Vous êtes sur la page 1sur 37

Calcul du cout de

transport maritime(Fret)
IKRAM EL GHAZOUANI
Le conteneur

• Outil de transport de
dimensions
normalisées utilisée
pour le transport de
marchandises
Conteneurs pour usages spécifiques et
marchandises spécifiques
 conteneur aéré fermé;
 conteneur à toit ouvert;
 conteneur type plate-forme à parois latérales ouvertes;
 conteneur type plate-forme à parois latérales ouvertes et
superstructure complète;
 conteneur type plate-forme à superstructure incomplète et extrémités
fixes;
 conteneur plate-forme à superstructure incomplète et extrémités
repliables;
 conteneur plate-forme;
 Conteneur citerne;
 Container aérien;
Conteneurs à caractéristiques thermiques

o conteneur isotherme
o conteneur réfrigéré (à réfrigérant renouvelable)
o conteneur réfrigéré mécaniquement
o conteneur chauffé
o conteneur réfrigéré et chauffé
Eléments techniques parmi beaucoup
d’autres
Identifications et marquages des
conteneurs
Le codage, le marquage, l’identification proposée par le BIC
(bureau international du container) ont donné au conteneur une
carte d’identité : la norme ISO 6346.
Chaque conteneur est unique.
Les codes pour les conteneurs ou "codes BIC" sont reconnus dans
la Norme internationale ISO6346, Conteneurs pour le transport de
marchandise
Codage, identification et marquage, qui définit un système
d'identification des conteneurs pour le transport de marchandises
dans tous les documents de transport international et de
déclaration en douane.
Identifications et marquages des conteneurs

Les codes BIC sont utilisés dans 110 pays par plus de 1 200 propriétaires
ou opérateurs représentant 90 % de la flotte mondiale des conteneurs.

Tous les conteneurs obéissent à des règles de normalisation, éditées par


l'ISO (Organisation Internationale de Normalisation). Cette normalisation,
en accord avec l'UIC (Union Internationale des Chemins de fer), permet
entre autres de faciliter le transport ferroviaire.

La norme ISO comprend un système d'identification internationale des


conteneurs.
La masse brute maximum et la tare doivent figurer sur le conteneur,
en kg et en lb.

La CSC (Convention Internationale sur la Sécurité des Conteneurs)


définit les règles de construction, cela garantit la sécurité de la
manutention, du gerbage et du transport.

En transport par conteneurs on peut utiliser un conteneur complet,


appelé aussi FCL (Full container load),ou en utiliser qu'une partie
(groupage maritime) appelé aussi LCL (Less than container load). Ils
sont alors expédier :
Le fret

• L’expédition d’un conteneur à l’étranger requiert une énorme planification


qui doit tenir compte de plusieurs types de transport et de trajets différents.
Pour ce faire des spécialistes aident les expéditeurs à exporter leurs
marchandises outre-mer; appelés transitaires, ces spécialistes négocient
des prix de gros avec les transporteurs et s’occupent d’organiser toutes les
facettes de l’expédition. Malgré cela, par souci d ’économies, plusieurs
expéditeurs/importateurs décident de prendre en charge eux-mêmes
l’expédition de leur marchandise.
Le fret
• Les différents transporteurs maritimes peuvent offrir des services porte-à-
porte, ce qui réduit les complications associées aux expéditions outre-mer.
• Cependant, les transporteurs maritimes ne sont pas tous en mesure d'offrir
directement, par le biais de leur compagnie.
• Ils devront, par conséquent, négocier avec les transporteurs terrestres
locaux (ferroviaires et routiers) des tarifs fixes à la boîte. Ces services sont
généralement loués par le transporteur maritime qui organise lui-même le
service porte-à-porte pour le compte de son client.
• Les frais exacts qu'il devra débourser pour louer les services de transport par
rail se répercuteront directement sur la facture de son client.
Les éléments composant la grille tarifaire
• Une facture d'un transporteur maritime est généralement composée de cinq
éléments auxquels s'ajoutent des surprimes.
Le coût du transport terrestre à l'origine
Les charges de service au port d'origine (THC)
Le coût du fret maritime
Les charges de services au port de destination (THC)
 Le coût du transport terrestre à destination
Les éléments composant la grille tarifaire

• Les principales surprimes s'appliquent -généralement en période de


distorsion économique (exemple :montée subite des prix du pétrole) ou de
variation de taux de change (exemple : faiblesse du dollars américain versus
le florin néerlandais).
• Elles se présentent sous deux formes différentes, soit le Bunker
Adjustment Factor (BAF) et le Currency adjustment factor (CAF).
Les éléments composant la grille tarifaire

Terrestre THC Fret THC Terrestre


Porte à Porte X X X X X
Port à Terminal X X X X
Terminal to Terminal X X X
Terminal à Porte X X X X
Les éléments composant la grille tarifaire
• existe en général trois différents types de tarifs pour le fret maritime
conteneurisé 1. Tarif simple (Class rates) :
• L'établissement des tarifs publics est déterminé à partir du type de
marchandise, sa valeur, sa densité, et le volume annuel à expédier prévu.
• Les tarifs publics représentent la portion océanique du tarif global du
transport.
• Ils sont déposés -à l'Office des--transports-du Canada et sont accessible-au
public.
Les éléments composant la grille tarifaire

