Vous êtes sur la page 1sur 72

Management des opérations

internationales
Noure Abdelhak

NOURE ABDELHAK 1
1. Transit Import Maritime

Dédouaner la marchandise

Conduire en Contrôler la
Contrat Préparer Décharger la Echanger les douane et marchandise Enlever la Marchandise
commercial l’importation marchandise documents contrôler la par les services marchandise livrée
marchandise non douaniers

NOURE ABDELHAK 2
Cadre réglementaire du
Commerce extérieur au Maroc

NOURE ABDELHAK 3
I - FORMALITES PRÉLIMINAIRES

L'exercice de l'activité d'importation nécessite l'immatriculation au


registre du commerce

Cette immatriculation s'effectue auprès du tribunal de commerce du lieu


de situation de l'établissement principal du commerçant ou du siège de la
société

Le numéro analytique du registre du commerce doit être porté sur les


titres d'importation.

4 NOURE ABDELHAK
II- MODALITES D'IMPORTATION

1- Marchandises libres à l'importation

En application des dispositions de l'article 1 de la loi n° 13/89


relative au commerce extérieur:

les marchandises sont libres à l'importation

sous réserve des limites prévues par ladite loi ou par toute autre
législation en vigueur lorsqu'il s'agit de sauvegarder la moralité, la
sécurité et l'ordre public, la santé des personnes ou de protéger la
faune et la flore etc. ...

Les restrictions quantitatives à l'importation concernent uniquement:

5 NOURE ABDELHAK
les poudres et explosifs,

les pneumatiques rechapés ou usagés,

 la friperie et certains dérivés halogénés des


hydrocarbures (CFC),

 les équipements frigorifiques utilisant les dérivés


halogénés,

châssis usagers de véhicules automobiles et

roues équipées de pneus rechapés ou de pneus usagés

6 NOURE ABDELHAK
Pour les marchandises libres à l'importation, l’opérateur
souscrit un engagement d'importation sur le formulaire intitulé "
Engagement d'importation, Licence d'importation, Déclaration
Préalable d'Importation"

L'Engagement d'importation est établi en 5 exemplaires et doit


être accompagné d'une facture pro forma en 5 exemplaires
précisant :

•le prix unitaire exprimé en valeur départ usine, FOB, FAS;


•la quantité exprimée en unités de mesures adéquates;
•la désignation commerciale de la marchandise.

L'Engagement d'importation est présenté pour domiciliation auprès


d'une banque agréée choisie par l'importateur

Après domiciliation, la banque remet à l'importateur l'exemplaire


qui lui est destiné et deux exemplaires, sous pli fermé, destinés
au bureau douanier.

La durée de validité de l'Engagement d'importation est de 6 mois. Ce délai commence à


courir à compter de la date de sa domiciliation
7
. NOURE ABDELHAK
Dispense de l’engagement d'importation

les opérations d'importation sans paiement:


Dons sans caractère commercial,
Marchandises donnant lieu à des règlements par des avoirs
constitués légalement à l'étranger,
Remplacement au titre de la garantie, etc...)

NOURE ABDELHAK 8
2- Marchandises soumises à Licence d'importation
La Licence d'importation est établie en 6 exemplaires sur le
formulaire intitulé "Engagement d'importation, Licence
d'importation, Déclaration Préalable d'importation"
Elle est accompagnée d'une facture pro forma en 5 exemplaires
précisant
-le prix unitaire exprimé en valeur départ usine, FOB, FAS
-la quantité exprimée en unités de mesures adéquates;
-la désignation commerciale de la marchandise.

Octroi et validité de la licence d’importation


La licence d'importation est déposée, contre récépissé, au Ministère
chargé du commerce extérieur; elle est délivrée par ce département,
après avis du ministère intéressé.

La décision d'octroi ou de refus de la Licence d'importation est notifiée


à l'intéressé par le Ministère chargé du commerce extérieur dans un délai
n'excédant pas 30 jours à compter de la date de dépôt de la demande .

La durée de validité de la licence d'importation est de 6 mois au


maximum. Ce délai commence à courir à partir de la date du visa du
Ministère Chargé du Commerce Extérieur.
9 NOURE ABDELHAK
3- Marchandises soumises à Déclaration Préalable d'Importation

Les importations de marchandises qui causent ou menacent de


causer un préjudice grave à la production nationale peuvent être
soumises à Déclaration Préalable d'Importation,

Elle est établie en 6 exemplaires sur le formulaire intitulé


"Engagement d'importation, Licence d'importation, Déclaration
Préalable d'Importation",

accompagnée d'une facture pro forma en 5 exemplaires précisant

-le prix unitaire exprimé en valeur départ usine, FOB, FAS


-la quantité exprimée en unités de mesures adéquates;
-la désignation commerciale de la marchandise.

10 NOURE ABDELHAK
4- Rectifications et Tolérances :

La modification des conditions initiales de la Licence


d'importation, la Déclaration préalable d'importation et de la
demande de franchise douanière doit faire l'objet d'une nouvelle
demande.
valeur,
Cette nouvelle demande n'est
quantité, pas nécessaire lorsqu'il s'agit
pays d'origine ou de provenance, du changement du nom du
fournisseur d'un même pays ou
validité, etc..., du bureau douanier.

un dépassement du poids total initial ou du montant initial,


repris sur les engagements d'importation est admis dans la limite
de 10%.

11 NOURE ABDELHAK
Pour les licences d'importation et les déclarations préalables
d'importation, il est admis :

un dépassement de 10% du montant initial autorisé, à condition


que ce dépassement résulte d'une augmentation du prix unitaire ne
dépassant pas 10%;

un dépassement de 10% du poids total initial, à condition que ce


dépassement résulte :

- d'une majoration de la valeur totale de la marchandise

- d'une majoration du nombre d'unités;

- d'une minoration du prix unitaire de la marchandise

12 NOURE ABDELHAK
DESCRIPTION DES DIFFERENTS ETAPES

Le client négocie les termes du contrat (facture définitive, BAD, liste de colisage,
avec le fournisseur et celui-ci lui envoie la certificat d’origine/sanitaire ou
facture proforma ; phytosanitaire si nécessaire).

