Vous êtes sur la page 1sur 12

Droit constitutionnel II

DRT 1501

Chargée de cours: Ingride Roy


Cours 9: Introduction à la Charte
canadienne des droits et libertés

1
Historique de la protection des
droits et libertés
Section I : La Loi constitutionnelle de 1867
L’absence d’une Charte des droits

Les garanties implicites qui découlent du préambule de la


LC1867

Les deux garanties expresses : art. 93 et 133 LC1867

La compétence législative relatives aux droits


fondamentaux

2
Historique de la protection
Section II : Les autres instruments de protection depuis
1867

La Common law

La protection législative par des lois quasi-constitutionnelles;


 La Déclaration canadienne des droits
 La Loi canadienne sur les droits de la personne
 La Charte québécoise des droits de la personne
 Les autres instruments provinciaux

L’adoption de la Charte canadienne en 1982 et son enchâssement


dans la Constitution

3
La nature de la Charte
 Les indices de sa nature constitutionnelle
• Adoption dans le cadre de la Loi constitutionnelle de 1982
• Conditions de modification particulières
 Article 38 de la L.C. 1982
 Paragraphe 52(3) de la L.C. 1982

 Les indices de sa nature supra-législative et supra-


gouvernementale
• Application:
• Article 32: La Charte (fédéral + provincial) est au dessus de chacun
des parlements canadiens et s’applique à tous les gouvernements
du Canada (fédéral et provincial)
• Conséquence:
• Article 52: La Charte rend inopérants les dispositions incompatibles
de toute « règle de droit » (invalidité si la loi viole la Charte)
 L’exception de la clause dérogatoire (art. 33)
• Article 24: La réparation juste et convenable (si l’acte de l’exécutif
viole la Charte)

4
La portée de la Charte
 Le préambule
• La primauté du droit
• La suprématie de Dieu

 La garantie des droits et libertés

• La clause déclaratoire de l’article 1: la garantie des


droits et libertés énoncés

• La clause limitative de l’article 1: Les limites


raisonnables dans le cadre d’une société
démocratique

5
La portée de la Charte
 L’application de la Charte :

a) Les bénéficiaires des droits

b) Les institutions visées par l’article 32 de la Charte


• Le Parlement et le gouvernement du Canada
• Les législatures et les gouvernements des provinces

c) Les situations visées


• Les relations entre l’État et un individu (pas les litiges privés)

• Les situations mettant en cause un élément d’action gouvernementale

 Les actions et les décisions prises en vertu de l’autorité législative ou les pouvoirs délégués; les
actes et décisions des gouvernements fédéral et provinciaux (ministères, officiers, fonctionnaires)

 Les entités (para-gouvernementales) qui ne font pas partie du gouvernement comme telle, mais sur
lesquelles le gouvernement exerce un contrôle étroit (en fnançant, en nommant les conseils
d’administration) (ex: collèges)

 Les entités qui sont gouvernementales par nature en raison de leurs dirigeants élus, de leur pouvoir
de taxer, de leur habilitation à réglementer, etc. (municipalités)

 Les entités qui accomplissent une fonction gouvernementale, c-a-d qui exercent la puissance
publique ou qui mettent en œuvre un régime fédéral, une politique ou un programme
gouvernemental spécifique (les ordonnances d’un arbitre de grief en vertu du Code criminel) (sont
assujetties à la Charte uniquement pour ces actes)

 Quid des tribunaux ?

6
L’interprétation de la Charte
 L’interprétation de la Charte: Les principales règles

• L’interprétation finaliste des droits et libertés


 Une interprétation large et libérale (car évolutive)
 Une interprétation fondée sur l’objet (en fonction
des intérêts qu’ils visent à protéger)

• La présomption de constitutionnalité mitigée lorsque la


conformité de la Charte est en cause

7
L’interprétation de la Charte
 L’interprétation de la Charte: les autres principes
d’interprétation utiles

• L’utilisation des rubriques de la Charte et dispositions


interprétative des art. 25 à 31 de la Chart
• L’interprétation holistique
• L’interprétation croisée des deux versions de la Charte
• Les instruments internationaux relatifs aux droits de
l’homme
• Quid de l’intention du Constituant ?
• Quid du sens ordinaire des mots ?

8
Les droits et libertés garantis par la
Charte - Les libertés fondamentales (art.2)
A) La démarche d’analyse pour vérifier la violation d’un droit ou d’une
liberté (voir le tableau dans le recueil de textes)

B) L’étendue des droits et libertés


 Les libertés fondamentales (art. 2)
• La liberté de conscience

• La liberté de religion
 Protège: le droit de croire, le droit de professer sans crainte et le droit de
manifester sa religion par a pratique, le culte et l’enseignement - preuve de
croyance sincère

• La liberté d’expression
 Protège contre les ingérences du gouvernement à l’égard de toute signification
(activité expressive) peu importe le contenu (message + moyen sauf les moyens
violents et sauf dans certaines lieux publics)
 MAIS ne donne pas d’obligation positive à l’état pour la protection ou l’aide à
l’expression (sauf exception)

9
Les droits et libertés garantis par la
Charte – B) L’étendue des droits et
libertés
 La liberté de la presse (al.2b)
 Protège l’accès aux audiences des tribunaux, la publication de
comptes rendus et l’accès à l’information

 La liberté de réunion pacifique (al. 2c)


 Pas de jurisprudence

 La liberté d’association (al.2d)


1) Protège le droit de l’individu de former une association avec d’autres individus
ou de ne pas s’associer (syndicat de travailleurs; association d’employeurs
ou de professionnels ou parti politique)
2) Protège le droit de poser collectivement certains actes, par ailleurs légaux,
notamment pour des fins économiques et politique
3) Protège le processus de négociation dans le contexte du travail(qui peut
inclure le droit de grève s’il y a rupture des négociations de bonne foi), mais
ne garantie pas les résultats
4) N’impose à l’état aucune obligation positive afin de favoriser l’acte
d’association ou les activités des associations SAUF exception pour le
processus de négociation)
10
Les droits et libertés garantis par la
Charte - B) L’étendue des droits et
libertés
 Les droits démocratiques (art. 3, 4 et 5)
 Le droit de vote et d’éligibilité (art.3)
• Le droit de vote:
 Assure la « représentation effective » ET Inclut le droit de vote lors
d’élections prov. ou féd, mais non lors de référendum
 Les bénéficiaires du droit de vote: les citoyens
• Conditions (justifiées en vertu de l’art. 1 Charte)
 La question de résidence
 La question de l’âge du vote
• Le droit d’éligibilité:
 Le droit de se porter candidat à une élection prov. ou féd.
 Les bénéficiaire du droit d’éligibilité: ceux qui ont droit de vote sauf
exceptions
 Cas particuliers (détenus, personnes coupables de manoeuvres
frauduleuses, les juges)
 Conditions (justiiées en vertu de l’art. 1 Charte)
 La question de résidence
 La question de l’âge
 La question des appuis
 Le mandat électoral (arti. 4): maximum de 5 ans
 Les séances annuelles (art. 5): ne doit pas être plus de 12 mois sans siéger
11
Les droits et libertés garantis par la
Charte - Les droits (art. 3 et ss)
 La liberté de circulation et d’établissement (article 6)

 Vise notamment:

• Le droit de demeurer au pays

• Le droit de se déplacer à l’intérieur du pays pour sa résidence ou


son travail (sans résidence)

12