Vous êtes sur la page 1sur 14

SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

SESSION 6.5

Coffrage du béton
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Fonctions du coffrage

Moulage de la forme

Moulage de la texture de surface

Maintien de la stabilité jusqu’au durcissement du béton

Protection contre la dessication pendant la prise et le durcissement

Protection contre les intempéries

Protection contre les chocs mécaniques

Réduction des échanges thermiques avec l’extérieur


SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Principales propriétés du coffrage

Non déformable  Le coffrage donne sa forme et sa texture au béton. Il ne doit


pas se déformer. Il doit résister à la poussée du béton et aux contraintes
dynamiques induites par la vibration

Rigide et stable  Le coffrage doit supporter sans tassement ni déformation les


charges : poids du béton, poussée du béton, charges de chantier…

Étanche  L’étanchéité en fond de coffrage, entre panneaux et au droit des


réservations, est nécessaire pour éviter toute fuite de laitance et des défauts
d’aspect du parement

Réutilisable  Le nombre de réemploi est fonction du type de coffrage. Tout


défaut de coffrage se retrouve sur le parement

Le coffrage doit résister à la poussée du béton frais


SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Composants du coffrage

Structure coffrante  Elément résistant au poids propre, à la poussée du béton et


aux charges de service (personnel, vent) - Montants, poutres, jambes de forces…

Raidisseurs verticaux ou horizontaux

Peau coffrante  Donne l’aspect final du parement

Etais, béquilles de stabilité

Dispositifs d’étanchéité

Passerelles et éléments de sécurité  Eléments intégrés ou indépendants


permettant au personnel de travailler en toute sécurité : échelles d’accès,
passerelles de travail ou plateformes de bétonnage, garde-corps, etc…

Nota - Des masques sont insérés dans les coffrages pour créer des ouvertures : ils comportent un fruit pour
permettre le décoffrage.
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Différents types de coffrage 1/2


Coffrages verticaux
- Panneaux
- Banches
- Coffrage tunnel
- Coffrage de poteaux
- Coffrage grimpant
- Coffrage glissant
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Différents types de coffrage 1/2 (suite)


Coffrages horizontaux
- Platelages
- Coffrage de poutre
- Coffrage de dalle pleine :
- Coffrage sur étaiement traditionnel
- Panneaux modulaires sur poutrelles
- Tables
- Coffrage nervuré
- Coffrage alvéolaire

Coffrages perdus : prédalles en béton…

Coffrages spéciaux et de formes variées

Premurs
2 panneaux en béton reliés par armatures avec partie centrale bétonnée in situ
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Différents types de coffrage 2/2


Coffrage en bois
- Bois : sciable, clouable, possibilités multiples d’assemblages
- Bois brut, poncé, raboté, traité
- Planches, madriers, bastaings, chevrons
- Textures variées
- Sapin, pin, mélèze, panneau de contreplaqué, contreplaqué bakélisé, contreplaqué marine…

Coffrage métalliques
- Surface lisse
- Nombreux réemplois
- La forte conductivité favorise les transferts caloriques

Coffrage plastiques
- Bonne qualité de parement
- Matrice thermoformée en PVC, polyéthylène, polyuréthane, silicone, polystyrène expansé
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Coffrages grimpants

Utilisés pour des structures de grande hauteur  Piles de pont, tours, silos…

Fixés à l’aide de boulons (ancrés dans le béton de la levée inférieure) ou de tiges


traversantes

Hissés par des vérins fixés au coffrage et s’appuyant sur la partie déjà bétonnée

Déplacés par levée successive dès que la dernière levée de bétonnage a durci

Cadence de montée du coffrage  De l’ordre de 3 jours


SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Banches
Éléments des banches utilisés pour le coffrage des murs ou des voiles
constitués de :
- Peau coffrante
- Raidisseurs verticaux et horizontaux
- Poutres de poussée empêchant la déformation des raidisseurs
- Étais de réglage de contre flèche, buttons
- Étais de contreventement
- Étais contrepoids
- Échelles de sécurité
- Passerelles de travail dotées de leur équipement de sécurité
- Portiques et autres dispositifs de préhension

