Vous êtes sur la page 1sur 44

Par Claude BEKOLO

Agrégé en Sciences de Gestion


Professeur titulaire des Universités

1
1- Connaître le processus méthodologique
• Méthodes de recherche
• Principes et règles de la démarche scientifique

2- Etre à mesure de mobiliser une méthode pour:


• Réaliser une étude
• Réaliser un travail scientifique
• Rédiger un mémoire: fin de formation, recherche, etc.
• Produire tout autre travail scientifique : communication,
article, ouvrage de recherche, thèse.

3- Etre à mesure de contrôler ou suivre un travail scientifique


• Etude
• Recherche: mémoire, thèse, etc.

2
PLAN DU COURS

Chapitre 1: La valeur scientifique

Chapitre 2: Problèmes de recherche

Chapitre 3: Familles d’études

Chapitre 4: Processus

3
BIBLIOGRAPHIE

1- Thiétart Raymond-Alain et coll., Méthodes de recherche en


management, Dunod, 1999

2- Pellemans Paul, Recherche qualitatives en marketing:


perspective psychologique, De Boeck Université, 1999

3- Evrard Yves – Pras Bernard – Roux Elyette, market: fondements


et méthodes de la recherche en marketing, 4e édition, Dunod,
2009.

4
Introduction générale

- Contexte du cours
• Le niveau d’étude et ses exigences
• L’obligation de rédiger un mémoire et plus tard une thèse
• La volonté de faire de la production scientifique

-Types de mémoires
• Mémoire de fin de formation (ex master professionnel)
• Mémoire de recherche ou préliminaire aux travaux scientifiques
plus élaborés
• Mémoire d’expérience ou de témoignage: ex-président, Ministre,
homme/femme d’affaire, professionnel

5
- Production scientifiques majeures

• Working paper
• Communication dans un colloque
• Papier dans des mélanges
• Article dans une revue scientifique
• Thèses
• Ouvrages de recherche

6
Problèmes posés dans le cas des mémoires de fin de formation ou de
recherche et les productions scientifiques majeures:

1- Comment réaliser un tel travail ?


2- Quelles sont les règles à respecter ?
3- Quelle est la démarche à suivre ?

Objectifs

1- Donner des indications de nature à préserver la forme d’une


production scientifique (mémoire)

2- Connaître les caractéristiques, les principes et les règles de la


démarche scientifique

3- mettre en évidence le processus méthodologique :


• Méthodes
• Processus
• Etapes des processus

4- Disposer de moyens permettant de suivre de contrôler ou d’évaluer


un travail scientifique.

7
Définition des concepts

- La science
- Les sciences de gestion
- La valeur scientifique
- La démarche scientifique
- La méthode
- La recherche
- La recherche scientifique
- Une hypothèse

8
Un travail scientifique vaut-il par ses hypothèses ou par ses résultats?

 Tout travail scientifique est censé conduire au progrès de la


connaissance, celui-ci tant réel et susceptible d’être constaté.

Ex : 1. Enstein avec la théorie de la relativité: E = MC²


2. Théorème de Pythagore: H² = A² + B²
3. Moteur à vapeur
4. Loi de Pareto

9
Vérité scientifique

- Caractéristiques: vérifiable, effective, universelle


- Conséquences (problèmes des vices, manipulations, tolérances)
- Rôle fondamental du chercheur
- Problèmes posés
• Recherche fondamentale et appliquée: caractère probable, voire
certain des résultats (avion, moteur, bombe, savon, etc.)
• Recherches en sciences sociales: limites des résultats (pas
toujours évidents), risques de comportements pervers
• Sciences économiques et de gestion (vérité contextuelle)

10
I- Caractéristiques cognitives du chercheur

1- Orgueil
- Orgueil personnel
- Paix avec sa conscience
- Objectivité
- Refus de la manipulation
- Refus de la tricherie
- Refus de comportements pervers
- Opiniâtreté: ambition ou objectif, patience

2- Curiosité
- Intéressement
- Attention
- Volonté de comprendre
- Ecoute
- Ouverture

11
3- Scepticisme
- Doute scientifique
- Remise en question systématique
- Critique et recherche de la critique

4- Intelligence
- Exploitation des acquis (connaissance, travaux et résultats des
autres)
- Inférer de nouvelles relations
- Construire d’autres réalités
- Transformer des données brutes en données utiles

* références, renvois, sources d’idées = impératif (problème du


piratage)

12
II- Valeurs morales ou éthiques du chercheur

1- Honnêteté
- Respect des principes de la recherche scientifique
EX: ‘‘hypothèses hypothétiques’’
- Passion de la vérité
- Autocritique: reconnaître ses erreurs, ses torts, etc.
- Capacité de revenir à la raison
- Capacité à rejeter ou refuser, choix ou propositions erronées.

