Vous êtes sur la page 1sur 42

Les fosses septiques

OBJECTIF
• Assurer:
– la liquéfaction partielle des matières
polluantes concentrées dans les eaux usées
– la rétention des matières solides et des
déchets flottants.
– un prétraitement efficace et une liquéfaction
des rejets (indispensable à la phase
d’épuration de l’eau qui suit la fosse)

2006 Les fosses septiques 2


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Collecte de l’ensemble des eaux usées
produites dans la maison (eaux vannes et
eaux ménagères)= fosse toutes eaux
• Existe latrine avec séparation urines et
matières fécales (ECOSAN: Vietnamienne
et Eco VIP: Ventilated Improved Pit)
• Eaux pluviales sont exclues de la collecte

2006 Les fosses septiques 3


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT

Système de rejet sur fosse septique (source : Franceys, Pickford J. & Reed R., 1995,
Guide de l’assainissement individuel, Organisation mondiale de la santé)

2006 Les fosses septiques 4


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT

Schéma de principe d’une fosse septique (Source : Ministère de l’Environnement, Agence de l’Eau Rhône
Méditerranée Corse, 1994, Assainissement des eaux usées pour les sites isolés en montagne)

2006 Les fosses septiques 5


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT

Vue en coupe d'une fosse septique courante avec regards de prélèvement et filtre d’effluent (Source : Éric Brunet, Centre
ontarien des eaux usées rurales, Université de Guelph)

2006 Les fosses septiques 6


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Dimensionnement de la fosse:
C=3PrQ
Avec :
C = Capacité de la fosse (volume)
P = nombre de personne
r = Temps de rétention (1 jour)
Q = Quantité d’eau rejetée /personne/jour

2006 Les fosses septiques 7


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Disposition en 2 compartiments, le premier étant au
moins le double du second
• Cloison de séparation protège le Té prolongeant la
tuyauterie de sortie contre les turbulences provoquées
par les afflux d’alimentation en eaux usées et permet
l’amélioration de la qualité de l’effluent
• Canalisation d’entrée se terminant par un Té ou coude
plongeant de 30 cm en dessous du plan d’eau
• Dispositif de sortie en forme de té: ne doit pas évacuer
les boues ou les flottants
• Canalisation supérieure pour l’évacuation des gaz

2006 Les fosses septiques 8


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Par observation dans de nombreux pays
les dimensions suivantes donnent de
meilleurs résultats:
– hauteur minimale 1,20 m à 1,30 m
– Volume utile total 3m3

Ces valeurs sont valables pour 4 habitants


européens

2006 Les fosses septiques 9


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT

• Une fosse septique en fonctionnement comporte


4 couches:
– Zone des boues sédimentées
– Zone aqueuse éliminée au fur et à mesure par le Té
prolongeant la sortie
– Zone des flottants(matières grasses en fermentation)
– Phase gazeuse (gaz issus de la décomposition
anaérobie)

2006 Les fosses septiques 10


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Accumulation des matières solides dans le premier compartiment et
qui y subissent une fermentation anaérobie basique ou " digestion ".
• Production de gaz:
– dioxyde de carbone (CO2)
– hydrogène sulfureux (H2S)
– méthane (CH4).
• Conduit de ventilation pour assurer l’évacuation des gaz formés in
situ
• A la surface, les bulles entraînent des particules de boues qui
finissent par former une croûte appelée " chapeau ".
• Dépôt au fond des matières solides
• Vidanges périodiques pour l’évacuation des matières solides.( tous
les 2ans)

2006 Les fosses septiques 11


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• un deuxième compartiment reçoit les effluents
décantés sous la forme d’un liquide clair.
• les eaux sortant de la fosse septique ne doivent
surtout pas être considérées comme épurées.
• Ce type d’ouvrage n’assure qu’un prétraitement
n’éliminant que très peu, voire pas du tout, la
pollution (en particulier la pollution biologique)

2006 Les fosses septiques 12


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Dans la fosse se réalisent 2 phénomènes:
– Physique:
• décantation des matières fécales et autres MES,
• flottation des matières moins denses que l’eau, en
particulier les graisses
– Biologique:
• liquéfaction
• digestion (des boues et des flottants par
fermentation anaérobie)

2006 Les fosses septiques 13


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Sédimentation
– Le fosse septique assure l'immobilité du liquide et,
par voie de conséquence, facilite la sédimentation
des matières solides en suspension, dont on se
débarrasse ensuite en enlevant périodiquement le
dépôt.
• Tout dépend de la durée de rétention, des dispositifs
d’arrivée et de sortie du liquide ainsi que de la fréquence de
vidange du dépôt.
– Les fortes chasses arrivant dans la fosse entraînent
une concentration momentanément élevée de
matières solides en suspension dans l'effluent par
suite du brassage que subissent les dépôts déjà
constitués.

