Vous êtes sur la page 1sur 24

 INTERET:

Partage et échange des expériences en fertilisation et irrigation .

 OBJECTIFS:
 Harmoniser la méthode de fertiliser et irriguer
 Choisir et valider une liste de produits a utiliser
 Approche de normalisation des coûts de la fertilisation
(2ème partie)
SOMMAIRE

 Rappels de bases
 Définition des stades phynologiques
 Calcul de plan de fumure

 Calcul des besoins en eau

 CAS PRATIQUE (MARRAKECH)


 Stades phynologiques
 Méthode de calcul des besoin en eau

 Mesure d’évapotranspiration

 Kc des agrumes (cas de Marrakech)

 Besoins en eau par stade


 Fertilisation par stade
 Bonnes pratiques
DEFINITION DES STADES PHYNOLOGIQUES DES
AGRUMES

 Phase 1. (DORMANCE).
fin de la récolte jusqu´à le ………………………> début de l´ouverture des bourgeons

 Phase 2. (RÉACTIVATION DE LA VÉGÉT


fin de lachûte physiologique juin ……..> jusqu´à un mois avant du début de la récolte
ou point ATION).
début de l´ouverture des bourgeons ….> au début de la floraison

 Phase 3. (MULTIPLICATION CELLULAIRE DES FRUITS NOUÉS).


début de la floraison ………….> fin de la chute physiologique de Juin

 Phase 4. (GROSSISSEMENT DES FRUITS). climatérique

 Phase 5. (MATURATION ET COLORATION DES FRUITS).


point climatérique …………………….> jusqu´à la fin de la récolte
CALCUL DES BESOINS EN EAU

• Approche simple : ET0


ETC = Kc. ET0
FAO-24 (1973, 1977) & FAO-56 (1998)

ETC

ET0 x

> 2 sources :
• ET0 à partir d’une station météo
• ET0 à partir du bac classe A
 CAS PRATIQUE DE MARRAKECH
STADES PHYNOLOGIQUE ET PROGRAMME DE FUMURE

CLEMENTINE AFOURER ORANGE NOUR

(JOURS) (JOURS) (JOURS) (JOURS)


PHASE 1 DORMANCE 60 0 30 30
PHASE 2 REACTIVATION 60 60 30 30
PHASE 3 MULTIPLICATION CELLULAIRE 90 60 90 90
PHASE 4 GROSSISSEMENT 90 180 150 150
PHASE 5 MATURATION 60 60 60 60
TOTAL 360 360 360 360

N 202 270 250 270


P2O5 40 50 45 40
K2O 150 250 200 200
CaO 20 20 20 20
PROGRAMME MgO 0 0 0 0
 IRRIGATION

 MESURE DES KC
 CORRECTION DES DONNEES DE BAC
CLASSE A
COEFFICIENT CULTURAL DES AGRUMES ()

Kc mesuré Kc mesuré-moy Kc FAO-56 Kc_pratiqué


1.6 MOIS KC

FEVRIER 0.6
1.4
Coefficient cultural, Kc

MARS 0.5
1.2 AVRIL 0.4

1.0 MAI 0.4


JUIN 0.5
0.8
JUILLET 0.5
0.6 AOÛT 0.5
0.5
0.4 SEPTEMBRE

OCTOBRE 0.6
0.2 NOVEMBRE 0.7
0.0 DÉCEMBRE 0.8

11/5/06 19/8/06 27/11/06 7/3/07 15/6/07 JANVIER 0.6

Date
CORRECTION DES DONNEES DE BAC CLASSE (CAS)
EVAPORATION DU BAC CLASSE A

ETo=Kp*Ep

ETo: Evapotranspiration de
référence
Kp: Cœfficient du bac
Ep: Evaporation du bac

Kp =fn (type de bac, taille,


position, climat…)
CORRECTION DES DONNEES DE BAC CLASSE ()
DONNEES DE LA STATION METEOROLOGIQUE

Rg

Vv
Dv

Ta,
HR

Pluie
Equation de La FAO Penmann Monteith

0.408 Rn  G    900 u 2 es  e a 


Parameters climatiques: T  273
ET 
Rg, Ta, HR, Vv 0    1  0.34u 2 
CORRECTION DES DONNEES DE BAC CLASSE (
COMPARAISON ENTRE ET0 et Ep-Agafay

ET0FAO-PM E_bac Kp_ (ET0-FAOPM/Ebac)


14 2.5

12 X
2
0.8
10
ET0,E-bac, mm

1.5

Kp_bac
8

6 1
4
0.5
2

0 0
01/01/2004 31/03/2004 29/06/2004 27/09/2004 26/12/2004
Date
BESOINS EN EAU PAR STADE
BESOINS EN EAU PAR STADE (CAS MARRAKECH)