2- Respect d’autrui
- Noms d’auteurs
- Théories abordées et résultats
- Soutenir les idées (sources) = protection de soi-même, valorisation
du travail.

3- Rejet et dénonciation de la tricherie (abnégation)


- Piratage, tentation, risques, conséquences
- Auto-sanction, auto-flagellation
- Engagement dans la vérité

13
III- Valeurs de la recherche

1- Pertinence
2- Rigueur
3- Fiabilité/Fidélité

14
4- Validité

- Interne: variable expliquée, variable explicative, questionnaire.


- Externe: extrapolation ou généralisation
-Opérationnalisation
- Validité faciale ou de contenu: a-t-on réussi à cerner les différents
aspects?
- Validité de construit: les indicateurs sont-ils une bonne représentation
du modèle étudié? (items)
- Validité nomologique ou prédictive: liaisons, corrélations entre
concepts (l’opérationnalisation doit conduire à des prédictions
satisfaisantes).

15
* Objectif: être à mesure de:

- Choisir un sujet
- Mettre en évidence sa pertinence
- Poser scientifiquement le problème
- Formuler les objectifs de la recherche

Ex : La concurrence sur un marché domestique

Donner des points d’intérêt de ce sujet.

16
1- La thématique, le thème

- Notions voisines et parfois synonymes


- Thématique ou sujet d’ordre général: concurrence, compétition,
compétitivité
- Thème ou aspect de la thématique à traiter: concurrence, mais
dans le cadre d’un marché domestique.

2- Le sujet
- La formulation plus ou moins générale du thème
- Le chercheur peut se donner des limites. Ex :
Cas 1: La concurrence sur un marché domestique (intéressement
au cadre général)
Cas 2: La concurrence sur un marché domestique: une application
au secteur manufacturier béninois (aspects plus spécifiques)

- Sujet et thème sont voisins.

17
3- La problématique

- Début de la complexification du cheminement


- Définition:
• Questionnement d’ordre général auquel le chercheur entend
apporter une contribution en abordant un ou quelques aspects
(lien étroit avec la thématique)

• Dans l’exemple, problématique = concurrence, matérialisation


de toutes les questions posées dans ce domaine: Comment
rendre concurrent? Comment devenir concurrent? Comment
identifier le concurrent? Quels sont les déterminants de la
concurrence ? Comment expliquer la concurrence? Etc.

• Problématique différente de la question de recherche

18
4- La question de recherche

- Correspond au problème posé


- Interrogation claire et précise que se fait le chercheur
- Objet de la réponse donnée ou à donner au niveau des résultats
- Types de formulation de la question de recherche:

a) Sous forme d’interrogation claire et précise, de plusieurs


questions complémentaires

b) Sous forme d’une interrogation plus générale assortie de


plusieurs questions spécifiques (subsidiaires) ou explicatives
de nature complémentaire (opérationnalisation de la
problématique)

19
Exemples de question de recherche

Exemple 1: Sur un marché domestique, pourquoi certaines


entreprises opérant dans un même secteur dépassent-elles les
autres?

Exemple 2: Pourquoi les marques importées sont elles mieux


appréciées que les marques locales sur un marché domestiques?

Exemple 3: Comment se comportent les marques (entreprises)


locales par rapport aux marques (entreprises) d’origine étrangère
sur le marché domestique?

Exercice: Trouver les questions subsidiaires des questions de


recherche 1 & 2

20
c) La question de recherche peut aussi être plus ou moins diluée dans
le texte, le lecteur ayant alors la tâche de la déceler en faisant appel à
sa perspicacité.

NB: La démarche à suivre dans la formulation de la question de


recherche:
• La rendre différente du sujet
• Eviter de paraphraser le sujet
• Chercher à aguicher le lecteur ou l’audience
• La rendre pertinente, claire et cohérente
• Se servir dans la mesure du possible de paradoxes, contradictions,
d’évolutions contraires ou surprenantes, de comportements ou de
situations imprévisibles.

21
5- L’objectif de recherche

Tout travail de recherche a un objectif ou une finalité. Il se


décline dans les même termes que la question de recherche ou le
problème posé, c’est-à-dire:

• Question de recherche Objectif de recherche


• Question principale  Objectif principal
• Question(s) spécifique(s)  Objectif(s) spécifique(s)
• Question spécifique 1  Objectif spécifique 1
• Question spécifique i  Objectifs spécifiques i
• n Questions spécifiques  n Objectifs spécifiques

NB: Question de recherche bien formulée  énonciation parfaite de


l’objectif.

