Vous êtes sur la page 1sur 16

CONTRÔLE BUDGETAIRE ET

GESTION BUDGETAIRE
(Étude comparative)
MASTER : Management, Audit et Contrôle

Travail De : EL BAILAK MOHAMED AMINE Encadré Par : Mme.Azizi


RGUIOUEG SAAD
EZ-ZYN HAFSA
SITTEL NOUHA
Problématique

À quel point le contrôle budgétaire dépend d’une


gestion budgétaire rigoureuse ?
Plan
 Introduction
 La gestion budgétaire et les dépenses publiques
 La loi organique relative à loi de finances
 Le contrôle budgétaire
 Conclusion
Les objectifs

• Une bonne compréhension du contrôle de Gestion


• Mettre en évidence les réformes budgétaires pratiqués par l’état
• Etre capable de faire la différence entre gestion budgétaire et
contrôle budgétaire
La Gestion Budgétaire et les dépenses publiques

Les dépenses publiques, depuis le milieu du siècle dernier, ont littéralement explosé
sans que les revenus parviennent à tenir le rythme.
En fait, ils ont constamment été en situation de rattrapage, de déséquilibre, et ce qui
ne pouvait être financé directement l’a été par des emprunts.

Pierre Cliche
« Gestion budgétaire et dépenses publiques: Description comparée
des processus, évolutions et enjeux budgétaires du Québec »
D’où vient cette réforme ?
Réformes internationales Constitution 2011 L’état Marocain
La LOF c’est quoi?
Au Maroc, la loi organique relative à la loi de finances est le texte déterminant le
cadre juridique des lois de finances. C'est une loi organique, qui a une valeur
supérieure à la loi ordinaire . Publiée au bulletin officiel en juin 2015, elle
remplace le précédent cadre datant de 1972.
Pourquoi la réforme de la loi organique
relative à la loi de finances?

Le renforcement du rôle de la loi de finances qui constituera à terme le principal outil de


mise en œuvre des politiques publiques et des stratégies sectorielles

L’amélioration de l'efficacité, de l'efficience et de la qualité du service public fourni au citoyen

L'amélioration de la soutenabilité et de la transparence des finances publiques

Le renforcement du rôle du Parlement dans le débat budgétaire et dans l'évaluation des


politiques publiques
La structure du budget de l’Etat
Budget Général
D’où proviennent les ressources
du Budget ?

Les recettes
fiscales Les recettes
non fiscales

Les recettes
d’emprunts

Comment ces ressources sont-


elles dépensées ?

Dépenses de
Dépenses
fonctionnement
d’investissement

Dépenses de la
dette
• Les services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA)

Les SEGMA sont définis à l’article 21 de la LOF :


<< Constituent des services de l'Etat gérés de manière autonome, les services de l'Etat, non dotés
de la personnalité morale, dont certaines dépenses, non imputées sur les crédits du budget général
, sont couvertes par des ressources propres. L'activité de ces services doit tendre essentiellement à
produire des biens ou à rendre des services donnant lieu à rémunération >>

• Les comptes spéciaux du trésor (CST)

Les CST sont définis à l’article 26 de la LOF :


<<Les comptes spéciaux du Trésor sont créés par la loi de finances . Cette loi prévoit les recettes et
les dépenses de ces comptes et fixe le montant maximum des dépenses qui peuvent être imputées
sur ceux-ci. >>
Contrôle budgétaire

 Suivi budgétaire
 Typologie du contrôle
 L’utilisation de l’argent publique
Typologie du contrôle

• Le contrôle a priori
• Le contrôle d’accompagnement
• Le contrôle a posteriori
L’ évaluation de l’utilisation de l’argent
public
CONCLUSION
Bibliographie
 https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_organique_relative_%C3%A0_la_loi_de_finances
 http://lof.finances.gov.ma/sites/default/files/schema_objectifs.pdf
 lof.finances.gov.ma/sites/default/files/Guide_construction_prog_budgetaires.pdf