Vous êtes sur la page 1sur 21

LE NIVELLEMENT DIRECT

LE CHEMINEMENT SIMPLE
LE PROBLEME A
RESOUDRE

Si je dois déterminer l’altitude


du point P, à partir du Repère
de Nivellement (R.N.) le plus
proche, je ne pourrai pas le
faire en une seule opération.

Je vais être obligé de calculer l’altitude de points


intermédiaires, de proche en proche, jusqu’au point P.
Cette opération de nivellement s’appelle le cheminement
LE MATERIEL DE NIVELLEMENT DIRECT

• Le LASER PLAN rotatif


– adapté au nivellement par RAYONNEMENT
– difficile à utiliser avec une précision millimétrique
– ne dispense pas d’un CARNET de TERRAIN

• Le NIVEAU DIGITAL
– adapté aux travaux de Haute Précision
– mémorise les données et automatise les calculs
– matériel très coûteux pour un emploi limité

• Le NIVEAU de CHANTIER
– matériel courant, d’utilisation simple, peu coûteux
– précision adaptée aux travaux de bâtiment
– portée limitée à 30 mètres (environ)
LE PRINCIPE DU NIVELLEMENT DIRECT
(RAPPELS)

Rappels :
• on appelle DENIVELEE la différence d’altitude Delta Z
• Delta Z (ou DZ) = H1 - H2, soit (Lecture AR - Lecture AV)
• Attention : il faut respecter le SIGNE de DZ
LE PRINCIPE DU CHEMINEMENT
(NIVELLEMENT DIRECT)

R.N. 1 1er point intermédiaire

1 - Le niveau à égale distance du repère de nivellement R.N. 1 et du premier


point intermédiaire, faire la première lecture ARRIERE. On commence
toujours par une lecture ARRIERE (Cliquer pour continuer).

2 - Mettre la mire sur le premier point intermédiaire et faire la première


lecture AVANT.
LE PRINCIPE DU CHEMINEMENT
(NIVELLEMENT DIRECT)

R.N. 1 1er point intermédiaire R.N. 2


1 - Le niveau à égale distance du premier point intermédiaire et du repère
de nivellement R.N. 2 (fin du cheminement), faire la lecture ARRIERE sur
le point intermédiaire. Il y a toujours une lecture AVANT ET une lecture
ARRIERE sur les points intermédiaires (Cliquer pour continuer).

2 - Mettre la mire sur le point d’arrivée R.N. 2 et faire la lecture AVANT sur
ce repère (finir toujours par une lecture AVANT)
LES DIFFERENTS TYPES DE CHEMINEMENT

Comme toujours en TOPOGRAPHIE, il


faut pouvoir CONTROLER les
observations faites.

LE CHEMINEMENT FERME
(ou Aller et Retour)

LE CHEMINEMENT
ENCADRE
ORGANISER UN CHEMINEMENT
LES PRINCIPES DE BASE :
• Etudier le parcours du cheminement
• Limiter au maximum le nombre de stations intermédiaires
• Anticiper sur la position du point suivant à niveler pour placer le
niveau
• Toujours respecter l’égalité des portées (visée arrière = visée avant)
• Choisir les points intermédiaires et la position du niveau de façon à
respecter les règles de sécurité (circulation des véhicules ou des
engins de chantier)

Gilet réflectorisé Balisage


EGALITE DES PORTEES REGLES DE SECURITE
CONSEILS PRATIQUES

Il est parfois judicieux de ne pas


placer le niveau dans l’aligne-
ment des points à niveler.

Pour les points intermédiaires, poser


la mire :
• sur un point dur, stable et saillant
Crapaud
• ou sur un CRAPAUD
• ou encore sur un clou (SPIT)
Ne pas oublier de porter
verticalement, à cheval sur votre
épaule, l’ensemble niveau + trépied
LA TENUE DU CARNET DE TERRAIN

Par souci de simplification, seules les lectures sur mire au


niveau du fil niveleur seront reportées.

Rappel : les lectures au niveau des fils stadimétriques


permettent :
• de contrôler la lecture sur le fil niveleur,
• de contrôler l’égalité des portées.

