Vous êtes sur la page 1sur 61

MESURES MORPHOLOGIQUES

DE LA HANCHE
Coxométrie

• Analyse de l'architecture de l’articulation coxo-fémoraleafin


de rechercher et quantifier lesdysplasies

• Mesures d’angles
– Incidence de face
– Faux-profil de hanche

Coxomètre de Cochin
OBJECTIFS

• Décrire la technique et les résultats de lacoxométrie

• Faire le diagnostic radiologique d’un conflit fémoro-


acétabulaire

• Déterminer le positionnement desPTH


PLAN
• INTRODUCTION

• TECHNIQUESD’IMAGERIE

– Coxométrie
– Conflit fémoro-acétabulaire
– Positionnement des PTH

• CONCLUSION
INTRODUCTION

• Appréciation des qualités architecturales de l'articulation coxo-


fémorale.

• Techniques d’exploration
– Radiologie conventionnelle
– TDM
– IRM +/-

• Intérêt
– Diagnostic étiologique coxarthroses secondaires (dysplasies, CFA)
– Positionnement des PTH
RAPPELS
Anatomie utile

Acétabulum (vue latérale)


Extrémité proximale du fémur (vueantérieure)
MOYENSD’IMAGERIE

• Radiographies standards

– Bassin de face

– Profil de LEQUESNE

– Incidence de DUNN

• Scanner

• EOS
Radiographies standards
Bassin deface

• Positionnement
– Debout de face, déchaussé.
– MI en extension et RI.
– En apnée.

• RD :Horizontal.

• Centrage :
– Ligne médiane ; 2 travers de
doigts au-dessus du bord >SP
Critères de réussite

–Axes sacrum et SPsur même verticale.

–Symétrie des foramens obturés.

–Petit troch barré par corticale médiale


de la diaphyse fémorale
Critères de réussite

Les G.T. ne doivent pas se superposer avec les cols


• Coccyx dans l’axe de la symphyse pubienne 2 à 5 cm au- dessus

• Visibilité des P.T


• Axes sacrum et SP sur même verticale.

• Symétrie des foramens obturés.

• Petit troch barré par corticale médiale


• de la diaphyse fémorale
Colonne antérieure : bord ant. cotyle, ligne ilio-pubienne et
U radiologique
Colonne postérieure : bord post. cotyle et ligneilio-ischiatique
Hanche de face (couché, MI en RI)
Profil:
Profil urétral:
Patient algique, facile à faire.
Couché, cuisse homolatérale en flexion
Rayon vertical
Faux-profil de Lequesne:
Patient debout
Axe du bassin: 60° avec la table
Rayon horizontal
Profil chirurgical:
Patient couché
MI intéressé en extension; cuisse
controlatérale en flexion;
Rayon horizontal
Radiographies standards
Profil de LEQUESNE
• Positionnement
– Debout, déchaussé.

– D’abord de profil strict du côtéconcerné,


avec face latérale cuisse homolatérale
contre le détecteur.

– Ensuite, le patient est placé en oblique


postérieur de 65°

– Pieds réalisent un angle de 90°.

• RD: Horizontal.

• Centrage : Milieu pli inguinal controlatéral.


→ Critères de qualité

1. Têtes fémorales non superposées


« une tête entre les têtes »

2. Superposition grand trochanter / col

3. Petit trochanter peu saillant

4. Profil tête et toit du cotyle


Radiographies standards
Incidence de Dunn
• Positionnement
– Décubitus dorsal.
– Bassin de face stricte
– Flexion de la hanche de 45°,
abduction de 30°
– En apnée

• RD:vertical

• Centrage : milieu pli inguinal

Critères de réussite
Bon dégagement de la jonction tête-col.
Scanner
• Effectué sur un sujet couché et parfaitementimmobile.

• Membres inférieurs en position neutre.


– Plan bicondylien parallèle à la table et sur le même plan queles
faces postérieures des grands trochanters

• Topogramme de face
– Etendu des cotyles aux extrémités supérieures des tibias.

• Epaisseur de coupe : 5 mm
RESULTATS
RESULTATS
• Coxométrie
– Dysplasie de hanche
– Protrusion acétabulaire

• Conflit fémoro-acétabulaire

• Positionnement des PTH


COXOMETRIE
Hanche de face

• Obliquité du toit acétabulaire


– Angle HTE

• Angle cervico-diaphysaire
– Angle CC’D

• Couverture latérale de la tête


fémorale
C: centre de latête
– Angle VCE
C’: centre col fémoral
E: bord externe du toit ducotyle
T: bord interne du toit cotyle
V : ligne verticale passant par C
H : ligne horizontale passant par T
D : ligne parallèle à la diaphyse fémorale
Hanche de face
Obliquité du toit acétabulaire

• Angle HTE

– H : horizontale

– E: extrémité latérale dutoit


acétabulaire (ligne dense)

– T: extrémité médiale du toit


acétabulaire (ligne dense)