Sur la base de cette facture, le client Le transitaire saisie la DUM dans BADR,
établit le titre d’importation qu’il soumet à dans les locaux du transitaire
sa banque pour domiciliation.
Muni du BAD, le transitaire se rend au
Dans le cas du crédit documentaire, c’est service de l’ODEP pour avoir un visa de
l’engagement d’importation qui va reconnaissance. Par le biais de ce visa,
permettre son ouverture. Pour les produits l’ODEP reconnaît que la marchandise,
soumis à licence, la licence d’importation objet du connaissement a bien été
fait l’objet d’une pré domiciliation bancaire débarquée et est présente dans ses
avant d’être soumise au Ministère du magasins ;
Commerce. La domiciliation n’est
Il dépose la DUM et réalise les opérations
effectuée qu’après accord de ce dernier ;
de contrôle éventuelles auprès des
services non douaniers.
NOURE ABDELHAK 13
DESCRIPTION DES DIFFERENTS ETAPES

Une fois la marchandise arrivée, la compagnie L’A.D.I.I valide le dépôt physique de la DUM et
maritime en avise le propriétaire par un avis annote la DUM de la copie redevable de la
d’arrivée. Dans le cas du crédit documentaire, le mention « déposée le …, date et signature » ainsi
connaissement est établi au nom de la banque, que du résultat de la sélectivité (AC, VP) et du
qui l’endosse au profit de l’importateur nom de l’inspecteur coté.
moyennant le paiement du fournisseur ; L’ADII cote la déclaration à l’inspecteur désigné
par le système.
L’importateur ou le transitaire effectue
L’inspecteur des douanes procède au contrôle
l’échange auprès de la compagnie maritime qui
des documents (DUM, documents issus des
délivre le BAD (Bon A Délivrer) à celui qui
contrôles non-douaniers, documents
détient le connaissement ;
commerciaux etc. et annote la NDL. Si la
marchandise est en statut VP, l’inspecteur
L’importateur remet le dossier d’importation
contrôle également la marchandise. Le système
complet au transitaire
calcul le montant des droits et taxes éventuelles à
payer ;

Emission de la fiche de liquidation

NOURE ABDELHAK 14
DESCRIPTION DES DIFFERENTS ETAPES

Paiement éventuel des droits et taxes et validation Le transitaire transmet les documents à l’agent

par l’ADII de la main levée sur le système. A noter, Ecoreur de la douane qui réalise les opérations

qu’en cas d’infraction, la douane établit un procès suivantes:

verbal qui donne lieu à un règlement par l’opérateur, Contrôle physique et documentaire de la
à l’amiable ou en contentieux. marchandise ;

L’ADII impute le titre d’importation (opération avec Annotation de la Main levée ;


paiement)
Dénombrement et contrôle des marques ;
L’ADII valide la main levée sur le système
Contrôle de la marque du conteneur.
L’ADII délivre la main levée des produits. (Après
Annotation du BS ;
absence d’infraction constatée pour les produits
soumis à visite physique) Inscription sur le registre des sorties journalières ;

L’ADII apure la déclaration sommaire ; Consignation exemplaire main levée ;

Le transitaire peut alors enlever la marchandise : il Envoi des exemplaires Main levée aux # services
se présente au magasin de l’ODEP et remet la main internes de la douane.
levée + le BS… L’agent Ecoreur remet le bon de sortie annoté au
transitaire.

Après vérification et annotation du BS, le


vérificateur
NOURE ABDELHAK autorise la marchandise à sortir. 15
Dédouaner la marchandise

Conduire en Contrôler la
Enlever la Marchandise

Préparer l’importation
Contrat Préparer Décharger la Echanger les douane et marchandise
commercial l’importation marchandise documents contrôler la par les services marchandise livrée
marchandise non douaniers

Cette étape consiste à préparer les documents nécessaires pour entamer la


procédure d’importation.

ACTIVITES DE L’ETAPE:
•Préparer le titre d’importation (licence/DPI ou Engagement de change)
•Demander un CREDOC
•Notifier le crédit

Les DOCUMENTS
•Titre d’importation reçu (licence/DPI ou Engagement de change)
•Demande d’engagement financier reçue
•Domiciliation notifiée
•Crédit notifié

La préparation à l’importation s’effectue avant la déclaration à l’importation de


la marchandise. La préparation des documents et l’ouverture du crédit
documentaire peuvent être très rapides si l’importateur a fixé correctement
toutes les modalités avec l’exportateur

NOURE ABDELHAK 16
1. PREPARER L’IMPORTATION

Ministère du
Importateur Banque de Banque de
commerce COMMENTAIRES
transitaire l’importateur l’exportateur
extérieur

Contrat
commercial
signé

X Certaines importations nécessitent une


Prépare la licence d’importation ou une DPI
Licence
licence (Déclaration Préalable d’Importation) qui
d’importation
d’importation/ doivent être visées par la chambre de
reçue/DPI [T/25]
DPI commerce. Ce visa constitue une étape
supplémentaire.

Licence Vise la licence


d’importation d’importation/
visée/DPI DPI

Prépare Engagement
l’Engagement P d’importation
d’importation reçu [T/25]

Le titre d’importation est le terme


Titre Domiciliation générique qui désigne: la licence
d’importation du titre d’importation, la DPI et l’engagement
domicilié [T/26] d’importation d’importation

L’importateur/acheteur, établit les


Demande instructions d’ouverture de crédit
Demande un documentaire à la banque émettrice.
P d’engagement
CREDOC
reçue
V
Demande un
REMDOC

Analyse la
demande
Demande
d’encaisse-
ment simple

Demande
Domiciliation V
L L acceptée/crédit
notifiée
notifié

NOURE ABDELHAK 17
Dédouaner la marchandise

Conduire en Contrôler la
Contrat Préparer Décharger la Echanger les douane et marchandise Enlever la Marchandise
commercial l’importation marchandise documents contrôler la par les services marchandise livrée
marchandise non douaniers

2 - Décharger la marchandise

Le déchargement de la marchandise consiste à organiser l’arrivée de la marchandise


en l’annonçant par anticipation à l’importateur mais aussi à la douane et au
consignataire.

ACTIVITES DE L’ETAPE:
•Etablir un n° d’escale
•Envoyer un n°d’escale
•Etablir la DS
•Enregistre la DS
•Préparer un état différentiel
•Demande les rectifications à la DS
Les DOCUMENTS

•N° d’escale établi


•N°d’escale reçu
•Déclaration Sommaire (DS) reçue (en attente)
•DS enregistrée
•Etat différentiel reçu
•Rectifications à la DS établies
NOURE ABDELHAK 18
2. DÉCHARGER LA MARCHANDISE

Agent maritime, Agent maritime,


consignataire consignataire ODEP ADII DMM COMMENTAIRES
principal secondaire

Envoie l’avis
Avis d’arrivée
d’arrivée trafic (pré
P trafic + L’avis de trafic est envoyé à l’ODEP pour
alerte)
LMD+DAP reçus l’organisation de l’escale du navire
+LMD+DAP
[T/30]

Envoie l’avis Avis d’arrivée +


d’arrivée trafic plan de La LMD est la liste de marchandises
P
+ plan de chargement dangereuses, elle est envoyé par l’agent
chargement reçus maritime, en même temps que l’avis
d’arrivée.[T/44]
Le DAP est la demande d’affectation de
poste [T/36]
N° d’escale Établit le n°
L
reçu d’escale
V

Envoie le n° N° d’escale
L
d’escale reçu

Etablit la V
Déclaration P P
Sommaire (DS)

DS reçue DS reçue
(en attente) (en attente)

DS Enregistre la
P
enregistrée DS

État
Prépare un
différentiel P
Etat différentiel
reçu
V

Demande les Rectifications


rectifications à L à la DS
la DS enregistrées.

