Vous êtes sur la page 1sur 25

Analyses FACULTE DES SCIENCES

KENITRA

des sols

Sous la direction de :

Mm. N.Saidi Réalisé par:


Qabli Hajar
ABBAD Zhour
Plan

I- Définition
II- Formation et évolution
III- Constituants
IV- Types
V- Propriétés
VI- L’échantillonnage
VII- Partie Analytique
1- Matière organique
2- Conductivité électrique
3- Phosphore
4- Potassium
5- pH
2
Introduction
Définition

Le sol est le matériau meuble issu de la


décomposition des roches sous l’action
conjuguée du climat et de l’activité biologique
pendant un temps donné. Il est formé d’une
fraction minérale et de matières organiques
(humus).
Pourquoi étudier le sol
 Le sol contient des millions de petits animaux et de micro-organismes jouant un
rôle dans la décomposition des déchets et dans la manière dont les matériaux du
sol se déplacent dans le profil pédologique, donnant naissance au principal
système de recyclage naturel de la planète.

 Le sol remplit deux fonctions importantes :

 Il est le support des végétaux;

 Il est leur source d’éléments nutritifs.


Formation et évolution du sol

L a formation d’un sol peut se décomposer


en trois phases :

•L’altération

•L’humidification

• La différenciation

Le sol est la résultante de plusieurs


facteurs, le climat, la roche mère , la
géomorphologie, les organes vivants, le temps.
Les constituants du sol
PHASE SOLIDE

Fraction minérale Fraction organique


38% en volume 12% en volume
5% en masse (après séchage)

PHASE LIQUIDE PHASE GAZEUSE

EAU AIR
15 A 35 % EN VOLUME 15 A 35% EN VOLUME
Les types du sol

Sols Peu évolués (AC)

Sols peu différenciés

Sol Calcimagnésiques

Sols isohumiques
Les types du sol

Sols podzolisès

Sols fersiallitiques

Sols ferrugineux

Sols vertiques
Les types du sol

Sols ferrallitiques: altération des minéraux primaires, argile


exclusive

 Sols hydromorphes: Sols à ségrégation locale de fer par processus


d'oxydo-réduction.

• A. Processus d'oxydo-réduction marqué. Présence d'une nappe.


• B. Sols apparentés, oxydo-réduction atténuée.

 Sols salsodiques: Evolution conditionnée par l'ion Na+ , sous ses deux formes salines
et alcalines.
Les propriétés du sol
L’intérêt des analyses

L'analyse de terre permet d'évaluer les réserves


organiques et minérales du sol lorsqu'elle est réalisée
dans de bonnes conditions.
L’échantillonnage
ÉCHANTILLONNAGE
Préparation des échantillons
La préparation des échantillons au laboratoire comprend :
• Séchage dans des plateaux,
• broyage par un mortier à ce que la taille des grains ne soit pas abîmée
• tamisage avec un tamis(maille≤2mm)

• conversation des échantillons


Partie analytique
La matière organique:
• Protocole expérimental :

- Dans des erlemeyers de 500g .

-Mettre 2g du sol +10ml de Bichromate de potassium (K2Cr2O7) +


20ml d’acide sulfurique (H2SO4).

-Laisser refroidir pendant 20min, puis on ajoute 200ml d’eau


distillée pour arrêter la réaction , on ajoute 5ml d’acide
orthophosphorique concentré.

- agiter
par un agitateur magnétique + quelques gouttes de
phenyalalamine jusqu’au noircissement de la solution .
-En fin, le titrage qui se fait par le sel de Mohr 0.5N jusqu’au
virage vert .
On note le volume de sel de Mohr qui correspond au virage vert.
• Calcul
• Pourcentage de carbone
%C= (10-(Vsm x 0.47) x 0.39/P

Avec :Vsm :volume sel de Mohr


P : la quantité du sol à analyser

Pourcentage de la matière organique :


(100/58=1,724) est le coefficient le plus largement
Adopté, et ainsi on a
% M.O.=c% x 1,724
la Conductivité électrique
• Protocole expérimental.
250ml ;
• Dans des erlenmeyers de

- 20g du sol à analyser + 100ml


- d’eau distillée avec une agitation
mécanique

- pendant 20min (l’agitateur à oscillation )


- laisser décanter. Enfin,
mesurer la conductivité par le conductimètre.
- Lire les résultas directement sur l’appareil.
Le phosphore
• Protocole expérimental :
• Dans des flacons à 200ml ,
- Mettre 5g de sol à analyser + 100ml de Bicarbonate de
sodium (NaHCO3 ) à 0.5N à PH =8,5, + 0.5g de Carbone
actif ,agitation . -agitation par un agitateur va et vient
pendant une heure
- Filtration par papier filtre mince dans un entenoir ,
- Dans des fioles jaugées à 25ml on met:
• 5ml de la solution filtrée, peu d’eau distillée,
• 6ml de la solution sulfomolibdique par titrage
( agitation a main)
• 1ml d’acide ascorbique (doit être préparé au moment de
l’expérience :( 0.25g d’acide ascorbique (poudre) +25 ml d’eau distillée)
- Mettre les fioles jaugées dans le bain marie à T =80c pendant 15 min
- Sortir les fioles jaugées du bain marie et les laisser refroidir .
- La mesure de [P] en mol/l se fait par le colorimètre
(la lecture se fait sur l’appareil la longueur d’ondes de 820 nm. )
Le Potassium

Dans des erlenmeyers de 250 ml ,


Mettre 4g de sol + 100 ml d’acétate d’ammonium
(CH3CO2NH4 à 77,0g /l) , agitation à main de temps
en temps pendant une heure .
-Filtration par papier filtre épais à l’aide des entenoirs ;
-Démarrage du photomètre et faire l’étalonnage par :
 Eau distillée à 0 ; (bouchon blanc )
 Solution d’étalonnage de K 0.5mg/l à 100,
(bouchon fine) .
la Mesure de la [K+] en mol/l.
(la lecture se fait sur l’appareil à une longueur
d’ondes de 766 nm) .
PH 1/2,5
• Protocole expérimental :
• PH 1/2,5 = 20g de sol/50ml d’eau =
1/2,5
-Dans des bêcher ,mettre 20g du sol,à
l’aide d’une éprouvette à 50ml,
Ajouter50ml d’eau distillée
-Agiter à l’aide d’une baguette en verre
-Laisser décanter pendant une nuit
-Étalonner le PH mètre par deux solutions
Tampons (PH=4 et PH=7).
-La lecture se fait directement sur
l’appareil en agitant,
au fur et à mesure, par une baguette en
verre .
Conclusion
L’analyse du sol renseigne sur la teneur en matière
minérale et organique, les propriétés physico-chimiques et sur
la granulométrie (texture).
Elle permet la détermination des éléments en excès ou en
déficit dans le sol et, par conséquent, la sélection des cultures
et des fertilisants adéquats.
L’analyse du sol n’est pas le seul moyen permet d’ajuster
la fertilisation, mais il faut tenir compte, de l’analyse des
plantes.
Merci