Vous êtes sur la page 1sur 43

1

Prix de transfert:
facteur de détermination du prix et
analyse de comparabilité
2
INTRODUCTION

Le rôle des entreprises multinationales dans le commerce mondial a connu ces 20 dernières
années un développement spectaculaire.

La croissance des entreprises multinationales pose des problèmes de plus en plus complexes
aux administrations fiscales et aux entreprises multinationales elles-mêmes, car les règles
d'imposition de ces entreprises, différentes selon les pays, ne peuvent être considérées
isolément, mais doivent être analysées dans un contexte international plus large.
3
PLAN

 Les principes  Principe de l’analyse de


 Définition comparabilité
 Le lien entre les prix de transfert et la  Processus type de l’analyse de
fiscalité comparabilité proposé par l’OCDE
 Le prix de la pleine concurrence  Critères de l’analyse de
comparabilité
 Vérification de la conformité du prix de
transfert au principe de pleine  Rechercher et sélectionner des
concurrence entreprises comparables
 Analyse fonctionnelle  Ajustement de comparabilité
 Détermination du prix conforme au  Exploitation des résultats
principe de pleine concurrence  Respect des obligations fiscales par
 Analyse de comparabilité les contribuables
 Définition  Conclusion
4

Les principes

Définition
Le lien entre les prix de transfert et la fiscalité
Le prix de la pleine concurrence
04.11.2014
5
Définition du prix de transfert

Selon la définition de l’Organisation de Coopération et de


Développement Economiques (OCDE), les prix de transfert sont “les
prix auxquels une entreprise transfère des biens corporels, des actifs
incorporels, ou rend des services à des entreprises associées”.

Ils se définissent plus simplement comme étant les prix des


transactions entre entreprises d’un même groupe et établies dans
des États différents : ils supposent des transactions intra-groupes et le
passage d’une frontière.
6
Lien entre le prix de transfert et la fiscalité

En fixant leurs prix de transfert, les groupes opèrent des


choix qui affectent de façon immédiate et directe l’assiette fiscale des
États concernés par les transactions.

Par conséquent, les États vérifient que les entreprises


implantées sur leur territoire et qui commercent avec d’autres entreprises
liées et implantées à l’étranger sont correctement rémunérées pour les
opérations réalisées et déclarent la juste part du résultat devant leur revenir
eu égard aux activités déployées..
7
Le prix de la pleine concurrence

L’article 57L’OCDE
du codea général des1995
publié en impôts (CGI) reprend
un rapport revisitéceenmême principe en exigeant
2010 concernant principes qu’aux fins de
l’impôt, les conditions
applicablesconvenues dansde
en matière le prix
cadre
dede leurs relations
transfert financières
à l’intention ou commerciales par des
des entreprises
parties ayant Les pays
un lien demembres
dépendancede l’OCDE ont auxquelles
soient celles adopté leon principe
pourrait du “prix desipleine
s’attendre les parties
multinationales et des administrations fiscales. Il signifie que le prix pratiqué entre n’avaient
aucun lien deconcurrence”
dépendance. pour les opérations intra-groupes afin d’éviter les conflits
des entreprises dépendantes doit être le même que celui qui aurait été pratiqué
entre les différentes administrations fiscales et les distorsions de
sur le marché entre deux entreprises indépendantes.
concurrence entre les entreprise.
Dès lors, afin d’éviter tout risque fiscal, l’entreprise doit s’assurer que ses prix de transfert ne s’écartent pas
de ce prix de pleine concurrence.
8

Vérification de la conformité du
prix de transfert au principe de
pleine concurrence

Analyse fonctionnelle
Détermination du prix conforme au principe de
pleine concurrence
04.11.2014
9
Analyse fonctionnelle: recensement

Le recensement

Des fonctions Des moyens


exercées utilisés

Des risques Des actifs


encourus corporels et
incorporels
10

Les transactions intra-groupes peuvent


être de différentes natures :
- conception;
- recherche et développement;
Les fonctions - fabrication ou production assemblage;

exercées -prestations de services ; achats ou ventes


de biens corporels;
- distribution;
- sous-traitance;
- prestations financières.

04.11.2014
11
L’entreprise peut, par exemple,
être exposée aux risques suivants :
- risques de marché;
- risques de perte liés à
l'investissement des biens meubles
ou immeubles, des installations
Les risques productives et des biens
d'équipement ainsi qu'à leur
encourus utilisation ;
- gestion des stocks ;
- service après-vente ;
- risques financiers;
- risques industriels.

