Vous êtes sur la page 1sur 38

L’intervention de la banque

centrale sur le marché de


change
Introduction
Plan

I. Généralités et notions de base:


1) La banque centrale
2) Rôle et fonctionnement de la banque centrale
3) Actions de la banque centrale
II. Intervention de la banque centrale sur le marché de change:
1) Types d’intervention
2) Réserves de change; objectifs, principes
3) Opérations sur les réserves de change
4) Canaux de transmission
5) Limite de l’intervention sur le marché de change
III. Cas Marocain
Généralités et notions de
base
La banque centrale

La banque centrale d'un (ou de plusieurs) pays est un organisme étatique ou


une institution chargée par l'État (ou un ensemble d'États dans le cas d’une
zone monétaire comme la zone euro) de décider d'appliquer la politique
monétaire, dans but de remplir son objectif de triple stabilité, à savoir la
stabilité des taux d'intérêts, la stabilité des taux de change et la stabilité des
prix;
Rôle et fonctionnement de la banque centrale
Assurer l'émission de la monnaie fiduciaire et contribuer ainsi à fixer les
taux d'intérêt ,

fixation du taux directeur , pour but de maîtriser l'inflation et influer sur


le taux de change de la devise nationale ;

superviser le fonctionnement des marchés financiers, assurer le respect


des réglementations du risque des institutions financières;

Jouer le rôle de prêteur en dernier ressort en cas de crise systémique.

achat et vente de titres (notamment bons du Trésor) sur le marché


interbancaire (opérations d'open-market) ;

La banque centrale fournit aussi des statistiques sur la monnaie, les


crédits, l'épargne… Elle est dans ce sens un fournisseur d'indicateurs
importants pour l'économie.
La banque centrale européenne

la BCE, est la Banque Centrale La principale mission de la BCE


mandatée pour exécuter la consiste à maintenir le pouvoir
politique monétaire dans les d’achat de l’euro, et donc la stabilité
pays de la zone euro des prix, dans la zone euro.

Elles est indépendante totalement du pouvoir politique


La Federal Reserve Bank

un réseau de banques à capitaux la Banque Centrale des États-Unis, est


privés, de 12 banques fédérales. créée en 1913. il s'agit d'une banque
privée, propriété de banques nationales
privées qui sont les actionnaires et pour le
la Réserve fédérale des États-Unis bénéfice privé desquelles elle opère.
a trois objectifs : « un taux
d'emploi maximum, des prix
stables et des taux d'intérêt à long
terme peu élevés ».

La FED est partiellement indépendante du pouvoir politique


Les actions des banques centrales

 Fixation du taux directeur

 Les opérations des niveaux de réserves obligatoires

 Les opérations d’open Market

 Gestion des réserves d’or

 Les interventions sur le marché des changes


Les interventions sur le marché des
changes
 Les interventions sur le marché des changes sont des échanges
de devises effectués par une banque centrale sur le marché des changes.

Modifier la valeur du taux de change entre la monnaie nationale


et les monnaies étrangères, lorsque celui-ci est jugé inadapté. Les
interventions de change ne sont pas toujours rendues publiques
par les banques centrales.
Pourquoi intervenir sur le marché
de change

 Empêcher des variations trop rapides du taux de change

 réduire une surévaluation ou une sous-évaluation trop importantes.


Intervention de la banque
centrale sur le marché de change
Les types d’interventions

Intervention Intervention
ouverte secrète
Les types d’interventions

intervention
unilatérale

Intervention
coordonnée
Réserves de change: Principe

Les réserves de change de la Banque Centrale lui permettent


de disposer de liquidités suffisantes pour conduire, le cas
échéant, des opérations de change.
Réserves de change: Objectifs

 Les objectifs de la gestion des réserves de change de la Banque


Centrale sont, par ordre d’importance:
Bilan simplifié d’une Banque centrale
Opérations sur les réserves de change

 Une Banque Centrale peut gérer son taux de change en utilisant ses réserves de
change. Les réserves de change sont composées d'actifs dénominés en
monnaie étrangère (type bond du Trésor US)... Cet achat d'actifs étrangers, en
vendant de la monnaie domestique, augmente la demande en monnaie
étrangère et diminue la demande en monnaie domestique et inversement.

