Vous êtes sur la page 1sur 23

 

Le métabolisme phosphocalcique
 
 
I) Introduction (1) :

• Ca++ et Ph Jouent un rôle déterminant 
dans l’organisme. Ils interviennent 
dans de nombreux processus 
biologiques fondamentaux.
Introduction (2) 
A) Calcium :
• Constituant essentiel du squelette                 rôle 
plastique, maintien de l’homeostasie du ca++.
• Régulation de l’excitabilité neuro-musculaire.
• Régulation de la perméabilité membranaire.
• Coagulation du sang.
• Processus enzymatiques.
• Sécrétion glandulaire : endocrine et exocrine.
• 2ème messager cellulaire (Action des Hormones).
Introduction (3) 
B) Ion phosphate :
• Constituant du squelette              rôle plastique et du 
maintien de l’homéostasie du Ph.
• Métabolisme énergétique (mise en réserve et transport 
d’énergie : ATP et ADP).
• Activité des phosphorylases.
• Processus de régulation d’activité enzymatique .
• Composition de substances  indispensables : 
phospholipides, phosphoprotéines.
• Principal tampon intra cellulaire et urinaire :
 
II) Répartition du Ca++ et Ph dans l’organisme : (1)

A) Ca++ : 
• Eléctrolyte le plus abondant dans l’organisme 1,5 % du  poids corporel.
• 99 % du Ca++            Os, cartilage, dents.
• 1 % du Ca++              Tissus mous et liquides extracellulaire.

Ca++ extracellulaire (plasmatique) :


• Formes :
              Ca++  ionisé : actif – diffusable ou ultra filtrable (membranes capillaires du 
glomérule rénale) : 47,5 %.
              Ca++ intégré : dans les complexes d’amines organiques (phosphates, 
citrates, carbonates) : 6,5 %.
              Ca++ lié aux protéines (Albumine) : 46 %.
 
II) Répartition du Ca++ et Ph dans 
l’organisme : (2)
Au niveau  de l’intestin :        
Jéjunum : absorption  du Ca++ (duodénum).

                                                                        _
                    +                                                    
 
Vit D, Acidité, PTH Produits alcalins
       H sexuelles                                           Glucocorticoïdes 
                                                                      Alimentation grasse
 
 
 
                      Desquamation  des tissus cellulaires :
 
Tube digestif et des secrétions : 500 – 600 mg/J.
II) Répartition du Ca++ et Ph dans 
l’organisme : (3)
 
Ca++ intra cellulaires :
 Lié aux sels de phosphates                 11 g dans 1100 g de Ca++ total de l’organisme.
 
               Ca ++ osseux :
02 compartiments :
- Profond (calcium osseux profond 1000 g).
- Rapidement échangeable  ≈ 4g.
 
Reins :
Réabsorption au niveau du tube contourné distal et proximal.
 

+        PTH, diurétiques thiazidique, hypocalcémie.
 
II) Répartition du Ca++ et Ph dans 
l’organisme : (4)

B) Le phosphore
• Phosphore : différentes formes : quasi-totalité quasi 
filtrable.
• Phosphate inorganique : phosphore minéral dans le 
plasma, érythrocytes, hématies.
• Composés organiques phosphorés : 2/3 Ph plasma.
• Ions phosphates  divalents du plasma : pouvoir 
tampon du sang.
•  
II) Répartition du Ca++ et Ph dans 
l’organisme : (5)
Milieu extra cellulaire : variation en fonction de  l’âge :
NRS :   50 – 75 mg/l.
Enfants :  45 – 55 mg/l
Adultes : 30 -  45 mg/l
 
   Alimentation 
Variation en fonction             Rythme nycthémère.
   Matin
               Soir 
                    
II) Répartition du Ca++ et Ph dans 
l’organisme : (6)
Au niveau de l’intestin :
Absorption de 70 – 90 % phosphates alimentaire : 500 – 800 mg/J.

                                                                        _
                    +                                                    
•  
Vit D, PTH, GH, Hydroxyde d’alumine 
         Acidité intestinale                    Ca ++ 

             Au niveau du rein : excrétion des 2/3 du phosphore alimentaire.


 
II) Répartition du Ca++ et Ph dans l’organisme : (7)
C) L’os :
2 compartiments :
*  Organique : matrice protéique (agencement :
–Faisceaux : collagènes, protéines linéaire.
–Proline – Hydroxyproline.
 
* Inorganiques : Cristaux d’oxyapatite  (surface – réservoir d’ions).
 
Métabolisme osseux :
* Processus physico-chimique : dépôt et dissolution des cristaux.
* Processus cellulaire : remodelage osseux : destruction et formation osseuse selon un processus coordonné      
            (mécaniques) et hormonal.