NOURE ABDELHAK 19
Dédouaner la marchandise

Conduire en Contrôler la
Contrat Préparer Décharger la Echanger les douane et marchandise Enlever la Marchandise
commercial l’importation marchandise documents contrôler la par les services marchandise livrée
marchandise non douaniers

3-Echanger les documents

L’échange des documents est la remise du connaissement par le transitaire ou


importateur et le paiement de la facture transport contre remise du BAD, nécessaire
aux opérations de dédouanement et d’enlèvement de la marchandise

ACTIVITES DE L’ETAPE:
•Envoyer l’avis d’arrivée
•Envoyer le titre de transport
•Paiement de la facture
•Transmettre le BAD + pli cartable
•Présenter le BAD
•Viser le BAD
•Saisir la DUM
Les DOCUMENTS
•Avis d’arrivée reçu
•Titre de transport reçu
•Paiement reçu
•BAD + pli cartable transmis
•BAD visé NOURE ABDELHAK 20
3. ECHANGER LES DOCUMENTS

Compagnie Importateur /
ODEP ADII
maritime Transitaire COMMENTAIRES

L’importateur échange le titre de transport


Envoie l’avis Avis d’arrivée
avec l’agent maritime pour obtenir le pli
d’arrivée P marchandise cartable. Après paiement des frais de
marchandise reçu [T/29] transport, la compagnie délivre le BAD
nécessaire au dédouanement de la
marchandise

Titre de Envoie le
transport P titre de
reçu [T/13] transport

Facture Paye la
P/L
payée factue

Transmet le
BAD
pli cartable P
transmis
BAD [T/32]

Présente le
BAD + Titre
BAD [T/32] +
de transport
copie du titre de
présenté
transport

BAD visé
P Vise le BAD
reçu

Transmet le BAD visé


P
BAD visé reçu

Complète la
DUM

Saisit la
L DUM reçue
DUM [T/17]

NOURE ABDELHAK 21
Dédouaner la marchandise

Conduire en Contrôler la
Contrat Préparer Décharger la Echanger les douane et marchandise Enlever la Marchandise
commercial l’importation marchandise documents contrôler la par les services marchandise livrée
marchandise non douaniers

4-Dédouaner la marchandise

Toute marchandise entrant sur le territoire marocain doit faire l'objet d'une déclaration
en douane. L’opérateur doit faire figurer dans la déclaration les principaux éléments
qui sont : l'origine, l'espèce tarifaire et la valeur en douane de la marchandise. Au
terme du dédouanement, les marchandises se verront assigner un statut juridique
précis, appelé régime douanier.
•Les documents
ACTIVITES DE L’ETAPE: •Dépôt physique validé
•Déposer la DUM •Documents contrôlés/marchandise
•Contrôler les documents/la marchandise contrôlée
•Emet la fiche de liquidation •Fiche de liquidation émise
•Paye les droits et taxes •Droits et taxes payés
•Emet la main levée •Main levée reçue
•Impute le titre d’importation •Titre d’importation imputé
•Apure la DS •DS apurée
•Envoie les documents à l’Office des Changes •Documents envoyés à l’Office des
changes (opérations de clôture de
l’importation)
NOURE ABDELHAK 22
4. DEDOUANER LA MARCHANDISE
4.1 CONDUIRE EN DOUANE ET CONTROLER LA MARCHANDISE

Importateur/ Banque de Office des


Transitaire ADII l’importateur changes
COMMENTAIRES

V Dépose la DUM déposée La DUM est établit en 6 exemplaires:


P - Recette de la douane
DUM [T/17]
- Main levée (Douane)
- Visite
Contrôler la - Bureau de la valeur
marchandise par Cf. 3.2 CONTROLER LA MARCHANDISE - L’office des changes
les services non PAR LES SERVICES NON DOUANIERS - L’opérateur économique (l’importateur)
douaniers

Dépôt Valide le Le dossier d’importation annexé à la DUM


physique dépôt comprend:
validé physique - Facture
- Attestation bancaire délivrée par la banque
L X L domiciliataire du titre d’importation
- Liste de colisage
Statut VP Statut AC - Titre d’importation [T/26]
notifié notifié - Certificat d’origine[T/08-09/10- T/21/22/23]
V - Certificat phytosanitaire [T/07]
- Certificat d’inspection sanitaire [T/06] /qualité.
- BL original [T/13]/lettre de garantie pour absence
Contrôle les Contrôle les de connaissement [P/03]
P
documents documents
- Documents spécifiques:
P - Notice pour les produits chimiques/matières
dangereuses [T/45/46]
Contrôle la - Catalogue, pour les biens d’équipements
marchandise - Engagement MCI: [T/19]
...
V
Paye une Le système détermine automatiquement le statut
amende et/ou les Produit de la marchandise:
frais d’analyses refoulé - AC: Admis Conforme > Contrôle documentaire
éventuels
sans visite
Produit
- VP: Visite Physique > Contrôle documentaire
admis avec visite

Si la marchandise est refoulée pour infraction sur


l’espèce, l’origine, la quantité, la valeur...,
l’importateur paye une amende à l’amiable ou en
Fiche de Emet la
liquidation/ fiche de
contentieux.
quittance liquidation/ A noter que la douane peut, à ce stade exercer
émise quittance des contrôles plus poussés par prélèvement
d’échantillons pour analyse:
Paye les Paiement - Si la marchandise est acceptée, elle reprend le
droits et des droits et circuit normal et l’importateur n’a pas à supporter
taxes taxes reçu les frais d’analyse éventuels.
- Si la marchandise est refoulée, l’importateur doit
supporter les frais d’analyse.
Main levée Emet la Main
P
reçue levée [T/02] La fiche de liquidation est remise par les services
douaniers en cas de règlement par imputation
Envoi des docs d’un crédit d’enlèvement.
Titre La quittance est remise par les services douaniers
Impute le titre pour stat. (titre Documents
d’importation pour un règlement au comptant.
d’importation d’importation stats. reçus
imputé
imputé…)

Apure la Titre
DS apurée L déclaration d’importation L’apurement du titre d’importation s’effectue par la
sommaire imputé banque de l’importateur. En cas de litige, la
NOURE ABDELHAK 23
banque transmet les documents à l’office des
changes, qui opère à un rapprochement avec les
OPERATIONS DE CLOTURE documents transmis par la douane.
Envoi le titre DE L’IMPORTATION
d’importation Apurement du titre d’importation
imputé
5- Contrôle de la qualité à l’importation :
Un contrôle de la qualité a été institué à l’importation des produits industriels dont les normes sont rendues d’application
obligatoire

l’importation et l’enlèvement des produits industriels, sont


subordonnés à la présentation:

soit d’une Attestation de conformité aux normes .


soit d’un certificat de conformité aux normes
délivrées par le ministère chargé de l’industrie.
a- Produits soumis à l’ attestation de conformité

Pour les produits industriels repris, l’opérateur doit aviser les


services du Ministère chargé de l’Industrie de chaque arrivage de
ces produits aux bureaux douaniers aux fins de contrôle de
conformité.