Quelques règles à respecter :


* repérer les carnets de terrain (opérateur, date, chantier, niveau)
* écrire au stylo et ne pas raturer ou effacer vos observations
* transcrire les lectures sur mire en millimètres (4 chiffres)
Ex. : 0095 ou 2399 ou 0807
* calculer les dénivelées et altitudes en mètres (3 décimales)
LA TENUE DU CARNET DE TERRAIN

1143 0804

R.N. 1 1er point intermédiaire : 101


1 - Reporter la première lecture CARNET DE TERRAIN
ARRIERE
Points Lect AR Lect AV
(mire sur le repère R.N. 1)
R.N.1 1143
Cliquer pour continuer.
101 0804
2 - Reporter la première lecture
AVANT R.N.2 1966
(mire sur le point 101)
LA TENUE DU CARNET DE TERRAIN

1966 1885

R.N. 1 1er point intermédiaire 101 R.N. 2


3 - Reporter la lecture ARRIERE CARNET DE TERRAIN

(mire sur le point 101) Points Lect AR Lect AV

Cliquer pour continuer. R.N.1 1143

101 1966 0804


2 - Reporter la dernière lecture
AVANT R.N.2 1885
(mire sur le repère R.N. 2)
LES CONTROLES A REALISER SUR LE TERRAIN
Le calcul de l’écart de fermeture altimétrique
IMPORTANT :
Il faut s’assurer de la qualité de son
CARNET DE TERRAIN
travail AVANT de quitter le terrain
Lectures sur mire
POINTS

Pour cela, il suffit de calculer l’écart de Lect AR Lect AV

fermeture du cheminement. R.N.1 1143

La première étape consiste à calculer la 101 1966 0804


dénivelée totale du cheminement, c’est à R.N.2 1885
dire la différence d’altitude entre le point 3109 2689
d’arrivée et le point de départ
0420

Calculer tout d’abord la somme des


lectures arrières : S Lect. AR

Calculer de la même façon la somme des Calculer enfin la dénivelée totale :


lectures avants : S Lect. AV S Lect. AR - S Lect. AV
LES CONTROLES A REALISER SUR LE TERRAIN
Le calcul de l’écart de fermeture altimétrique (suite)
LE CHEMINEMENT FERME Lectures sur mire
POINTS
Dans ce cas, l’écart de fermeture est égal à Lect AR Lect AV

la dénivelée totale, puisque l’on termine le R.N.1 1023


cheminement sur son point de départ
201 3596 2256
Ici, l ’écart de fermeture est de - 2 mm R.N.1 2365
4619 4621
Lorsque l’animation est interrompue, cliquer pour continuer
-2

Lectures sur mire


POINTS Déterminer
LE CHEMINEMENT
Reporter enfin l’écart
la dénivelée TABLEAU DE FERMETURE
Lect AR Lect AV
entre
totalel’altitude
ENCADRE calculée
dans le tableau Altitude de départ : 43.507
R.N.1 1143 (43.927) et l’altitude
de fermeture
Dans ce cas, il(0.420)
faut SD Z: 0.420
connue (43.924)
Calculer ensuite la
101 1966 0804 comparer l’altitude du Altitude d'arrivée calculée : 43.927
somme Altitude de
point
L’écart
d’arrivée
est de 3obtenue
mm,
R.N.2 1885 départ + S D Z, soit : Altitude d'arrivée connue : 43.924
àinférieur
partir de ànos
la tolérance
3109 2689 43.507 + 0.420 Ecart de fermeture : 0.003
observations
de 5 mm : leàchemi-
l’altitude
connue
nementde 43.927
=estcecorrect
point.
TOLERANCE : 0.005
0420
LES TOLERANCES
LES TOLERANCES VONT DEPENDRE :
• des clauses du marché passé avec le client,
• des tolérances officielles applicables aux travaux de Topographie.
Dans tous les cas, il appartient au Géomètre d’utiliser un matériel et des méthodes qui
permettent de respecter ces tolérances et d’effectuer tous les contrôles nécessaires.
SI L’ECART DE FERMETURE EST SUPERIEUR A LA TOLERANCE FIXEE :
• il faut rechercher une faute (tenue du carnet de terrain, calcul erroné, faute de lecture)
• si la faute n’est pas détectée et corrigée, il faut RECOMMENCER le nivellement
SI L’ECART DE FERMETURE EST INFERIEUR A LA TOLERANCE FIXEE :
• le calcul des altitudes est possible,
• l’écart de fermeture sera compensé. Globalement, la somme des compensations est
égale à - l ’écart de fermeture.
• Exemple : Ecart de fermeture de - 5 mm, il faudra compenser les altitudes de + 5 mm

Nota : les données du carnet de terrain doivent toujours rester LISIBLES, même après correction
d’une FAUTE éventuelle
LES TOLERANCES (suite)
LES TOLERANCES OFFICIELLES

Tolérance en
n <= 16 N >= 16
mm

Ordinaire 4  (36 L + L²) 4  (36 N + (N²/16))

