Vous êtes sur la page 1sur 15

Projet fin d’étude sous le thème:

L’ÉVALUATION DES PROJETS D’INVESTISSEMENT


2

Introduction
3

Problématique

La problématique d’évaluation des projets dans une économie incertaine, consiste à montrer
que la décision d’investissement recouvre de nombreuses dimensions difficiles à appréhender,
car un investissement est un pari sur l’avenir. Dès lors qu’il existe des aléas sur les cash-flows
futurs, le risque attaché à un projet devient un élément majeur de la décision d’investissement.
La réponse à cette problématique implique d’autres questions secondaires :

 Qu’est-ce qu’un projet d’investissement ?


 Quels sont les outils à mettre en œuvre pour évaluer un projet d’investissement ?
 Quelles sont les méthodes à utiliser pour évaluer un projet en avenir incertain ?
4

Plan
1. Présentation de l’entreprise accueillante.
2. Qu'est ce qu’un investissement.
3. Les outils d’évaluation de la rentabilité d’un investissement.
4. Les méthodes d’évaluation de la rentabilité d’un investissement en avenir incertain.
5. Analyse des résultats (de l’application des outils d’évaluation sur l’ONDA).
6. Analyse des résultats (de l’application des méthodes qui prennent en considération le
risque sur l’investissement de l’ONDA).
7. Des recommandations.
8. Conclusion
5

Présentation de l’Office National Des Aéroports


6

L’investissement

Un investissement est une souscription d’un capital pour atteindre des bénéfices futurs
dans une période donnée.
Alors on peut définir l’investissement comme étant : « une utilisation des fonds de
l’entreprise aujourd’hui dans le but d’obtenir dans le futur des recettes anticipées »
7

Les outils d’évaluation de la rentabilité d’un investissement.

• VAN : Est un outil que l’on utilise lorsqu’on cherche à déterminer la pertinence d’un projet
d’investissement. Elle permet de calculer un flux de trésorerie qui sera ensuite actualisé, c’est-à-
dire mis sous l’influence d’un taux, ou du CMPC.

• IP : La VAN permet de porter un jugement sur un projet donné, mais, elle ne permet pas de
comparer deux projets lorsque les mises initiales sont différentes. Pour pallier cet inconvénient, on
peut utiliser l'indice de profitabilité appelé aussi indice de rentabilité qui apprécie la rentabilité par
unité monétaire investie (le dirham).
8

Les outils d’évaluation de la rentabilité d’un investissement.

• DR : Correspond à la période nécessaire pour récupérer le capital investi ; c'est donc la


période pendant laquelle la somme des cash-flows dégagés par l'investissement couvre la
dépense initiale ; plus cette période est courte plus le projet serait intéressant

• TRI : Est un indicateur important qui permet de mesurer la pertinence d'un projet. Son
principe est simple : il prend en compte tous les flux (achats, ventes, revenus, frais,
fiscalité...) et ramène tout sur un rendement annuel. Cela permet ainsi de comparer des
projets qui au départ n'ont pas grand-chose en commun. C'est un indicateur qui est donc
avant tout financier, une aide à la décision avant tout investissement.
9

Les méthodes d’évaluation de la rentabilité d’un investissement en


avenir incertain.

• L’espérance mathématique de la VAN : L’espérance mathématique est une valeur issue des
différentes probabilités.

• L’écart type de la VAN : Le critère de l’espérance mathématique ne tient pas compte de la


dispersion des valeurs actuelles nettes et donc du risque attaché à la dispersion de
probabilité. Plus la distribution est dispersée, plus le risque est grand. Le calcul de la
variance ou de l’écart type, indicateurs de valeur centrale, permettra de mesurer le risque de
dispersion.

• Le coefficient de variation de la VAN : permet de mesurer l’importance relative de la


dispersion autour de la valeur moyenne. Il est égal au rapport de l’écart-type à l’espérance
mathématique. Il correspond au coefficient de risque.
10

Analyse des résultats (critères de l’évaluation de la rentabilité)

• VAN de projet T1 = - Investissement initial + Σ Cash-flows actualisés


= - 1 585 000 000 + 1 880 817 784,61 = 295 817 784,61 DH

VAN 295 817 784,61


• IP : = 1+ = 1+ = 1,19 DH
I0 1 585 000 000
11

Analyse des résultats (Outils de l’évaluation de la rentabilité)

• Délai de récupération : 2 ans 6 mois 11 jours

• Taux de rendement interne : 20,02%


12

Analyse des résultats (Méthodes d’évaluation de la rentabilité en avenir incertain)

𝑛 −𝑖 )
L’espérance mathématique de la VAN : E (VAN) = -I0 + E (෌𝑖=1 𝐶𝐹 1 + 𝑡
E(VAN) = - 1 585 000 000 + 1 871 038 238,86 = 286 038 238,9
13

Analyse des résultats (Méthodes d’évaluation de la rentabilité en avenir incertain)

L’écart type (VAN) = σ (VAN) = 𝑉(𝑉𝐴𝑁)

= 184 140 401 593 880 = 13 569 834

Représentation du risque par rapport à la valeur actuelle


nette
4.74%

La VAN Le risque
14

Recommandations

Pour qu’on obtient des prévisions plus ou moins proches des réalisations, il faut tout d’abord
bien déterminer le mode de financement le plus approprié, ainsi que la faisabilité et la viabilité
du projet, sont indispensables et doivent être analysées par une études techno-économique afin
de se prémunir contre les risques probables à venir.

En effet, l’évaluation financière est la phase essentielle pour la décision d’investir, car elle
permet d’analyser la rentabilité des projets d’investissement et dans quelles conditions ils seront
réalisés compte tenu des critères d’évaluation financière et des contraintes imposées.
15

Conclusion

D’après ces résultats, nous n’avons pas trouvé de divergences entre les critères. Ces derniers
convergent vers une seule conclusion, que ce projet est rentable. Donc ONDA devra investir
dans ce dernier.

De ce fait, il s’avère que toutes les méthodes d’analyse, sont nécessaires, donc mutuellement
complémentaires pour mener à bien une analyse et évaluation d’un projet d’investissement.