PERIODE CLEMENTINE ETC CUMUL/PHASE

DEBUT FIN
MOIS (Jour) KC (mm) (M3Ha) (%)
FEVRIER 0.6 39
PHASE 2 REACTIVATION 01/02/2009 01/04/2009 60 1 004 10
MARS 0.5 62
AVRIL 0.4 53
MULTIPLICATION
PHASE 3 MAI 01/04/2009 30/06/2009 90 0.4 88 2 650 27
CELLULAIRE
JUIN 0.5 124
JUILLET 0.5 171
PHASE 4 GROSSISSEMENT AOÛT 01/07/2009 29/09/2009 0.5 182 4 594 47
90
SEPTEMBRE 0.5 106
OCTOBRE 0.6 72
PHASE 5 MATURATION 30/09/2009 29/11/2009 60 1 072 11
NOVEMBRE 0.7 35
DÉCEMBRE 0.8 21
PHASE 1 DOMANCE 30/11/2009 31/01/2010 62 412 4
JANVIER 0.6 20

TOTAL/MOYENNE 363 0.55 973 9 728 100


Méthodologie de l’irrigation
 Principe de la dose minimale efficace:
chaque domaine doit définir une dose minimale efficace qui dépend de :
 Débit de goutteur
 Espacement entre goutteurs
 Nombre de rampe/rangée
 Perméabilité du sol (Texture et structure)
 Matériel végétal (PG et variété)

> Moyens de pilotage d’irrigation:


 État des arbres
 Tensiomètres
 Profils hydriques
 2X, X et X/2
 AGQ
JOURNNEE AVEC
 Sondes capacitives PHYTOCONSULTING
 Dendromètres
 FERTILISATION
BESOINS EN ENGRAIS PAR STADE
Par injection:

BAC nitrate de
BAC (A)/4000 L ca/4000L BAC Phyto/4000L
Sulfate AC
Amm de tx Nitrate FER Humiqu tx
N % P2O5 % K2O % Cao onitrate MAP potasse g/l inje de Ca tx inje g/l Chelaté e inje

PHASE 2 51 25 9 19 19 15 250 24 75 102 4‰ 2 10 1‰

30 15 10 25 69 14 200 50 50 84 2‰ 100 1‰ 25 2 10 1‰

PHASE 3

20 10 5 13 69 5 200 50 100 84 1‰ 100 1‰ 25 2 10 1‰

20

PHASE 4 101 50 17 43 85 66 0 150 25 150 75 4‰ 0 0 2 10 1‰

PHASE 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0

PHASE 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0

TOTAL 202 41 153 20 73 10 40


APPORT DES ENGRAIS PAR STADE
Bonnes pratiques
Conditions ideales

Concentration 130 g/l


pH 4à6
Sejour Max 7 jours sans agitation
Avec agitateur
Bacs ABC
Hermétique
NB: apres injection des engrais le pH idéal est de 6,2 et EC inferieur à 1,5 dS/m.
Cas de bac phyto: noire équipé d’un agitateur mécanique

pH

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
Fer chélaté 6% perte perte
Acides humique Dépôt
Acides aminées perte

NB: pH idéal est de 6,2 ,l’ajout d’acide est indispensable en cas de mélange des ces
produit dans un même bac.
APPORT DES ENGRAIS PAR STADE
Par injection:
Principes des mélanges

! Ordre des mélanges


selon règle A.S.M.A:
A=acides, S= sulfates,
M= MAP, A= ammonitrate

Automatisme:
Fiabilité de système
d’injection des
engrais.
compatibilité des engrais
APPORT DES ENGRAIS PAR STADE

Par voix foliaire (dose/Ha)

FENGIB AG3 GOEMAR SIAPTON TENSOTEC MAXIM SUPRALEX UREE SO4ZN SO4Mn
L g L L L g Kg FOLIAIRE Kg Kg

FEVRIER 40
PHASE 2
MARS 4 4 6
AVRIL 2 60 4 6 12
MAI PHASE 3

JUIN

JUILLET

AOÛT PHASE 4
SEPTEMBR
E

OCTOBRE
PHASE 5
NOVEMBRE

DÉCEMBRE
PHASE 1
JANVIER

total 2 60 0 4 6 12 4 40 4 6
APPORT DES ENGRAIS PAR STADE

Par voix foliaire


Combinaison importantes

Dose pH Durée Bouillie


Motif Produit expérimentée cuve adjuvant ideal de vie l/Ha
Nf faibles Urée 10
Fengib 1 à 0,5
AG3 7 à 12 P
Accrochage
goemar 1à2
Siapton 1à2
Nitrate
Nf faibles de potasse 10 La dose est variable Selon le 1000 à
1000 5,5 à 6,2 pH
selon l'objectif de traitement 2000
sulfate de zinc 1,5
Carences sulfate de mn 1
Supralex 1,5 à 3
Bore 2 à 2,5
Nouaison
Molybdene 2 à 2,5
Calibre maxim 1 à 1,5
APPORT DES ENGRAIS PAR STADE

Par voix foliaire: BON A SAVOIR

 Pour la réussite d’une application foliaire on doit disposer d’un matériel qui
assure:
 Des gouttes fine allant de 100 à 350 micron

 75 impact/cm2

 Adjuvants:
 Non ioniques sont toujours meilleurs que les ioniques.

 Choisir ceux qu’ont le plus large spectre

 en fonction de la dose on passe de


Acidifiant<mouillant<antidérive<pénétrant le pouvoir est

4 à 6 FOIS 10 à 15 FOIS 100 FOIS

MOUILLANT SUPERMOULLIANT HYPERMOULLIANT


Fin
Merci!!!

47