Adaptabilité des peaux coffrantes sur les banches  Contreplaqué,


contreplaqué bakélisé, métal, composite, matrices collées, apport possible de
pièces décoratives

Banches  Reliées par des entretoises, traversées par des barres filetées qui
s’opposent à la poussée du béton
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Poussée du béton frais


Le béton exerce sur les parois verticales du coffrage une pression de type
hydrostatique  Poussée du béton frais

Poussée du béton  Fonction des caractéristiques et de la rhéologie du béton,


de la hauteur du coffrage et de la vitesse de remplissage des coffrages

Estimation de la poussée du béton


Coffrage de hauteur < 2 m  P (kN/m2) = 25 h (m)
Coffrage de hauteur > 2 m
Calcul intégrant 3 paramètres :
P1 : pression hydrostatique  Fonction de la hauteur du béton dans le coffrage
P2 : prise en compte de l’effet de voûte  Fonction de la vitesse de remplissage et de
l’épaisseur du voile
P3 : prise en compte du durcissement du béton  Fonction de l’ouvrabilité du béton, de la
température extérieure et de la vitesse de remplissage

Nota - La pression sur le coffrage se stabilise à partir de 2,50 m et reste constante jusqu’en bas du coffrage, du
fait de la structuration du béton
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Phasage de bétonnage d’un voile

1 - Implantation du voile à réaliser

2 - Mise en place d’une banche munie de son dispositif de stabilité

3 - Mise en place du ferraillage et des inserts éventuels

4 - Fermeture du coffrage

5 - Serrage par les tiges de liaison traversantes

6 - Coulage du béton

7 - Décoffrage par enlèvement des tiges traversantes et déplacement des coffrages


à la grue

8 - Mise en œuvre du béton  Par goulotte ou benne à manchette ou à la


pompe, par coulage par couches horizontales (30 cm < épaisseur < 60 cm),
par vibration de chaque couche en la liaisonnant à la couche précédente
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Principales étapes de préparation des coffrages

Vérification du positionnement et de la stabilité  Mise à niveau (cales, vérins) -


stabilité (étais fixés et réglés)

Vérification de l’étanchéité  Positionnement des divers panneaux, joints et


couvre joints

Nettoyage

Préparation de la surface  Application du produit de démoulage


SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Produits démoulants

Produits d’interposition  Facilitent la séparation entre le béton et la peau


coffrante

Assurent aussi la protection de la surface coffrante en vue de son réemploi et


facilitent l’entretien du coffrage

Agents de démoulage :
- Agents de séparation proprement dits : paraffines, cires liquides, ou en pâtes, corps gras
acides ou esters et tensioactifs
- Agents protecteurs des peaux coffrantes : antirouille, anticorrosion
- Agents anti-abrasion : pour éviter l’adhérence à la peau coffrante

4 catégories de démoulants  Produits à base d’hydrocarbures - Produits avec


solvants de synthèse - Produits biodégradables - Émulsions en phase aqueuse
SESSION 6 RECOMMANDATIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS

6.5 Coffrage du béton

Décoffrage
Coffrage  Possible si le béton atteint une résistance suffisante = 5 MPa

Si conditions climatiques moyennes (10° C < température ambiante < 25 °C)


et hygrométrie relative > 60 %  Résistance atteinte 12 à 14 h après le bétonnage
Délais  Fonction du type de ciment, de son dosage et de la géométrie de
l’ouvrage
Risques en cas de décoffrage prématuré  Déformation excessive des pièces
fléchies, fissuration des parties tendues, microfissuration préjudiciable à la durabilité

Décoffrage  À réaliser avec soin, sans choc

Produit de cure  À appliquer immédiatement après décoffrage

Hiver : précautions particulières à prendre  Maintien des coffrages et étaiements


prolongés

Nota - En cas de risque de gel, le béton ne doit plus être gélif SOMMAIRE SESSION 6
au moment du décoffrage
SOMMAIRE GÉNÉRAL

Vous aimerez peut-être aussi