Prélèvement d’échantillons

Un procès verbal d’échantillonnage est établi en conséquence.


24 NOURE ABDELHAK
En cas de conformité du produit industriel concerné

l’attestation de conformité dont une copie est transmise au bureau


d’importation, est délivrée à l’opérateur.

En cas de non conformité,

•les résultats des essais sont notifiés par les services du Ministère
chargé de l’Industrie, tant qu'au service douanier qu'à l’opérateur.

•En cas de contestation, ce dernier à un délai de 8 jours pour


demander une seconde analyse portant sur le même échantillon.

•Si, à l’expiration du délai de huit jours, la seconde analyse n’a


pas été demandée ou si les résultats de la seconde analyse concordent
avec les résultats des premiers essais, le produit en cause doit être
réexporté 25 NOURE ABDELHAK
b- Produits soumis à certification :

L’importation des produits industriels est subordonnée à la présentation


d’un Certificat de conformité aux normes marocaines conformément aux
dispositions du Décret n° 2-93-530 du 20 Septembre 1993 -(B.O n° 4223 du
6 Octobre 1993).

Les produits importés dans le cadre des régimes en douane et les produits
sans caractère commerciales importés par les particuliers sont dispensés
de la certification.

26 NOURE ABDELHAK
6- Contrôle sanitaire vétérinaire et phytosanitaire :
En application de la loi n° 24-89 du 10 Septembre 1993 -( B.O. n° 4225 du
20 Octobre 1993), édictant des mesures de police sanitaire vétérinaire,

 d’animaux vivants,
 denrées animales, aux frais de
 produits d’origine l’opérateur, à
animale, Soumise une inspection
 Produits de sanitaire et
multiplication animale qualitative.
 de produits de la mer
et d’eau douce,

Interdiction d’importation

Les animaux et produits sont interdits à l’importation


lorsque le pays d’origine ou de provenance est non reconnu
indemne de maladies contagieuses.

NOURE ABDELHAK 27
Les animaux sont soumis au régime de la quarantaine.

Pour les produits animaux,


l’inspection consiste en une ou
plusieurs des opérations suivantes en
fonction de la recherche envisagée :

examen documentaire

contrôle physique du produit

prélèvement d’échantillons pour analyse

Au vu des résultats de l’inspection, un certificat sanitaire


est délivrée à l’opérateur et donne lieu soit à l’admission,
soit au refoulement du produit
NOUREconcerné.
ABDELHAK 28
Les produits et denrées reconnues impropres à la consommation
humaine ou animale peuvent être, à la demande de l’importateur
soit détruites, soit incinérés

la desinfectation ou la fumigation des produits végétaux

le refoulement ou la destruction de ces produits.

L’importation de ces produits n’est autorisée par les services


douaniers qu’après production d’un Certificat d’inspection
phytosanitaire délivrée par le service de la protection des
végétaux..
29 NOURE ABDELHAK
DEDOUANEMENT DES
MARCHANDISES

NOURE ABDELHAK 30
Conduite des marchandises en douane
Conduite des marchandises en douane à l’importation

Transport par Mer

Inscription au Manifeste

Les marchandises qui arrivent par mer doivent être inscrite au sur
le manifeste commercial du navire ou état général du chargement

Ce manifeste doit mentionner les indications suivantes:

Identification du navire transporteur


Les numéros des connaissements

Identification des unités transportés: conteneurs, camions,


remorques

La nature , le poids brut , les lieux et date de déchargement des


m/ses

Les provisions de bord et les marchandises du pacotille font


l’objet de manifeste spéciaux 32 NOURE ABDELHAK
Cas de transport par les voies terrestres

Présentation des marchandises au premier bureau des douanes d’entrée


sauf dans le cas du transport effectué dans le cadre du régime de
transit.

La Feuille de route , les documents de transport et commerciaux


doivent reprendre un certains nombre d’énonciations:

Identification du transporteur(Nom, raison sociale, adresse..)


Identification du moyen de transport utilisé
Les marques, numéros, espèces et nombre des colis
La nature et le poids brut de la marchandise
L’expéditeur et le destinataire da la marchandise

33 NOURE ABDELHAK
Transport par Air

Inscription au manifeste
Le fret aérien doit être inscrit au manifeste dûment signé par le
pilote commandant

Le manifeste porte mention

De l’exploitant

Du n° de la ligne et de l’immatriculation de l’avion

Les numéros des LTA… etc.

Les bagages des passagers, les provisions et pièces de rechanges ne


doivent pas être manifestés

34 NOURE ABDELHAK
Mise en douane des marchandises
Transport par Mer

Dépôt d’une déclaration sommaire par le représentant dûment mandaté(


consignataire ou ou courtier maritime)

Délai pour dépôt de la déclaration sommaire: 24h de l’arrivée du


navire au port

La déclaration sommaire est constitué par la partie du manifeste


commercial concernant les seules marchandises à décharger dans le
port d’escale

La déclaration comprend les énonciations suivantes

Nom du déclarant
Les n° et date des connaissements
Le nombre, la marque, le n° et l’espèce des marchandises
Le poids et la nature des marchandises et les lieux de leur
chargements
Les renseignements concernant l’identification du navire
transporteur tel que sa nationalité et nom du navire.
La date d’établissement de la déclaration sommaire et sa
35 NOURE ABDELHAK
signature du capitaine en dessous de la dernière inscription du
connaissement
Dépôt de la déclaration sommaire

Dans les 24h qui suivent l’arrivée du navire dans le port par le
capitaine ou son représentant dûment mandaté.

Le dépôt de la déclaration sommaire peut être effectué avant


l’arrivée du navire et ne produit ces effets qu’après arrivée du
navire.

La rectification de la déclaration sommaire est possible sous


réserve:

Dépôt de demande de rectification par le capitaine ou son


mandataire Dans un délai de 20 jours courant à compter de la
date d’enregistrement de la déclaration sommaire

Passé ce délai de 20j, la rectification est possible mais avec


des poursuites contentieuse

Pré apurement de la déclaration sommaire en assignant un régime


douanier à chacun des lots de marchandises (RD,Déclaration en
détail…)

Apurement définitif de la déclaration sommaire se fait après


36 NOURE ABDELHAK
délivrance du bon à délivrer
Transport par les voies Terrestres

La déclaration sommaire est représenté par la feuille de route

La déclaration sommaire n’est pas exigée si les marchandises sont


déclarées en détail dés leurs arrivée au bureau des douanes.