2. Tarif composé (Transitional rates) :


• L'établissement des tarifs publics est aussi déterminé à partir du type de
marchandise, sa valeur, sa densité, le volume annuel à expédier prévu.
• Ce type de tarif permet aux importateurs qui désirent inclure dans leurs
tarifs, le transport terrestre et les frais de terminaux d'obtenir un tarif « tout
inclus ».
Les éléments composant la grille tarifaire

3. Les tarifs confidentiels :


• Les tarifs confidentiels sont négociés sous forme de contrat entre la
Conférence et l'expéditeur ou un transitaire au nom d'un expéditeur.
• L'expéditeur promettra d'expédier une quantité donnée de conteneurs
contre un tarif plus bas que les tarifs généraux.
• Ces contrats offrent donc l'assurance au transporteur d'avoir un certain
volume pour une période donnée tandis que l'expéditeur peut bénéficier de
tarifs réduits.
• Ces contrats sont rédigés en présence d'un représentant de l'Office des
transport du Canada mais ne sont pas, compte tenu de leur nature
confidentielle, accessibles au public.
Explications des composantes
Origine :
Ville d'origine du conteneur (si le conteneur est déjà livré au port d'embarquement le
nom du port figure à cet endroit).

Marchandise :
Classification de la marchandise correspondant à la codification harmonisée des
marchandises sous un numéro universel ( code HS ).
Par exemple : composantes informatiques, céréales, meubles)
Type de transport : Correspond au type de transport retenu par le client tel porte-à-
porte, terminal-à-terminal, porte-à-terminal ou terminal-à-porte.
Dans le cas d'un service porte-à-porte, le nom de la destination sera inscrit ainsi que
celui du port via lequel la marchandise pénétrera sur le continent.
Explications des composantes

Destination :
Lieu de destination du conteneur (il peut s'agir d'un port ou d'unè ville). S'il
s'agit d'une ville, il sera indiqué le port via lequel la marchandise entrera sur le
continent.
Type de conteneur :
20 pieds, 40 pieds, réfrigéré ou non, etc... Devise : Devise dans laquelle la
soumission de transport est faite.
TARIFICATION
• Transport maritime :
Frais chargés pour le transport maritime entre les deux ports indiqués sur le
contrat. Il s'agit ici des frais chargés par l'entreprise de transport maritime
pour le service dans lequel il se spécialise.
• Transport terrestre : Tarification du transport terrestre de la ville d'origine au
port d'embarquement et/ou du port de débarquement à la ville de
destination.
• Intermodal Fuel Surchage (IFS) : Il s'agit d'un supplément chargé par le
transporteur ferroviaire pour la hausse du prix du carburant. Pour les besoins
de cette analyse, la surprime pour frais de carburant a été fixée à 6%
• Terminal Handling Charge (THC) :
Montant qui couvre tous les frais générés par le passage d'un conteneur dans
un port.
• Currency adjustment factor (CAF) : Ajustement dans la conversion des
devises.
En période de stabilité monétaire, le CAF est rarement utilisé.
• Bunker Adjustment Factor (BAF): Montant fixe chargé pour combler les
pertes associées à la hausse du prix du carburant. Le BAF peut aussi
s'appeler l'Interim Fuel Participation (IFP).
• Les Compagnies de transport adoptent des règles de tarification aussi
variées que sont les modes de transport utilisés, les conditions d'expédition,
les caractéristiques physiques des marchandises ou encore les emballages
utilisés.
• Il en ressort néanmoins 2 modes de tarification le plus souvent utilisés : le
mode conventionel et le mode forfait.
Le mode conventionnel

• Le mode de tarification conventionnel est utilisé pour les envois de groupage,


la messagerie, dès lors que les marchandises sont présentées emballées
individuellement ou en lots (caisses, sacs, cartons, palettes etc.)
• Les compagnies de transport proposent alors des tarifs au poids brut
(marchandise emballée) appelé également le poids réel.
• Ces tarifs peuvent être proposés par tranches de poids et dégressifs. Dans ce
cas, le coût de l’unité payante diminue lorsque le poids augmente.
Le mode conventionnel

• Les marchandises dites lourdes seront taxées au poids brut alors que les
marchandises dites légères seront taxées au volume ramené au poids.
• Des normes ont été établies selon le mode de transport utilisé afin de
déterminer la notion de lourd ou léger.
• Le rapport entre le poids et le volume est l'indicateur de taxation.
• Ainsi pour une opération de transport multimodale incluant une partie du
trajet par route, le transporteur routier admet un rapport poids volume de 1
pour 3 (1T pour 3M3) et taxera au poids brut pour un rapport inférieur ou
égal à 1 pour 3.
• La tarification conventionnelle du transport maritime se fera quant à elle sur
la base d'unités payantes
• (UP) le nombre d'unités payantes représentant soit le poids soit le volume
(exprimé en To et M3) à "l'avantage du navire" selon un rapport de 1to=1M3
Exemple :
Envoi d’un transformateur de 12 tonnes et de volume 6 m3. Sera taxé sur la
base de 12 UP. Si l’Up sur la destination choisie est de 50 USD / UP, le taux de
fret sera de 600 USD
Le mode forfait (box rate)

