Vous êtes sur la page 1sur 1

Modélisation des écoulements à travers un barrage en terre (Mahouane

Sétif)
HAFI Ilyes a, MEGUELLATI Hani b Encadré par Monsieur FARHATI Ahmed
A Ingénieur d’Etat en hydraulique, Etudiant Master 2, Option ouvrage Hydrotechnique
B Ingénieur d’Etat en hydraulique, Etudiant Master 2, Option ouvrage Hydrotechnique

INTRODUCTION Résultats et discussion

Les barrages sont des ouvrages hydrauliques qui bloquent ou retiennent le courant
d'eau dans la rivière, Conclusion des études
La rivière est un bassin d'eau piégée. Les barrages sont l'une des plus grandes géologiques et géotechniques
installations d'eau réalisées par des êtres humains
Le site de Mahouane est apparu comme
Rivières permanentes ou vallées saisonnières pour stocker leur eau, réguler son débit et
étant un site géologiquement difficile.
prévenir les risques, Inondations et saisons de sécheresse, utilisation de l'eau pour
Il a posé des problèmes :
produire de l'électricité propre et compensation, Pénurie d'eau potable pour les usages
D’étanchéité des rives, qui ont conduit,
domestiques et industriels, le tourisme, l'agriculture irriguée et la réglementation.
notamment en rive droite, à la réalisation
Les barrages sont des ouvrages considérés comme un réservoir pour le stockage de
d’un voile long.
l’eau ils peuvent aussi servir à plusieurs objectifs:
De fondation du barrage, puisque les
Irrigation, Génération d'électricité, Contrôle des crues; l'alimentation en eau potable ou
alluvions et colluvions recouvrant le
industrielle, la régularisation en vue de la navigation, les développements touristiques et
substratum avaient des caractéristiques de
de loisirs, la recharge et l'assainissement des nappes phréatiques.
cisaillement faibles (conjuguées à la
Cet intérêt est d’autant plus justifié que les ressources hydriques sont liées aux priorités Figure 2 Carte géologique du barrage
possibilité de générer des pressions
actuelles du développement, notamment en matière de promotion de l’agriculture et de Masse Coefficie
interstitielles élevées en leur sein lors de la volumiq
Masse
volumiq
Cohésion
Angle de
frottement
nt Ru en
son redressement pour garantir la sécurité alimentaire du pays. ue du (t/m²) % (fin de
construction). Elles ont donc été Matériau matéria
ue du
(caractéristi
interne constructi
C’est dans ce cadre que l’Agence Nationale des Barrages et Transferts a bénéficié d’un u
matériau
ques à long
(caractéristi on)
substituées pour asseoir le barrage sur le humide
saturé
terme)
ques à long
nombre de projets de réalisation d’aménagements hydrauliques, parmi lesquels le en t/m3
en t/m3 terme) en °
substratum (marnes et marno-calcaires). BARRAGE
barrage Mahouane (wilaya de Setif) qui est destinée à l’AEP et l’irrigation de la wilaya. Noyau
De traitement des argiles de la zone Argileux
1.94 1.94 0 20 0 à 70

OBJECTIFS d’emprunt en vue de diminuer leur teneur Filtre, drain et


transition
1.80 1.80 0 35 0

en eau, et de se rapprocher de la teneur à Enrochement


s grès
2.20 2.20 0 40 0
L’objet de cette étude est de présenter une étude critique de l’étude de stabilité l’optimum Proctor. L’abaissement Enrochement
. 2.20 2.20 0 45 0
réalisée par EDF à l’avant-projet détaillé et de fixer la géométrie du barrage de nécessaire a été de l’ordre de 3 à 4 %
s calcaires
Protection
2.20 2.20 0 45 0
aval
Mahouane. (voire 5%), ce qui est relativement Rip-Rap 2.20 2.20 0 45 0
Cette étude se base sur les conclusions des investigations géologiques et important.
Alluvions/
colluvions
2.00 2.00 0 25 0