Transport aérien

Dépôt de la déclaration sommaire au bureau des douanes par le


pilote commandant de bord ou son mandataire

La déclaration sommaire doit comporter les indications ci après:

•L’identification de l’aéronef
•Les lieux de chargement et du déchargement de l’aéronef
•Les n° des LTA
•Le nombre des colis
•La nature et le poids brut des marchandises transports
•La destination des marchandises
37 NOURE ABDELHAK
Déclaration en détail
La déclaration en détail des marchandises

L'importation des marchandises est soumise à la présentation des


documents ci après:

la facture,

du titre d'importation

 d'unedéclaration en détail sur le formulaire intitulé "Déclaration


Unique de Marchandise" -DUM-

La DUM doit être déposée dans un délai de 60 jours à compter du dépôt


de la déclaration sommaire,
Les marchandises qui n’ont pas fait l’objet de cette déclaration dans
le détail susmentionné sont considérée comme abandonnées en douane.

Sont également considérées comme abandonnées en douane, les


marchandises pour lesquelles une déclaration en détail a été déposée
mais non enlevées dans un délais de 3 mois à compter de la date
d’enregistrement de ladite déclaration
39
et pour lesquelles les droits
NOURE ABDELHAK
et taxes n’ont pas été payés
A quoi sert une déclaration en détail?

La déclaration en détail est un acte juridique par lequel le déclarant:


- exprime sa volonté par écrit, verbalement ou par tout autre acte
d’assigner aux marchandises importées ou présentées à l’export un
régime douanier;

- s’engage à accomplir les obligations douanières découlant de ce


régime (paiement des droits et taxes exigibles, exportation après
transformation….etc.), et

- produit tous les documents nécessaires à l’identification des


marchandises et à l’application des mesures douanières ou autres dont
l’administration á la charge. Ceux-ci constituent avec la déclaration
en détail un document indivisible.

NOURE ABDELHAK 40
CONTENU DE LA DÉCLARATION EN DÉTAIL

-Engagement du déclarant.
Le déclarant s’engage à accomplir toutes les formalités inhérentes
au régime douanier qu’il assigne à la marchandise notamment à:

payer les droits et taxes exigibles,


produire tout document exigé par l’administration et
régler tout contentieux qui découlerait le cas échéant, de
l’opération d’importation ou d’exportation

- Description de la marchandise.
Elle permet l’identification de la marchandise par l’indication de son
espèce, son origine, sa provenance,sa destination, sa valeur et son
poids.

NOURE ABDELHAK 41
- L’espèce :
•L’espèce des marchandises est la dénomination qui leur est attribué
par le tarif des droits de douane.
•Lorsque plusieurs espèces de marchandises sont reprises sur la même
formule de déclaration, chacune d’elles est considérée comme ayant fait
l’objet d’une déclaration indépendante.
•Une même espèce de marchandises doit faire l’objet d’autant de
déclarations qu’il y a d’origines d i ff é r e n t e s . Cette
séparation présente un intérêt pratique pour le contrôle du commerce
extérieur et du contrôle des changes et la tenue des statistiques qui
en découlent.

Si une même espèce de marchandises est soumise à plusieurs modes de


taxation, elle doit faire l’objet d’autant de déclarations qu’il y a
de modes de taxation (ex : une partie d’une même espèce de
marchandises admise en franchise...).
Sur une même formule de déclaration, ne peuvent être reprises que
les marchandises déclarées sous un même régime douanier (ex :
marchandises en admission temporaire pour perfectionnement actif et
emballages en admission temporaire doivent être reprise sur deux
formules séparées).
Lorsque les énonciations relatives aux différents articles contenus
dans un même colis ne peuvent trouver place sur un seul formule, une
NOURE ABDELHAK 42
ou plusieurs autres formules sont annexées à la première.
-L’origine :

Sont considérés comme étant originaires d’un pays déterminé, les


marchandises entièrement obtenues dans ce pays.

La déclaration en détail doit indiquer :

* Le pays d’origine à l’importation et à l’exportation (nom et code);

* La provenance : à l’importation, la déclaration en détail doit


mentionner le pays de provenance des marchandises (nom et code);

* La destination : à l’exportation, la déclaration en détail doit


indiquer le pays de destination(nom et code) définitive et
éventuellement le premier port ou aéroport de destination

-La valeur
- Le poids :
Il est exprimé en kilogrammes et il est déclaré net pour chacune des
espèces de marchandises reprises sur la formule de déclaration.
Quant au poids brut, il est mentionné au niveau des totaux.
- Désignation commerciale.
L’espèce doit être complétée par la dénomination commerciale usuelle
desdites marchandises
NOURE ABDELHAK 43
La DUM est constitué d’une liasse de 6 exemplaire

Exemplaire n°1: Service de la recette

Exemplaire n°2: BAE

Exemplaire n°3: Service Visite

Exemplaire n°4: Service de la valeur

NOURE ABDELHAK
Exemplaire n°5: Service office de changes

Exemplaire n°6: Redevable

Après enregistrement les déclarations ne peuvent plus être rectifiés ou


modifiés

Exception
Le jour de dépôt de la déclaration, et avant le début de la visite, celle
ci peut être modifié( Quantité, Valeur) ou Qualité(Origine, provenance,
espèce)

44
Circuit de dédouanement des
marchandises à l’import
Circuit de la déclaration en détail des marchandises

Etape1- Établissement de la déclaration par l’importateur ou son


mandataire

Etape2- Dépôt de la déclaration :


transmission informatiques des énonciations de la déclaration
-la déclaration en détail doit être déposée dans un délai de 60 jours à
compter de la date du dépôt de la déclaration sommaire en cas de
transport aérien ou maritime et de la date de l’arrivée des marchandises
au bureau de douane en cas de transport terrestre.
-possibilité de dépôt de la déclaration par anticipation pour les
marchandises périssables, dangereuses ou inflammables avant l’arrivée
des dites marchandises au bureau des douanes.

Etape3- Enregistrement de la déclaration :


le numéro et la date d’enregistrement sont affichés sur le terminal
utilisé par le déclarant et reproduits automatiquement.

46 NOURE ABDELHAK
Etape4- dépôt de la copie écrite de la déclaration :
La copie écrite de la déclaration doit être déposée au bureau de
douane concerné, au plus tard le:
• 5ème jour ouvrable suivant celui de l’enregistrement pour les déclarations sous régimes
économiques en douane ;
• 15ème jour ouvrable suivant celui de l’enregistrement pour les déclaration de cession sous régimes
économiques en douane;
• le jour suivant celui de l’enregistrement pour les autres déclarations

Etape5- Vérification documentaire de la déclaration


Rectification des déclarations :
- Rectification des éléments quantitatifs ( valeur, quantités nombre) de
le déclaration en détail le même jour de dépôt et avant la vérification
physique des marchandises ;
- Rectification de la déclaration par anticipation au jour de l’arrivée
de la marchandise et avant la vérification physique des marchandises.
Etape6- Détermination de la valeur en douane
Etape7-Visite et vérification physique des marchandises

Etape8- Paiement des droits et taxes :


Acquittement des droits et taxes contre quittance soit au comptant ,soit
par crédit d’enlèvement soit par remise d’obligation cautionnée et
47 NOURE ABDELHAK
délivrance du BL
Les différents déclarants en douane
Le transitaire

