Vous êtes sur la page 1sur 16

système respiratoire

ANATOMIE ANIMALE
Fonction principale
• Le système respiratoire permet de retirer de
l’air et de rejeter des vapeurs
• Conjointement avec le système circulatoire
afin de fournir l’oxygène au corps entier et afin
de le débarrasser du gaz carbonique.
• Les mouvements respiratoires sont en eux-
mêmes indispensables a l’entretien de la vie
L’anatomie du système respiratoire
• Les principaux
organes du système
respiratoire sont: Les poumons sont les organes
centraux, en quoi se produit
– Le nez
l’echange de gaz entre le
– Le pharynx sang et l’air, les autres parties
– Le larynx du système constituent les
– La trachée voies de circulation de l’air
inspire et expire
– Les bronches
– Les ramifications des
bronches, i.e.
bronchioles
– Les poumons
La cavité nasale
• Est la seule partie du système respiratoire qui
est visible de l’extérieur. L’intérieur du nez est
divisé en deux cavités nasales qui sont
séparées par une cloison appelée le septum
nasal.
• Dans cette cavité se régularise la température
et la filtration de l’air inspire
• Au niveau de cette cavité se trouve l’organe de
l’olfaction
La cavité nasale (suite)
• Situation: partie supérieure de la face, au dessus de la cavité
buccale et en avant de la cavité crânienne

• Toits et parois latérales: Formes par tous les os de la face a


l’exception du mandibulaire et l’hyoides
• Fond: Palais dur
• Partie postérieure: l’os ethmoïdes

• Contenu: la cloison nasale médiane qui sépare les deux cavités


nasales ( trois cornets et cinq méats)
• Orifices : Nasaux antérieurs (ollaires) et les nasaux postérieurs
( choanes)
Le larynx
• Appareil valvulaire complexe régularisant le volume d’air qui
passe a travers ces voies.

• Joue un rôle important dans la phonation (organe principal de


la voix).

• Contient des cartilages unis par des articulations, des


ligaments, des membranes et des muscles intrinseques ( les
cartilages sont au nombre de cinq : Impairs (cricoides,
tyroides et epiglote), paires (l’arytenoides)
Le larynx (suite)
• Situation : entre les muscles ptérygoïdes internes et en partie
au cou entre les glandes parotides

• Partie d’étude: vestibules, glotte et le compartiment extérieur

• Orifice: l’orifice d’entrée qui s’ouvre au fond du pharynx et


l’orifice de sortie qui le communique avec la trachée
La trachée
• L’air se rend à la trachée par l’entremise du larynx.

• La trachée et les bronches formées par sa bifurcation


sont des tubes de conduction constamment ouvert
(65 cm chez les bovins et 25 cm chez le mouton)

• Elle a deux portions (cervicale et thoracique)


• Origine: au cartilage cricoïdes du larynx
• Terminaison: A la bifurcation qui donne origine aux
deux bronches
Les bronches
• La trachée se divise ensuite en deux ou trois
branches que l’on appelle les bronches.

• Le bœuf en possède trois (gauche, droite et la


troisième qui est celle appliquée au lobe
apical du poumon)

• Origine: A la bifurcation de la trachée


• Terminaison: Au niveau de l’ilium pulmonaire
Les poumons
• Sont deux masses spongieuses et élastiques, logées dans
la cage thoracique.
• Ils occupent la majeure partie de cette cavité, au niveau
des poumons se réalisent l’oxygénation du sang et
l’élimination des produits gazeux
• Situation: Ils se trouvent aux cavités des sacs pleurales a
chaque cote du médiastin
• Partie d’étude: Deux faces (costales et mediastinique),
deux latérales (dorsales et ventrales), une base et un
sommet
• Division: le poumon est divise en lobes, le poumon droit
contient 3 (apical, cardiaque et diaphragmatique), le
gauche contient les lobes apical et diaphragmatique
La physiologie du système respiratoire
• Les principales fonctions du système
respiratoire sont :
– De fournir de l’oxygène à l’organisme
– De débarrasser le gaz carbonique.
• Ceci est possible grâce à la respiration, qui
nécessite 4 phénomènes :
– La ventilation pulmonaire
– La respiration externe
– Le transport des gaz respiratoires
– La respiration interne
Les 4 phénomènes essentiels
• La ventilation pulmonaire (respiration) : c’est le
processus qui implique la rentrée et la sortie de
l’air des poumons.
• La respiration externe : désigne l’échange gazeux
qui se produit entre les capillaires des poumons
et les alvéoles pulmonaires.
• Le transport des gaz respiratoires : C’est ce qui
désigne l’entrée de l’oxygène et du gaz
carbonique dans les poumons et les tissus, et leur
sortie par la circulation sanguine.
• La respiration interne (respiration cellulaire) :
c’est l’échange entre les cellules et le sang.
La respiration
• Est un processus entièrement mécanique qui
dépend des variations du volume survenant
dans la cage thoracique.
• Les poumons sont des organes passifs; ils
suivent les mouvements de la cage
thoracique.
• La respiration se fait par deux actions
distinctes:
– L’inspiration
– L’expiration
L’inspiration
• Consiste à faire entrer de l’air dans les poumons
en contractant le diaphragme (abaissement) et
les muscles intercostaux externes (soulèvement).
• Comme les parois des poumons adhèrent
fermement aux parois des thorax, ils s’étirent
pour s’adapter aux nouvelles dimensions du
thorax.
• En s’étirant, les poumons forcent l’air à pénétrer.
L’expiration
• Consiste à chasser l’air des poumons.
• Est passive et repose surtout sur l’élasticité
des poumons et moins sur la contraction
musculaire.
• À la suite de l’inspiration, les muscles du
diaphragme et intercostaux se relâchent.
• Les poumons, étant élastiques, retrouvent
leurs tailles initiales et expulsent de l’air hors
des poumons.
MERCI DE VOTRE ATTENTION