Vous êtes sur la page 1sur 27

LA METHODE DU

PATIENT TRACEUR
Méthode d’amélioration de la qualité
et de la sécurité des soins.

Service QGDRSE Juin 2017 1


La méthode du Patient Traceur (PT)
permet d’analyser de manière
rétrospective la prise en charge globale
du patient dans le cadre
de son parcours, depuis l’amont de son
hospitalisation jusqu’à l’aval, en évaluant
les processus de soins, la coordination
avec les professionnels,
les organisations et les systèmes

Service QGDRSE juin2017 2


Méthode PT :
une double originalité
 Prise en compte de l’expérience du patient
 Réunion de tous les professionnels
concernés par la pec du patient, tout au
long de son parcours
 Favorise les échanges et la communication
entre les acteurs de la pec et avec le
patient, acteur de celle-ci
 Approche pédagogique, sans jugement ni
recherche de responsabilités

3
Un lien fort
avec la démarche Q/GDR
de l’établissement

 Un axe stratégique de la politique qualité


de l’établissement
 Une mise en œuvre inscrite dans la
politique et le programme d’amélioration
de la qualité et de la sécurité des soins
 Un message à l’attention des
professionnels du soin : médecins, cadres
soignants, infirmiers

4
La méthode du PT
en 10 points (1)

Une méthode d’amélioration de la


qualité des soins en équipe
pluriprofessionnelle
- Analyse rétrospective de la pec du patient
- Analyse des interfaces et de la collaboration
interdisciplinaire
- Identification et mise en œuvre d’actions
d’amélioration

5
La méthode du PT
en 10 points (2)

Prise en compte dans la méthode


de l’expérience du patient
et de ses proches
- Une rencontre personnalisée avec le patient (et/ou ses proches)

6
La méthode du PT
en 10 points (3)

Une méthode inscrite dans la


démarche QGDR
- Une organisation propre à chaque structure (pool de personnel
formé)
- Un appui méthodologique et un accompagnement par des
personnels formés à la démarche

Service QGDRSE Mars 2016


BC 7
La méthode du PT
en 10 points (4)
Un animateur formé à la méthode
et aux méthodes d’évaluation
- Connaitre les fondements et les principes de la méthode PT
- Coordonner, animer les rencontres
- Favoriser un climat de confiance pour créer un dialogue
constructif

La méthode doit être conduite selon une


démarche pédagogique, transparente,
bienveillante et non culpabilisante, sans
jugement sur le travail et sans rechercher la
responsabilité des professionnels
-

8
La méthode du PT
en 10 points (5)

Une méthode qui réclame une


organisation rigoureuse
- La réunion avec l’équipe requiert la disponibilité des professionnels
en charge du patient en particulier des médecins
- Un temps dédié de 2h00 (entretien patient compris) hors
temps de préparation et d’organisation des rencontres

9
La méthode du PT
en 10 points (6)
Un fil conducteur : le parcours du patient
Entrée
- La « porte d’entrée » de l’audit PT débute à l’admission du patient, quelle que soit la
modalité, urgence, entrée directe, entrée programmée …

- L’admission est un moment privilégié au cours duquel l’équipe « récolte » une


multitude d’informations sur le patient

Sortie
- La « porte de sortie » de l’audit est la sortie du patient

- La sortie est un temps de soin important, le dernier segment du processus parcours


patient, au cours duquel le patient reçoit les dernières informations et
recommandations de l’équipe soignante

10
La méthode du PT
en 10 points (7)
Les 6 fondamentaux de la méthode
- Le choix d’un patient correspondant à un profil préalablement
défini (pathologies prévalentes, parcours complexes …)
- L’information du patient et la recherche de son consentement
pour analyser sa pec et le rencontrer
- La rencontre du patient durant environ 30mn
- L’analyse de la pec avec l’équipe pluriprofessionnelle, autour du
dossier du patient
- Un temps d’échange avec les professionnels pour synthétiser et
analyser les constats et prioriser les actions à mettre en œuvre
- Une mise en œuvre et un suivi des actions d’amélioration

11
La méthode du PT
en 10 points (8)

Des outils de la HAS mis à disposition


des animateurs
Guide méthodologique « le patient traceur en établissement de santé »

L’analyse de la pec est réalisée à partir de 2 grilles :


- 1 grille d’entretien avec le patient
- 1 grille pour l’analyse de la pec avec l’équipe