2006 Les fosses septiques 14


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Ecume
– Graisses, huiles et autres matériaux plus
légers que l'eau flottent à la surface dès leur
admission dans la fosse et constituent une
couche d'écume (« chapeau de
digestion »)susceptible de se transformer en
croûte assez dure.
– Les liquides se déplacent alors entre cette
croûte et le dépôt.

2006 Les fosses septiques 15


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Digestion et solidification des boues
– La matière organique, présente dans les boues déposées et la couche
d'écume,ou « chapeau de digestion », est décomposée par des
bactéries anaérobies (H2O,CO2,H2S, CH4, acides gras volatils)
– Diminution de la quantité de boues et de flottants suite à la fermentation
– Les bulles de gaz qui se dégagent provoquent une certaine perturbation
de l'écoulement et permettent le réensemencement en permanence les
produits organiques biodégradables du « chapeau » qui se décompose
lentement et se liquéfie progressivement
– La vitesse du processus de digestion croît avec la température, avec un
maximum vers 35°C.
– L'utilisation de savon ordinaire en quantité normale ne devrait guère
affecter le processus de digestion (Truesdale & Mann, 1968).
– L'emploi de grosses quantités de désinfectant tue les bactéries, ce qui
inhibe le processus, et perturbe le fonctionnement de la fosse

2006 Les fosses septiques 16


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Stabilisation des liquides
– Le liquide des fosses septiques subit des
modifications biochimiques
• pas de données sur la disparition des micro-organismes
pathogènes.
• Majumder et al. (1960) ainsi que Phadke et al. (date non
précisée) ont constaté que bien que 80-90% des œufs
d'ankylostomes et d'Ascaris aient disparu des fosses
septiques étudiées, 90% des effluents contenaient encore un
nombre considérable d’œufs viables.
– Les effluents sortant des fosses septiques
contiennent un nombre important de germes
pathogènes.
• Leur utilisation pour l'irrigation des cultures ou leur décharge
dans les canaux ou les drains de surface posent problèmes

2006 Les fosses septiques 17


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
FONCTIONNEMENT
• Des annexes peuvent constituer des
équipements complémentaires à la fosse
– Dégraisseur
• Éliminer les matières grasses et les flottants des eaux
ménagères ( nécessaire si la production d’huile et de graisse
est importante ou si la fosse est placée à 10 m de la source
de rejet) avant admission dans la fosse toutes eaux
• Placé en amont de la fosse
– Décolloïdeur ou pré filtre :
• Retenir les MES et colloïdes pouvant colmater le système
d’épandage
• Placé en aval de la fosse

2006 Les fosses septiques 18


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP
Description
• Infrastructure
– La fosse est constituée de deux chambres de traitements ayant chacune les dimensions suivantes : 60 x 87
x 113 cm.
– Les dalles de la latrine Eco-VIP sont de deux types :

• Dalle de défécation – ventilation :

– Cette dalle mesure 175 cm x 113 cm. Elle est réalisée en béton armé dont le ferraillage est constitué d’un
maillage de fer 6 et de fer10 ayant un espacement variant entre 13 et 15 cm. Sur cette dalle sont réalisés
deux trous servant de trous de défécation et deux trous de ventilations.

• Deux dalles de vidange

– Comme la dalle précédente, elles sont faîtes en béton armé et ont pour dimensions 87 cm x 70 cm avec une
épaisseur de 8 cm. Contrairement à la dalle de défécation ventilation qui supporte une partie de la
superstructure ; elles ne supportent aucune charge, sinon leur propre poids et des personnes qui marchent
dessus. Pour cette raison, ces dalles sont uniquement constituées de maillages de fer 6 espacés de 15 cm.
– La fosse est recouverte de la dalle de défécation- ventilation. Cette dalle est munie d’un trou qui
communique avec un bidon de 20 L par l’intermédiaire d’un tuyau PVC pour la collecte des urines et de
deux autres dalles de vidange de dimensions chacune 0,70 x 0,87 cm. Les eaux de lavage anal sont
admises directement dans la fosse à travers les trous de défécation.
– La fosse de la latrine Eco-VIP est enterrée et présente des joints ouverts pour permettre l’infiltration des
eaux de lavage anal admises dans la fosse.
– Les dalles de vidange sont situées à l’arrière de la cabine pour l’évacuation des matières digérées.

