Vous êtes sur la page 1sur 20

MARCHÉ DE L’IMMOBILIER

À CASABLANCA

Réalisée par : M.OUSSAMA EL MOUSTAQIM


Encadrée par :M. EL AIDOUNI
1-Introduction de la ville
2-Les intervenants de l’immobilier
3-Référentiel des prix des transactions
immobilières
4-Marché locatif et les promoteurs
immobilier a CasaBlanca
5-Problématiques
6-Conclusion
Introduction
 Il s’agit de la principale ville du Maroc (et de la plus grande) avec plus de trois
millions d’habitants. C’est aussi le premier centre industriel, commercial et portuaire.

 Située sur la côte atlantique, entourée par les plaines de la Chaouia, elle jouit d’un
magnifique climat tempéré tout au long de l’année.

Environ 60% des entreprises du Maroc ainsi que la majorité des banques se trouvent
à Casablanca. Son aéroport Mohammed V est un centre de communications très
important avec l’Europe, surtout avec la France. Il dessert aussi très bien le reste de
l’Afrique. On retrouve un important centre d’affaires dans la ville ainsi que de larges
espaces dédiés à l’organisation de foires, de congrès et d’expositions.
Les intervenants de l’immobilier

Promoteur
ARCHITECTE immobilier

c'est la personne qui C’est un vendeur


réalise les plans et d’espaces construits ou à
dirige la construction Agent immobilier construire. De nos jours,
des édifices c'est lui qui prend
l'initiative du processus
C’est un intermédiaire de l’offre nouvelle en
dans les transactions immobilier
portant sur des
biens immobiliers :
Notaire
Architecte ventes et locations.
contractant général

Les services du notaire sont


L'Architecte Contractant Général indispensables et obligatoires lors
propose à son client une offre clef d’une transaction immobilière. En
en main qui comprend l'étude du particulier lors de la vente, il
bâtiment, le coût de construction authentifie l’acte de vente et il est le
et les assurances. seul à avoir le droit de rédiger un
acte hypothécaire. Ses fonctions sont
les suivantes
Référentiel des Prix des Transactions
Immobilières de Casablanca
Marché locatif a CasaBlanca
les promoteurs
immobilier à Casablanca
Problématiques
Casablanca, toujours pas de regain de dynamisme sur le marché de l’immobilier.
À l’instar des principales villes du royaume, les transactions n’arrivent toujours pas à
reprendre dans la capitale économique. « La morosité règne encore sur le marché
casablancais de l’immobilier. Les promoteurs qui opèrent dans le haut et moyen
standing souffrent de grosses méventes. Avec exception au niveau du centre-ville et
la proche périphérie où des gens ont vendu leurs villas à usage d’immeubles.
Globalement, le marché n’est pas adapté à la demande. On note qu’un
déséquilibre est relevé entre les logements produits et les besoins des clients»,
constate Mohamed Lahlou, Président de l’Association Marocaine des Agences
Immobilières (AMAI) et Directeur de l’agence Carrefour Sakane.

Les biens neufs plus prisés:


Actuellement, une autre tendance se confirme sur le marché casablancais de
l’immobilier : les prix pratiqués sur les appartements neufs se sont
considérablement rapprochés de ceux des logements de seconde main qui, eux
aussi, n’ont pas été épargnés par le mouvement de correction. Selon les indices
des prix des actifs immobiliers (IPAI), élaborés conjointement par Bank Al-
Maghrib et l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de
la Cartographie (ANCFCC), les ventes d’appartements de seconde main se sont
effondrées à Casablanca durant le premier trimestre de cette année.
Où sont les prix ?

Paradoxalement, les prix des terrains ont baissé de 10 à


20 % à Casablanca, selon les professionnels eu égard aux
nouvelles zones immeubles, notamment dans des
quartiers comme Riviera, Oasis, Ghandi, Anoual.
Selon d’ailleurs, les indices des prix des actifs
immobiliers , de Bank Al-Maghrib et l’ANCFCC), les
transactions portant sur le foncier à Casablanca ont
progressé de 6,9% durant le premier trimestre 2018
comparé à la même période de l’année dernière. De
nombreux propriétaires de villas dans ces nouvelles
zones immeubles ont vendu les leurs pour s'installer a
dar Bouazza ou encore a Bouskoura.
CONCLUSION