Vous êtes sur la page 1sur 20

1

CHAPTITRE.3 : NANOTEXTILES
Améliorer les performances des textiles grâce
aux nanotechnologies
Plan
P
1. Définition des nanotextiles
2. Principes
3. Catégories : les nanofibres
4. Utilisation des nanotextiles
5. Inconvénients des nanomatériaux
6. Conclusion
Définition :
3

Intégrées dans les textiles, les nanotechnologies


transforment ces derniers en NANOTEXTILES .
4

thermique, qu’il soit amincissant

Odorant, antibactérien

Résistant, pare-balle

imperméable, autonettoyant
Principes
5

Les entreprises créent des


nanofibres ou utilisent des
nanomatériaux préfabriqués
qu’elleq incorporent directement
dans les textiles.
Catégories
6

Soit lors du filage par l’apport des fibres en solution,


pour obtenir des filaments, ou bien apporter de
nanoparticules métalliques lors de la teinture une fois
que le tissu est prêt.
1. Textiles à nanofinition
7

Les textiles à nanofinition sont


ceux auxquels on ajoute une
propriété nanotechnologique
une fois que le tissu de base a
été fabriqué.
2. Textiles nanocomposites
8

Ces textiles contiennent des


fibres composites avec une
ou plusieurs composantes
nanostructurées.
3. Textiles à nanofibres
9

Ces textiles sont composés de


nanofibres dont les propriétés
peuvent provenir par exemple
de la composition du
nanomatériau (tubes de
nanocarbone).
4. Textiles nanotechnologiques non
10
façonnés
Des propriétés adhésives pourraient être réalisé par la
fixation des strates aux surface nanostructurées.

Utilisation

Ces techniques améliorent nettement leurs qualités et


leurs fonctionnalités.
Autonettoyant, à effet Lotus
11

Revêtements nanostructuré à base de dioxyde de silicium. Ce


revêtement nanostructuré innovant protège les textiles contre
l’infiltration d’eau, de la saleté, de la contamination et les tâches .
Transport de l'humidité
12

 Les nanorevêtements à base de dioxyde de titane sont


appliqués aux textiles qui passent d'hydrophobes à
hydrophiles lorsqu'ils sont exposés à la lumière, ce qui
permet de déplacer l'humidité du côté foncé au côté
clair.
Isolation thermique,
« Gestion thermique personnelle »
13

Le zirtex est une barrière naturelle contre les rayons infrarouge.


Ces tissus intègrent des nanoparticules de dioxyde de zirconium un
composant utilisé dans la protection thermique même des navettes
spatiales . Intégrés au polyester ces nanoparticules bloques la
chaleur émise par le corps
Capacité antibactérienne,
14
contrôle des odeurs
Les nanoparticules
d'argent inhibent le
métabolisme bactérien,
qui causent les infections
et les odeurs et entraînent
la mort des bactéries.
Luminescence, fluorescence
15

Les fibres nanocomposites contiennent des métaux du groupe des


terres rares qui deviennent fluorescents, ce qui permet aux
systèmes d'étiquetage électroluminescent des textiles de déceler
les infrarouges.
Haute résistance, Gilet pare- balle
16

Les nanotubes de carbone


permettent d'augmenter la
résistance en raison de leur
structure graphitique.
Protection contre les rayons UV
17

Nanoparticules semiconductrices
qui bloquent les rayons UV. Ils
peuvent être intégrés aux
textiles pour protéger contre la
transmission des UV et la
dégradation des textiles.
Protection contre l'électricité
18

Les nanoparticules d'oxyde de


zinc conductrices permettent de
disperser l'électricité statique qui
se crée sur les fibres textiles.
Inconvénients des nanomatériaux
19

Contact direct des nanoparticules avec la peau. Ainsi,


il est possible que ces structures très petites,
inorganiques puissent se loger dans les alvéoles
pulmonaires ou même traverser les
barrières qui protègent le cerveau.
Conclusion
20

L'utilisation des nanotechnologies dans


les textiles permet de donner de
nouvelles propriétés aux tissus et aux
produits, ce qui permet de leur trouver
de nouvelles applications et
d'améliorer les applications existantes.