géotechniques menées sur le site présentées . Les profils types étudiés sont ceux de Marne saine 2.40
FONDATION
2.40 5 25 50
l’étude de stabilité d’EDF. Cette étude est scindée sur un calcul pseudo-statique mené Figure 3 Caractéristique géotechniques
Marne
fortement 2.07 2.07 1.50 22 50
sur l’ensemble des profils pour les cas de chargement suivants : Des matériaux du barrage
altérée
Alluvions/
- Fin de construction (FCON) colluvions en 1.74 1.74 0 20 0
place
- Régime permanent - Retenue normale (RN)
- Vidange rapide (VRAP) MATÉRIEL ET MÉTHODES
L’analyse pseudo-statique est menée en contraintes effectives en considérant les
Présentation du Barrage Mahouane caractéristiques des matériaux à long terme. Le calcul a été mené à l’aide du logiciel
Le barrage de Mahouane constitue le réservoir aval du système « Ouest » du projet de Géo-slope , ce dernier permet de traiter les différents problèmes du sol comme le
transfert « Setif-Hodna ». Il recueillera au moyen d’une conduite les eaux transférées glissement des terrains, le tassement, la consolidation, les infiltrations des eaux dans
par pompage depuis la retenue existante de Ighil Emda (KHERRATA). Les eaux sont le corps de la digue d’un barrage et d'autres problèmes liés à la géotechnique.
par suite distribuées vers la région de Sétif à des fins d’irrigation et d’alimentation en Plusieurs modules sont intégrés dans la fenêtre générale du logiciel, dans notre étude
eau potable. En raison de ces conditions topographiques et surtout géologiques on utulise :
(fondation souple) ainsi que des matériaux présents à proximité du site, le choix du type - SLOPE/W: Permet de calculer le coefficient de sécurité d’un talus naturel ou artificiel
de barrage s'est porté sur un barrage en remblai zoné, constitué d'un noyau central en par les méthodes d’analyses classiques et aussi par la méthode des éléments finis
argile avec filtres et drains et de recharges amont et aval en enrochements. mais à l'aide de la modélisation obtenue par le programme SIGMA/W.
Pour les recharges, les enrochements ont été préférés aux autres matériaux possibles -SEEP/W: Permet de calculer les infiltrations des eaux (Par la méthode des éléments
comme les alluvions et colluvions du fait de l’hétérogénéité de ces derniers, des finis).
volumes à mettre en œuvre mais surtout du fait de la disponibilité, à proximité du site, La détermination des coefficients de sécurité (Fs) vis-à-vis de la rupture est faite sur
de grès de la nappe numidienne facilement exploitables en rive gauche ainsi que de des lignes de glissement circulaires en utilisant la méthode de Bishop sauf pour les cas
calcaires, actuellement exploités à proximité du village de Mahouane. incluant la sollicitation sismique où la méthode de Fellenius est adoptée. Pour chaque
Les caractéristiques principales de la digue sont les suivantes: cas de chargement, un coefficient de sécurité admissible est requis. Le tableau suivant
Cote de la crête : 1151.42NGA récapitule les coefficients de sécurité admissibles pour l’ensemble des cas étudiés :
Largeur de la crête : 9m Cas de charge Coefficients requis
Longueur en crête : 884 m Fin de construction (FCON) 1.30
Cote des plus hautes eaux (PHE) : 1149.12 NGA Régime permanent sous retenue 1.50
Cote de la retenue normale (RN) : 1148.72 NGA Normale (R.N)
Hauteur maximale sur terrain naturel : 76 m Vidange Rapide depuis la 1.20
Hauteur maximale sur fondation : 88 m R.N (VRAP)

PAREMENT AMONT PAREMENT AVAL RN + Séisme (RN + SBE) 1.00


Pente la plus forte du talus amont :2H/1V Pente la plus forte du talus aval : 2H/1V A=2/3x0.25g

Epaisseur de la couche de Epaisseur de la couche de protection en


protection en enrochements rip rap : 1,5 m enrochements : 1,0 m CONCLUSION

Au terme de ce travail d’initiation à la recherche, l’étude de la stabilité des talus d’un


barrage et particulièrement en exploitation est d’une importance capitale. Nous avons pu
définir les caractéristiques du barrage Mahoaune en définissant sa fiche technique et en
exposant son étude géologiques et géotechniques. Mais aussi en abordant les
caractéristiques géotechniques des sols utilisés pour la construction de sa digue.
En effet, l’étude des écoulement a travers une digue en terre du barrage Mahouane en
utilisant le logiciel GeoSloop (modules Slope et Seep) a permis non seulement d’obtenir
le coefficient de sécurité pour chaque cas mais aussi de tracer la ligne de saturation (la
ligne phréatique) du barrage en question en n’y insérant les caractéristiques
géotechniques du sol; Ce travail est d’un impact assez considérable quand à
l’exploitation et à l’entretient de l’ouvrage. Celui-ci constituera un outil d’aide de prise de
décision aux opérateurs et aux responsables au sein du barrage durant l’exploitation ou
en cas d’urgence où la retenue doit être vidée.
Figure 1 Coupe-type du barrage en fond Sur Le Couvert d de vallée

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

 Avant-Projet Détaillé - Note de Synthèse, EDF, décembre 2001 Synthèse des changements apportés au barrage de Mahouane par rapport à
• Avant-Projet Détaillé Annexe n°1 - synthèse géo logique et géotechnique suite l’APD, Coyne et Bellier
aux reconnaissances de faisabilité et d’APD (Note EFTGG/01131B), EDF,  Analyse critique de l’APD, Coyne et Bellier, rapport 12126-RP-04, Université M.B. de
M’Sila le 05 Mai
2019.