*O stéoclastes : Résorption osseuse.
*O stéoblastes : formation osseuse :               minéralisation 
• 
                                  Résorption         Ш           formation 
 
 

                                 Homéostasie du remaniement osseux
III) Régulation du métabolisme 
phosphocalcique
* Facteurs hormonaux principaux :
PTH, Vit D++++++
           Calcitonine.

* Facteurs hormonaux accessoires :


• Hormones sexuelles.
• Hormone de croissance
• Hormones thyroidiennes
 
IV) Régulation du bilan phosphocalcique (1)  :

* Facteurs hormonaux :
PTH :
– Parathyroide.
– Hypocalcémie : stimulus du calcium ionisé plasmatique (feed back).
– Polypéptide de 84 aa (1-34                 PTH active : Pro PTH               PTH mure                                 
                     PTH active.
 
Réabsorption tubulaire proxi du Ca++ :
       Excrétion urinaire du Ca++.

  Réabsorption distale.

  Réabsorption tubulaire du phosphore.
 
        Excrétion urinaire du phosphore.
 
IV) Régulation du bilan phosphocalcique (2)  :

•                  Phosphatémie,         Phosphaturie.
 
- Activation : 1 α hydroxylase : hydroxylation du 25 hydroxy vitamine 
D                  Vit D active.

 
Os               PTH : Lytique : activation des ostéoclastes                  Ca++ 
dans la circulation 
 
• Intestin :               action PTH via Vit D active absorption du Ca+ + Ph.

 
IV) Régulation du bilan phosphocalcique (3)  :

• C a++ ionisé Thyroide
 
 
 
              PTH
 
 
 
IntestinOsRein.
 
IV) Régulation du bilan phosphocalcique (4)

La calcitonine : (TCT).
Hormone peptidique synthétisée par les cellules parafolliculaires de 
la thyroide.
Effet antagoniste à la PTH.
Stimulus : Hypercalcémie.
 
•    Os Activation d’ostéoblastes - Inhibition d’ostéoclastes  TCT                        
             pénétration du Ca++ dans l’Os
•       Rein

• Inhibition de la réabsorption du Ca++ et Ph.
• Inhibition de la 1 α hydroxylase.
IV) Régulation du bilan phosphocalcique (5)

NB :
 Effet antagoniste PTH/TCT                Ca++.

 Effet synergique PTH /TCT                Phosphore.

 
• Autres hormones :
La vitamine D :

  Vitamine D naturelle (Vit D : Cholecalciférol) endogène synthèse cutanée.
•                    Vit D3 : 2 hydroxylations hépatique en 25 et rénale (PTH++) 25OH               1-25 di OH 
cholécalciferol active.
•  
• Intestin                           Phosphorémie
– Vit D 
• Rein                     Calcémie.
•  
•  
• -     absorption active :     synthèse protéine  Ca BP intestinale.
•  

Os              minéralisation de l’os 
•                    Ostéolyse de l’os ancien : excrétion du calcium pour la minéralisation.
•  
•                    Action permissive de la PTH (os).
•  
IV) Régulation du bilan phosphocalcique (6)

• STH :

       Absorption intestinale du Ca++.
       Excrétion urinaire du Ca++.
       Excrétion urinaire du Ph.
       Remaniement osseux.
IV) Régulation du bilan phosphocalcique (7)

Les hormones thyroïdiennes :


       Absorption intestinale du Ca++.
          Excrétion rénale de Ca++.

Glucocorticoides :
Inhibition de la synthèse protéique 
(collagène)               Ostéoporose.
Exploration hormonale :

• Dosage de la PTH sérique :


– Dosage radioimmunologique . +++
– Etude indirecte du métabolisme phosphocalcique.

• Calcium sérique et urinaire :


– Calcémie totale : 90-105 mg/l / Protidémie.
– Calcium ionisé : calcium actif : 38-60 mg/l.
– Calciurie des 24 H : 100-300 mg/l
Exploration hormonale :

• Phosphore :
– Phosphore adulte : 30-45 mg/l.
       Enfant :  40-55 mg/l.

• Phosphaturie :
– 250-600 mg/24H (Alimentation )
 
• phosphatases alcalines :
Explorations dynamiques :

• Test à la PTH exogène :


– Réponse des récepteurs tubulaires à la PTH synthétique.
       + AMPc urinaire avant et après                   
            (-)  Resistances à la PTH (pseudohypopara)             perfusion veineuse    
             de 15 mn ou   2 à 5.
            AMPc urinaire  :   30 ‘ avant puis 30’, 60’, 90’ après               AMPc > 100    
            nmol/l.

• Test de charge calcique :


– hyperparathyroïdie atypique.
– Freinabilité de la sécrétion de la PTH par la charge calcique.

• Test de stimulation de la PTH par l’EDTA :


– hypoparathyroidie frustre.