Le propriétaire de la marchandise

Le transporteur

Les documents à annexer à la DUM

Les factures commerciales

L’attestation bancaire indiquant le nom de la banque


domiciliataire, les références des titres d’importations

Les titres de transport

Le certificat d’origine

La liste de colisage

48 NOURE ABDELHAK
LES DIFFERENTS TYPES DE DECLARATIONS
La déclaration provisoire

En cas d’insuffisances des éléments nécessaires pour


l’établissement de la déclaration en détail:

Peut être autorisé l’examen de la marchandise avant déclaration et


même prélever un échantillon

Une déclaration provisoire doit être déposée

La déclaration provisoire ne dispense pas de la déclaration en


détail

La déclaration provisionnelle

Le dépôt est soumis à l’autorisation de la douane

L’espèce de la marchandise est la seule énonciation


obligatoire

Un ou plusieurs éléments quantitatifs ne sont pas fournis ou ne


sont indiqué qu’à titre approximatif.
49 NOURE ABDELHAK
Forme et contenu de la déclaration provisoire.
La déclaration provisoire est établie sur une formule de déclaration
de type usuel (DUM), et comporte
les énonciations suivantes :
- le nom et l’adresse du déclarant et s’il s’agit d’un transitaire ou
d’une personne habilitée, sa qualité et le numéro sous lequel il
est agréé ou autorisé;
- le numéro de la déclaration sommaire ainsi que le cas échéant, le
numéro du connaissement, de la lettre de transport aérien ou de
tout autre document de transport des marchandises concernées;
- l’espèce, les marques et numéros des colis ou, le cas échéant
l’identification du moyen de transport
pour les marchandises transportées en vrac;
- la nature de la marchandise;
- le lieu où doit avoir lieu l’examen préalable;
- l’engagement d’acquitter les droits et taxes exigibles sur les
échantillons éventuellement prélevés.
- les éléments qui ne sont pas en sa possession et pour lesquels il
demande l’examen préalable des marchandises.
NOURE ABDELHAK 50
LA DECLARATION PROVISIONNELLE- Contenu.
La déclaration provisionnelle est une déclaration en détail dont :
- le dépôt est soumis à l’autorisation de l’administration (service
douanier du bureau d’importation);
- l’espèce des marchandises est la seule énonciation obligatoirement
connue;
- un ou plusieurs éléments quantitatifs ne sont pas fournis ou ne
sont indiqués qu’à titre approximatif au moment de son dépôt;
les éléments qui ne sont pas en possession du déclarant et pour
lesquels il établit une déclaration provisionnelle doivent être
mentionnés sur le corps de la déclaration;
les documents définitifs reprenant les énonciations manquantes ou
indiquées à titre approximatif sont joints à la déclaration
provisionnelle au fur et à mesure de leur production;
les dépôts successifs de la déclaration provisionnelle et des
documents annexes, ne constituent cependant pas des déclarations
indépendantes les unes des autres, mais un seul et unique document
qui, en fin d’opération, forme la déclaration en détail définitive.
Pour le dépôt de la déclaration provisionnelle par procédé
Le délai fixé pour la régularisation des déclarations provisionnelles
est d’ un mois à compter de laNOURE
date d’enregistrement de ladite la 51
ABDELHAK
déclaration
LA VALEUR EN DOUANE
Le tarif des droits d’importation est défini par l’article 2 du code des
douanes comme comprenant:

les positions et sous positions de la nomenclature découlant de la


convention internationale sur le système harmonisé de désignation et
de codification des marchandises (S.H) adoptée par le Conseil de
Coopération Douanière ainsi que, le cas échéant, des sous-positions
nationales établies selon les normes fixées par cette nomenclature ou
des positions et sous positions découlant d’accords conclus
ou de conventions ratifiées par le Maroc;

- les quotités des droits d’importation applicables aux positions et sous


positions précitées.
Ces quotités représentent les droits d’importation ou d’exportation dont
sont passibles, sauf dispositions contraires, les marchandises importées ou
exportées.
-Les droits et taxes d’exportation dont sont passibles
certaines marchandises ne figurent pas dans le tarif
actuel.

-Les droits et taxes inscrits au tarif sont exigibles sauf


dispositions contraires prévues par des textes particuliers
ou par des accords, arrangements, traités ou conventions
internationaux auxquels le Maroc adhère.

- Les droits et taxes inscrits au tarif sont exigibles


indépendamment des autres droits et taxes institués par des
textes particuliers .

les quotités du droit d’importation figurant dans le tarif actuel


des droits d’importation sont en fait le résultat du fusionnement
entre l’ancien droit de douane à l’importation et l’ancien
prélèvement fiscal à l’importation,
ASSIETTE, LIQUIDATION ET RECOUVREMENT

Assiette des droits


Les droits et taxes d’importation et d’exportation sont
“ad valorem”, sauf dispositions légales contraires. Cela
signifie que, sauf dispositions légaux contraires, les droits
sont calculés sur la base de la valeur retenue en douane.

Lorsque des dispositions légales prévoient que les droits ne


sont pas “ad valorem”, ces droits sont dits“ spécifiques”.

Dans ces cas les droits représentent un montant déterminé


exigible sur une certaine quantité de marchandise, abstraction
faite de la valeur de cette marchandise.

La valeur en douane constitue l’assiette pour le calcul du montant


des droits et taxes exigibles à l’importation.
La valeur transactionnelle

A l’importation, la valeur en douane est, principalement, la


valeur transactionnelle à savoir le prix effectivement payé ou
à payer pour l’achat des marchandises, augmenté des éléments
supportés par l’acheteur et qui n’ont pas été intégrés dans le
prix facturé, notamment :

- le coût des contenants et emballages ;


- les frais de transport ;
- le coût de l’assurance ;
- les frais de chargement, de déchargement et de manutention
connexes au transport des marchandises importées.
Cas de non application de la valeur transactionnelle

Absence de la valeur transactionnelle :


Il s’agit en particulier, des opérations d’importation pour
lesquelles il n’y a pas vente, c’est le cas des cadeaux, des
échantillons, des articles importés par les voyageurs, etc…

Rejet de la valeur transactionnelle :


La valeur transactionnelle peut être rejetée par
l’administration notamment, lorsqu’il est établi que cette
valeur a été influencée par:
- les liens entre l’acheteur et le vendeur ;
- des restrictions, conditions ou prestations se rapportant à
la marchandise importée qui ne peuvent pas être évaluées.
En cas de rejet ou d'absence de la valeur transactionnelle, la
valeur en douane est déterminée par application d’autres
méthodes d’évaluation dites « de substitution ».
Les méthodes de substitution
- La méthode comparative : elle consiste à déterminer la valeur
en douane de la marchandise importée à partir de la valeur
transactionnelle de marchandises identiques ou similaires ;
- La méthode déductive : elle permet de dégager la valeur en
douane de la marchandise importée à partir du prix de la
revente, sur le marché local de
la marchandise importée ou à défaut celui d’une marchandise
identique ou similaire importée ,déduction faite de la marge
bénéficiaire et des frais engagés après l’importation.
- La méthode de la valeur calculée : la valeur en douane est
égale à la somme des éléments suivants :
• Coût des matières et opérations de fabrication ;
• Montant représentant les bénéfices et les frais généraux ;
• Frais de transport, de chargement, de Déchargement et de
manutention connexes
au transport, coût de l’assurance.
- La méthode dite « des moyens raisonnables » :
elle consiste à déterminer la valeur en douane par référence,
notamment, aux argus internationaux et aux valeurs enregistrées
(cas du matériel, véhicules, motocycles usagés,...).
2. Les taxes liées à l’importation ?

