Vous êtes sur la page 1sur 8

Facteurs clés de la compétitivité internationale

I- Facteurs quantitatifs

1- Compétitivité par la réduction des coûts de


production
- Augmentation de la production;
- Utilisation au maximum possible de la capacité
de production;
- Bénéfice de l’effet d’expérience;
- Optimisation de tous les maillons de la chaîne
de valeur.
Facteurs quantitatifs
2- compétitivité par le taux de change
Le taux de change exerce un impact sur:
- la gestion de la trésorerie de l’entreprise, sur
ses résultats et sur ses choix financiers;
- les prix relatifs des différentes catégories de
biens et de services;
- la balance commerciale et les termes de
l’échange;
- sur la compétitivité des systèmes industriels.
3- compétitivité par les produits et les services qui
leur sont liés.
Facteurs clés de la compétitivité internationale
II- Facteurs qualitatifs

1- La spécificité par l’innovation et la créativité


- Spécificité par l’innovation;
- Spécificité par la créativité.
2- La spécificité par la qualité
-Adaptation permanente aux « desiderata »des
clients;
-Assurer le client sur la qualité des produits;
-Développer la qualité appliquée aux services
liés.
II- Facteurs qualitatifs

• Le management de la qualité« qualitique »


permet de :
- rassurer et fidéliser le client;
- imposer à l’entreprise la recherche
constante de l’amélioration de ses
performances techniques et
commerciales.
Facteurs clés de la compétitivité internationale
III- Facteurs organisationnels

Compétences managériales liées à l’internationalisation des marchés

Concurrence globale Respect des différences locales

Savoir évaluer les éléments décisifs de la chaîne des valeurs Savoir s’adapter aux particularismes et spécificités

Professionnalisme Maillage Art de la


Culture générale de compétences négociation
pointu
III- Facteurs organisationnels
1- L’art de la négociation

• Le pouvoir de négociation nécessite:


- de grandes qualités intrinsèques du
manager;
- l’information suffisante sur le pays
d’exportation et la marge de
manœuvre du partenaire;
- la maîtrise du cadre juridique
d’élaboration du contrat.
2- Contexte idéologique

Le manager doit maîtriser le contexte


idéologique du pays d’exportation pour
adapter l’offre de l’entreprise aux
idéologies repérées,sinon elle sera
rejetée.
2- Contexte idéologique

• Deux types extrêmes d’idéologie:


1- L’individualisme;
- Respect du droit de propriété;
- Libre jeu de la concurrence;
- Rôle limité de l’État dans la couverture du
risque.
2 - Le « communitarianisme ».
- Primauté de l’intérêt du groupe;
- Intervention active de l’État;
- Efficacité du système social, …;