Normal ≤ 10°
Dysplasie > 12°
Hanche de face
Angle cervico-diaphysaire

• Angle CC’D

– C: centre de la tête fémorale

– CC’ : axe du col fémoral

– C’D : axe de la diaphyse

• Normal 120°-137°
• Hanche limite : 138°-140°
• Coxa valga > 140°
• Coxa vara < 120°
Hanche de face
Couverture latérale de la tête fémorale
• Angle VCE

– V : verticale

– C: centre de la têtefémorale

– E: extrémité latérale dutoit


acétabulaire (ligne dense)

• Normal > 25 °
• Hanche limite 20-25°
• Dysplasie < 20°
Faux-profil de LESQUENE

• Couverture antérieure de la tête

– C: centre de latête

– A : bord antérieur du toit


acétabulum

– V : ligne verticale passant par C


Faux-profil de LESQUENE
Couverture antérieure de la tête
• Angle VCA
– C: centre de latête

– A : bord antérieur dutoit


acétabulum

– V : ligne verticale passant par C

• Normal > 25 °
• Hanche limite 20-25°
• Dysplasie < 20°
Coxométrie
Dysplasie de hanche

• Face
– Coxa valga CC’D ≥ 140°
– Trop forte obliquité du toit du cotyle HTE>12°
– Insuffisance de couverture latérale de la tête fémorale VCE<20°

• Profil
– Insuffisance de couverture antérieure de la tête fémorale VCA< 20°

• TDM
– Antéversion exagérée du col fémoral > 25°
Coxométrie
Dysplasie de hanche

• Coxa valga CC’D ≥ 140°

• Trop forte obliquité du toitdu cotyle


HTE>12°

• Insuffisance de couverture latérale de


la tête fémorale VCE<20°

– CC’D :157°
– HTE :16°
– VCE :15°
Dysplasie de hanche

–Trop forte obliquité du toit du cotyle HTE>12°

–Insuffisance de couverture latérale VCEet antérieure de la


tête VCA < 20°
Angles de la coxométrie

D. Godefroy ∗,B. Rousselin , L. Sarazin la hanche dégénérative J Radiol (2011) 92, 581 – 593
Coxométrie
Protrusion acétabulaire

Bassin deface
• Projection de la ligne acétabulaireen
dedans de la ligne ilio-ischiatique
– De plus de 3 mm chez l’homme
– De plus de 6 mm chez la femme

• Coxa profunda : débordmoindre


Coxarthrose sur protrusion acétabulaire.
L’arrière-fond acétabulaire (flèche blanche)
dépasse nettement en dedans la ligne ilio-
ischiatique (flèches noires)
Coxométrie
Protrusion acétabulaire

• Couverture excessive de la tête


fémorale (VCA> 45°)

• Coxa vara (< 120°)

• Toit cotyloïdien plat ou négatif


(HTE 0 à -10°)

• Rétroversion du col fémoral

La protrusion acétabulaire évolue vers une coxarthrose postérieure


et supéro-interne deface.
CONFLIT FEMORO-ACETABULAIRE
Conflit fémoro-acétabulaire
• Contraintes mécaniques sur vices architecturaux

• Sujets jeunes sportifs +++


– Danse, football, arts martiaux

• Douleurs pli inguinal


– Mouvements extrêmes
– Flexion + adduction + RI (conflit ant.)

• Marche indolore

• Manœuvre clinique
Conflit fémoro-acétabulaire
• Anomalies architecturales

– Versant fémoral : effet « came»


• Perte de la sphéricité de la tête fémorale avec comblement de
la jonction cervico-céphalique

– Versant acétabulaire : effet « pince ou tenaille»


• Couverture acétabulaire antérieure excessive,protrusion,
rétroversion acétabulaire

– Mixte

→ Conflit → Lésions cartilage et labrum → arthrose précoce


Came Tenaille (pince)

Mixte
Effet came

Effet « pince »

Ganz et coll. Femoroacetabular impingement : a cause for


osteoarthritis of the hip Clin Orthop Relat Res. 2003
Conflit « came » Conflit « pince »

• Hommes jeunes (20-40 ans) • Femmes jeunes

• Déformation jonction tête-col • Acétabulum profond

• Tête asphérique • Rétroversion (croisement, paroi


postérieure, épines sciatiques)
• Lésions cartilagineuses puis
labrales quadrant antéro- • Atteinte labrale antéro-
supérieur supérieure

• Délamination cartilagineuse • Chondropathie postéro-


inférieure et antéro-supérieure
Conflit fémoro-acétabulaire
Effet came
• Radiographies
– Bassin de face
– Profil de hanche
• Incidence de Dunn : dégage la zone
antérolatérale du col
• TDM : coupe axiale dans l’axe du col fémoral

Saillie osseuse
jonction tête col
Conflit fémoro-acétabulaire
Effet came
• Diminution de l’offset cervico-céphalique
– Faible débord antérieur de la tête fémorale par rapportau col

Hanche normale (7 – 11mm) Effet came


inf. à 7mm
Conflit fémoro-acétabulaire
Effet came

• Augmentation de l’angle de Notzli


– Jonction tête-col et centre de la tête fémorale
– Axe du col

• Angle de Notzli (α)


– < 50° : normal α
– ≥ 55° : effet came

Angle de Notzli 55°: effet came


Conflit fémoro-acétabulaire
Effet pince

• Proéminence paroi antérieure acétabulum

– Globale : protrusion acétabulaire


– Segmentaire : par excès de rétroversion acétabulaire

• → Obstacle à la flexion de la cuisse sur le bassin.