Résultat:
la monnaie domestique doit se
déprécier.
 Mais pour augmenter ses réserves de change (hausse de l'actif de la Banque
Centrale), il faut par définition, pour que le bilan soit toujours équilibré:

augmenter le passif
du même montant diminuer l'actif du
même montant

 Une possibilité pour la Banque Centrale est donc d'augmenter son passif en
augmentant sa Base Monétaire, c'est à dire en créant de la monnaie. C'est alors
cette création de monnaie qui va permettre d'acheter les actifs étrangers, et donc
de faire diminuer le taux de change.
Exemple:

 La Banque Centrale Chinoise imprime des yuans pour racheter les


dollars en surplus aux entreprises chinoises qui exportent
énormément.
(vente de yen et achat de dollar = dépréciation du yen)
 la Banque Centrale utilise ensuite ces dollars pour acheter des bons
du trésor américains, qui intègre le bilan à l'actif dans la catégorie
"Réserves de change«

Création de monnaie : INFLATION


 Intervention stérilisée :

Stériliser une intervention signifie retirer la liquidité injectée dans


le système dans le cadre de cette intervention. En général, ce
concept est utilisé dans le cadre des interventions de change :
la banque centrale achète des devises dans le but d’empêcher
l’appréciation de sa monnaie (c’est le jeu de l’offre et de la
demande), et comme elle ne veut pas ajouter de la liquidité
dans le marché elle retire cette dernière
 Les opérations stérilisées, qui impliquent une transaction de
compensation en actifs nationaux dont le but est de stériliser
l'effet dépressif du marché des changes sur la masse monétaire
 Principe :
l'achat continu par la banque centrale de monnaie nationale
contre des devises afin de soutenir ainsi le cours de la monnaie
Les avantages Les inconvénients

Les interventions stérilisées sont Elles peuvent être difficiles à


relativement rapides effectuer dans la mesure où dans
Leur application ne nécessite pas certains pays où les marchés de
beaucoup de temps changes sont illiquides
ces opérations leur permettent de la banque centrale n'arrive pas
juger si les entrées de capitaux sont facilement à effectuer des
de nature temporaire ou opérations de stérilisation
permanente et agir en Elles peuvent également générer
conséquence d'importants coûts
Exemples

La Malaisie et la Thaïlande ont eu recours à un autre moyen pour absorber


les
La réserves
Malaisie en déviant
et la les dépôts
Thaïlande ont eu du secteur
recours public
à un autredans
moyenles pour
banques
absorber
commerciales
les réserves enau profit de
déviant les la banque
dépôts du centrale. Pour ces
secteur public dans deux pays, l'usage
les banques
de cette méthode
commerciales au a été de
profit trèslaefficace
banquepour stériliser
centrale. lesces
Pour fluxdeux
de capitaux.
pays, En
Malaisie,
l'usage deune partie
cette des dépôts
méthode a étédestrèsbanques
efficace et desstériliser
pour fonds de lespension
flux de a été
transférée
capitaux. dans un compte
En Malaisie, spécialdes
une partie dedépôts
la Banque
des centrale
banques et des fonds de
pension a été transférée dans un compte spécial de la Banque centrale
 Intervention non stérilisée

non-stérilisées, dans lesquelles la banque centrale


échange de la monnaie nationale contre des entrées de
devises, impliquent une variation de la base monétaire
nationale ; Ces opérations peuvent être confondues avec
les opérations conventionnelles d’open-market, à la
différence que ce sont les actifs étrangers qui sont achetés
ou vendus et non les actifs nationaux. Ces opérations dites
aussi indirectes, sont fréquemment utilisées
L'expérience récente montre qu’un grand nombre de pays en voie de développement manquent
d'instruments convenables pour stériliser les flux de capitaux. Avec la libéralisation de leurs marchés,
ces pays découvrent souvent que les outils traditionnels de la stérilisation ne sont plus efficaces à long
terme. En effet, même si ces opérations sont largement utilisées, elles posent néanmoins quelques
problèmes. C’est pourquoi, une grande partie des pays ont progressivement arrêté l’utilisation des
ventes open market . Ils ont commencé en revanche à modifier leurs politiques économiques
Canaux de transmission

