Vous êtes sur la page 1sur 17

L’AVARE

DE MOLIÈRE

Andrea Casanova Carballo 1º BAC A


Situation de l’œuvre

L’Avare, écrite par Molière, a été représentée ou la première fois le 9 septembre 1668
sur la scène du Théâtre du Palais-Royal mais elle a été publiée en 1669.

C’est une comédie dramatique en cinq actes et en prose.


Situation de l’œuvre

Le vrai nom de Molière est Jean-Baptiste


Poquelin. Il est un dramaturge et comédien
français qui est né le 17 février 1622, à Paris.
À 21 ans, Molière décide de former la troupe de
l’Illustre Théâtre. Il écrire ses premières œuvres
(L’Étourdi et Le Dépit Amoureux) pendant qu’il
parcourt les provinces méridionales du royaume
avec sa troupe et Madeleine Béjart, sa
maîtresse. Malgre celá, le projet a échoué en
1644 et Molière est emprisonné à cause de ses
dettes.
Plus tard, Molière retourne à la troupe, qui a
changé de nom pour ”Troupe de Monsieur”. De
retour à Paris en 1658, Molière remporte l'année
suivante un brillant succès avec Les Précieuses
ridicules.
Situation de l’œuvre

En 1662 il épouse l'actrice Armande Béjart, jeune


sœur de Madeleine Béjart.
Une de ses œuvres, L’École des femmes est
accusée d’être une pièce irréligieuse et immoral.
Plus tard, il a écrit la comédie Tartuffe, qu’est
interdite pendant plusieurs années à la demande de
l'archevêque de Paris. Molière était considéré
comme un diable par la société française du
moment. En 1665, Louis XIV, qui soutenait la
troupe financièrement, nomme Molière
responsable des divertissements de la cour.
Molière meurt d'une hémorragie pulmonaire en
février 1673 juste après la quatrième représentation
du Malade imaginaire durant laquelle il ressent des
douleurs en interprétant d'Argan, le rôle principal.
Il est enterré au Père Lachaise, à Paris, à côté de
Jean de la Fontaine.
Situation de l’œuvre

Liste des pièces de Molière:


L'Amour médecin (1665)
•Le Médecin volant Le Misanthrope (1666)
• La Jalousie du Barbouillé Le Médecin malgré lui (1666)
•L'Étourdi ou les Contretemps (1655) Mélicerte (1666)
• Le Dépit amoureux (1656) Pastorale comique (1667)
•Les Précieuses ridicules (1659) Le Sicilien ou l'Amour peintre (1667)
•Sganarelle ou le Cocu imaginaire (1660) Amphitryon (1668)
• Dom Garcie de Navarre ou le Prince jaloux George Dandin ou le Mari confondu (1668)
(1661) L'Avare (1668)
•L'École des maris (1661) Le Tartuffe ou l'Imposteur (1669)
•Les Fâcheux (1661) Monsieur de Pourceaugnac (1669)
•L'École des femmes (1662) Les Amants magnifiques (1670)
• La Critique de l'École des femmes (1663) Le Bourgeois gentilhomme (1670)
•L'Impromptu de Versailles (1663) Psyché (1671)
•Le Mariage forcé (1664) Les Fourberies de Scapin (1671)
•La Princesse d'Élide (1664) La Comtesse d'Escarbagnas (1671)
•Le Tartuffe ou l'Hypocrite (1664) Les Femmes savantes (1672)
•Le Festin de Pierre (1665) Le Malade imaginaire (1673)
Résumé

Harpagon est une homme très avare et matérialiste. Il


donne la priorité à l’argent qu’à ses enfants, à qui il
cherche des mariages. Élise est sa fille. Elle est amoureuse
de Valère, qui a renoncé à sa patrie pour être auprès d’elle.
D‘un autre côté, Cléante, le fils d'Harpagon, veut épouser
Mariane, une femme qui n’est pas riche.

Mais Harpagon veut se marier avec Mariane et qu’Élise


épouse un homme qu'elle ne connait pas. Alors que la
cassette d’Harpagon est volée, Élise et Cléante cherchent
des solutions. La solution est Anselme, l'homme qui allait
épouser Élise. Il est le père de Mariane et Cléante et il est
prêt à payer les deux mariages pour le bonheur de ses
enfants, et à la joie d'Harpagon, qui a récupéré son argent.
Les personnages (des personnages principaux)

HARPAGON

Harpagon est le personnage principal. Il est âgé et c’est le


père d’Élise et Cléante.
De plus, il est un homme très avare, matérialiste et ses
enfants ne lui importent pas. Il est namoureux de la jeune
fille Mariane.
Son argent est volé mais il le récupère. Il ne se marie avec
personne à la fin de l'œuvre.
Les personnages (des personnages principaux)

CLÉANTE

Cléante est le fils d’Harpagon.