• Droits d’importation :
Les quotités du droit d’importation varient selon la nature du
produit importé et ont été réduites au nombre de six : 2.5%,
10%, 17.5%, 25%, 32.5%, et 40% et 50%.

Les biens d’équipement, matériels, et outillages, ainsi que


leurs parties, pièces détachées et accessoires nécessaires à
la promotion et au développement d’un projet
d’investissement, sont passibles d’un taux soit 2.5% ou 10%
ad-valorem. Ces droits sont calculés sur la valeur en douane
de la marchandise.
•Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA):
La TVA s’applique aux opérations de nature industrielle,
commerciale, artisanale ou relevant de l’exercice d’une
profession libérale accompli au Maroc.

aux services, matériels et produits importés à l’exception ceux


qui bénéficient d’une exonération.

Les entreprises qui s’engagent à réaliser un investissement


supérieur ou égal à 200 millions de Dh, peuvent bénéficier dans
le cadre de convention à conclure avec l’État de l’exonération
du droit d’importation et de la taxe sur la valeur ajoutée à
l’importation des biens d’équipement, matériels et outillages.

Cette exonération et accordée aux parties pièces détachées et


accessoires importées en même temps que les biens d’équipement,
matériel…..auxquels ils sont destinés.
• Taxes intérieures de consommation :
Ces taxes frappent certaines catégories de marchandises
importées ou produites localement telles que les limonades,
les eaux minérales, les vins, les bières, etc. elles sont
exprimées soit en pourcentage sur la valeur CIF, soit en
dirhams par quantité.

Taxe parafiscale à l’importation :


Cette taxe est instituée sur les marchandises importées.
Son taux est de 0.25% sur la valeur CIF.

Ne sont pas soumises à cette taxe :


- les importations réalisées sous le bénéfice des régimes
économiques en douane.
- les importations de biens d’équipement, matériels et
outillages, parties, pièces détachées et accessoires
nécessaires à la promotion de l’investissement.
- les marchandises bénéficiant de mesures de franchise ou
de suspension totale des droits et taxes à l’importation.
- les importations de marchandises bénéficiant
d’exonération totale ou partielle du droit d’importation et
des taxes dans le cadre d’accords ou de conventions
conclues entre le Maroc et certains pays.
- Documents à annexer pour l’application des droits et taxes.
- les factures concernant les marchandises déclarées en détail.
- l’attestation bancaire indiquant le nom de la banque domiciliataire et
le montant en devises facturées,
-le taux de change et les références des titres d’importation;
- le détail de la valeur par article;
- les bons de franchise s’il y a lieu; etc…

Documents à annexer pour l’application des régimes douaniers.


- les certificats d’origines pour couvrir les échanges préférentiels;
- l’exemplaire de l’acquit -à- caution en possession du déclarant, s’il s’agit
d’une mise à la consommation en suite d’un régime économique, etc…

Autres documents.
- à l’importation : les titres de transport tels que les connaissements,
les lettres de transport aérien, les lettres de voitures.
Étude de cas
Une entreprise française vient d’ouvrir une filiale à Agadir qui va importer des
composants électronique de la Malaisie au titre de rechange de la
microinformatique.
En provenance de Kuala lumpur, une expédition en 6 colis de 200kg chacun doit
arriver à l’aéroport d’Agadir par la vol AT 6015
L’achat est réalisé en CIP aéroport Agadir pour une valeur de 25 000 USD.
Le fret aérien est de 2 000 USD
Le taux de droit d importation est de: 45%
La TVA est normale
Déterminer la valeur en douane
Calculer les droits d’importation à payer
Calculer le montant de la TVA
Le total à verser au receveur de la douane
Lorsque ces titres sont établis au porteur, ils doivent indiquer le nom du
propriétaire des marchandises ou de son mandataire autorisé à enlever
lesdites marchandises.

- à l’exportation : les bulletins de mise à quai, de réception ou de dépôt


ou tout autre justificatif de mise en douane en vue de l’exportation des
marchandises;
- le certificat d’origine ou tout document en tenant lieu;
- les notes de détail qui indiquent par colis le poids, le nombre et
l’espèce des marchandises ; elles sont signées et datées par le
déclarant et produites dans le but de faciliter et d’accélérer la
vérification des marchandises.
Les justificatifs d’inscription au registre du commerce s’il y a lieu; etc…
Opérations de dédouanement

Contrat Préparer Embarquer la Marchandise


Contrôler la Dédouaner la
commercial l’exportation marchandise livrée
marchandise marchandise

EXPORT

NOURE ABDELHAK 65
Les opérations d’exportations sont soumises à l’obligation de
souscription d’un titre d’exportation

Marchandise libre à l’exportation

Le titre d’exportation (engagement de change) est présenté


directement au bureau douanier au moment de l’exportation
accompagné d’une facture pro forma en deux exemplaire
comportant:

•le prix unitaire exprimé en valeur départ usine, FOB, FAS;


•la quantité exprimée en unités de mesures adéquates;
•la désignation commerciale de la marchandise.
•Et les délais de paiement

66 NOURE ABDELHAK
Marchandises soumise à licence d’exportation

La licence d’exportation est établie en 4 exemplaires Et


accompagnée de deux exemplaires d’une facture pro forma

•le prix unitaire exprimé en valeur départ usine, FOB, FAS;


•la quantité exprimée en unités de mesures adéquates;
•la désignation commerciale de la marchandise.
•Et les délais de paiement

la licence d’exportation, déposée auprès ministère chargé du


commerce extérieur, a une durée de validité de 3 mois à compter
de la date de son visa par ce même ministère

NOURE ABDELHAK 67
Réglementation de change en matière d’exportation

Les opérations ci après sont dispensés de la souscription d’un titre


d’exportation

Exportation temporaire réalisée dans le cadre d’un RED

Exportation de marchandises d’un montant égal ou inférieur à 3000dh réalisée sans


commerciale et sans paiement

Exportation d’échantillon et sans paiement dont le montant est inférieur à 10000dh

Exportations de marchandises d’origine marocaine dont le montant est inférieur à


50 000dh effectuée pour le compte d’un touriste étranger en passage au Maroc

Le visa du titre d’exportation par l’office de change n’est plus requis


sauf en ce qui concerne les opérations suivantes

Exportation de marchandises d’un montant supérieur à 3000dh réalisée sans


commerciale et sans paiement
Exportation d’échantillon et sans paiement dont le montant est supérieur à 10000dh