2006 Les fosses septiques 19


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP
• Superstructure
– La superstructure est réalisée en parpaings creux de 12 cm. Les
murs sont montés jusqu’à 2 m de hauteur pour la partie la plus
basse de la cabine. Une ouverture est laissée sur chaque façade
des trois murs de clôture pour l’aération de la cabine. Une porte
de 1,80 m sur 0.70 m est prévue sur la façade principale.
– La superstructure ne repose pas entièrement sur la fosse, une
petite fouille de 40 cm de large et 45 cm de profondeur est
réalisée en vue d’y construire un soubassement pour la partie du
mur qui ne repose pas sur la dalle.
– Les éléments de cheminée, confectionnés en ciment avec des
moules de dimensions extérieures de 20 cm de côté, sont posés
par la suite au dessus des trous de ventilation. Un grillage
moustiquaire est attaché au niveau de la dernière brique au-
dessus de la cabine sur la colonne de l’aération.

2006 Les fosses septiques 20


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP

Trou de
défécation
Urinoir

dalle cabine Eco-VIP


2006 Les fosses septiques 21
Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP

Maquette d’une latrine Eco-VIP

2006 Les fosses septiques 22


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP
Fonctionnement
• Les deux fosses de la latrine Eco-VIP sont utilisées alternativement et n’admettent
pas beaucoup d’eau. En effet, une des deux fosses est utilisée par les usagers
jusqu’à ce qu’elle soit pleine, puis elle est fermée et la seconde ouverte. Les eaux de
lavage anal sont admises directement dans la fosse. Les urines sont évacuées vers
un bidon de 20 l logé dans un regard à l’aide d’un tuyau PVC.
• L’eau de lavage de la toilette peut être admise dans la fosse, ce qui n’est pas le cas
pour l’urinoir. Il est nettoyé soit à l’aide d’une éponge pour éviter que l’eau rentre
dans le bidon d’urine. L’autre alternative qui se présente est de faire sortir le bidon au
moment de l’entretien de la toilette.
• A la fermeture de la fosse pleine, la partie liquide s’infiltre dans le sol. Pour la partie
solide, un processus de compostage se passe à l’intérieur de la fosse où les
substances organiques sont minéralisées et transformées en humus.
• Quant à l’urine, elle est stockée dans les bidons de 20 l. Lorsque le bidon est plein, il
est remplacé par un autre (chaque bénéficiaire dispose de 5 bidons).
• Les éléments de cheminés et l’utilisation éventuelle de cendre réduisent les odeurs
provenant de la fosse. En effet, la cendre renferme du carbone qui permet de limiter
les dégagements de l’azote contenu dans les matières fécales, d’où une réduction de
l’émission des odeurs.
• La vidange se fait après ouverture des dalles de vidange.

2006 Les fosses septiques 23


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP
Avantages :
• Utilisation facile, pas de contrainte concernant le
lavage anal
• Accès facile pour les enfants et pour les
personnes âgées (pas d’escaliers)
• Ne nécessite pas beaucoup d’eau
• Possibilité d’utilisation des urines et des fèces
comme fertilisant dans les champs
• Construction facile
• Pas d’odeurs au moment de la vidange.
2006 Les fosses septiques 24
Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP
Inconvénients :
– Coût encore relativement élevé de construction pour
des populations pauvres ;
– Nécessite de faire beaucoup de sensibilisation pour
l’acceptation de ce type de latrine par la population.
Cette sensibilisation a commencé dans les deux sites
par la mise en place d’ouvrages d’assainissement
pilotes et des séances de démonstration d’utilisation
des urines et fèces en agriculture. Ultérieurement,
lors de la phase de dissémination des outils de
vulgarisation devront être conçus et des visites
guidées organisées.

2006 Les fosses septiques 25


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP
Exécution fouille

Un maçon est entrain de faire une fouille de 60 cm


de profondeur pour une fosse Eco-VIP

2006 Les fosses septiques 26


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP
Le coulage des dalles de
Eco-VIP se fait sur un
coffrage en bois placé sur
un sol préparé, déblayé,
nivelé, arrosé.
Les trous de défécation et
les trous de ventilation sont
aménagés sur les dalles.
Le coffrage est segmenté
en trois compartiments :
- un compartiment de la
dalle de défécation-
ventilation ;
- 2 compartiments pour les
Coulage des dalles Eco-VIP
dalles de vidange.

2006 Les fosses septiques 27


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP

Réalisation de la fosse de la latrine Eco-VIP avec des parpaings pleins. Elle est constituée de deux
compartiments avec un mur de cloison en ciment.
2006 Les fosses septiques 28
Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP

Fermeture de la fosse avec la pose d’une dalle après exécution de la


fosse. Les dalles sont arrosées pendant 03 trois jours avant la pose
2006 Les fosses septiques 29
Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrines Eco-VIP

Une latrine Eco-VIP dans le village de Mbèye


en fin de construction
2006 Les fosses septiques 30
Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrine Vietnamienne
• Description

