) +
dt ext Equations
vectorielles
M ev e Msvs
Conservation de l ’énergie
Termes source R+ - R- =?

Pour un système fermé :


Q

U1, K1 U2, K2

Q = Q˙ dt
Pendant un temps dt :
W
W = W˙ dt
Q˙ , W˙ puissances (en Watt)
D(U+K) = (U2+K2) - (U1+K1) = W + Q d(U + K ) ˙ ˙
Joule
=W +Q
dt
R+ - R- + fd = W+Q
Bilan d’énergie

• G = U+K énergie interne + cinétique


• g = r (u + v2/2) densité d’énergie interne + cinétique
• R+ - R- + + fd = W + Q premier principe de la thermo
Globale :

d(U+K) d
dt
=
dt
òòò r (u + v2/2) dV = - òòS
r (u + v2/2) (v.n) dS + W˙ + Q
˙
V

Tube de d(U+K) = re (ue + ve2/2) (veSe) - rs (us + vs2/2) (vsSs) + W˙ + Q


˙
courant : dt
Me (ue + ve2/2) Ms (us + vs2/2)
C’est le premier principe en système ouvert !
Faisons le point...

Nous avons nos trois bilans...

Qu’est ce qu’il manque pour écrire les équations de la mécadef ?

dP d
=
dt dt
òòò rv dV = - òò
S
rv (v.n) dS + åF ext

d(U+K) d
dt
=
dt
òòò r (u + v2/2) dV = - òò
S
r (u + v2/2) (v.n) dS + W˙ + Q
˙
V

• les forces extérieures et leurs puissances


• la puissance calorifique échangée
Un mot sur la chaleur

Le calcul de Q˙relève du cours de transfert thermique

• conversion d’énergie en volume : Q˙ = òòò P dV


V
(effet Joule, micro-ondes, absorption ou émission photons...)

• transport diffusif aux frontières : Q˙ = òòS -l grad T.n dS


c’est la conduction (loi de Fourier) étudiée en transferts