Vous êtes sur la page 1sur 19

Atelier d’élaboration d’un document de

formation des enseignants à la didactique


convergente français/arabe

OIF. Tunis, du 25 au 28 février 2008


A. Maïga
J. L. Chiss
M.Miled
Objectifs de l’atelier

Objectif terminal de l’atelier

Produire une première version d’un


document du formateur d’enseignants
en didactique convergente
français/arabe.
Objectifs spécifiques

 Faire un état des lieux des expériences des pays,


en matière de didactique convergente, à partir du
questionnaire envoyé par l’OIF

 Présenter un cadre conceptuel de la didactique


convergente à intégrer dans le document du
formateur
 Concevoir et stabiliser un référentiel de
compétences d’un enseignant

 Produire un ensemble de fiches se


rapportant aux différentes compétences
identifiées dans le référentiel
Démarche de travail

 État des lieux ciblé et synthèse (travaux en


plénières)

 Travaux de groupes précédés d’exposés


introductifs portant sur les fiches (la même
fiche est préparée par deux groupes, avec
mise en commun de leurs travaux)
Résultats attendus

 Finalisation du référentiel des compétences

 Préparation des fiches

 Préparation d’une première version du


document du formateur

 Suivi à distance (site de l’OIF).


Synthèse des travaux de Tunis
mai 2007. OIF

Présentation d’un cadre conceptuel (article de M. Miled)

 La DC est à inscrire dans l’évolution de la didactique du


FLF/FLS:

- on passe de la centration sur l’apprenant (ses besoins,


dans une approche communicative) à une centration sur le
processus d’apprentissage (ex : la lecture et de l’écriture) ;

- on travaille sur les stratégies des apprenants : comment


ils recherchent et résolvent les problèmes ;
- une stratégie basée sur la construction de
symétries de forme ou de sens entre L1 et L2 :

• Un transfert positif (les réussites ne sont pas


repérées),

• un transfert négatif (les erreurs font l’objet d’une


remédiation)
 une exploitation mais un dépassement de la linguistique
contrastive

 elle s’appuie sur l’analyse comparative des fonctions de


chaque langue (dimension sociolinguistique)

 Elle repose sur la comparaison de chacune des notions à


traiter (dimension linguistique et textuelle)

 elle s’effectue au niveau des démarches communes à


prendre en compte.
 Esquisse d’un référentiel de compétences
pour l’enseignant présupposant des
compétences analogues ou plus élevées
chez le formateur
Un plan d’action

* l’élaboration d’un plan d’action prévoyant:

- des actions de sensibilisation sur cette


problématique au niveaux des acteurs du
système éducatif

- la préparation d’un document du formateur


- son expérimentation

- la mise en place de sessions de


formation des enseignants

- la création par l’OIF d’un outil de liaison


virtuel: un forum sur la didactique des
langues, par exemple;
Le document du formateur:
canevas

– Une introduction précisant les orientations du guide et les


principes didactiques et méthodologiques;

– un cadre conceptuel de la didactique convergente


(exposés) : on opportunité, ses fondements, ses spécificités
contextuelles…

– Un référentiel des compétences de l’enseignant en


didactique convergente.

– un module de formation des enseignants comprenant un


ensemble de fiches ; chaque fiche correspond à une
compétence à développer chez les enseignants;
– les modalités de mise en œuvre d’un module
selon les contextes de formation;

– un glossaire de didactique convergente;

– des expériences internationales de didactique


convergente;

– des éléments bibliographiques.


Référentiel de compétences

Le référentiel de compétences suivant peut servir de


base à l’élaboration de contenus de formation
appropriés

Exemples de compétences à développer :

1. maîtriser la langue française et avoir un seuil de


maîtrise de l’arabe.

2. avoir des compétences métalinguistiques en


français et un seuil en arabe.
3. Cerner le domaine de la convergence
par rapport au contexte arabophone

- délimiter le champ d’une didactique convergente et ses


fondements

- expliciter les notions associées à ce domaine : bilinguisme,


contact des langues, alternance codique…

- analyser le contexte sociolinguistique arabe et la situation de


contact des deux langues dans la société et à l’école: les
statuts respectifs, les fonctions de l’arabe et du français, la
transition arabe/français dans l’apprentissage des sciences…

- connaître les obstacles à la mise en place d’une didactique du


français dans ses rapports à l’arabe
4. Analyser la place d’une didactique convergente

 dans les curricula : par exemple, les


compétences transversales dans
l’apprentissage des langues

 dans les manuels scolaires

 dans les pratiques de classe


5. Élaborer une séquence didactique de français en
tenant compte de la langue arabe :

* en lecture
* en grammaire
* en expression orale : correction phonétique
* en expression écrite…
6. Évaluer les acquis et les progrès des élèves en français en
identifiant les erreurs dues aux interférences et proposer des
remédiations adéquates.

7. Identifier les représentations et les pratiques des élèves et


les faire évoluer dans le sens d’une culture du
bilinguisme : développer une attitude positive envers les
langues, travailler sur les préjugés…

8. Promouvoir des activités socioculturelles dans les deux


langues, au sein de l’établissement.