– La latrine de type vietnamien comporte deux compartiments. Il est entièrement


construit hors sol, reposant sur une plate- forme en béton d’épaisseur 10 cm. La
dalle de couverture comporte deux trous de défécation, des repose- pieds et une
rigole pour les urines. A l’arrière se trouvent deux ouvertures de 40 cm sur 40
cm. L’accès à la cabine est assuré par des escaliers.
• Fonctionnement
– Les fosses sont utilisées alternativement.
– Avant de commencer l’utilisation, de la terre sèche est répandue au fond pour
absorber l’humidité et empêcher les selles de se coller.
– Après chaque utilisation, de la cendre est répandue sur les selles déposées. La
cendre absorbe l’humidité, neutralise les mauvaises odeurs et rend les selles
moins attirantes aux insectes et mouches.
– Il n’y a dans la fosse que les selles, les cendres et la terre formant un produit sec
et compact.
– Les fosses se remplissent au bout de six mois environ pour une famille de 15 à
20 personnes. Ainsi, la vidange du produit sec, sans odeur ni germes, a lieu tous
les six mois. Le système utilisé correctement fonctionne très bien.

2006 Les fosses septiques 31


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrine Vietnamienne
Processus de construction de la latrine Vietnamienne

Coulage radier. La latrine Vietnamienne est construite entièrement hors sol

2006 Les fosses septiques 32


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrine Vietnamienne

Le coulage de la dalle se fait sur le coffrage en bois placé sur un sol préparé, déblayé, nivelé, arrosé.
Les trous de défécation et les trous de ventilation sont aménagés sur la dalle

2006 Les fosses septiques 33


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrine Vietnamienne

La fosse repose sur le radier et est faite en trois rangées de briques. Elle est en deux compartiments et est
constituée en parpaings pleins de 15 cm.

2006 Les fosses septiques 34


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrine Vietnamienne

La cabine de la latrine Vietnamienne est hors sol Une vue de derrière de la latrine vietnamienne avec les
deux tuyaux de ventilation et les deux endroits prévus pour
la vidange situés au bas de la cabine

2006 Les fosses septiques 35


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrine Vietnamienne

Puisard pour récupérer les eaux de lavage anal (Latrine de type vietnamien)

2006 Les fosses septiques 36


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Latrine Vietnamienne
• Avantages
– Ne nécessite pas beaucoup d’eau ;
– Possibilité d’utilisation des urines et des fécés comme fertilisant
dans les champs ;
– Construction facile ;
– Pas d’odeurs au moment de la vidange.
• Inconvénients
– Coût encore relativement élevé de construction pour des
populations pauvres ;
– Nécessite de faire beaucoup de sensibilisation pour l’acceptation
par la population de ce type de latrine ;
– Existence d’escaliers rendant difficile l’utilisation de ce type de
latrine aux personnes âgées et aux enfants.

2006 Les fosses septiques 37


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
Différences entre les deux types de
latrine : Eco-VIP et Vietnamienne

• La latrine Vietnamienne est entièrement


construite hors sol avec des escaliers, tandis
que les fosses de la latrine Eco-VIP sont en
profondeur ;
• Les eaux de lavage anal sont admises dans la
fosse Eco-VIP, par contre celles de la latrine
Vietnamienne sont drainées dans un puisard ou
parfois dans un plateau absorbant.

2006 Les fosses septiques 38


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
PRODUITS DE LA FOSSE
SEPTIQUE
• Boues
• Eaux usées prétraitées mais chargées de
germes et autres polluants
• Gaz : CO2, H2S, CH4

• Comment
– éliminer les boues des fosses ?
– éliminer ou réutiliser les eaux usées?

2006 Les fosses septiques 39


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
PRODUITS DE LA FOSSE
SEPTIQUE
• Différentes méthodes pour la prise en charge
des boues de vidanges des fosses septiques:
– Épandage agricole possible lors des périodes de
labour
– Aménagement de lit de séchage (aires spécialement
aménagées pour recevoir un volume précis de
matière de vidange)
– En décharge
– Déversement en tête de station d’épuration
– compostage

2006 Les fosses septiques 40


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
PRODUITS DE LA FOSSE
SEPTIQUE

Image d’un tas de fèces hygiènisés issus des fosses Eco VIP
2006 Les fosses septiques 41
Ing.Abdoukhadir NDIOUCK
CONCLUSION
• Boues issues des fosses septiques
– suivre la filière gestion des déchets
– font l’objet d’une réglementation (Code de
l’environnement, décret 84-1130 portant règle des
services de l’eau et de l’assainissement)
– Agriculture (Eco San)
• Eaux usées issues des fosses toutes eaux:
– Épandage (traitement au lieu de production)
– Accès à la station de traitement d’eau usées
• Traitement avant élimination dans milieu récepteur
• Traitement pour réutilisation (?)

2006 Les fosses septiques 42


Ing.Abdoukhadir NDIOUCK