• Le principe de taxation au forfait est utilisé pour les transports empotés en


conteneurs FCL (Full container load) ou pour l'affrètement de véhicules
routiers ou wagons Camrail.
• Il s'agit pour les compagnies de taxer le transport "à la boîte" c'est à dire au
conteneur ou au camion ou au wagon.
• Pratique et simple à calculer, il permet de comparer rapidement avec la
concurrence. Il faut néanmoins tenir compte de la nature des marchandises,
de sa valeur et de son trajet.
• Lorsqu’il s’agit d’un affrètement, le fret de base se négocie en principe
librement.
Le mode forfait (box rate)
• Ces frets ne couvrent jamais le chargement et le déchargement réalisés aux
frais et risques de l’affréteur.
• De plus, il faudra quelques fois ajouter les frais liés à une immobilisation du
bateau supérieure à ce qui est autorisé (le propriétaire du bateau limite en effet
les temps d’immobilisation du bateau à 24h une fois le chargement ou le
déchargement effectué, ceci afin d’éviter que son bateau ne reste trop
longtemps à quai par la faute de l’affréteur). On appelle ce dédommagement
des « surestaries ».
Les correctifs

• Indépendamment du prix affiché dans le tarif du transporteur, celui-ci peut vous


faire supporter des hausses conjoncturelles dictées par des événements
commerciaux, politiques ou économiques indépendants de sa volonté. Il vous
appliquera alors des "correctifs" exprimés en % sur le fret de base.
• Il existe une liste exhaustive de ces correctifs dont voici les 2 les plus utilisés

· BAF (Bunker adjustment factor) : Corrige le fret de base par rapport à


l'évolution du cours du baril de pétrole (principale source d'énergie du transport).
· CAF (currency adjustment factor) : Corrige l'évolution de la devise de
facturation du transport (souvent exprimé en monnaies fortes).
Les correctifs

• Conseil :
BAF et CAF sont deux types d'ajustement qui viennent s'ajouter au fret de base soit à la
hausse, soit à la baisse. BAF (Bunker Adjustment Factor) est un correctif qui dépend de
l'évolution du prix du carburant. CAF (Currency Adjustment Factor) est un correctif qui
dépend de l'évolution de la devise dans laquelle est libellé le tarif. Ces correctifs ne
doivent pas forcément être revus à la hausse.
Exercice

• Calculer le fret maritime pour une marchandise de 12m3 et 6T


• Fret de base=160 euro
• BAF +3%
• CAF -2%
corrigé

• L’UP: 12 (12m3>6T)
• Fret de base= 12*160 euro=1920 euros
• BAF: 3%*1920 euros= 57,60 euros
• Fret corrigé= 1920+57,6= 1977,6 Euros
• CAF: -2%*1977,6=-39,55 euros
• Fret corrigé= 1977,6-39,55= 1938,05 euros
Exercie

• Pour une expédition de 1900 colis avec les caractéristiques suivantes:


• PU 2,4kg
• Dimension (60*40*20cm)
• Fret d base 150euros
• BAF -2,5%
• CAF +4%
• Remise de transport 3%
Corrigé
• Définition de l’UP
o Poids total 2,4kg/colis== 2,4kg*1900 colis= 4560 KG (eq à 4,56T)
o Volume total (60*40*20)*1900/1000 = 91,2 m3
UP est le Volume total car 91,2>4,56
• Fret de base (calcul)
Fert = UP* cout= 91,2*150 euros=13680 euros
• Fret corrigé
• Calcul du BAF 13680*(-2,5%)= - 342 euros
BAF= 13680-342euros=13338 euros
• Calcul du CAF 13338*4%=533,52 eurocs
fret corrigé= 13872,52euros
• Remise= 13872,52*3%=416,15
• 13872,52-416,15=13455,37euros
• Fret Total=
Exercice
• Transport Maritime Calcul d’un fret total en conventionnel
Volume total de la marchandise : 12 m3
Poids total : 6 tonnes
Surcharges : BAF : + 3 % CAF : + 2 %
Tarif à l’UP : 200 USD soit 166€ sur la base du cours en vigueur au
moment de la cotation.
1. Calculer : le coût des Fret de base, Fret corrigé, Fret totale
• La société VERRILEX est une entreprise spécialisée dans la vente d’assiettes
de table « décor parisien ». Fière de son image et des chiffres d’affaires en
Europe, VERRILEX a disputé le marché latino-américain. Une première
commande vient de la société VENEZUELIAN Import House Ltd. La
commande porte sur 1 900 cartons de 6 assiettes chacun et de dimension
60x40x20 cm et de poids brut 2,40 Kg. Les cartons voyagent, par mer, au
risque et périls de l’acheteur. Les frais du transport principal sont à la charge
du vendeur. T A F Calculer le fret maritime sachant que le coût est de 150€
/UP BAF - 2,5% CAF 1,25% Remise 3%