04.11.2014
12
L’entreprise doit recenser les actifs
corporels, incorporels et les moyens
d’exploitation qu’elle utilise pour
réaliser les fonctions qui lui sont
confiées en tenant compte :

Les actifs - du type d’actif (usine, équipement,


brevet, savoir-faire, marque, actifs

(corporels et financiers…) ;
- des caractéristiques de ces actifs
incorporels) & (importance économique ou
stratégique, âge, valeur marchande,

moyens utilisés localisation…) ;


-des autres moyens mis en œuvre
(personnel salarié, recours à des
spécialistes ou à la sous-traitance…).

04.11.2014
13
Analyse fonctionnelle: notion
d’entrepreneur principal

Ce n’est qu’à l’issue d’une analyse


fonctionnelle que l’entrepreneur principal
peut être identifié. Il s’agit dans les faits En général, elle possède également les
de l’entreprise qui assume les risques immobilisations incorporelles clés
principaux (qu’ils se concrétisent ou non) (marques, brevets, savoir-faire…) et
et qui prend les décisions stratégiques. supporte les dépenses y afférentes
(recherche et développement, gestion
des marques et de la publicité).

En général, elle possède également les


immobilisations incorporelles clés
(marques, brevets, savoir-faire…) et
supporte les dépenses y afférentes
(recherche et développement, gestion
des marques et de la publicité).
04.11.2014
14
Analyse fonctionnelle: notion
d’entrepreneur principal

L’analyse fonctionnelle est donc indispensable pour déterminer :

la méthode la plus appropriée pour


rémunérer l’activité considérée

les revenus et les coûts des actifs et


des moyens utilisés pour justifier la
base de calcul

04.11.2014
15
Analyse fonctionnelle: Les facteurs
externes à prendre en compte

 Les caractéristiques des marchés où sont réalisées les transactions : niveau de vie de
la clientèle, localisation géographique …

 L'incidence des mesures prises par les pouvoirs publics: contrôle des prix, contrôle des
taux d’intérêts …

 La stratégie développée au sein du groupe: innovation, diversification, accroissement


de la part de marché…

04.11.2014
16
Détermination d’un prix conforme au
principe de pleine concurrence

… Elle doit donc le


L’entreprise doit être en … mesure de retracer la démarche
l’entreprise doit choisir
… Pour ne pasde détermination
courir de comparerdeà celui
ses prix de
qui serait
Lorsque l’analyse risque fiscal, l’entreprise conclu pour une
transfert qu’elle mettra
fonctionnelle est réalisée
à la
la disposition
méthode la plus de l’administration en cas de contrôle (analyse
doit s’assurer que ce prix transaction identique
fonctionnelle, choix deadaptée
la pour rémunérer
méthode, tarification, justification de la normalité
… est conforme au prix de réalisée entre de
des la
l’activité …
rémunération par l’analyse de comparabilité). pleine concurrence … entreprises indépendantes

04.11.2014
Détermination d’un prix conforme au principe de 17
pleine concurrence: méthode de fixation des prix
de transferts

 Trois méthodes dites traditionnelles, fondées sur les transactions :

Le prix comparable sur le


marché libre Le prix de revente

Le prix de revient majoré

04.11.2014
18

la méthode du prix comparable sur le


marché libre est la plus simple des
méthodes.

elle consiste à comparer le prix de


Le prix transfert appliqué entre les entreprises
liées, au prix du bien ou du service
comparable sur pratiqué entre un acheteur et un
vendeur indépendants.

le marché
cette méthode est la plus satisfaisante
car c’est la plus directe et la plus
fiable pour déterminer le prix de pleine
concurrence.

04.11.2014
19

l’objectif de cette méthode est de


connaître le prix auquel un produit
acheté à une entreprise liée est revendu
à un client indépendant (le prix de
revente),

Le prix de pour ensuite y soustraire une marge

revente brute (la marge sur prix de revente)


permettant à la société de distribution
liée de couvrir ses frais de ventes et ses
autres charges d’exploitation, et de se
voir attribuer un bénéfice tenant compte
des fonctions réalisées et des risques
assumés.

04.11.2014
20

cette méthode consiste à déterminer le


coût de revient du bien ou du service
vendu ou fourni à une entreprise liée, et à
y ajouter une marge bénéficiaire de
pleine concurrence, obtenue en utilisant
un comparable interne ou externe à
Le prix de l’entreprise.

revient majoré
le prix obtenu est considéré comme le
prix de pleine concurrence qui doit être
pratiqué pour la transaction entre les
deux entreprises liées.

