Vous êtes sur la page 1sur 17

Le « Forum des Jeunes

Entreprises du Congo »
Une structure d’appui
à l’insertion économique
par l’initiative économique et sociale
En Afrique Centrale,
les jeunes qui devront créer leur emploi
en fin de parcours scolaire,
en zone rurale ou en zone urbaine
sont la majorité.

Entrepreneur ou chômeur
il faut choisir !
Une stratégie de lutte contre la
pauvreté

C’ est une stratégie de lutte pour


l’insertion économique
des hommes et des femmes de nos pays
par l’initiative économique et sociale
Est inséré économiquement

Celui ou celle qui,


est en mesure d’offrir de manière stable
des services compétents
à une clientèle solvable
en échange d’une rémunération du niveau
de ses ambitions légitimes
Insertion dans quoi ?

Dans un processus local de développement


Dans l’économie de base en développement
Dans les secteurs émergeants de l’économie
À partir de ce que le BIT appelle l’informel

Dans la complexification croissante du tissu


économique
local…………Diversification/intégration des
filières économiques et professionnelles
Pour agir efficacement dans
cette complexité
Il faut mettre en place et faire fonctionner
des dispositifs
au sein desquels collaborent
les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux:

- professionnels organisés
- structures d’appui
- organes consulaires
- collectivités locales
- ministères techniques
Le centre du dispositif………
…………………….est occupé par
les Centres de Ressources Professionnels
dont la fonction première
est la recherche action
afin d’assister l’évolution
des modèles technico-économiques
insérables dans les processus locaux de
développement,
métier par métier, terroir par terroir…….
(Les fermes clé en main….)
La mission des CRP :

mettre en place localement des


dispositifs de recherche-action
intégrant :

- la formation des acteurs concernés


- l’innovation technique et organisationnelle
(élaboration de modèles technico-
économiques insérables dans le
processus local de développement)
- l’articulation des filières
- la structuration des marchés
- l’adaptation des systèmes de
financement
- l’animation sociale (ingénierie des
relations)

Le réseau des CRP se déploie dans


l’interface entre le système éducatif
et l’appui à l’insertion économique.
Un CRP nait…….
……………….de la bonne collaboration d’une
structure d’appui compétente avec une ou
plusieurs associations professionnelles.
Il est confié à la gestion d’une
institution pérenne, son efficacité se dégage sur
le long terme.
Il est conçu dans la perspective
de l’autofinancement d’une part significative de
son fonctionnement.
Il est d’utilité publique, éligible
aux allocations de fonds publics.
Un CRP est………….
…………………..indissolublement
un centre de production,
de recherche/action
et de formation permanente

Il est aussi une plateforme professionnelle


où convergent:
les problèmes,
les compétences
et les solutions
Où s’articulent les fonctions et les acteurs.
Où se construisent les solidarités économiques
fonctionnelles
Etapes vers une logique de
financement.
Les premiers bénéficiaires de l’insertion:

C’est nous !
Volontaires, militants, apprenants,
chercheurs.

Mais pas bénévoles


Notre métier….nos métiers
• Fournisseurs de ressources professionnelles
aux porteurs d’initiatives économiques et
sociales:
- formations à l’entreprenariat
- études de faisabilité
- suivi conseil….comptabilités
- communication….ingeniérie sociale
- épargne et crédit
- recherche action en zone rurale
Nos étapes…..
• Quinze ans d’appuis institutionnels
(Cofinancement ONG/UE)
• Facturation de nos services
• Autonomie de la CAPPED
• Prestations de nos services aux programmes de
microréalisation et aux projets spécifiques des
bailleurs,
• Déploiement de notre propre programme de
CRP.
• Vente de ressources professionnelles
Une logique économique
• Une logique de développement et de
croissance
• Une logique d’insertion de nos services
dans un processus de développement.
développement durable…..
développement solidaire…..
……….mais développement.
Savoir ce que l’on vend…..
à qui on le vend……
………….combien ça coûte….combien on le vend.

Je ne sais pas ce qu’est une ONG……


ni si les ONG savent gérer.
Nous n’avons pas créé une ONG, mais une structure professionnel d’appui
à l’insertion économique par l’initiative.
Si je vends des ressources professionnelles à des entrepreneurs il faut
savoir combien nils peuvent payer et s’il est raisonnable que l’Etat où un
autre bailleur subventionne (dans quelle logique économique).
Si je vends une stratégie de lutte contre la pauvreté, ce n’est pas à
quelques individus que je la vend.
Si je vends un modèle de développement local durable en zone rurale, je
dois travailler jusqu’à ce que mon modèle ait des chances de bénéficier
d’une croyance suffisante en son efficacité.
Si je vends un modèle d’entretien des pistes rurales…
Si je vends l’interface entre le système éducatif et l’insertion économique.
La gestion désintéressée…..
Nous travaillons dans un cadre associatif.
Cela ne signifie pas que nous n’avons pas
d’objectifs économiques.
Cela signifie :
1 – Que nous payons des salaires, mais ne
distribuons pas de bénéfices.
2 – Que l’utilité publique de nos initiatives peut-
être démontrée et que les responsables du bien
commun contribuent à ce bien commun en nous
subventionnant sous une forme où sous une
autre.
Faire émerger les modèles

• Commencer avec les moyens du bord


• Faire sponsoriser
• Autonomiser
• Faire subventionner
• Evaluation permanente de l’efficacité en
termes d’insertion économique dans les
processus locaux de développement.
Promouvoir les modèles