Conflit fémoro-acétabulaire
Effet pince
• Rétroversion acétabulaire
– Signe du croisement :
• Si mur antérieur acétabulaire est proéminent, il devientplus
latéral et croise le mur postérieur dans la partie supérieure
de l’articulation.

– Signe de la paroi postérieure acétabulaire


• Centre tête fémorale se projetant anormalement en dehors
de la ligne de la paroi postérieure.

– Signe des épines sciatiques


• Normalement masquées par les cotyles, rotation de l’hémi
bassin vers l’extérieur
• Sens. 98% et spec. 91%
Croisement

Paroi post.
épinessciatiques
Effets came et pince sont associés
(effet mixte)
Pour un bilan de hanche, l’analyse complet
du bassin est obligatoire, avec cliché de faux
profil, voir un « DUNN ». Se pose la question
rapidement, en cas d’anomalie, de savoir ce
qui se passe sur le rachis, voir sur les membres
inférieurs.
POSITIONNEMENT DESPTH
Positionnement des PTH

• Rechercher un mauvais positionnement des pièces


prothétiques en TDM :

– Quand luxation récidivante

– Mesures bilatérales et comparatives ++


Positionnement des PTH
• Plan frontal
– Inclinaison de la cupule acétabulaire

• Angle entre plan équatorial de cupule et ligne joignant les «U »

Normale ~45°
Positionnement des PTH
• Plan axial
– Antéversion acétabulaire
• Coupe passant par le centre de la tête fémorale et lesépines
sciatiques

• Angle formé par la droite passant par les rebords antérieuret


postérieur acétabulum et la perpendiculaire à la ligne bi-
sciatique.

Normale 10 - 30°
Positionnement des PTH
• Plan axial
– Antéversion du col fémoral
• Axe du col (Addition de 2 coupes)
– Coupe passant par le centre de la tête
fémorale
– Coupe passant par la base du col

• Axe bi condylien :
– Tangente au bord postérieur des
condyles (échancrure
intercondylienne arrondie)

Angle formé par axe du col et axe


bi condylien Normale : 10-20°
Rétroversion du néocotyle : 16°

Cupule cotyloïdienne : trop


inclinée dans le plan frontal
CONCLUSION

• Mesures morphologiques intéressantes


– Recherche de facteurs favorisants la coxarthrose (dysplasies – CFA+++)
– Contrôle de positionnement PTH

• Radiographies standards +++ / TDM++


– Technique rigoureuse

• Intégrer en pratique courante.


Dysplasies Protrusion Conflit fémoro-acétabulaire
acétabulaire

Effet came Effet pince

CC’D ≥ 140° VCA>45°


HTE> 12° CC’D <120°
VCE <20° HTE0 à-10°
Bosseou Protrusion
VCA<20° Rétroversion col
« bump » Rétroversi
Antéversion col Offset < 7 mm on
> 25° Bassin de face Angle de Notzli acétabulaire
Faux profil ≥ 55 ° (croisement,
Bassin de face TDM paroi post.)
Faux profil
TDM
TDM Bassin de face
Incidence de Dunn
Références
• G.Serra-Tosio (1), G.Cluzel (1), A.Lesavre (1), V.Molina (2), C.Mansour (2), J. Michel (2), Les
mesures en imagerie ostéo- articulaire chez l’adulte : pour qui, pourquoi, comment ?
CHUBicêtre

• MEYERJBRadio-anatomie de la ceinture pelvienne DIU d’imagerie en pathologie sportive


2015 Hôpital Central - NANCY

• D. Godefroy ∗,B. Rousselin , L. Sarazin la hanche dégénérative JRadiol (2011) 92, 581–
593

• A Chevrot FGires CVallée M Wybier M Siala GPallardy Imagerie de la hanche :


techniques de mesure de la hanche EMC Radiodiagnostic I-II - Squelette normal -
Neuroradiologie-Appareil locomoteur [30-450-F-10]

• Ganz et coll. Femoroacetabular impingement : a cause for osteoarthritis of the hip Clin
Orthop Relat Res.2003

• Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet conflit fémoro-acétabulaire :


mythe ou réalité? JFR2009

• S. Lecocq Teixeira Leschondropathies et conflit de hanche du sportif DIU d’imagerie en


pathologie ostéo-articulaire ( 2014) Service d’imagerie Guilloz CHUNancy