Vous êtes sur la page 1sur 1

Production d’Azote liquide

A. Outzourhit

Principe de la technique Appareillage

• Deux méthodes sont utilisées:


 refroidissement de l’azote gazeux pur en dessous de
son point liquéfaction 77,36 K (−195,79 °C)
 la liquéfaction de l’air (80% N2 et 20%O2) par le
même procédé suivie par la distillation fractionnée
de l’air liquide.

Source: Stirling Cryogenics


Unité de production d’azote gaz pur:
• Elle utilise la technologie PSA (Pressure Swing Adsorption)
• Processus cyclique de séparation des gazes par
adsorption sélective par un solide poreux.
• L’air (80%N2, 20%O2), comprimé et séché passe
alternativement à travers deux colonnes remplis de
charbon actifs (CMS)
• Le CMS, très poreux, retient préférentiellement les
molécules d’H2O, O2 , CO2 par adsorption sélective
dans ces pores.
• L’azote pur (et les autres gaz inertes) ne sont pas retenus
par le CMS durant cette phase .
• Pendant qu’une des deux colonnes produit de l’azote gazeux,
l’autre régénère le CMS par dépressurisation grâce à un
jeu d’électrovannes.
Liquéfacteur
Il utilise un Cryo-réfrigérateur qui refroidit le gaz au
dessous de sa température d’ébullition du liquide (77 K
pour azote et l’air) qui par conséquent devient liquide.

Cryo-réfrigérateur
Utilise le cycle thermodynamique de Stirling où il y a
alternativement compression et puis détente d’un gaz de cycle
(hélium dans ce cas). L’hélium se refroidit au cours de la
détente, et à son tour, à travers un échangeur de chaleur, refroidi
l’azote gazeux (ou l’air sec) au dessous de 77 K pour produite
l’azote(ou l’air) liquide.

Applications  Stockage de l’azote liquide


• La température ambiante (25°C) est très supérieure à la
température d’ébullition de l’azote liquide , −195,79 °C)!!
C'est un liquide cryogénique, qui sert à obtenir de très • Pour réduire les pertes par évaporation, l’azote liquide est
basses températures (près de -200°C) stocké dans un réservoir (Vase Dewar) qui isole isolé
• Cryothérapie; traitement de verrue et de tumeurs thermiquement le liquide de l’ambiante.
• Conservation d’ovules, d’embryons, de sperme de • Le Dewar, du nom physicien écossais Sir James Dewar,
moelle osseuses,.. est formé de deux réservoirs à parois minces imbriqués
• Congélation rapide et conservation l’un dans l'autre.
• Refroidissement de détecteurs (CCD) pour limiter • L'espace étroit entre ces réservoirs est vidée de l’air pour
le bruit du à l’agitation thermique réduire les transferts de chaleur par conduction.
• Cryo-broyage… • Les parois en regard sont revêtues de couches
métalliques pour limiter le transfert de chaleur par
rayonnement.

Centre d’Analyse et de Caractérisation – Avenue Prince Moulay Abdellah, B.P. 2390 – 40000 – Marrakech Maroc
cac.uca.ma / cac@uca.ma