Exportations de marchandises avec un délai de paiement supérieur à 150jours


NOURE ABDELHAK 68
1. PREPARER L’EXPORTATION

Ministère du
Exportateur/ Banque de
Acheteur commerce
transitaire l’exportateur COMMENTAIRES
extérieur

Contrat
commercial
signé

Prépare la Facture - Pour le matériel avec décharge,


facture P commerciale l’exportateur fournit également les fiches
commerciale reçue d’imputation des produits [T/40]

P
- Pour les marchandise alimentaires /
Prépare la végétales, l’exportateur doit fournir un
liste de certificat agro-alimentaire.
colisage

x Les documents préparés par le transitaire


sont:
- Le titre d’exportation) [T/24]
Prépare la Licence
- L’avis d’exportation (pour l’exonération
licence d’exportation
de la TVA) [T/01]
d’exportation reçue [T/24]
- Le certificat d’origine |T/08/09/10]
- EUR1 T/20/21/22]

Licence
Vise la licence
d’exportation
d’exportation
visée

Envoie la Licence
licence d’exportation
d’exportation reçue

Souscrit le
Titre
titre
d’exportation
d’exportation
souscrit
[T24]

Prépare l’avis
d’exportation
[T/01]

Prépare le
certificat
d’origine

NOURE ABDELHAK 69
2. CONTRÔLER LA MARCHANDISE

Exportateur/
EACCE Laboratoire
Transitaire COMMENTAIRES

Etablit une
Demande
demande
d’inscription
d’inscription
reçue
au registre
Les documents d’exportation soumis au
contrôle de l’EACCE sont:
Inscrit
Inscription au - Le titre de transport [T/13]
l’exportateur
fichier de P - Le certificat d’origine sanitaire
au fichier de
l’EACCE faite - Le titre d’exportation (pour les produits
l’EACCE
de l’artisanat) [T/24]

Envoie les
documents
d’exportation
Documents
P d’exportation
reçus

Les produits soumis au contrôle technique


de l’EACCE sont les suivants:
Contrôle
- Les fruits et légumes frais ou transformés
administratif
- Les produits de la pêche frais ou
transformés
P - Les vins et produits vineux
- Les céréales, légumineuses, fruits secs
X et produits de l’herboristerie

Marchandise
Résultat du Tout établissement qui fabrique,
refoulée
contrôle bon transforme ou conditionne des produits
antérieurement
alimentaires destinés à l’exportation doit
obligatoirement être agrée par l’EACCE.
L’agrément est rendu effectif par
Prélève et
Echantillon l’inscription au registre de l’EACCE qui
envoi un P attribue un numéro agrément. Pour le
reçu
échantillon besoin de suivi du contrôle, les inscriptions
audit registre sont renouvelables
P annuellement.

Contrôle un
Pour les produits de l’artisanat,
échantillon
l’exportateur est tenu de présenter avant
chaque expédition, de soumettre le titre
P d’exportation au visa technique de
contrôle de qualité des services du
Envoi le département de l’artisanat, faute de quoi le
résultat produit n’est pas considéré comme produit
de l’artisanat.

Résultat du Marchandise
contrôle bon refoulée
Certificat
Délivre un
d’inspection
P certificat P
reçu
d’inspection
[T/05]

Titre Impute de titre


d’exportation P d’exportation
imputé reçu par un visa

NOURE ABDELHAK 70
3. DEDOUANER LA MARCHANDISE

Transitaire ADII COMMENTAIRES

DUM saisie [T/


Saisi la DUM L
17]

Dépose la
P DUM déposée
DUM

Le documents annexés à la DUM


sont:
- liste de colisage
Valide le - Fiches d’imputation (décharge) [T/40]
dépôt - Certificat d’origine [T/08/09/10- T/20/
physiquede la 21/22]
DUM - Certificat phytosanitaire vétérinaire
- Titre d’exportation [T/24]
- Avis d’exportation [T/01]
L X

Statut AC
notifié BADR détermine automatiquement le
statut de la marchandise:
- AC: Admis Conforme > Contrôle
documentaire sans visite
- VP: Visite Physique > Contrôle
documentaire avec visite
Documents Contrôle des
P
contrôlés documents

Statut VP
notifié
V

Documents Contrôle les


P
contrôlés documents

Marchandise Contrôle la
P
contrôlée marchandise

Conteneur Plombe les


plombé conteneurs

Main levée Délivre la


reçue [T/02]
P NOURE ABDELHAK
Main levée 71
4. EMBARQUER LA MARCHANDISE

Acheteur/
Exportateur/ Compagnie ADII
ODEP Banque de COMMENTAIRES
Transitaire maritime ECOR
l’acheteur

Envoi Main Main levée


levée reçue

Contrôle
documentaire/
physique

Emet et
Bon de quai
annote le Bon
annoté
de quai

Prépare la Marchandise
mise à quai à quai

Contrôle bon Le connaissement peut être établit avant


Prépare le titre de quai/ l’obtention de la main levée.
de transport marchandise Le connaissement peut être émis par
l’agent maritime, suite aux instructions de
l’exportateur ou de son transitaire
V
Avis Prépare l’avis Délivre
d’embarque- P d’embarque- l’autorisation Opérations post ECOR:
ment reçu ment d’embarquement - Envoi à l’agent en permanence au siège
de la brigade, à la fin de l’opération
d’embarquement, des bons de quais,
exemplaires D17/18, D20/21 ainsi que les
Prépare le Paiement
papiers timbrés pour les conteneurs vides ;
paiement L (acconage)
Procède aux - Tri des bons de quai (par magasin) et
(acconage) reçu
opérations post mariage avec les Mains levées
ECOR correspondantes ;
Saisi le - Inscription sur les mains levées de la
manifeste mention « vu embarquer »
- Annotation du registre de suivi des
exportations
Copie BL + - Validation informatique par la brigade
Envoi copie export de l’embarquement effectif et envoi
plan de
B/L + plan de de tous les documents aux archives ;
chargement
chargement - Consultation de l’inspecteur des douanes
reçu
de la validation informatique après
Remet le pli embarquement effectif ;
cartable - Visa des Mains levées partielles pour les
Embarque la
marchandise + exportations (facture, avis d’exportation,
pli cartable fiches d’imputation)
- Contrôle des modalités d’apurement au
Envoie le titre Titre de niveau de l’arrondissement
de transport P transport - Envoi des exemplaires statistiques des
original original reçu DUM à l’office des changes
- Envoi des déclarations d’exportations à la
cellule chargé du contrôle différé.
V
Le connaissement est émis par le
transitaire, pour le compte de l’expéditeur.
Encaissement A noter que selon le contrat commercial
Préparation de
l’apurement simple
NOURE ABDELHAK
CREDOC REMDOC conclu entre les deux opérateurs, la 72
marchandise est payée au départ ou à
l’arrivée