22
Selon les problèmes posés ou précisément leur formulation, on trouve
plusieurs méthodes et familles de recherche ou d’études, entre autres:

- Les recherches exploratoires


- Les recherches descriptives
- Les recherches explicatives
- Les recherches prédictives
- Les recherches causales
- La recherche-action

23
1- Les études exploratoires

* Situations concernées
- Problèmes à traiter flou, vague et il est nécessaire d’avoir des
clarifications, des propositions plus précises, des hypothèses
spécifiques;

- Souhait de mieux comprendre un phénomène et l’analyse en


profondeur, recherche d’exhaustivité

* Catégories
- Recherche documentaire
- Exploration du terrain
Ex: Enquête exploratoire auprès des experts

24
a) L’exploration pure et simple

1°) Objectifs:
- avoir une vision aussi complète que possible du problème
- désir de reformuler le problème

2°) Applications
- reformulation du problème pour entreprendre une
investigation plus précise
- formulation des hypothèses en postulant des relations
entre variables
- familiarisation avec le domaine d’étude, le code
linguistique
- besoin d’éliminer certaines modalités (aspects du
problème ou hypothèses)
- Elaboration d’un questionnaire
- Développement des échelles en intégrant toutes les
situations possibles

25
3°) Approche :

La recherche exploratoire pourra prendre une des formes ci-


après:
- une analyse documentaire
- des entretiens en profondeur auprès des experts

Ex: Face au problème de la chute des ventes dans l’entreprise, il n’est


pas souvent aisé pour le décideur d’en déterminer la cause, ce
n’est qu’à partir d’une enquête exploratoire qu’il pourra obtenir la
première explication de ce phénomène.

Exercice: Trouver les causes de la chute des ventes dans l’entreprise

26
b) La volonté de comprendre

- Exploration et compréhension sont indissociables sur ce


plan
- Nécessité d’une flexibilité dans la démarche
- Méthodes: entretiens non directifs ou semi-directifs,
observations
- Problème posé: nombre d’experts ou d’observations

27
c) Caractéristiques des recherches et études exploratoires

- Nature :
• Etudes exploratoires ou préalables à d’autres recherches
• Etudes exploratoires ou recherche à part entière relevant du
processus inductif

- Conséquences au niveau des caractéristiques :


• Faible taille de l’échantillon (problème de lourdeur et de coût du
réveil de l’information)
• Interaction observateur-observé : transferts et contre-transfert
• Observateur comme instrument d’analyse (obligation
d’interpréter, biais)
• Recueil des données qualitatives (difficulté de l’analyse)

28
2- Les études descriptives

* Objectifs :
- Observer un phénomène
- Décrire un phénomène

Ex : Décrire le processus de création d’une entreprise


Décrire le fonctionnement du crédit documentaire
Décrire le comportement de l’acteur

- Réduire une large base de données à un ensemble


plus compréhensible (échantillon)

29
3- Les études explicatives et prédictives

* Objectifs : expliquer et prédire le phénomène que l’on analyse


(explication antérieure à la prévision)

* Caractéristiques :
- Fournissent une photographie de la situation à un moment
donné
- Font apparaître les interdépendances et leurs niveaux entre
variables

* Forme : Y = f(X)
Y= f(x1, x2, x3, ….., xn)
Ex : Explication de la qualité d’un produit
Explication des performances de l’entreprise
Explication du rationnement du crédit

NB: - Distinction entre variable explicative (réponse) et variable


expliquée
- Nécessite de disposer d’un échantillon ou d’un plan
d’expérience important

30
4- Les études ou recherches causales

Sont très proches des études explicatives et prédictives


(complexité du concept de causalité)

Un même phénomène peut avoir plusieurs causes


Le phénomène A est relié de façon causale à un autre B si et
seulement si, la présence de B rend celle de A plus probable.

Ex : L’éclatement d’un pneu (B) à vive allure cause un accident (A).


Etude de la probabilité d’éclatement du pneu.

- Idée d’incertitude contrairement aux études explicatives


(certitude)

- Probabilité éclatement du pneu (B) engendre probabilité d’un


accident (A)
- Accident non certain, mais probable, ce qui signifie risque
- Variation concomitante (covariance) de A et B.
- Présence et liaison entre A et B.

31
* Objectif: mettre en évidence les postures méthodologiques.