Précision 4  (9 L + L²) 4  (9 N + (N²/16))

Haute précision 8L 2N

L : longueur totale du cheminement en km


Exemple :
N : nombre de dénivelées
Haute précision, n < 16, L = 900 m
n : nombre de dénivelées au km
T = 8 0.9 # 7,6 mm
n = 16 correspond à des portées de 30 m
LE CALCUL DES DENIVELEES
Lorsque l’animation est interrompue, cliquer pour continuer
CALCUL de le DENIVELEE entre les
points R.N.3 et 301 :
Lectures sur mire DENIVELEES

DZ = POINTS

Lect. AR sur R.N.3 - Lect. AV sur 301 Lect AR



Lect AV + -

soit : 0423 - 2007 = - 1584 R.N.3 0423 =


Sur ce type de carnet, reporter DZ en
face du point 301, en mètres avec
301 1905 2007 -1,584
3 décimales. 302 1223 0911 0,994
Procéder de la même façon pour les R.N.4 1346 -0,123
dénivelées entre :
3551 4264 0,994 -1,707
• 301 et 302 : 0,994
-0713 -0,713
• 302 et R.N.4 : -0,123
Effectuer enfin les contrôles :
S Dénivelées positives : 0,994 S Dénivelées négatives : -1.707
S Dénivelées = S Lect. AR - S Let. AV = -0.713
LES COMPENSATIONS

QUELQUES PRINCIPES IMPORTANTS :


• on ne compense que des écarts de fermeture inférieurs à la Tolérance fixée
• les compensations n’améliorent pas la précision des résultats obtenus
• pour les travaux courants, les compensations sont faibles (de l’ordre du millimètre sur
chaque altitude calculée). Il est complètement inutile de calculer des compensations
inférieures au millimètre (avec un niveau de chantier).
COMPENSATION SIMPLIFIEE
• la somme des compensations = - l ’écart de fermeture : cz = - ez
• répartir la compensation sur les dénivelées en compensant plus fortement :
• les dénivelées les plus fortes (qu’elles soient positives ou négatives)
• les dénivelées correspondant aux visées les plus longues
LES COMPENSATIONS (suite)

EXEMPLE POUR UN CHEMINEMENT FERME Lorsque l’animation est interrompue,


cliquer pour continuer
Rappel : S DZ = écart de fermeture

Les contrôles effectués ont permis de déterminer Lectures sur mires DENIVELEES comp.
la somme des dénivelées (-0.004). POINTS

Il s ’agit d’un cheminement fermé. Lect AR Lect AV + - mm

L’écart de fermeture est donc de : R.N.5 1305


- 4 mm
La Tolérance donnée est de 5 mm, vous pouvez 501 2015 1377 -0.072 1
donc passer à la compensation
502 1966 2222 -0.207 1
La compensation totale sera donc de :
R.N.5 1691 0.275 2
+ 4 mm
5286 5290 0.275 -0.279 4
Compenser d’un millimètre sur les dénivelées
R.N.5-501 et 501-502 -0004 -0.004
Puis compenser de deux millimètres sur la
dénivelée la plus forte : 502-R.N.5 Contrôler que le total est compensations est exact
LE CALCUL DES ALTITUDES
Lorsque l’animation est interrompue,
Exemple pour un cheminement fermé
cliquer pour continuer

PRINCIPE DU CALCUL :
L’altitude de chaque point est calculée CARNET DE TERRAIN
par rapport à l’altitude du point
précédent à laquelle on rajoute la Lectures sur mires DENIVELEES
comp. ALTITUDES
POINTS POINTS
dénivelée entre ces deux points + la en mm COMPENSEES
Lect AR Lect AV + -
compensation.
R.N.5 1305 53.606 R.N.5
Exemple : calcul de Z501
501 2015 1377 -0.072 1 53.535 501
Altitude de R.N.5 : 53.606
502 1966 2222 -0.207 1 53.329 502
+ dénivelée R.N.5 - 501 : - 0.072
R.N.5 1691 0.275 2 53.606 R.N.5
+ compensation en mètres : + 0.001
5286 5290 0.275 -0.279
Altitude de 501 = 53.535
-0004 -0.004

Procéder de la même façon pour les


points 502 et R.N.5 (contrôle). Contrôler que l’on retrouve bien l’altitude
Z502 = 53.535 - 0.207 + 0.001 = 53.329 d’arrivée. Sinon il y a une faute de calcul
ZRN5 = 53.329 + 0.275 + 0.002 = 53.606 ou de signe (compensations).

Vous aimerez peut-être aussi