Vous êtes sur la page 1sur 12

L’étude de l’existant

Le modèle des
communications
(ou modèle ‘acteurs/flux’)
Le recueil des informations
But faire un inventaire exhaustif des
échanges d'information entre les différents
intervenants (acteurs) du domaine étudié.
Documents types pour la collecte
- descriptif de poste de travail
- descriptif de document
- descriptif de fichier
- inventaire des flux d'informations
Le modèle des communications
(modèle acteurs/flux)
Définitions
• Flux : lot d'informations transmis entre deux
acteurs du SI étudié.
• Acteur : tout ce qui peut émettre ou recevoir
des flux.
Par ex. : un domaine d'activité, un service, une
personne, une fonction ou sous-fonction d'une
organisation
Acteur externe : entité externe à l'organisation ou au
domaine étudié. Ex : client, fournisseur, banque, …
Acteur interne : appartient à l'organisation ou au domaine
étudié. Ex : service production, service commercial, …
Flux interne : émis par un acteur interne au SI
étudié.
Flux externe : émis par un acteur externe au SI
étudié.

Le choix interne/externe est fondamental : il


décrit la frontière du domaine étudié. C’est à
faire tout au début d’une analyse.
Ce choix doit être négocié avec les
demandeurs de l’informatisation.
Matrice et graphe des flux
Représentation graphique des flux d'informations.
• matrice des flux :
Tableau qui décrit les flux d'information entre
acteurs :
- les acteurs figurent en tête des lignes et des
colonnes;
- un flux apparaît à l'intersection d'une ligne et
d'une colonne.
• graphe des flux : représentation graphique de la
matrice des flux.
Émetteur / Acteur1 Acteur2 Acteur3
Récepteur

Acteur 1 Flux 1 Flux 3


Acteur 2 Flux 2
Acteur 3 Flux 4

Remarque : cette forme incite à regarder toutes les combinaisons


Possibles.
Flux 2

Acteur 1 Flux 1 Acteur 2

Flux 3 Acteur 3 Flux 4


Exemple : Gestion des sinistres dans une société
d’assurance
A l'arrivée d'une déclaration de sinistre, on
l'examine. Si la déclaration est recevable, on
demande l'avis d'un expert, sinon on notifie le
refus à l'assuré. Au retour de l'expertise et après
réception de la facture du garage, on calcule le
montant du remboursement et on envoie le
chèque au client.
Liste des acteurs SOCIETE D’ASSURANCE (int),
CLIENT (ext), EXPERT (ext), GARAGE (ext)
Liste des flux DECLARATION, DEMANDE AVIS,
FACTURE, REFUS, AVIS EXPERT, CHEQUE
Déclaration

interne Assureur Refus Client


externe
Chèque

Avis Facture
Demande
d’avis
Expert Garage

externe externe
Lorsque le graphe comporte plusieurs
acteurs internes on regroupes parfois tous
ces acteurs en une même entité
(correspondant au SI à étudier) et on ne
garde que les flux en entrée et en sortie.
C’est le ‘graphe des flux contextuel’.

SI complet

Acteurs Acteurs
externes externes
A partir de ce schéma on peut dresser la liste
de tous les événements en entrée du
système (arrivée d’un flux sur un acteur
interne) et tous les événements en sortie
(départ d’un flux sur un acteur interne vers un
acteur externe). C’est important pour la suite
de l’analyse.
Sur l’exemple :
- événements en entrée : arrivée d’une
déclaration, d’un avis d’expert, d’une facture
garage,
- événements en sortie : production d’un
refus, d’un chèque, d’une demande d’avis
Remarques et difficultés :
• A ce stade, on ne s’intéresse ni à
l’ordonnancement des flux ni aux activités
des acteurs. On dit qu’on fait abstraction de
ces détails.
• Les flux entre acteurs externes sont ignorés.
• On se limite aux flux informationnels en
ignorant les flux matériels (ex: dépôt du
véhicule).
• Les flux sont point à point. Un document
transmis à 2 destinataires donne 2 flux.
• Entre 2 acteurs, il peut y avoir plusieurs flux
dans le même sens s’ils sont non
simultanés; s’ils sont simultanés (ex: une
liasse de documents) on en fait un seul flux.
• La décomposition en acteurs dépend du degré
de finesse de l'analyse (service ou individu).
• Un autre domaine du SI est considéré comme
un acteur externe (interne/externe est une
notion relative au domaine étudié).
• Bien que très abstrait, le modèle ne se situe
pas forcément au niveau conceptuel : il peut
refléter une certaine organisation (ex:
découpage en acteurs) et même des choix
physiques (ex: échanges ‘invisibles’ en termes
de flux par partage de données).
• Ce qui est important ce sont les flux externes
en entrée et en sortie qui délimitent le
domaine étudié.