1- Différence entre étude et recherche

a) Caractéristiques de la recherche scientifique


- Reproductibilité
- Généralisation
- Caractère cumulatif
- Falsification

32
b) Traduction des caractéristiques au niveau des approches

Caractéristiques Etudes Recherches

Reproductible Indispensable Indispensable

Faible préoccupation des limites Forte préoccupation, indication


Généralisable de généralisation lors du contexte claire et précise des limites de
spécifique de l’étude généralisation de la recherche

Caractère cumulatif souvent


Caractère cumulatif poussé
sommaire et portant plus sur les
Cumulatif portant sur les théories, les
données secondaires et
concepts et les méthodes
méthodes

Falsification Présente Présente et très poussée

33
2- Positionnement épistémologique

a) Les postures
INDUCTION DEDUCTION

Théorie

Construction
Application de
de la théorie
la théorie

Théorique Généralisation Test Théorique


Hypothèses
Empirique empirique Empirique

- si objectif = Explorer ou comprendre:


Observations
approche inductive

- si objectif = Décrire: approche inductive ou


INDUCTION DEDUCTION
déductive selon les cas
- si objectif = Expliquer, vérifier ou prédire:
démarche déductive

34
a) Traduction dans la pratique

1°) L’induction simple


peut prendre des formes ci-après

i) Explorer Ex: Entretiens, observations

ii) Explorer Maîtriser

Partant des cas ou observations empiriques et de la


littérature , on cherche à identifier l’ensemble des situations
possibles pour choisir la meilleure.

35
iii) Maîtriser

Comprendre Vérifier Décrire


Explorer

Induction simple

On cherche par exemple à observer sur un grand échantillon, par


une analyse typologique

 Entretiens en profondeur. Possibilité d’identifier les grandes


catégories existantes pour les analyser ensuite en profondeur et
mieux comprendre le phénomène.

36
2°) L’approche abductive: Inductif – Déductif

Explorer Décrire

Après analyse exploratoire, on procède à d’autres analyses


exploratoires (avec autres méthodes). On examinera alors si les
résultats convergent.

3°) La Déduction simple

Explorer Vérifier

Partant des entretiens qui permettre de comprendre, on


procède directement à des test sur un large échantillon.

37
3°) Approche hypothético-déductive
Cas classique d’une recherche
hypothético-déductive avec
toutes les étapes et tous les
Maîtrise objectifs
r

Explorer Décrire
Vérifier

Approche hypothético-déductive

38
4°) Synthèse

Maîtriser

Explorer
Comprendre Vérifier Décrire

39
Recherche
Synthèse Etude
Déduction Induction
Définition et intérêt
du Définition et intérêt du Définition du problème
problème problème
Evaluation des
Evaluation des connaissances et
connaissances et données données existantes
existantes

Formation des concepts et Hypothèses de travail


Phases du processus

spécification d’hypothèses

Mise sur pied du plan de Mise sur pied du plan Mise sur pied du plan
recherche et de la de recherche et de la de recherche et de la
méthodologie méthodologie méthodologie

Recueil des données Recueil de l’information Recueil de l’information


et des données
Analyse Analyse Analyse

Interprétation Interprétation Interprétation

Explication / implication Explication / implication Explication / implication


managériales et aide à la managériales et aide à managériales et aide à
décision la décision la décision

Vérifier Explorer
Objectifs

Expliquer Comprendre Tous les cas


Décrire Décrire
40
3- LES ETAPES DU
Identification et opérationnalisation du problème
PROCESSUS
Définition du problème

1 Besoin en information

Hypothèse

Cadre de recherche

Choix du type de recherche


2
Chois de la méthodologie pour la collecte
des données

Choix des instruments de mesure

Collecte des données

Elaboration du plan d’échantillonnage


3 Formation des enquêteurs

Collecte des données

Contrôle

41
Traitement et analyse des données

Codification
4
Traitement

Plan d’analyse et analyse des données

Conclusion

Faits majeurs
5
Recommandation / Implications

42
1) - La définition du problème

Problème bien défini = problème à moitié résolu


- Bien distinguer le problème de ses symptômes
ex: mes performances baissent, que faut-il faire? Baisse des
performances= manifestation ou symptômes du problème?
Le problème peut se trouver ailleurs (démotivation du
personnel, perte de compétitivité, mauvaise stratégie,
conjoncture, etc.
- Investir dans la définition du problème: réflexion
en profondeur, exploration
- Bien étudier le décideur et son environnement: il
a l’information pertinente et parfois sans le savoir, il ne la
donne que si on la lui demande (phase
d’approfondissement)

43
GRILLE DE CODIFICATION ET DE DEPOUILLEMENT

Variable Code Réponse


N1
1
QS N
2
N2

1 n1
2 n2
Q2 3 n3 N1
4 n4
5 n5

44