04.11.2014
Détermination d’un prix conforme au principe de 21
pleine concurrence: méthode de fixation des prix
de transferts

 Deux méthodes dites transactionnelles, fondées sur les bénéfices :

La méthode du partage des


bénéfices

La méthode transactionnelle
de la marge nette

04.11.2014
22

la méthode consiste à déterminer le


résultat consolidé pour le groupe sur
l’ensemble des opérations, impliquant
différentes entreprises liées, pour le
partager ensuite entre ces mêmes
entreprises en fonction de critères
La méthode du pertinents.

partage des Le but étant d’obtenir une allocation des

bénéfices bénéfices comparable à celle qui aurait


été obtenue dans une situation de pleine
concurrence, compte tenu du contexte
considéré, des fonctions exercées, des
actifs et des moyens utilisés, des risques
supportés…

04.11.2014
23

Cette méthode consiste à déterminer à


partir de données appropriées la marge
bénéficiaire nette que réalise une
La méthode entreprise dans le cadre d’une
transaction intra-groupe.
transactionnelle
de la marge Elle doit par conséquent la comparer à
nette celle qu’une entreprise indépendante
réaliserait pour une transaction
comparable.

04.11.2014
Détermination d’un prix conforme au principe de 24
pleine concurrence: méthode de fixation des prix
de transferts

 Toute méthode retenue par l’entreprise peut être considérée comme recevable à condition
qu’elle soit justifiée.

 Par ailleurs, le choix de la méthode et l’importance des justificatifs apportés devront être
adaptés à différents enjeux.

 Le recours à une méthodologie sophistiquée et l’établissement d’une documentation


élaborée pourront être réservés aux refacturations d’un montant significatif.

04.11.2014
25

Analyse de comparabilité
Définition Rechercher et sélectionner des entreprises
comparables
Principe
Ajustement de comparabilité
Processus de l’analyse comparative selon
l’OCDE Exploitation des résultats
Critères de l’analyse de comparabilité
04.11.2014
26
Définition

 Selon le guide OCDE, l'analyse de comparabilité est la : « comparaison d'une


transaction entre entreprises associées avec une ou plusieurs transactions entre
entreprises indépendantes. Ces deux types de transactions sont comparables si
aucune différence entre elles n'est susceptible d'affecter matériellement les
facteurs pris en compte dans la méthodologie (par exemple le prix ou la marge) ou
s'il est possible de procéder aux ajustements nécessaires pour éliminer les effets
matériels de ces différences »

04.11.2014
27
Principe de l’analyse de comparabilité

 Pour évaluer les conditions d’une transaction potentielle, des sociétés indépendantes vont
comparer cette transaction aux autres possibilités réalistes qui leur sont offertes et elles ne vont
conclure la transaction que si elles ne voient pas d’autres solutions nettement plus
avantageuses.

 L’analyse de comparabilité a pour objectif de trouver les comparables les plus fiables. lorsqu’il
est possible de déterminer que certaines transactions sur le marché libre ont un degré de
comparabilité inférieur à d’autres, elles devraient être éliminées.

04.11.2014
28
Processus type de l’analyse de
comparabilité proposé par l’OCDE

 Ce processus est considéré comme une bonne pratique, mais n’est pas obligatoire, et tout
autre processus de recherche permettant d’identifier des comparables fiables peut être
acceptable car la fiabilité du résultat est plus importante que la procédure suivie

Analyse d’ensemble
des circonstances
du contribuable Détermination des
années à inclure Compréhension de
dans l’analyse la ou des
Examen des
transaction(s)
comparables
contrôlée
internes existants, le
cas échéant

04.11.2014
29
Processus type de l’analyse de
comparabilité proposé par l’OCDE

Identification des
sources disponibles Sélection de la méthode de prix de Identification de
d’informations sur des transfert la plus appropriée et , comparables potentiels
comparables externes détermination de l’indicateur
financier

Interprétation et utilisation des données


recueillies et
Le cas échéant, détermination de la rémunération de
détermination et pleine concurrence
réalisation des Mise en place d’une
ajustements de procédure de suivi s
comparabilité
04.11.2014
30
Les critères de l’analyse de
comparabilité

 L'analyse de comparabilité s'appuie sur différents critères plus ou moins performants en


fonction de la nature des échanges et des avantages économiques recherchés par
les parties.

 Sans être exhaustive, l'OCDE propose une série d'éléments permettant cette analyse.

 Nous pouvons les classer à partir d'une part de l'examen direct du contrat, et d'autre
part du contexte dans lequel la convention a été signée

04.11.2014
31

Critères liés au
contrat : Les La nature des biens corporels
échangés n'est pas obligatoirement
caractéristiques des fongible, ou directement
biens cédés comparable, avec des biens
disponibles sur un marché.

04.11.2014
32

La comparaison doit tout


particulièrement s'attacher à une
phase d'analyse fonctionnelle des
échanges intragroupe.

Critères liés au de leurs étendues dépendent


contrat : L'analyse l'évaluation au prix de marché des
cessions. en effet, les fonctions
fonctionnelle exercées par chaque partie à un
échange sont très variées.

les prestations fournies par chaque


contractant doivent donc être bien
identifiées.