Equilibre du
portefeuille

Effet de
signalisation

Microstructur
e
Equilibre du portefeuille
Supposons qu’une banque centrale tente d’affaiblir sa monnaie par rapport au
dollar US.
Augmentant
ainsi la masse
monétaire

stérilisation vendant des obligations


Propre
dollars publiques libellées en
monnaie
monnaie locale contre des
espèces

Accroître l’offre résultat net


Ramenant ainsi la masse
d’obligations monétaire à son niveau
libellées en initial
monnaie locale.
Effet de signalisation
La banque centrale montre de façon
ferme et convaincante que le taux de
change lui paraît trop élevé, et sa
détermination à modifier ses taux
directeurs si besoin.

Les attentes du marché provoqueront alors


des ventes de la monnaie

Aboutissant ainsi à la dépréciation


souhaitée
Microstructure

 De récentes études montrent que la microstructure du marché (les


flux d’ordres de vente et d’achat enregistrés à la minute) peuvent
influer sur les prix des actifs, ces flux transmettant implicitement des
informations au marché.

l’intervention de la banque
En modifiant les flux d’ordres centrale peut influer sur le
taux de change.
L’impossible trinité
Mobilité parfaite des capitaux

Fixité des taux de change Souveraineté monétaire


Cas Marocain
1. RÉGIME DE CHANGE APPLICABLE AU MAROC
2. COMPOSITION DU PANIER
3. MÉCANISME DE COTATION
Régime de change

 Parmi les différents régimes existants, le choix pour le Maroc s’est porté sur un
régime de change intermédiaire de parité fixe avec un rattachement de la
monnaie nationale, dans des marge de fluctuation inférieures à +/- 0,3% de part
et d’autre du taux central, à un panier de monnaie.
Composition du panier

1973
cotation du dirham
1990
effectuée sur la
base d’un panier une révision du
1999
de devises,
reflétant la
panier de cotation
a été opérée en l’avènement de
2001
structure des vue de renforcer la l’euro a conduit à
échanges du part des monnaies une révision de la un
Maroc avec européennes. structure du panier réaménagement
l'extérieur. en vue de du panier a été
remplacer les opéré, limitant sa
anciennes composition à
monnaies l’euro et au dollar
européennes par américain avec
l’euro. des pondérations
respectives de 80%
et 20%.
Mécanisme de cotation

Les taux de change établis par Bank Al-Maghrib sont cotés à l’incertain, soit le
nombre d’unités de monnaie nationale nécessaire pour obtenir une unité de
monnaie étrangère.

1 USD = 1/ ((1/cours de référence USD)*20% +


[(1/cours de référence EUR)*80%]*cours EUR/USD) DH.
Mécanisme de cotation

 Bank Al-Maghrib procède ainsi quotidiennement de 8h30 à 15h30 à


travers un système de multi fixing à la cotation des cours de change
virement de 16 devises contre dirham et s’engage dans le cadre du
marché de change domestique à les négocier avec les banques
marocaines.

 Par ailleurs, Bank Al-Maghrib procède à titre indicatif et uniquement


à des fins de référence à la cotation en milieu de journée d’un
certain nombre de devises principales ou appartenant à des pays
avec lesquelles le Maroc entretient des relations commerciales
significatives.
Conclusion
WEBOGRAPHIE-BIBLIOGRAPHIE

 http://www.blog-illusio.com/article-les-interventions-sur-le-marche-des-changes-
et-l-impossible-trinite-107202999.html
 http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_centrale
 http://theses.univlyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2005.fattoum_a&pa
rt=97414
 https://www.ecb.europa.eu/ecb/html/index.fr.html
 http://archives.lesechos.fr/archives/cercle/2012/10/12/cercle_56140.htm
 https://www.imf.org/external/pubs/ft/fandd/fre/2008/06/pdf/ghosh.pdf
 http://www.edufr.ch/csmfr/Fr/Publications/ecodroit/monnaie/sld026.htm
 http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_f%C3%A9d%C3%A9rale_des_%C3%89
tats-Unis
 http://fr.wikipedia.org/wiki/Interventions_sur_le_march%C3%A9_des_changes
 http://www.banqueducanada.ca/wp-
content/uploads/2010/11/interventions_marche_changes.pdf

Vous aimerez peut-être aussi