Vous êtes sur la page 1sur 21

Analyse

des
circuits
électriques
Les lois
fondamentale
Loi des s
nœuds
Loi des
mailles
dq
Les conventions  i
dt
v  dt

e e e
dq
e e
v
e
Les dipôles
élémentaires
La uR  R  i i

résistance A uR B

1 n1

n

En R
éq R
i En R
q i
é 
1Ri

séri
i
1

parall
e R 
èle
S
s

Les dipôles
élémentaires i

La A uR B

résistance
En Sinusoïdal
• Z= R UR
• u/i = 0
iR
• P= R I 2= U 2/

R
• Q= 0
Les dipôles
élémentaires
Le
condensate
du
ur iC . C

dt iC

uC
n

1 n1 En q
C C
En 
é i
 i
1
C
q i
1C
parall ²

séri
é i
S
C  èle  S
e e
e
Les dipôles
élémentaires
Le iC

condensateu
En Sinusoïdal uC

r • Z= 1 / jC UC
• u/i = -/2
iC
• P= 0
• Q= -I 2 / C = -C
U2
Les dipôles
élémentaires
La bobine
uL
di
L
d
t
i

A uL B

1 n1
En L


1L
q i
parall
é i

En
n

é
qL 
L i

èle 
i
1

séri 2
µ

NS
e
L

N spires
Les dipôles
élémentaires
La bobine
i

A uL B

En Sinusoïdal
• Z= jL UL
• u/i = +/2
iL
• P= 0

• Q= L I
2 = U 2/

L
Les lois bien
utiles R U R2 U2
Pont diviseur u  i
i
n U 2

de tension  Ri
i 1
R1
U1

Gi  i I

Pont diviseur de ii  n R1 R2

courant  Gi
i 1
I1 I2

G = 1/R

R2 A R3
V1 V2 V3
  V2 R1 VA
V3
R1 R2 R3
MillmanVA 
3

1 1 1 1 V1
   3 R0
R0 R1 R2 R3
V0=0
Théorème de
Superposition
R R R R R
A AR
1 2
1 2 1
A 2

I I I
’ I’’
CC I
CC
E r
U E ’r ’’ r
N
UN U N

B B B

U = U’ + U’’ et I = I’ +I’’
Théorème de
la f.é.m. de ce
Thévenin
r = R vue des points A et éq
générateur, égale à la B en réduisant les sources à
tension à vide uAB0 leur résistance
calculée entre les deux En remplaçant les
pointsE A Iet B A
N *
générateurs :
* de tension par un court
T rN UAB0 V A
rT
B
circuit r T
r N

* de courant par un Bcircuit


Générateur linéaire

ouvert
Générateur linéaire
E0
r
- + I

U= E0 – rI
Théorème de
Norton
le générateur de Norton
r = R vue des points A et
B en réduisant les sources à
éq

équivalent égal au
leur résistance
courant de court circuit
En remplaçant les
calculé entre les Ideux CC générateurs :
points A Iet B : ICC
A
E T
N *
rN
A
* de tension par un court
A
rT
B circuit r N

Générateur linéaire
* de rcourant par un circuit
T
B
ICC
ouvert
Générateur linéaire
I

r
U
U
I  I CC 
r
univ-lemans thevenin norton univ-lemans superposition
Mesures des grandeurs
électriques
Valeur moyenne
t T
1
x x
T 
t
x(t )dt

x(t) V

A1
t
A2

T
Valeur efficace
t T
1
X   x (t )   
2
x 2 (t )dt
T t U

Xˆ 2 
X x(t )    x(t )   X 2
2 2

n 1 2 n 1

U
2
X ond

2
X  x X
2 2 2
ond
Mesure de puissance
M11N
i1
1 *
* W

Récepteur

N
Séries de Fourier

x(t )  x(t )  Xˆ 1 sin(0t  1 )   Xˆ n sin(n0t   n )
n2
valeur moyenne fondamental
les harmoniques
Séries de Fourier
univ-lemans séries de fourier

univ-lemans.fr synthèse sonore d'une série de Fourier

univ-lemans gamme et physique


Le taux de distorsion harmonique

I
n2
2
n
I I
2 2

THD   1

I1 I1

I1 I2 I3 I4 I5 I6
Bilan des puissances
T
1
P  p   v(t )  i (t )  dt  VI1 cos 1
T 0

Q  VI1 sin 1

S 2  P2  Q2  D2
D
D  V  I1  THD

1 Q

Vous aimerez peut-être aussi