Il aime porter des perruques et des costumes chers.
Cléante est un personnage comique, parce qui il est vit
au-dessus de ses moyens et financièrement dépendant
de son père.
Il est amoureux de Mariane et il l’épouse à la fin de
l'œuvre.
Les personnages (des personnages principaux)

ÉLISE

Élise est la fille d’Harpagon.


Elle est une femme jolie et jeune. Elle a peur de son père et
ne fait pas front à lui bien qu'il l'oblige à se marier avec un
homme riche.
Elle doit se marier avec Anselme, mais elle finit par se marier
avec Valère, dont elle était amoureuse.
Les personnages (des personnages principaux)

VALÈRE

Valère est le fils d’Anselme.


Il est un homme honorable. Il fait tout son possible
pour pouvoir se convertir en favori du père d’Elise et
finalement lui demander la permission de se marier
avec sa fille.
Les personnages (des personnages principaux)

MARIANE

Mariane est la fille d’Anselme.


Elle est la prétendante d’Harpagon, mais elle est amoureuse
de Cléante. Mariane est très belle, aimable, simple et fidèle
mais elle est pauvre.
À la fin elle se marie avec Cléante après que découvre qui
Anselme est son père
Les personnages (des personnages principaux)

ANSELME

Anselme est le père de Valère et Mariane.


Anselme est l'avocat d’Harpagon, il apparaît à la fin de
l'histoire. Il aide à trouver le cassette de l'argent de
l'avare et résout les problèmes amoureux des jeunes en
apportant la dot.
Les personnages (des personnages secondaires)

• La Flèche: valete de Cléante, il vole la cassette.


• Brindavoine et La Merluche: laquais d’Harpagon.
• Froisine: messagère. Au commencement, elle a pour objectif que Mariane acepte de
se marier avec Harpagon, mais elle finit par aider Cléante.
• Maître Jacques: cuisinier et cocher de Harpagon. Il est jaloux de l'estime que
Harpagon donne à Valère.
• Le Comissaire.
Les grands thèmes

Le thème le plus important de l’Avare de Molière est l’avarice, qui est représentée
d’une forme comique à travers la figure d’Harpagon. Cela est démontré dans les
actions de ce personnage, comme quand il se sent allégé parce que Mariane est
simple et mange peu. C’est démontré aussi dans le moment que tous sont heureux
par les mariages sanf de Harpagon, qui compte les écus.
Les grands thèmes

L’autre grand thème est l’amour. L’amour est présent dans toute l'œuvre. Mais pas
uniquement l'amour romantique (le cas d'Élise avec Valère et Cléante avec
Mariane) celui qui se représente aussi dans la fidélité de la Flèche vers Cléante,
Froisine quand elle aide Élise...

D'autres sujets apparaissent comme la


vengeance que Maître Jacques sent
quand Valère l'a frappé, la méfiance
qu’Harpagon sentait envers ses
domestiques et ses enfants...
Les citations

« Les seules actions font connaître ce que nous sommes. »

« Tous les hommes sont semblables par les paroles, ce n'est que les actions qui les
découvrent différents. »

« Que la peste soit de l'avarice et des avaricieux ! »

« C'est être d'un naturel trop dur que de n'avoir nulle pitié de son prochain. »
Mon avis sur l’œuvre

J’ai aimé le livre et je le recommanderais parce qu'il me semble qu'il enseigne des
leçons qui peuvent être utiles comme par exemple l'avarice qui ne sert à rien. Être
obsédé des objets matériels est inutile et cela provoque l’éloignement des personnes.
De plus, c'est une œuvre qui me semble facile à lire, puisque le style de Molière est
simple et libre des fioritures, en plus d'amuser. La trame m'a semblé bonne et les
malentendus étaient drôles. En outre, c'est une représentation très bonne de la société
du moment.
Mon personnage favori est Harpagon. Malgré le fait qu'il est le "vilain" du livre, il m’a
fait rire et semblait très original. Au contraire, celui que je n’aime pas trop a été Maître
Jacques parce que je n'ai pas pu sympathiser avec lui.