12
La méthode du PT
en 10 points (9)

Une exigence de respect du secret


professionnel
- Une garantie du secret professionnel (art L. du CSP)
- Une garantie de la confraternité médicale (art 56 du code de la
déontologie médicale)
- Un strict respect, par tous les professionnels, de la confidentialité des
échanges

13
La méthode du PT
en 10 points (10)

Une méthode reconnue DPC

- Une méthode reconnue comme méthode de développement


continu (DPC, HAS 2012)

- Un travail pluriprofessionnel et pluridisciplinaire

14
Le PT dans la V 2014 HAS
 Temps de visite strictement réservé aux
médecins et aux soignants (mais sans rencontre
avec le patient pour les soignants)
 Sélection de patients ayant un profil
spécifique : lien avec les thématiques du
programme de visite, modalité de pec
particulière …
 Accord impératif du patient

15
Comment faire ?
- Le bloc note PT
- Conduire l’investigation
- Synthèse et action
Service QGDRSE Mars 2016
BC 16
Le bloc note PT (1)

 Une grille générique PT avec les invariants


du processus + les points d’observations
liés au registre spécifique de pec du patient

PT = 2 précautions incontournables
� aucun jugement sur la pertinence des stratégies
diagnostiques ou thérapeutiques
� le recentrage systématique sur la pec du seul
patient concerné (en refusant toute extrapolation)

17
Le bloc note PT :
les étapes du parcours (2-1)

 Admission et accueil du patient et de son


entourage
 Evaluation initiale et continue, projet personnalisé de
soins
 Information du patient
 Consentement et participation du patient
 Examens complémentaires
 Prise en charge médicamenteuse
 Prise en charge de la douleur
 Education thérapeutique du patient, prévention et
éducation pour la santé

18
Le bloc note PT :
les étapes du parcours (2-2)

 Identification du patient
 Urgences vitales
 Continuité et coordination des soins
 Gestion des données du patient
 Sortie (ou transfert) du patient
 Droits du patient
 Fin de vie
 PEC du risque infectieux
 Gestion des évènements indésirables
 EPP
 Satisfaction du patient

19
Conduite de l’investigation PT :
l’organisation

 Rencontre équipe : 1h30


 Sur le lieu d’hospit. du patient (US, HDJ…)
 Avec l’équipe de pec du patient
 A partir du dossier du patient

20
Conduite de l’investigation PT :
la rencontre avec l’équipe

 Présenter de manière synthétique les


objectifs et la méthodologie de la
démarche
 Se faire présenter le dossiers avec les
modalités de la pec, par le médecin
 Mener l’investigation en privilégiant un
déroulement chronologique du processus

21
Conduite de l’investigation PT :
la rencontre du patient (1)
 Un temps d’investigation de 30 mn, après
la rencontre avec les professionnels
 Un « collège singulier » auditeur / patient
 Le recueil de la perception du patient sur
son « expérience » de soin
 Se présenter au patient
 Rappeler les objectifs de la méthode
(possibilité d’interrompre l’entretien à tout
moment)

22
Conduite de l’investigation PT :
la rencontre du patient (2)

 Entretien uniquement sur l’organisation et


la manière dont la pec est organisé
 Aucun commentaire sur la pathologie ni
sur la pertinence des options
diagnostiques et thérapeutiques
 Information du patient sur l’absence de
retour de ses propos = garantie de liberté
de parole

23
Conduite de l’investigation PT :
débriefing avec l’équipe

 Reformulation des réponses aux questions


de l’auditeur pour s’assurer de leur
justesse
 Evocation des principales exigences non
satisfaites pour obtenir une covalidation
 Une non-conformité constaté ne mène pas
a une extrapolation sur l’ensemble des
dossiers

24
La synthèse des observations
 Observations inscrites sur le bloc note
 Relever principalement les observations à
caractère « négatif » en les argumentant
(le patient admis n’a bénéficié d’une observation médicale
qu’après 18h de présence, le renouvellement de la mise en
isolement ne figure pas dans le dossier …)
 Mentionner les conformités sans détailler
 Rattacher à un critère du manuel de
certification et inscrire dans une des étape
du PDCA (facultatif pour notre démarche)

25
Et maintenant ?
 Un pool d’auditeurs sur l’établissement :
 Un ou deux médecins quelle que soit leur
spécialité
 Deux CSS ou RI
 Deux infirmiers
 Un équilibre entre les filières et entre
l’intra et l’extra hospitalier
 Un accompagnement méthodologique
 Un engagement à réaliser (?) audits tous
les ans

26
Merci pour votre attention !

27