04.11.2014
33

Critères liés au
contrat : Les identification des différentes
clauses obligations, dont est redevable une
société d'un groupe envers une

contractuelles autre

04.11.2014
34

Les déterminants
relatifs au
contexte de la la notion de marché n'est pas
statique. il évolue dans le temps et

négociation dans l'espace. il faut tenir compte


de son évolution pour déterminer de

les situations la notion


concurrence
du prix de libre

économiques

04.11.2014
35

Les déterminants
relatifs au contexte Les conséquences économiques sur
les échanges des différentes
de la négociation : stratégies doivent être prise en
Les stratégies compte dans l'analyse de
comparabilité et aboutir, lorsque
d’entreprises nécessaire, à certains ajustements.

04.11.2014
36
Rechercher et sélectionner des
entreprises comparables

• l’entreprise concernée ou une autre entreprise du groupe réalise


une transaction identique avec une entreprise indépendante. Le
Interne comparable interne est souvent le comparable le plus adéquat

Externe • une entreprise indépendante réalise une transaction identique


avec une autre entreprise indépendante.

04.11.2014
37
Rechercher et sélectionner des
entreprises comparables

 La recherche et la sélection d’entreprises comparables nécessitent de procéder en plusieurs


étapes:

 Examen des caractéristiques des biens ou des services et recherche des entreprises;
 Etudier les caractéristiques des biens/services;
 Sélection des entreprises;
 Sélection d’un indicateur “d’indépendance”;
 Examen des données financières disponibles des entreprises sélectionnées

04.11.2014
38
Exemples d’ajustement de comparabilité

Les exemples d’ajustements de comparabilité selon l’OCDE incluent:

Eliminer les effets des différences de normes


La segmentation des données financières
comptables entre les transactions
visant à éliminer les transactions non
contrôlées et les transactions sur le marché
comparables significatives
libre

Tenir compte des différences dans le


capital, les fonctions, les actifs et les risques

04.11.2014
39
Exploitation des résultats

 Dans certains cas, il est possible d'appliquer le principe de pleine concurrence en se


basant sur un seul chiffre (ex: un prix ou une marge). Mais en général, l'échantillon
des entreprises comparables est constitué d'entreprises ayant des ratios de rentabilité
différents.

 L'entreprise devra donc se positionner au regard des entreprises issues du panel


retenu. Il conviendra alors d'opérer une distribution statistique des entreprises de
l'échantillon sélectionné en utilisant la médiane et les quartiles.
Il est d'usage de considérer la médiane comme étant la rémunération de pleine concurrence
vers laquelle doit tendre l'entreprise pour ses transactions intragroupes et de retenir comme
intervalle de pleine concurrence l'intervalle interquartile (entreprises comprises entre les
quartiles 2 et 3)
04.11.2014
40
Exploitation des résultats

 Avant de faire la distribution statistique, il est important de bien analyser les


entreprises de l'échantillon:

 Il faut veiller à l'analyse précise de l'activité et des produits de chaque entreprise

 Il ne faut pas retenir un intervalle trop large, qui serait totalement inopérant et qui
conduirait à des difficultés d'explications avec l'administration ;

 Il faut veiller à la cohérence de la rémunération allouée à chacune des fonctions


exercées par l'entreprise.

04.11.2014
41
Respect des obligations fiscales par les
contribuables

 Pour des transactions simples effectuées dans un environnement stable et dont les
caractéristiques restent identiques ou similaires, il ne serait pas nécessaire d’effectuer
chaque année une analyse de comparabilité détaillée avec une analyse
fonctionnelle.

 Les contribuables devraient mettre en place un processus pour établir et suivre leurs
prix de transfert, en tenant compte de l’importance des transactions, et du niveau
de risque impliqué.

 Il serait raisonnable pur un contribuable de consacrer relativement moins d'efforts à


trouver des informations sur des comparables à l'appui de transactions contrôlées
moins significatives.
04.11.2014
42
Conclusion

Les prix de transfert forment un concept aux contours essentiellement


économiques qui sanctionne d'éventuelles fuites fiscales habillement
habillées.

Cette dualité est une source de conflit, dans l'analyse des transactions,
entre ceux qui favorisent l'analyse économique et ceux qui s'appuient sur
un angle plus fiscal.

Un équilibre est donc à trouver entre le souci pour les vérificateurs de


sanctionner des pratiques répréhensibles par la loi et la volonté des
groupes de se développer internationalement.
43
Bibliographie

 Principes de l’OCDE applicables en matière de prix de transfert à


l’intention des entreprises multinationales et des administrations fiscales –
2010

 les prix de transfert, Guide à l’usage des PME

 MEMOIRE de DESS de Droit Fiscal et Douanier

04.11.2014

Vous aimerez peut-être aussi